Saga Egmont

  • À l'Ombre des Jeunes Filles en Fleurs Nouv.

    «Je leur demandai des nouvelles des fleurs, ces fleurs de l'aubépine pareilles à de gaies jeunes filles étourdies, coquettes et pieuses. "Ces demoiselles sont parties depuis déjà longtemps", me disaient les feuilles.»
    Ni pressé, ni brusque, le narrateur retourne aux racines d'un temps qui se précise: l'adolescence. Avec lui, on flâne dans le Paris du XIXe siècle, autour de madame Swann qu'il convoite. Puis on le suit à Balbec, ville rêvée, issue de ses propres souvenirs enveloppés dans une brume qui doucement se lève. À la lumière des personnages (le peintre Elstir, Charlus, Robert de Saint-Loup...) on découvre toute la sagacité d'un adolescent qui se construit. Et à l'ombre des jeunes filles, que le narrateur observe, et de celle au polo noir qu'il admire, l'émotion pénètre les pages comme en un songe poétique.
    Deuxième tome de la «Recherche du Temps Perdu», «À l'Ombre des Jeunes Filles en Fleurs» est le récit d'un narrateur qui grandit, d'un Marcel Proust qui réarrange sa vie en cet «édifice immense du souvenir», prix Goncourt en 1919.



    Marcel Proust (1871-1922) est sans doute l'un des auteurs le plus connu de son temps. Né à Paris, il souffre de graves problèmes respiratoires. Possédant une grande fortune, il en profite dès sa jeunesse pour côtoyer les salons littéraires. Un grand intérêt pour l'écriture le saisit, et il s'y consacre pleinement. Il publie des poèmes et entame la rédaction d'une oeuvre qu'il ne continuera pas. C'est seulement en 1907 qu'il commence à écrire son chef-d'oeuvre romanesque «A la Recherche du Temps Perdu», avec le premier roman «Du Côté de Chez Swann». Les cinq autres tomes sont publiés entre 1919 et 1927. C'est là un théâtre social avec plus de deux cents personnages, et une large réflexion sur la mémoire. Mais les thèmes restent vastes, et parmi les plus saisissants on y trouve l'homosexualité - Proust est l'un des premiers romanciers à aborder le sujet.

  • Du Côté de chez Swann Nouv.

    Entre les murs d'un appartement du boulevard Haussman, Marcel Proust écrit «Du Côté de Chez Swann», la première partie d'un monument romanesque, «À la recherche du temps perdu». À la porte de son génie littéraire, c'est une projection de souvenirs qui nous parvient, comme narrée par une voix profonde et sensible, à la recherche de sensations, d'un temps perdu que les méandres de la mémoire s'attèlent à raviver. Lorsqu'on dépasse son palier, on découvre une féerie où le temps et l'espace se confondent. C'est une promenade, longue mais passionnée, intelligente et poétique, dans un présent éternel, à Combray, dans les chambres de l'enfance du narrateur, et dans toute une vie à jamais féconde.



    Marcel Proust (1871-1922) est sans doute l'un des auteurs le plus connu de son temps. Né à Paris, il souffre de graves problèmes respiratoires. Possédant une grande fortune, il en profite dès sa jeunesse pour côtoyer les salons littéraires. Un grand intérêt pour l'écriture le saisit, et il s'y consacre pleinement. Il publie des poèmes et entame la rédaction d'une oeuvre qu'il ne continuera pas. C'est seulement en 1907 qu'il commence à écrire son chef-d'oeuvre romanesque «A la Recherche du Temps Perdu», avec le premier roman «Du Côté de Chez Swann». Les cinq autres tomes sont publiés entre 1919 et 1927. C'est là un théâtre social avec plus de deux cents personnages, et une large réflexion sur la mémoire. Mais les thèmes restent vastes, et parmi les plus saisissants on y trouve l'homosexualité - Proust est l'un des premiers romanciers à aborder le sujet.

  • Boitelle Nouv.

    Antoine Boitelle est un pauvre homme au métier d'ordurier. Il est marié, a quatorze enfants, mais un douloureux souvenir lui fait regretter un amour passé:
    À vingt ans, alors qu'il était soldat au Havre, il avait rencontré la compagne idéale. C'était une femme vaillante et propre de conduite qu'il n'avait qu'à regarder pour se sentir transporter. Mais celle-ci était une servante de couleur, et ses parents la trouvait «trop noire»...
    Parue dans le recueil «La Main gauche» en 1899, la nouvelle «Boitelle» est l'histoire d'un homme à jamais rongé par le regret, et à la vie bouleversée par le racisme de ses parents.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • Coriolan Nouv.

    Aux premiers jours de la République romaine, Caius Martius est patricien et convoite le pouvoir consulaire. Grand combattant, il perd cependant les élections à cause de son mépris pour la plèbe. Condamné à l'exil, Caius revient à la charge avec un nouvel allié... Une oeuvre où se mêlent politique et philosophie pour sceller le destin d'un homme.



    Surnommé le "Barde", William Shakespeare (1564-c.1616) est considéré de par le monde comme l'un des plus grands dramaturges de l'Histoire et l'écrivain le plus important de la littérature anglophone. Son existence est controversée, mais les nombreuses oeuvres qu'il a léguées au monde ont influencé des générations de lecteurs et d'écrivains et continuent, aujourd'hui encore, d'être mises en scène ou adaptées au cinéma. Parmi les plus célèbres, figurent "Roméo et Juliette", "Hamlet", "Othello", "Le Roi Lear" ou encore "Macbeth".

  • Les Rois en Exil Nouv.

    Suite à une révolution dans son Etat situé dans les Balkans, un roi se réfugie en exil à Paris. Entouré de ses fidèles, il finit cependant par se lasser des plaisirs que lui offrent cette ville.



    Auteur français du 19ème siècle, c'est d'abord au journalisme qu'Alphonse Daudet (1840-1897) s'était essayé. C'est à l'âge de 24 ans qu'il décide de se consacrer entièrement à l'écriture, soutenu par la femme qu'il épouse 3 ans plus tard. Bien que ses écrits ne lui valurent pas tous un succès immédiat, Daudet est reconnu comme écrivain influent de son temps.

  • Le Père Milon Nouv.

    Pendant la guerre de 1870, l'état-major prussien s'est installé dans la ferme du père Milon, un vieux et fier paysan, pour observer l'armée française, à dix lieues de là. Mais alors que les prussiens envoient toutes les nuits un petit groupe d'éclaireurs, des «uhlans», on les ramasse morts tous les matins, égorgés, éventrés dans les champs et les fossés. Cela ne peut plus durer...

    «Le Père Milon» est une nouvelle sur les conséquences et l'horreur de la guerre dans les campagnes françaises.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • Tombouctou Nouv.

    Un soir, dans le Paris du XIXe siècle, alors que le ciel est rouge, et que les boulevards sont noirs de monde, deux officiers en pleine conversation sont surpris par les salutations chaleureuses d'un Africain. Un des deux soldats le reconnait: c'est Tombouctou, «un brave garçon et un brave soldat. Je vais vous dire ce que je sais de lui.»
    Parue dans le recueil «Contes du jour et de la nuit», la nouvelle éponyme raconte l'histoire de Tombouctou, et de son incroyable rencontre avec le lieutenant lors de la guerre franco-allemande de 1870.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • La Bûche Nouv.

    Alors que deux amis discutent auprès d'un feu, dans un tout petit salon odorants aux épaisses teintures, une grosse bûche croule dans la cheminée, roule sur le tapis, et jette des éclats de feu autour d'elle. Malgré le chaos et l'odeur de roussi, on parvient à contrôler la bûche folle. Une fois le désastre réparé, un des amis se rassoit en souriant: «Et voilà, dit-il, en montrant la bûche replacée dans l'âtre, voilà pourquoi je ne me suis jamais marié. C'est toute une histoire, une assez triste et vilaine histoire.»
    Parue dans le recueil «Mademoiselle Fifi», la nouvelle «La Bûche» relate l'histoire d'une amitié entre deux hommes sauvée par une bûche fugitive en feu.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • Une Soirée Nouv.

    Maître Serval est un riche notaire à Vernon, chauve, galant, joyeux, et amateur d'art lyrique. Un jour, selon sa coutume, il se rend à Paris pour aller entendre un opéra. Mais alors qu'il rentre par curiosité dans un restaurant de Montmartre, il rencontre M. Romantin, un peintre d'exception, qui l'invite à son incroyable soirée. Maître Serval doit balayer, astiquer, nettoyer, et quand M. Romantin se voit obligé de sortir avec sa maîtresse, maître Serval doit accueillir les invités qui le prennent pour un «larbin»...

    Parue dans le recueil posthume «Le Colporteur» en 1900, «Une Soirée» est une nouvelle sur la différence sociale, et sur la mondanité parisienne.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • À Cheval Nouv.

    Dans le Paris du XIXe siècle, Henriette et ses deux enfants vivent sur le maigre salaire d'Hector. Les mois sont rudes, et les seules distractions de la famille Gribelin sont les promenades du dimanche aux Champs-Élysées. Mais les Gribelin sont d'origines nobles, et malgré la misère, source de honte, c'est une de ces familles qui tient à tenir son rang. Ainsi, quand Hector reçoit trois cent francs de son chef, il planifie une sortie digne de la noblesse: louer un cheval et une voiture, et faire bonne figure aux Champs-Élysées. Mais tout ne se passe pas comme prévu... Le cheval a beau être excellent, il a un caractère bien trempé.
    Parue dans le recueil «Mademoiselle Fifi» en 1883, la nouvelle «À Cheval» met en scène une de ces familles nobles par héritage mais pauvres, et soucieuses de leur image.



    Guy de Maupassant (1850-1893) est un écrivain et journaliste français né au bord du littoral normand. Sa mère, douée d'une grande culture littéraire, participe à son éducation tournée vers les livres. Il passe le reste de son temps dans la campagne ou les ports, à converser avec pêcheurs et paysans qui lui serviront d'inspiration plus tard pour quelques personnages. À 12 ans, il est envoyé en pension où la religion, très présente, anime en lui un dégoût pour le sacré. Après le lycée, il est mobilisé en 1870 pour la guerre contre la Prusse. Un an plus tard, il fait ses bagages pour Paris où il y travaille comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant 10 ans. En février 1875, il publie son premier conte, «La Main écorchée». Maupassant est très vite ennuyé par l'administration. Le soir, il travaille d'arrache-pied à ses oeuvres littéraires ; et aux alentours de 1880, il se consacre pleinement à sa passion. C'est Flaubert qui l'introduit au monde de la littérature professionnelle. Il rencontre des auteurs réalistes, Zola, et les frères Goncourt. Maupassant fait un départ lent, mais il connaît bientôt le succès avec «Boule de Suif». Avec Zola qu'il côtoie aux Soirées de Médan, s'ensuivent de nombreuses nouvelles, toutes plus cultes les unes que les autres: «La ficelle» (1883), «La parure» (1884) ou «Le Horla» (1887). Il publie aussi des romans réalistes: «Une vie» en 1883, «Bel-Ami» en 1885 et «Pierre et Jean» en 1888. Guy de Maupassant, reconnu de son vivant, l'est aussi dans la mort: de nombreuses adaptations à l'écran renouvellent encore aujourd'hui ses oeuvres intemporelles.

  • Anna Karénine fait partie de la haute société de Saint-Pétersbourg de la fin du XIXème siècle. Pourtant mariée à Alexis Karénine avec qui elle a eu un fils, elle s'éprend du comte Vronski lors d'un voyage à Moscou. Pour éviter le scandale et pour l'amour de son fils, elle lutte contre cette passion qui grandit. Cependant, Anna se trouve face à un choix difficile lorsqu'elle se rend compte qu'elle est enceinte de Vronski. Considéré comme un chef-d'oeuvre de la littérature mondiale, ce roman a été adapté plusieurs fois au cinéma et à la télévision, notamment en 1997 avec l'interprétation de Sophie Marceau et Sean Bean.



    Léon Tolstoï (1828-1910) est un écrivain russe dont le talent a été rapidement reconnu. Il s'est fait connaître par ses romans et nouvelles qui dépeignent la vie du peuple russe à l'époque des tsars. Avec ses écrits, il parvient à mettre en lumière les grands enjeux de la civilisation. Ses oeuvres incontournables ont été adaptée des innombrables fois, notamment dans le film « Anna Karenina » (2012) avec Keira Knightley et Jude Law, et la série « Guerre et Paix » (2016) avec Lily James.

  • « Qu'arrivera-t-il si toute ma vie, ma vie consciente, n'a pas été ce qu'elle devait être ? » Pendant les longues et douloureuses journées avant la mort du juge Ivan Ilitch, son entourage ne pense qu'à son poste avec convoitise. C'est dans la solitude du seuil de sa mort que cet homme ouvre ses yeux à sa propre vie et procède à l'un des dialogues intérieurs les plus illustres de la littérature mondiale.



    Léon Tolstoï (1828-1910) est un écrivain russe dont le talent a été rapidement reconnu. Il s'est fait connaître par ses romans et nouvelles qui dépeignent la vie du peuple russe à l'époque des tsars. Avec ses écrits, il parvient à mettre en lumière les grands enjeux de la civilisation. Ses oeuvres incontournables ont été adaptée des innombrables fois, notamment dans le film « Anna Karenina » (2012) avec Keira Knightley et Jude Law, et la série « Guerre et Paix » (2016) avec Lily James.

  • Dans un village disparu, les jeunes Pedarca et Petrus tombent amoureux. Hélas, elle est la fille d'un Cosaque et il est seulement un ouvrier. Après avoir été surpris et menacé par le père, Petrus pars à la découverte d'un trésor pour récupérer son amour et rencontre des sorcières sur son chemin ! Replète de légendes de l'imaginaire ukrainien, cette nouvelle a inspiré la composition du poème symphonique « Une nuit sur le mont Chauve », dans l'animation « Fantasia » de Disney.



    Nicolas Gogol (1809-1852) est un écrivain russe d'origine ukrainienne. Après avoir terminé ses études artistiques, il se lance dans l'écriture à l'âge de 20 ans. Fortement influencé par ses origines, ses oeuvres font partie de la tradition littéraire russe. C'est avec son humour caractéristique qu'il dépeint les particularités culturelles du peuple d'Ukraine et de la Russie. Les aventures de son personnage Tarass Boulba ont été adaptées au cinéma en 2009 et en bande dessinée en 2008.

  • Un jour d'été, alors que les températures montent en Petite Russie, la foule s'amasse à la foire de Sorotchinetz. Sans laisser de côté son humour caractéristique, Nicolas Gogol nous fait découvrir ce moment collectif à travers les yeux d'une jeune fille pour qui tout est nouveau et pétillant !



    Nicolas Gogol (1809-1852) est un écrivain russe d'origine ukrainienne. Après avoir terminé ses études artistiques, il se lance dans l'écriture à l'âge de 20 ans. Fortement influencé par ses origines, ses oeuvres font partie de la tradition littéraire russe. C'est avec son humour caractéristique qu'il dépeint les particularités culturelles du peuple d'Ukraine et de la Russie. Les aventures de son personnage Tarass Boulba ont été adaptées au cinéma en 2009 et en bande dessinée en 2008.

  • Chargé de remettre une missive à la Czarine, un homme est perturbé par des sorcières et des monstres lors de son voyage. Réussira-t-il à livrer ce message ? Fluide et inventif, ce récit est un saisissant portrait de l'imaginaire ukrainien.



    Nicolas Gogol (1809-1852) est un écrivain russe d'origine ukrainienne. Après avoir terminé ses études artistiques, il se lance dans l'écriture à l'âge de 20 ans. Fortement influencé par ses origines, ses oeuvres font partie de la tradition littéraire russe. C'est avec son humour caractéristique qu'il dépeint les particularités culturelles du peuple d'Ukraine et de la Russie. Les aventures de son personnage Tarass Boulba ont été adaptées au cinéma en 2009 et en bande dessinée en 2008.

  • Fils d'un homme alcoolique et violent, Huckleberry Finn, se retrouve très vite livré à lui-même. Recueilli par une dame âgée qui l'adopte, Huck se civilise petit à petit. Mais le jour où son père réapparaît et l'enferme dans une cabane, Huck s'enfuit avec Jim, un esclave. Leur voyage à travers le Mississippi leur fait vivre bon nombre d'aventures ! Considéré comme un classique de la littérature américaine, cette aventure a été source d'inspiration pour les bandes dessinées des éditions Delcourt (2011) et Gallimard (2011), ainsi que pour le film produit par Disney en 1993.



    Mark Twain est le nom de plume de Samuel Langhorne Clemens (1835-1910), écrivain, essayiste et humoriste américain. Il devient imprimeur suite au décés de son père puis exerce le métier de journaliste, qui le mène à voyager en Europe en tant que correspondant de presse. Son enfance au Missouri a grandement influencé ses oeuvres, des classiques de la littérature de jeunesse. Ses histoires ont été adaptées aux plusieurs médias, notamment le film « Les Aventures de Huckleberry Finn » (1994), avec Elijah Wood, et l'animation Disney « Le Prince et le Pauvre » (1990).

  • David Copperfield naît peu après le décès de son père - son enfance néanmoins heureuse se voit rapidement troublée par le remariage de sa mère avec le cruel Mr Murdstone. Les choses ne s'arrangent pas quand il est envoyé dans une institution dirigée par un homme tout aussi malveillant - si ce n'est qu'il s'y fait des amis pour la vie.



    Charles Dickens vécut de 1812 à 1870 en Angleterre et est considéré comme le plus grand écrivain anglais de son siècle. Son enfance fut marquée par le travail au noir dans une usine et l'incarcération de son père. Ayant interrompu son parcours scolaire, c'est à ses propres efforts qu'il dut une grande partie de ses connaissances. Dans ses oeuvres, il condamne la misère humaine en décrivant avec humour la vie quotidienne.

  • À Londres, le Prince de Galles, fils du Roi Henri VIII, rêve de liberté : comme ce doit être gai de pouvoir courir dans les rues et se battre avec les autres garçons ! Dans la même ville, Tom Canty, un garçon de famille pauvre, ne rêve que d'échapper à la misère... Quand, par la main du destin, ces deux garçons se croisent, ils ont une idée de génie : et si on changeait de place ?



    Mark Twain est le nom de plume de Samuel Langhorne Clemens (1835-1910), écrivain, essayiste et humoriste américain. Il devient imprimeur suite au décés de son père puis exerce le métier de journaliste, qui le mène à voyager en Europe en tant que correspondant de presse. Son enfance au Missouri a grandement influencé ses oeuvres, considérées comme des classiques de la littérature de jeunesse. Ses histoires ont été adaptées aux plusieurs médias, notamment le film « Les Aventures de Huckleberry Finn » (1994), avec Elijah Wood, et l'animation Disney « Le Prince et le Pauvre » (1990).

  • Rose a douze ans quand elle devient orpheline. Avant de décéder, son père la confie à son oncle, Alec. Celui-ci étant en Chine, Rose reste un peu de temps chez ses deux tantes. Bien qu'elle se laisse doucement apprivoiser par la vivacité de ses sept cousins, la famille voit que sa tristesse est profonde. Comment faire retrouver la joie de vivre à cette petite fille ? Avec créativité et d'imagination ce récit nous invite à redécouvrir le bonheur de l'enfance.



    Louisa May Alcott (1832-1888), romancière américaine, n'eut pas une enfance facile : très vite, elle et ses soeurs durent travailler à différents métiers afin de subvenir aux besoins de la famille. Même sans fréquenter l'école, elle était fille d'un père philosophe et a été l'apprentie de deux grands penseurs de l'époque : Henry Thoreau et Ralph Waldo. Une fois adulte, elle défend l'émancipation des femmes et l'abolition de l'esclavage. Écrit pour les jeunes filles, son plus grand succès, « Les Quatre Filles du docteur March » (1880), a été adapté au cinéma plusieurs fois, notamment dans la version de 1994 avec Winona Ryder et la version de 2019 avec Saoirse Ronan et Timothée Chalamet.

  • Par un soir de 1775, dans l'auberge de John Willet, Solomon Daisy, ami du tenancier, raconte le meurtre de Reuben Haredale qui a eu lieu 22 ans plus tôt. Ce meurtre fait partie de l'histoire du village et est connu de tous. Mais qui est le coupable? Tout porte à croire qu'il s'agit du jardinier qui a disparu depuis.



    Charles Dickens vécut de 1812 à 1870 en Angleterre et est considéré comme le plus grand écrivain anglais de son siècle. Son enfance fut marquée par le travail au noir dans une usine et l'incarcération de son père. Ayant interrompu son parcours scolaire, c'est à ses propres efforts qu'il dut une grande partie de ses connaissances. Dans ses oeuvres, il condamne la misère humaine en décrivant avec humour la vie quotidienne.

  • Le soir de Noël, sept ans après la mort de son associé Marley, Scrooge s'apprête à passer seul le réveillon: il ne compte pas se laisser attendrir par toutes ces foutaises que Noël représente pour lui. Mais lorsque le fantôme de Marley se présente à lui, la soirée prend une tournure bien différente...



    Charles Dickens vécut de 1812 à 1870 en Angleterre et est considéré comme le plus grand écrivain anglais de son siècle. Son enfance fut marquée par le travail au noir dans une usine et l'incarcération de son père. Ayant interrompu son parcours scolaire, c'est à ses propres efforts qu'il dut une grande partie de ses connaissances. Dans ses oeuvres, il condamne la misère humaine en décrivant avec humour la vie quotidienne.

  • Croc-Blanc

    Jack London

    Dès sa naissance, Croc-Blanc apprend les lois de sa meute : manger ou être mangé. Dans sa lutte pour la survie, le chien-loup est confronté à la violence du monde des hommes... L'homme est-il si différent des autres animaux ?

    Racontée du point de vue de l'animal, cette histoire nous fait penser au côté sauvage de l'homme et à sa relation avec la nature. Ce roman a été adapté plusieurs fois au cinéma, notamment dans le film d'animation homonyme réalisé par Alexandre Espigares en 2018 et le film américain réalisé en 1991 par Randal Kleiser avec Ethan Hawke.



    Jack London (1876-1916), écrivain américain, naquît en tant que John Griffith Chaney. Depuis très jeune, il fait de nombreux métiers tels que balayeur, menuisier et agriculteur, ce que lui fait rêver de liberté et d'aventures. À l'âge de 17 ans, il embarque comme matelot dans un voyage qui le mène au large du Japon et lui inspire son premier récit. De retour en Amérique, il ne trouve pas de travail fixe et se fait enfermer pour vagabondage. Plus tard, sa participation à la ruée vers l'or du Klondike, son tour du monde inachevé et ses autres expériences personnelles continuent à alimenter son inspiration. Il acquiert richesse et célébrité avec ses oeuvres littéraires avant de mourir à l'âge de 40 ans. Son célèbre roman « L'Appel de la forêt » a été adapté au cinéma en 2020 dans le film de Chris Sanders avec Harrison Ford et Omar Sy.

  • Katia

    Léon Tolstoï

    Coincée à la campagne durant un long hiver russe, seules les visites de Serge, un ami de son père, parviennent à tirer Katia de son ennui. Malgré la différence d'âge, des tendres sentiments naissent entre eux et ils se marient. Au fil du temps, on découvre que les amoureux ont des caractères très divergents : Serge est plutôt calme et sédentaire, tandis que Katia aime fréquenter les bals et l'agitation de la capitale. Est-ce que ces différences vont nuire à ce mariage ?



    Léon Tolstoï (1828-1910) est un écrivain russe dont le talent a été rapidement reconnu. Il s'est fait connaître par ses romans et nouvelles qui dépeignent la vie du peuple russe à l'époque des tsars. Avec ses écrits, il parvient à mettre en lumière les grands enjeux de la civilisation. Ses oeuvres incontournables ont été adaptée des innombrables fois, notamment dans le film « Anna Karenina » (2012) avec Keira Knightley et Jude Law, et la série « Guerre et Paix » (2016) avec Lily James.

  • Un vieux loup des mers s'installe dans l'auberge des parents de Jim Hawkins. Il semble cacher quelque chose... Lorsque des pirates viennent attaquer l'auberge, Jim s'enfuit et emporte avec lui ce que le capitaine cachait : une carte au trésor ! C'est ainsi que débute l'aventure du jeune Jim vers un voyage chargé de rebondissements et de rencontres isolites au coeur d'un paysage tropical.



    Robert Louis Stevenson (1850-1894) est un écrivain écossais et un grand voyageur. C'est au fil de ces voyages que lui vient l'inspiration pour écrire ses oeuvres pleines d'aventures et ses récits fantastiques. Avec une narration très visuelle, il arrive à manifester une critique aux habitudes de son l'époque. Ses romans ont souvent été adaptés aux différents médias, notamment dans le film « L'île au trésor » dirigé par Alain Berberien en 2012 et l'emblématique « Dr. Jekyll et Mr. Hyde » fait en 1931.

empty