Presses de l'Université du Québec

  • Les conduites agressives des élèves suscitent plusieurs questionnements et font l'objet de préoccupations chez les membres du personnel éducatif des écoles. Face à la nature et à l'intensité de leurs manifestations, les intervenants scolaires se retrouvent souvent pris au dépourvu et en quête de solutions pour mettre en oeuvre des stratégies d'intervention adaptées aux besoins des jeunes. Cet ouvrage collectif a été conçu pour soutenir la formation initiale et continue du personnel scolaire travaillant dans les domaines de l'enseignement, de l'éducation spécialisée, de la psychoéducation, de la psychologie et du service social. Constitué de deux parties, il aborde différentes théories explicatives du développement des conduites agressives pour ensuite suggérer une variété de pistes d'interventions adaptées au milieu scolaire.

    Ce faisant, ce livre, mettant à contribution l'expertise de 29 experts, souhaite permettre aux lecteurs de mieux comprendre comment se développent les conduites agressives et de s'approprier certaines approches et principes associés à une intervention réussie. De plus, chaque chapitre se termine avec des exercices ayant pour objectifs d'approfondir la compréhension, de soutenir la réflexion ou de favoriser le transfert des connaissances vers la pratique.

    Nancy Gaudreau, Ph. D., est professeure titulaire au département d'études sur l'enseignement et l'apprentissage de la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval. Elle s'intéresse aux pratiques éducatives envers les élèves présentant des difficultés comportementales ainsi qu'au développement professionnel continu et au sentiment d'efficacité personnelle du personnel scolaire en matière de gestion de classe et de prévention des problèmes de comportement à l'école.

  • L'alphabétisation Nouv.

    Tout formateur en alphabétisation est conscient du défi que représente la recherche de matériel didactique adapté aux réalités des personnes adultes analphabètes. Souvent contraints de créer leur propre matériel ou d'adapter à leur contexte du matériel déjà existant, les formateurs savent qu'en raison de la complexité de la situation, une adaptation ne saurait suffire, à moins qu'elle prenne en compte tous les facteurs biologiques, sociaux et culturels que sous-tend un contexte d'alphabétisation.

    Cet ouvrage jette un pavé dans la mare en contribuant à combler ce manque de matériel didactique. Il vise à répondre à certains besoins sur le plan du matériel certes, mais surtout sur le plan des connaissances issues de la recherche. En ce sens, il propose plus de 35 pistes d'interventions didactiques qui prennent appui sur la recherche en andragogie, en neurosciences, en psycholinguistique et en didactique des langues secondes ou étrangères pour justement comprendre les différents facteurs que sous-tend un contexte d'alphabétisation. Les formateurs en alphabétisation ainsi que les étudiants en éducation et les professionnels de la didactique pourront désormais faire le pont entre la recherche et le milieu de pratique en alphabétisation afin d'allier leur compréhension d'éléments contextuels à une pratique enseignante adaptée à la situation et porteuse de succès.

    Sonia El Euch est professeure titulaire au Département des sciences de l'éducation de l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Ses domaines d'ensei­gnement et de recherche sont la didactique des langues secondes ainsi que les facteurs sociaux, psychologiques et cognitifs dans l'apprentissage et dans le développement du bilinguisme.

    LINDA DE SERRES, Ph. D., est professeure titulaire au Département de lettres et communication sociale de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Ses domaines d'enseignement et de recherche sont la didactique des langues secondes ainsi que la neuroéducation et la pédagogie dans l'enseignement-apprentissage du français comme langue première ou langue additionnelle.

  • L'utilisation d'interventions adaptées et efficientes est primordiale dans l'atteinte de la réussite éducative des élèves ayant des problématiques distinctes. Ces élèves, au profil d'apprentissage hétérogène, présentent des capacités et des besoins spécifiques en lecture et en écriture. Ainsi, pour l'enseignant de la classe ordinaire et pour l'orthopédagogue, travailler auprès de cette population d'apprenants est un défi au quotidien. Les enseignants doivent proposer des pratiques universelles permettant de faire progresser l'ensemble des élèves de leur groupe-classe, alors que l'orthopédagogue doit proposer des interventions spécialisées aux élèves nécessitant un soutien supplémentaire et adapté à leurs difficultés. Afin d'appuyer les enseignants et les orthopédagogues dans leurs choix pédagogiques, cet ouvrage présente des propositions didactiques et orthodidactiques réalisées auprès d'élèves ayant des difficultés ou des troubles d'apprentissage. Ces propositions concernent les liens entre l'oral et l'écrit, l'identification et la production des mots écrits, ainsi que la compréhension et la production d'un message écrit. Lecteurs et scripteurs en difficulté regroupe l'expertise de divers chercheurs du domaine et vise à établir des ponts entre les connaissances scientifiques actuelles et le milieu de l'enseignement. Il s'agit d'une ressource indispensable à la formation initiale et continue des enseignants et des orthopédagogues.

    Nathalie Chapleau est titulaire d'un doctorat en éducation de l'Université du Québec à Montréal. Professeure au Département d'éducation et de formation spécialisées de cette même université, elle s'intéresse à l'intervention auprès de l'élève présentant des difficultés ou un trouble d'apprentissage, l'enseignement de l'orthographe lexicale et de la morphologie dérivationnelle.

    Marie-Pier Godin est titulaire d'un doctorat en éducation de l'Université du Québec à Montréal et travaille actuellement comme postdoctorante au Département de didactique de l'Université de Montréal. Elle s'intéresse à l'enseignement et à l'apprentissage de la lecture-écriture chez les élèves en difficulté, dont ceux ayant des troubles langagiers.

  • Attendez-vous à la dernière minute pour effectuer vos travaux scolaires?

    Passez-vous trop de temps à visionner des téléséries ou à naviguer sur les réseaux sociaux au point où cela nuit à vos études?

    Avez-vous tendance à vous dire: «je serai plus en forme demain»?

    Si vous avez répondu par l'affirmative à l'une de ces questions, vous faites peut-être partie d'une majorité d'étudiants qui a une difficulté de procrastination, c'est-à-dire qui repousse inutilement les travaux au lendemain.

    Écrit sur un ton humoristique et chaleureux par trois experts en psychologie, ce guide pratique s'adresse aux étudiants de niveau collégial et universitaire ainsi qu'aux intervenants qui gravitent autour d'eux. Il propose une approche innovante et concrète basée sur les plus récentes découvertes scientifiques : la thérapie d'acceptation et d'engagement ou « ACT ».

    Ce guide vous apprendra à :
    · Découvrir vos valeurs et réfléchir sur vos objectifs de vie.
    · Vous défaire de l'emprise de certaines pensées négatives.
    · Mieux accepter les ressentis difficiles reliés aux études.
    · Vous ancrer dans le moment présent, notamment grâce à la méditation de pleine conscience.
    · Passer à l'action pour atteindre vos buts et persévérer dans l'adversité.

    Frédérick Dionne est titulaire d'un doctorat en psychologie de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Psychologue clinicien et professeur-chercheur au Département de psychologie à cette même université, il est également formateur ACT reconnu par l'Association pour une science contextuelle et comportementale (ACBS); chercheur régulier au Groupe de Recherche et d'Intervention sur la Présence Attentive (GRIPA); directeur de l'Institut de formation en thérapie comportementale et cognitive (IFTCC) et auteur du livre Libérez-vous de la douleur par la méditation et l'ACT aux Éditions Payot. Ses intérêts de recherche portent entre autres sur la thérapie d'acceptation et d'engagement, la pleine conscience et la procrastination académique.

    Joël Gagnon est titulaire d'un doctorat en psychologie à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Sa thèse doctorale portait sur les bienfaits des actions engagées comme facteur de protection des comportements de procrastination chez les étudiants universitaires. Il effectue actuellement un stage postdoctoral à l'Université Laval dans le domaine de la santé connectée. Ses intérêts de recherche portent entre autres sur la mesure et l'évaluation de phénomènes psychologiques, l'étude des facteurs de risque et de protection à la persévérance scolaire ainsi que l'utilisation des nouvelles technologies pour améliorer la qualité et l'efficacité des services offerts aux étudiants.

    Guillaume Raymond est professeur au Département de psychologie du Cégep Marie-Victorin et doctorant en psychologie clinique, profil recherche et intervention à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Sa thèse doctorale porte sur l'évaluation d'un programme d'intervention autoadministré basé sur le Web pour diminuer la procrastination scolaire et favoriser l'engagement scolaire.

  • Dans la première édition de Soutenir le goût de l'école, une question importante était posée : « Est-il réellement possible de soutenir le goût de l'école des élèves à risque de décrochage ou d'échec scolaire ? » Cette deuxième édition tente d'y répondre en proposant des approches et des stratégies portant sur le plaisir d'apprendre ensemble. Ainsi, ce collectif invite les lecteurs à s'investir dans des actions concrètes avec tous les enfants, actions qui visent à aider ces derniers à développer une affection pour l'école, un sentiment de bien-être et d'engagement envers « son » école et à affirmer une conviction collective qu'apprendre est agréable.

    En plus des 13 chapitres remaniés et mis à jour, 4 nouveaux chapitres traitent de l'environnement et de la persévérance, de la pédagogie universelle pour soutenir l'engagement de l'élève, du recours aux technologies pour le développement du potentiel des jeunes et d'un modèle holistique d'apprentissage inspiré d'une approche autochtone.

    Les praticiens et chercheurs qui ont contribué à ce collectif suscitent la réflexion et invitent à l'action en articulant leurs propos autour de trois thèmes principaux : « Le potentiel du jeune », « L'intervenant inspirant : pour un agir qui donne du sens à l'apprentissage » et, finalement, « Pour une école actualisée où tous sont engagés ».

  • Accueillir tous les enfants dans la classe ordinaire, considérer avant tout ce qui les rassemble plutôt que ce qui les distingue... voilà ce que met de l'avant cet ouvrage qui vise à contribuer à l'émergence d'une pratique pédagogique inclusive responsable en s'appuyant sur ce qu'elle est fondamentalement et sur les changements organisationnels et pédagogiques qu'elle sous-tend. Entièrement réorganisée et comportant de nouveaux chapitres, cette troisième édition reflète les progrès de la recherche en matière d'inclusion scolaire et répond aux préoccupations grandissantes du personnel enseignant relativement à la pratique de l'inclusion scolaire. Réunissant les textes d'une trentaine de chercheurs, elle permet de développer une meilleure compréhension de ce qu'est l'inclusion scolaire et de découvrir des dimensions planificatrices et créatrices liées à toute pratique pédagogique destinée à une diversité d'élèves. Elle comprend également un glossaire des concepts clés facilitant l'utilisation d'un langage commun chez l'ensemble des acteurs de la pédagogie inclusive. Essentiel à la formation initiale et continue en éducation, cet ouvrage montre que l'éducation inclusive est certes un projet ambitieux, mais combien stimulant, et ce, tant pour les acteurs de l'éducation qui se l'approprient que pour l'ensemble des membres de la communauté qui en bénéficient.

  • Comment implanter une communauté dapprentissage professionnelle dans votre école? Ce guide vous offrira les outils pour vous accompagner dans cette démarche afin que votre équipe-école travaille ensemble vers un but commun : lamélioration du rendement des élèves.

  • Apprentissage visible pour les enseignants ; connaître son impact pour maximiser le rendement des élèves Nouv.

    L'ouvrage remarquable de John Hattie, Visible Learning for Teachers, synthétise les résultats de plus de 15 années de recherche sur les apprentissages visibles et signi­fiants dans les écoles. Basés sur une méga-analyse de plus de 900 méta-analyses réalisées auprès de millions d'élèves de niveaux socioéconomiques variés et issus de nombreux pays sur les continents d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Océanie et d'Asie, ces résultats constituent la plus imposante recension d'études empiriques dans le domaine de l'éducation. L'apprentissage visible pour les enseignants permet aux enseignants en formation ou en exercice d'appliquer les principes énoncés dans Visible Learning à n'importe quelle classe, n'importe où dans le monde. L'auteur résume de façon claire et conviviale les interventions les plus efficaces et guide le lecteur vers une intégration fructueuse des principes de l'apprentissage visible. Le livre valorise tant le point de vue de l'enseignant que celui de l'élève, et propose un accompagnement par étapes comprenant la préparation des leçons, l'interprétation de l'apprentissage, la rétroaction durant les cours ainsi que le suivi après les leçons. Il contient des listes de vérification, des exercices, des études de cas et des scénarios de pratiques exemplaires visant à améliorer le rendement des élèves. Il couvre plusieurs aspects de l'apprentissage, dont la motivation des élèves, les programmes d'études, les stratégies métacognitives, les comportements, les stratégies d'enseignement et la gestion de classe. L'apprentissage visible pour les enseignants est essentiel pour tout praticien qui souhaite obtenir une réponse fondée sur des données probantes à la question « Comment faire pour maximiser le rendement de tous les élèves de mon école ? ».

  • Les dyslexies-dysorthographies sont un trouble d'apprentissage de la lecture et de l'orthographe qui peut entraîner de faibles compétences en langage écrit. Or maîtriser la langue écrite est indispensable dans la société d'aujourd'hui. Il s'agit d'une pierre angulaire essentielle à la démocratie et à l'économie des pays du monde. Heureusement, les récentes découvertes scientifiques ont permis de mieux comprendre et de cerner ce trouble développemental ainsi que de reconnaître plusieurs facteurs cognitifs associés à son origine. Cet ouvrage - qui couvre la période de l'enfance à l'âge adulte - propose une synthèse des recherches scientifiques actuelles sur l'apprentissage de la lecture et de l'orthographe ainsi que sur les dyslexies-dysorthographies. Il aborde également les conséquences scolaires et psycho­affectives de ces troubles. Unique en son genre, ce livre présente des sujets peu abordés dans les écrits, mais essentiels à une bonne compréhension de ces troubles et de leurs conséquences. Trois différents sous-types de dyslexies-dysorthographies sont traités plus particulièrement dans des chapitres distincts : la dyslexie-dysorthographie phonologique, les dyslexies-dysorthographies par trouble de l'empan visuoattentionnel et la dyslexie-dysorthographie mnésique. Un chapitre est par ailleurs entièrement consacré aux actions à entreprendre pour développer le sentiment d'autoefficacité des élèves ayant des troubles d'apprentissage et pour favoriser la persévérance scolaire. Les étudiants universitaires en formation dans les domaines de l'orthophonie et des sciences de l'éducation ainsi que les orthophonistes, les orthopédagogues et les ensei­gnants pourront parfaire leurs connaissances sur l'apprentissage du langage écrit et des dyslexies-dysorthographies grâce à la lecture de cet ouvrage.

  • La formation professionnelle joue un rôle central dans notre société et répond à plusieurs besoins, tant sur le plan individuel que social et économique. Elle permet non seulement aux jeunes de se qualifier rapidement pour un métier, mais également aux adultes d'obtenir un diplôme d'études. Toutefois, certains défis peuvent entraver la réussite des élèves. Dans un monde de plus en plus axé sur la performance, il est devenu essentiel de se pencher sur les enjeux inhérents à la formation professionnelle afin de proposer différentes stratégies d'apprentissage en classe et hors classe.

    Composé de 15 chapitres, le présent ouvrage s'adresse principalement aux enseignants en formation professionnelle et vise à soutenir la persévérance et la réussite de leurs élèves. Fruit d'un travail collaboratif rigoureux, ce projet résulte de la rencontre entre chercheurs et intervenants de plusieurs disciplines. Il vulgarise les résultats de nombreuses recherches effectuées pour mieux appréhender les réalités vécues par celles et ceux inscrits en formation professionnelle et propose des pistes d'intervention pour soutenir leur engagement scolaire et leur mieux-être à l'école.

    Professeure à l'Université de Sherbrooke, ÉLISABETH MAZALON s'intéresse depuis plus de 30 ans aux pratiques d'alternance en formation comme moyen privilégié visant la qualification et l'insertion professionnelle des jeunes et des adultes. Elle contribue à documenter des modèles novateurs de formations professionnelle et technique initiale.

    MICHELLE DUMONT est professeure titulaire au Département de psychologie de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Le stress psychologique, l'anxiété liée aux évaluations, le lien stress-détresse et les élèves en situation de difficulté scolaire constituent la pierre angulaire de ses activités de recherche depuis plus de 25 ans.

  • De plus en plus de jeunes choisissent de quitter l'école secondaire pour les centres d'éducation des adultes (CÉA) dans l'intention d'obtenir un premier diplôme de niveau secondaire ou les préalables nécessaires à l'entrée dans un programme de formation professionnelle. Or ces jeunes manifestent une diversité de besoins tributaires d'un ensemble de facteurs sur les plans personnel, familial et environnemental. Comment répondre à cette diversité de besoins ? Quelles pistes d'intervention sont les plus susceptibles de soutenir la réussite et le bien-être de ces jeunes ? C'est à partir d'une étude menée auprès de 610 jeunes de 16 à 24 ans inscrits à la formation générale des adultes (FGA) dans différentes régions du Québec que les auteures de cet ouvrage dressent le portrait des besoins psychologiques (bien-être personnel et ressources intra-individuelles), psychopédagogiques (perception de soi, sentiment d'autoefficacité, estime de soi) et pédagogiques (soutien à l'apprentissage) de ces jeunes. Une attention particulière est portée aux besoins différenciés selon le genre et l'âge (16 à 18 ans et 19 à 24 ans), et des pistes d'action sont proposées en réponse à ceux-ci. Les besoins d'ordre professionnel manifestés cette fois par les enseignants des CÉA sont également explorés, et des mesures de soutien susceptibles d'éclairer ces enjeux professionnels sont suggérées. L'ouvrage répond à une préoccupation croissante de nombreux intervenants de la formation générale des adultes à l'égard de la prise en compte de la diversité des élèves qui leur sont confiés.

  • Le recours à la nature et à l'aventure comme modalité d'intervention pour faciliter le développement individuel et de groupe connaît un essor important au Québec. Portés par cet élan, les auteurs présentent ici le premier collectif québécois ayant pour objet l'intervention psychosociale par la nature et l'aventure (IPNA), une approche s'éloignant des cadres traditionnels. Elle s'inscrit dans une vision globale d'inter­ven­tion expérientielle allant du contexte éducatif au contexte clinique. Le processus - facilité par une équipe d'inter­venants qualifiés - permet aux personnes de s'engager activement dans la poursuite de leurs buts d'apprentissage ou de changement, et ce, par des expériences et des activités d'aventure concrètes vécues en relation avec d'autres et avec la nature. Cet ouvrage découle de la réalisation du projet d'IPNA d'envergure La dysphasie, au-delà du sommet, dont l'objectif est de soutenir le développement de l'autodéter­mi­nation d'adolescents vivant avec une dysphasie. Cette riche expérience et les projets de recherche qui lui sont associés ont inspiré la plupart des chapitres, offrant un espace de dialogue fertile entre pratique et théorie. Les exemples, réflexions, pistes d'action et propositions conceptuelles qui y sont présentés dépassent le cadre de ce projet particulier pour embrasser un plus vaste horizon : celui de l'IPNA. Chercheurs, psychologues, psychoéducateurs, travailleurs sociaux, enseignants, éducateurs spécialisés, orthopédagogues, orthophonistes, administrateurs et intervenants spécialisés en intervention par la nature et l'aventure : l'ouvrage s'adresse à tous les acteurs susceptibles de créer des programmes d'IPNA ou de s'y engager directement.

  • Les recherches menées sur le bien-être en contexte scolaire connaissent un véritable essor depuis les années 2000. Ces travaux, anglophones et francophones, s'ils mesurent le bonheur à l'école, révèlent également la relativité des critères de définition du concept de «bien-être». Les enfants passant une grande partie de leur vie à l'école, la qualité de l'expérience scolaire est essentielle pour le développement de leurs compétences sociales et de leur capacité d'apprentissage. En tant que milieu où surviennent nombre de situations et où gravitent nombre de personnes, l'école doit donc s'efforcer de fournir un environnement sain aux élèves qu'elle accueille - quel que soit leur niveau de scolarisation -, et ce, peu importe les moyens matériels et humains dont elle dispose.

    /> Parmi les disciplines étudiant le bien-être à l'école, la psychopédagogie, qui s'intéresse particulièrement à l'utilisation de théories et de recherches issues du domaine de la psychologie dans la résolution de problèmes en éducation, permet de miser sur le mieux-être des enfants et des adolescents en milieu scolaire. Cet ouvrage, composé de 15 chapitres proposant des réflexions et des travaux belges, canadiens, français et suisses, présente, d'une part, les enjeux du bien-être de l'élève à l'école et, d'autre part, les stratégies gagnantes pour tendre vers cet état de satisfaction. Il s'adresse aux professeurs, aux enseignants, aux futurs enseignants ou aux professionnels des services éducatifs complémentaires, tant pour susciter leurs réflexions que pour les outiller en matière de bien-être à l'école.

  • L'accompagnement occupe une place grandissante en éducation et s'incarne depuis plusieurs années dans des interventions aussi riches que diversifiées. Il s'inscrit dans une logique d'aide au cheminement et de soutien psychologique et social relativement au mal-être - relié, par exemple, au stress, à l'anxiété, à la démotivation ou au manque d'efficacité - du professionnel en contexte de formation ou de travail.

    En s'appuyant sur des savoirs, des savoir-être et des savoir-faire éprouvés dans différentes situations ainsi que sur des expériences singulières et collectives, le présent ouvrage explore aussi bien les pratiques d'accompagnement dans le développement personnel et professionnel en éducation que leurs fondements, leurs caractéristiques et leurs modalités.

    Les chapitres de ce collectif s'articulent autour d'un même point de vue : l'accompagnement constitue une pratique d'intervention qui aide la personne à intégrer les différents savoirs nécessaires à l'exercice de son travail, favorisant à la fois sa croissance et son développement, et s'avère donc un outil pertinent. En ce sens, les auteurs présentent ici des exercices qu'un accompagnateur-formateur peut faire seul ou en groupe.

    Cet ouvrage intéressera toute personne qui joue le rôle d'accompagnateur dans un environnement éducatif.

  • Le manuel de l’éducateur physique propose une synthèse des fondements théoriques et pratiques permettant le développement des compétences d’un enseignant en éducation physique et à la santé (EPS), telles qu’elles sont définies dans le référentiel de compétences professionnelles de la profession enseignante du ministère de l’Éducation du gouvernement du Québec.
    Dans le but de mieux outiller les étudiants en enseignement en EPS, mais également les intervenants des milieux scolaire et professionnel, cet ouvrage de vulgarisation explore la motivation du choix de carrière et les étapes du cheminement de l’éducateur, les dimensions éthiques et interculturelles, la notion d’intervention, de même que l’importance des technologies de l’information et de la communication, de l’éducation à la santé, de l’adaptation de la pratique ainsi que de l’insertion professionnelle. Les auteurs font ressortir les principes, les concepts et les éléments essentiels à la formation initiale pour que le lecteur soit ensuite en mesure d’amorcer une pratique réflexive sur sa profession. Divers tableaux, encadrés et exercices lui permettent également d’approfondir ses connaissances et de s’autoévaluer.
    Plusieurs professeurs et chargés de cours des milieux collégial et universitaire ainsi que des intervenants spécialisés ont collaboré à la réalisation de ce manuel incontournable pour aider les éducateurs physiques à être toujours plus efficaces auprès de leurs élèves.
    Linda Morency, titulaire d’un doctorat en psychopédagogie de l’Université Laval ainsi que d’une maîtrise en sciences de l’activité physique et d’une maîtrise en psychologie du même établissement, est professeure titulaire au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC).
    Claude Bordeleau détient un doctorat et une maîtrise en sciences de l’activité physique de l’Université Laval, en plus d’une maîtrise en médecine expérimentale de la même université. Il est professeur titulaire au Département des sciences de l’éducation de l’UQAC et responsable des programmes d’études en éducation physique et intervention pédagogique en sports.

  • Favoriser la réussite éducative en implantant une démarche collaborative dans les écoles, voilà ce que propose cet ouvrage. Les auteurs montrent comment compiler et analyser régulièrement des données d'observation afin de dresser les profils des élèves, des classes et des années d'études pour mieux distinguer les apprentissages acquis de ceux qui ne le sont pas encore.

  • Cet ouvrage vient outiller les praticiens de léducation en clarifiant les perspectives dutilisation dune variété doutils technologiques (logiciels libres, technologies mobiles, etc.). Il explore les aides technologiques à lapprentissage dans une visée de

empty