Seghers (réédition numérique FeniXX)

  • Comprendre Mahomet, ce n'est pas l'expliquer par une recherche critique et ce n'est pas non plus l'accepter sur un pur acte de foi (encore que le Prophète soit à l'origine d'une foi vigoureuse dont il faut essentiellement tenir compte). L'auteur a pris le Coran, Parole de Dieu, comme révélateur de Mahomet, dans sa fonction de Prophète. Il a saisi la personnalité de celui-ci, en se plaçant à mi-chemin entre la position du croyant et celle de l'historien objectif. C'est le côté humain de Mahomet, Envoyé de Dieu, qu'il a voulu faire ressortir.

  • Le rôle de Sigmund Freud (1856-1939) dans la pensée contemporaine, qu'il s'agisse de médecine ou de philosophie, n'est plus à souligner. Il a sa place à la charnière de deux époques : celle que l'on a appelé "belle", et la nôtre, tissée d'incertitude. Entre le savoir et l'ignorance, le beau et le laid, Éros incarne la démarche dialectique, voie et essence de la philosophie elle-même. Intermédiaire, donc philosophe : tel fut Freud.

  • Comprendre Mahomet, ce n'est pas l'expliquer par une recherche critique et ce n'est pas non plus l'accepter sur un pur acte de foi (encore que le Prophète soit à l'origine d'une foi vigoureuse dont il faut essentiellement tenir compte). L'auteur a pris le Coran, Parole de Dieu, comme révélateur de Mahomet, dans sa fonction de Prophète. Il a saisi la personnalité de celui-ci, en se plaçant à mi-chemin entre la position du croyant et celle de l'historien objectif. C'est le côté humain de Mahomet, Envoyé de Dieu, qu'il a voulu faire ressortir.

  • Si Descartes reste, aux yeux du grand public comme aux yeux des spécialistes, l'incarnation la plus pure de la philosophie, c'est dans la mesure où sa vie a été, comme le montre Pierre Mesnard, "le combat pour la vérité", c'est-à-dire un effort personnel tendu jusqu'à l'héroïsme, mais poursuivi au nom de tous les hommes. De la philosophie à la physiologie, en passant par la mathématique et la physique, il n'est guère de domaine de l'esprit où Descartes n'ait abordé. On trouvera dans le choix de textes les morceaux de bravoure les plus célèbres de l'oeuvre cartésienne, mais aussi de nombreuses pages moins connues et non moins passionnantes, où l'on voit le philosophe prendre son cap et dessiner peu à peu les traits d'une sagesse nouvelle.

  • Le rôle de Sigmund Freud (1856-1939) dans la pensée contemporaine, qu'il s'agisse de médecine ou de philosophie, n'est plus à souligner. Il a sa place à la charnière de deux époques : celle que l'on a appelé "belle", et la nôtre, tissée d'incertitude. Entre le savoir et l'ignorance, le beau et le laid, Éros incarne la démarche dialectique, voie et essence de la philosophie elle-même. Intermédiaire, donc philosophe : tel fut Freud.

  • Si Descartes reste, aux yeux du grand public comme aux yeux des spécialistes, l'incarnation la plus pure de la philosophie, c'est dans la mesure où sa vie a été, comme le montre Pierre Mesnard, "le combat pour la vérité", c'est-à-dire un effort personnel tendu jusqu'à l'héroïsme, mais poursuivi au nom de tous les hommes. De la philosophie à la physiologie, en passant par la mathématique et la physique, il n'est guère de domaine de l'esprit où Descartes n'ait abordé. On trouvera dans le choix de textes les morceaux de bravoure les plus célèbres de l'oeuvre cartésienne, mais aussi de nombreuses pages moins connues et non moins passionnantes, où l'on voit le philosophe prendre son cap et dessiner peu à peu les traits d'une sagesse nouvelle.

  • Roman Jakobson, né à Moscou en 1896, est aujourd'hui professeur à Harvard. Il est l'auteur de très nombreux travaux dans tous les domaines de la linguistique et de la théorie littéraire. Mais son activité s'est aussi exercée dans de nombreuses autres disciplines : anthropologie, folklore, psychanalyse, théorie de l'information, etc. L'objet de ce livre est d'élucider la « philosophie latente » de Roman Jakobson et de son structuralisme linguistique. La thèse fondamentale de l'auteur est l'affirmation et la preuve que la philosophie constituant la base du structuralisme jakobsonien n'est nulle autre que la phénoménologie husserlienne. L'origine de cette interprétation réside dans le fait qu'elle remonte aux sources et aux débuts du structuralisme dans les cercles de Moscou et de Prague.

empty