Plon

  • Novembre 1793 : sentant que Robespierre va l'éliminer, Hébert, l'un des révolutionnaires les plus extrêmes, décide de libérer le Dauphin du Temple avec la complicité des royalistes.



    Paris, fin 1793 : en cette période de Terreur, où le Tribunal révolu

  • Grand reporter, Gabriel Linhardt, la cinquantaine, vit à Paris. Guitariste, c'est un passionné de jazz qui se produit dans les bars de la capitale. Un jour, il apprend qu'à New York, un vieil oncle à l'agonie demande à le voir. Pour ce fils unique, qui n'a eu pour famille que ses seuls parents -; des communistes français -; le choc est total. A New York, Gabriel découvre qu'il a été adopté et qu'il est le fils d'un grand trompettiste de jazz russe, Edouard " Eddie " Grynberg, et d'une jolie danseuse, Elsa, deux artistes juifs qui se sont produit à Paris, à New York -; Eddie Grynberg a même joué avec le Duke et Armstrong -; puis à Moscou où ils se sont réfugiés à la fin des années 1930 pour fuir les nazis.En URSS, Eddie joue devant le gratin soviétique, y compris Staline. Jusqu'au jour où Jdanov relègue le jazz " américain " parmi les arts dégénérés. Alors qu'Elsa, enceinte, disparaît dans les geôles du NKVD, Grynberg est envoyé au goulag. Incapable de vivre sans Elsa, Eddie se laisse mourir après avoir confié son seul bien -; une trompette gravée d'une inscription en hébreu -; à Lev Andreyevitch, un prisonnier de droit commun ukrainien avec qui il a sympathisé. Pour retrouver son héritage et savoir ce qu'est devenue sa mère, Gabriel va plonger dans l'histoire troublée du stalinisme, dévoiler les secrets du Kremlin au temps du Tsar rouge, allant même jusqu'à rencontrer Svetlana Allilouyeva, la fille du Vojd, qui lui fera de bien troublantes révélations sur la vie sentimentale du Petit Père des peuples.

  • Fuyant L'URSS en 1945, la jeune Tania décide de traverser une Europe en ruine, terre de tous les dangers. Mais peut-on échapper aux griffes de Staline ?

    21 juin 1941, l'Allemagne attaque l'URSS. Tania Smirnova, 18 ans, vit à Moscou. Harcelé à cause de son ascendance allemande, son père s'est suicidé. Dehors, les temps sont durs : le 11 octobre, sous la pression allemande, le gouvernement quitte la capitale, provoquant un début d'exode. Dans ce contexte de fin du monde, la mère de Tania lui révèle le secret de ses origines : son véritable père serait un banquier ayant quitté la Russie pour Paris, lors de la révolution de 1917. Il serait toujours vivant.
    Au même moment, un décret de mobilisation totale est publié. Tania doit " nettoyer " les cadavres sur les champs de bataille. Blessée, elle est rapatriée à Moscou et tombe amoureuse d'Emile, un aviateur de la compagnie Normandie-Niemen, cette célèbre escadrille de résistants français qui luttait au côté des soviétiques. Emile propose à Tania de fuir avec lui pour la France. Espérant également retrouver son véritable père, Tania accepte. Mais alors que la date du départ approche, Tania est convoquée au NKVD. On sait tout de son projet de fuite. On lui propose alors un impitoyable marché : ou elle devient agent soviétique en France, ou sa mère sera déportée...

  • Le destin fabuleux et authentique du général Kilmaine, un Irlandais qui deviendra l'ami et le bras-droit du jeune général Bonaparte.Fils de la verte Irlande, Kilmaine - que Stendhal surnommait " le merveilleux Kilmaine " - aura connu un destin bien singulier. Né à Dublin le 19 octobre 1751, ce fils de catholiques jacobites grandit en France, à Tonnay-Charente (Charente-Maritime), là où sa famille s'est installée pour fuir les persécutions britanniques en 1762. Par la suite, de la Révolution à l'empire, il sera de toutes les épopées, à Valmy, à Jemmapes, lors de la campagne d'Italie. Echappant de peu à la guillotine sous la Terreur, ce farouche opposant aux Anglais intégrera les services secrets français afin d'aider les indépendantistes irlandais. Fidèle de Bonaparte, il dirigera un temps l'armée d'Italie à la place de Bonaparte qui le nommera ensuite général en chef de l'armée d'Angleterre. Dès lors, entre les deux hommes, ce sera le début d'une amitié inaltérable qui résistera aux batailles et aux intrigues politiques pour les amener à oeuvrer côte à côte lors du coup d'état du 18 Brumaire. Selon le colonel Landrieux, responsable du Bureau secret de l'empereur, Kilmaine aura été " le seul homme en qui Napoléon avait confiance ".

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Milady, la vamp universellement célèbre des Trois mousquetaires, a été campée, avec beaucoup d'imagination, par Alexandre Dumas, se basant sur les apocryphes Mémoires de Monsieur d'Artagnan, dues au libelliste Sandras de Courtilz. Mais il y eut une Milady authentique. Elle s'appelait Lucy Hay, comtesse de Carlisle, et appartenait à une illustre famille anglaise, les Percy. Dame d'honneur de la reine papiste, Henrietta-Maria, soeur de Louis XIII, Lady Carlisle ne cessa de jouer un rôle de femme d'État au milieu de tribulations sans nom à la cour d'Angleterre et, épisodiquement, en France. Cette grande dame exerça, toute sa vie, une irrésistible attraction sur son entourage masculin. Si le beau duc de Buckingham éblouit la jeune Lucy, la seule aventure galante qui toucha réellement son coeur, fut celle qu'elle mena avec le poète Richard Lovelace. Faiblesse sentimentale unique dans la vie agitée de la séduisante Milady. Aucune biographie, même en langue anglaise, n'avait encore été consacrée à ce personnage. Olivier Merlin est visiblement tombé, à son tour, sous le charme de l'intrigante Milady.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • En cette fin d'année 1851, Louis-Napoléon Bonaparte, le prince président, brigue un second mandat, malgré la Constitution. Un coup d'état est possible. Typographe à Paris, Etienne Sombre a été témoin d'un évènement très étrange à la fabrique d'horloge Forbes, un lieu pourtant abandonné. Un soir, alors qu'il se promenait près du bâtiment, il a manqué mourir dans une terrible explosion qui a ravagé les lieux Dans un semi coma, il a vu une femme magnifique sortir de la fabrique, " telle une déesse allant son chemin "... Que se passe-t-il dans le secret de l'usine en ruine ?
    Le 2 décembre 1851, c'est le coup d'état. Malgré la menace des soldats, Etienne refuse de composer la proclamation de Bonaparte qui stipule la fin de la République. On lui confisque son livret ouvrier : il n'a plus de moyen de travailler. Il tente de survivre dans un Paris où s'affrontent Républicains et forces de l'ordre. Lors d'une émeute, Etienne retrouve le portefeuille d'un insurgé assassiné. A l'intérieur, un livret ouvrier et une lettre destinée à une certaine Emilie Simon. Pour échapper à la misère, Etienne prend l'identité du défunt. Mais se faire passer pour un mort dont on ignore tout n'est pas sans risque. D'autant plus que la jolie Emilie Simon -; dont Etienne tombe amoureux -; cultive le goût du secret : Etienne ne l'a-t-il pas aperçue un soir, déguisée en homme dans un café ? Décidemment, dans la France ordonnée de Bonaparte, des forces occultes s'agitent. Bientôt, Etienne entend parler d'une société secrète prête à tout pour renverser Bonaparte : les Invisibles...

empty