Presses de l'Université Laval

  • Charles-Ange Laisant (1841-1920), injustement oublié aujourd'hui, est un important mathématicien français qui était aussi anarchiste. Il nous laisse en outre une oeuvre de pédagogue et de philosophe de l'éducation dont témoignent les deux écrits ici réunis. Ils sont longuement remis en contexte et présentés par Normand Baillargeon.
    Le premier texte est une contribution à l'enseignement et à la vulgarisation des mathématiques (Initiation mathématique) ; le deuxième, une réflexion sur la nature et les fins de l'éducation menée dans une perspective libertaire (L'éducation de demain).
    Ces écrits intéresseront tout particulièrement les mathématiciens et les didacticiens des mathématiques, mais aussi toutes les personnes curieuses de l'histoire des mathématiques, de l'histoire de l'éducation ou de celle de l'anarchisme.

  • En 1931, dans un court article dans la revue Nature, Georges Lemaître proposa que toute la matière présente dans l'univers physique provienne de la pulvérisation de l'atome primitif. Le concept de l'atome primitif fut l'embryon de la théorie du big bang, reprise par d'autres cosmologistes et savamment développée durant la seconde moitié du xxe siècle.
    L'hypothèse de l'atome primitif : essai de cosmogonie, une série de conférences données entre 1929 et 1945 par Georges Lemaître, fut publié en 1946. Lus aujourd'hui, les textes de ces conférences dressent un tableau de la naissance de la cosmologie moderne. L'ensemble reflète l'évolution rapide des connaissances en astronomie et en physique nucléaire durant la période mouvementée des années 1930 et 1940. De plus, le propos de Lemaître est éloquent par sa finesse pédagogique.
    Ce petit livre offre un exceptionnel portrait des idées en astronomie et en cosmologie et de leur évolution entre les années 1920 et 1950. Vous assisterez en le lisant à la naissance du big bang.

empty