Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • « On ne connaissait pas ça, nous, le verglas. Ni la neige, d'ailleurs. En fait, on ne connaissait pas le froid. Le vrai froid. Celui qui te gèle les os, t'engourdit les mains, te brûle les oreilles, te fait claquer les dents. À Alger, en dessous de dix degrés, on mettait un manteau. Ici, à Rouen, en ce mois de décembre 1962, il fait moins quinze ! » Dans une France peu concernée par le dramatique exode d'un million de Français d'Algérie, un adolescent pied-noir, aguerri par des années de violence, se fraye un chemin dans un univers souvent hostile. Il vient d'avoir dix-huit ans. Il sort de prison politique et porte sa douleur en bandoulière. C'est le temps du rejet, des centres d'accueil improvisés, des repas de la soupe populaire, des poches vides, des fripes trop grandes et des regards blessants. Jean-Pax Méfret relate son itinéraire, balisé d'humiliations, de rancoeurs et d'illusions perdues, qui constituaient, à l'époque, le quotidien du monde parallèle de ces immigrés malgré eux.
    Un récit sans concession sur les années brutales vécues par les déracinés de l'Algérie française qui avaient cru aux grandes promesses du général de Gaulle.

    Réfugiés en provenance de Mers-El-Kebir à Toulon le 19 juillet 1962 © AFP Photos

  • Récit évoquant les derniers mois du conflit algérien, les violences opposant barbouzes, gardes mobiles et police aux commandos de l'OAS. Lève le voile sur un chapitre méconnu de la fin de la guerre d'Algérie, qui précède l'exode d'un million de personnes.

  • 27 septembre 1995 : début d´un coup d´État aux Comores. Son instigateur : Bob Denard. Jean-Claude Sanchez fut l´un des principaux organisateurs du putsch. Pour la première fois, il en raconte le déroulement, de sa genèse à son apocalypse. Au fil des pages, le lecteur plonge dans l´atmosphère des préparatifs ; il accompagne les équipes chargées de préparer le débarquement des mercenaires dans cette île paradisiaque de l´océan Indien ; il assiste à l´arrivée des hommes d´assaut ; il participe enfin aux « journées folles » qui précèdent le second débarquement, celui des troupes françaises.
    Sur cette affaire d´État qui a fait couler beaucoup d´encre, voici donc un témoignage de premier plan et un éclairage nouveau. Il pourrait faire l´objet d´un roman ou d´un film d´aventures tant la réalité dépasse parfois la fiction.

empty