Policier & Thriller

  • Le 27 février 2000, Suzanne Viguier disparaît à Toulouse. Les soupçons de la police se portent rapidement sur son mari, professeur agrégé de droit public. Celui-ci sera acquitté à deux reprises par des cours d´assises, en 2009 et 2010.

    En réalité, Jacques Viguier a été jugé non tant pour les faits qui lui étaient reprochés qu´en fonction de sa personnalité. Sa conduite totalement erratique - on pense, entre autres, au matelas de Suzanne qu´il va jeter le 8 mars 2000 sans raison apparente -, son obstination à ne jamais fournir ce qu´on attend de lui pour prouver son innocence, en font un personnage extrêmement intriguant. Brillantissime face à ses étudiants, il se révèle terne, voire nul, dans la vie quotidienne. L´amant et le policier sont également des personnages riches, en ce sens que l´un et l´autre veulent avoir le dessus, coûte que coûte, face au brillant universitaire, comme s´ils étaient obsédés par un complexe d´infériorité sociale. Enfin, le mystère perdure sur le destin de Suzanne Viguier.

    Avec un sens remarquable de la dramatisation, Stéphane Durand-Souffland relate les deux procès de Jacques Viguier, dans un style totalement hitchcockien.

  • « Je ne suis retenu à rien et pourtant je suis toujours là, au milieu de ce monde qui ressemble trop à celui des vivants pour ne pas l'être et pourtant ne l'est pas. En quoi sont-ils vivants, ces gens dans cette pièce, par rapport à moi ? Je dirais qu'ils sont concentrés et patients. Je dirais aussi qu'ils ne font pas d'histoires, ils font même des efforts, encore ».Assis autour du narrateur dans la salle ronde d'un centre de formation, cinq autres chômeurs doivent apprendre à trouver un emploi. L'objectif à atteindre est d'une netteté évidente : être OK dans un monde OK, optimiser ses performances, savoir se vendre.Pourtant, cet homme ne se souvient plus du jour de son arrivée ni même des raisons de sa présence. Il ne lui reste que quelques indices sauvés de sa mémoire et le sentiment que quelqu'un ou quelque chose le retient ici, dans cette sphère d'entraînement à la lisière d'une forêt gelée, un 25 décembre.Quel est ce lieu, cette zone où, entre deux simulations d'entretien, l'on s'inquiète au sujet d'un rôdeur et du nom oublié d'une fille disparue ? Et à quoi tient ce gris, partout ?Ce texte qui échappe au pur réalisme est un véritable roman policier psychique.

empty