Entreprise, économie & droit

  • Cet ouvrage va à contre-courant des idées reçues qui ont servi au cours des deux dernières décennies à faire l´apologie d´un système économique ayant favorisé la reconstitution d´une classe de rentiers. Il montre qu´il n´est pas aberrant de vouloir « faire payer les riches » par le biais de l´impôt sur le revenu et de l´impôt sur le patrimoine. Tout d´abord du point de vue de la justice fiscale. Ensuite du point de vue macroéconomique. Enfin du point de vue microéconomique.
    Surtout, il expose les principes de la réforme fiscale dont les auteurs souhaitent que le camp du progrès s´empare lors de l´élection présidentielle de 2012. Il souligne la pertinence particulière, dans le contexte actuel, de la montée en puissance de l´Impôt progressif sur le Revenu, assis sur une assiette large, comme instrument essentiel de redistribution et de financement des dépenses universelles. Il propose de faire table rase des prélèvements sur le patrimoine, partiels et imparfaits, pour leur substituer un Impôt Général sur le Patrimoine (IGP) dont la vocation est d´être plus simple et plus « lisible ».
    Cet ouvrage est l´occasion de rendre pour la première fois publique cette proposition, qu´une gauche décomplexée saura, le jour venu, mettre en oeuvre.

empty