Balivernes Éditions

  • Pour les amoureux du Pays des Merveilles, de Narnia, d'Oz et encore d'autres... Septembre est une jeune fille qui aspire à l'aventure. Quand elle est invitée en Féérie par le Vent Vert et le Léopard des Petites Brises, bien sûr, elle accepte. Qui ne le ferait pas à douze ans ? Mais Féérie est dans la tourmente, sous le règne écrasant d'une Marquise maléfique. Cheminant en compagnie d'un vouivre amoureux des livres et d'un étrange garçon bleu, presque humain nommé Samedi, elle perdra : son ombre, sa chaussure, son coeur et bien sûr son chemin. Mais dans l'aventure, elle trouvera le courage, l'amitié, une cuillère un peu spéciale et bien plus encore. Elle seule détient la clef qui rétablira l'ordre et le bonheur en Féérie... Il n'y avait pas eu de monde si envoûtant, de personnages si originaux depuis Alice au pays des Merveilles ou le pays d'Oz. L'héroïne grandit au cours de cette aventure. Septembre est intelligente et très logique avec pourtant une forme de naïveté que nous voudrions garder toute notre vie, dans un monde plus complexe qu'il n'y paraît où tout n'est pas que soleil et magie. Partez à l'aventure dans l'univers fantastique de ce roman jeunesse, rehaussé de superbes illustrations ! EXTRAIT Il était une fois une petite fille appelée Septembre qui en avait vraiment assez de la maison de ses parents, où chaque jour elle lavait les mêmes tasses à thé rose et jaune et les mêmes saucières assorties, dormait sur les mêmes coussins brodés, jouait avec le même petit chien affable. Puisqu'elle était née en mai, et puisqu'elle avait un grain de beauté sur la joue gauche, et puisque ses pieds étaient très grands et dégingandés, le Vent Vert la prit en pitié et vola jusqu'à sa fenêtre, un soir, juste après son douzième anniversaire. Il portait une veste d'intérieur verte, un manteau de cocher vert, un jodhpur vert et des bottes de neige vertes - car il fait très froid au-dessus des nuages, dans les bidonvilles où habitent les Six Vents. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Un roman prodigieux à ne pas manquer. Une lecture intelligente, envoûtante et profonde qui va plaire aux petits/es ainsi qu'aux grands/es rêveurs/ses d'aventures féériques ! - Balad' en page Dosage calibré entre tendresse et émotions, ce bijou de poésie est en outre une véritable invitation à l'imagination qui séduira les lecteurs de tous âges ! - Carnet de lecture d'une lectrice à fleur de mots À PROPOS DE L'AUTEUR Catherynne M. Valente est l'auteur à succès de plus d'une douzaine d'oeuvres de fiction et de poésie, dont Palimpseste, la série des Contes de l'orphelin (Orphan Tales), Immortel (Deathless), et le phénomène La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains. Elle a remporté les prix Andre Norton, Tiptree, Mythopoeic, Rhysling, Lambda, Locus et Hugo. Elle a fait partie des finalistes pour les prix Nebula et World Fantasy Awards. En France, La fille qui navigua autour de Féérie sur un bateau construit de ses propres mains a reçu le Prix des Imaginales 2016 Catégorie Roman Jeunesse. Elle vit sur une île au large de la côte du Maine aux Etats-Unis avec une petite mais croissante ménagerie de bêtes, dont certaines sont humaines. Elle a commencé les aventures de Septembre comme un récit secondaire d'un de ses romans adultes, puis l'a développé et publié sur internet. Ce fut la première fois qu'une oeuvre auto-publiée gagna une récompense littéraire majeure. Ses différentes oeuvres publiées à ce jour en France ont été traduites par Laurent Philibert-Caillat.

  • Un roman pour les lecteurs de 13 ans et plus Antonin est un fantôme. Assassiné alors qu'il était adolescent, il hante la maison abandonnée par la secte de son père. Il parvient un jour à interagir avec un ordinateur. Touche de clavier après touche de clavier, il écrit un roman qu'il parviendra à faire éditer sous couvert de l'anonymat offert par internet. Très loin de là, en Nouvelle-Calédonie, Emilia, une jeune fille anorexique, tombe amoureuse de Leï, le personnage du roman d'Antonin. Elle parvient à contacter l'auteur par email et lui demande d'écrire la suite du livre qu'elle a tant aimé... En parallèle, le lecteur lit le roman d'Antonin et découvre l'histoire de Leï et de son chien qui lui raconte des histoires pour l'aider à vivre sa vie. Un récit à trois voix où le lecteur lit le roman d'Antonin en suivant son héros Leï qui doit se construire une nouvelle vie, l'existence d'Antonin lui-même qui par l'écriture et ses échanges avec Emilia, sa lectrice, trouvera le courage de dénoncer son meurtrier et bien sûr Emilia, cette jeune fille anorexique qui veut continuer d'exister en dépit de la maladie... Un récit à trois voix où la réalité rejoint la fiction ou l'inverse... EXTRAIT Je rêve que j'écris des histoires, des histoires qui deviennent des livres, des livres qui rencontrent des lecteurs, des lecteurs ravis par mes mots. Je suis fier alors d'avoir donné quelque chose aux autres, quelque chose de moi, quelque chose de vivant... C'est toujours à ce moment-là que le rêve s'effrite. Alors je marche, je marche, je marche... Quand on ne peut pas parler, écrire, c'est magique. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Tour à tour, chacun nous raconte son histoire et le quotidien qui le piège : à chacun son enfer, si différent et à la fois si semblable. Le mal-être des adolescents est évoqué de manière sensible et réaliste. Un roman original, aux allures de rêve... - Blog Nahe lit Vous l'aurez compris, ce Fantôme qui écrivait des romans est un livre qui m'aura émue, et je suis ravie de pouvoir encore avoir de belles surprises en Jeunesse ! Je le recommande chaudement ! - Blog Fairystelphique À PROPOS DE L'AUTEUR « Je suis tombé dans l'écriture quand j'avais dix ans. Au début, j'ai bu la tasse. J'ai toussé et j'ai craché. Puis, maladroitement, j'ai réussi à flotter. Et, peu à peu, j'ai appris à nager dans le cours des mots. Sans que je m'en aperçoive, le temps a passé... Père de neuf enfants et d'une septantaine de livres dont le plus connu est Le buveur d'encre, j'ai exercé bien des métiers : instituteur, éducateur spécialisé, maquettiste, correcteur, lecteur... Tous ont pour point commun de tourner autour de l'édition, des livres et des enfants. Ces coïncidences ne sont sans doute pas le fruit du hasard. Des livres et des enfants, ma maison en est remplie, à tous les étages... Actuellement, je suis bibliothécaire dans une bibliothèque de quartier de la ville de Saint-Brieuc où j'accueille de nombreuses classes. Je cherche à donner aux petits lecteurs l'envie de lire les mots imprimés et je suggère à ceux qui ne le savent pas encore que les livres sont leurs amis. Parfois, ça marche. Parfois, ça ne marche pas. C'est la vie ! » (Eric Sanvoisin)

  • Septembre repartira-t-elle en Féérie ? Oui mais non...
    Septembre rêve de repartir en Féérie. Car rien n'a changé depuis son retour : son père est toujours à la guerre en Europe, sa mère doit travailler de longues journées à l'usine et personne n'est venu la chercher de toute l'année pour l'emmener en Féérie.
    Jusqu'à ce jour où, couchée dans un champ, une barque voguant sur les herbes la dépasse. Lancée à sa poursuite, elle trébuche sur un muret et tombe... en Féérie.
    Mais très vite, elle découvre que bien des choses ont changé : la magie de Féérie (du dessus) s'épuise alors que les habitants perdent leurs ombres désireuses de se retrouver à Féérie (d'en dessous). Et ce monde du dessous a une nouvelle reine : Halloween, qui n'est autre que l'ombre perdue de Septembre. Elle n'a pas du tout l'intention de laisser partir les ombres profitant de leur liberté et s'amusant dans les fêtes données là en bas.
    Septembre retrouvera ses anciens amis (mais pas tout à fait eux non plus) et s'en fera de nouveaux dans ce monde étrange : Aubergine, le dodo de la nuit, la Vice-Reine du Café... Septembre se sent responsable de la situation et ne veut pas que Féérie disparaisse, mais les ombres veulent rester libres aussi...
    Découvrez vite la suite de La fille qui navigua autour de Féérie sur un bateau construit de ses propres mains avec ce roman jeunesse illustré !
    EXTRAIT
    Il était une fois une fille appelée Septembre qui gardait un secret.
    Or, les secrets sont des choses délicates. Ils peuvent vous emplir de douceur et vous laisser tel un chat qui s'est repu d'un moineau particulièrement gras sans récolter le moindre coup de bec ou de serre. Mais ils peuvent aussi rester coincés en vous, et faire très lentement bouillir vos os pour concocter leur amer brouet. Dans ce cas, c'est le secret qui vous garde, et non l'inverse. Réjouissons-nous alors que Septembre ait réussi à maîtriser son secret ; il était comme une paire de gants douillets qu'elle pouvait enfiler, lorsqu'elle avait froid, afin de se remémorer la chaleur des jours enfuis.
    Le secret de Septembre ? Elle s'était rendue en Féérie.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    En bref un second opus qui remplit ses promesses et propose de jolies réflexions emplies de magie et de vérité. - Temps de mots
    Ce second tome est à la hauteur du premier. Nous retrouvons Septembre et ses amis dans une nouvelle aventure placée sous le signe de l'étrange et du merveilleux. - Les Bouquinautes
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Catherynne M. Valente est l'auteur à succès de plus d'une douzaine d'oeuvres de fiction et de poésie, dont Palimpseste, la série des Contes de l'orphelin (Orphan Tales), Immortel (Deathless), et le phénomène La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains. Elle a remporté les prix Andre Norton, Tiptree, Mythopoeic, Rhysling, Lambda, Locus et Hugo. Elle a fait partie des finalistes pour les prix Nebula et World Fantasy Awards. En France, La fille qui navigua autour de Féérie sur un bateau construit de ses propres mains a reçu le Prix des Imaginales 2016 Catégorie Roman Jeunesse.
    Elle vit sur une île au large de la côte du Maine aux Etats-Unis avec une petite mais croissante ménagerie de bêtes, dont certaines sont humaines. Elle a commencé les aventures de Septembre comme un récit secondaire d'un de ses romans adultes, puis l'a développé et publié sur internet. Ce fut la première fois qu'une oeuvre auto-publiée gagna une récompense littéraire majeure. Ses différentes oeuvres publiées à ce jour en France ont été traduites par Laurent Philibert-Caillat.

  • La suite des aventures palpitantes d'Eva et du prince aveugle Alors qu'elle visitait les ruines d'un château allemand avec sa classe, Eva s'est trouvée mystérieusement projetée au Moyen Âge, au coeur d'une bataille médiévale. Elle s'est vue contrainte de fuir et de protéger le Prince aveugle Emil. Une prophétie la désigne comme la Fille de l'Araignée, celle qui doit sauver les Maudits, les partisans hors-la-loi du prince. Après avoir retrouvé Mike, un élève bien étrange mais si énervant de sa classe, elle devra affronter Michaël de Starkenburg qui a fait assassiner les parents d'Emil et envahi son domaine. Le temps de la fuite est fini, il faut vaincre, sinon, le cours de l'Histoire sera changé, le futur d'Eva détruit et ses chances de retour dans son siècle anéanties... Ce second tome de la série « Le prince des Maudits », vient clore une histoire riche en actions et rebondissements. Eva, jeune fille moderne va se trouver devant des choix difficiles. Son fort caractère, son courage et son humour lui permettront de faire face et de choisir son propre destin sans oublier les siens. Découvrez vite le deuxième volet de cette série fantasy captivante qui ravira autant les adolescents que les adultes ! EXTRAIT Il ne m'avait même pas laissé deux minutes pour me reprendre, évacuer la peur de la nuit, effacer les images du carnage que nous avions perpétré à la sortie de la forêt, classer derrière une masse de neurones inutiles le visage brûlé de Cunrad, puis sa chute dans le Rhin, transpercé par les flèches ennemies. Non, non, non. C'était trop demander à monsieur que de me ficher la paix quelques instants, de me laisser croire que, sur cette rive, je pourrais souffler. - T'en as mis un temps ! Purée, t'es plus forte pour résoudre les équations avec des fractions que pour parcourir vingt malheureux kilomètres ! Deux jours que je t'attends. J'ai cru que tu n'arriverais jamais. Yo. Bon, sinon, ça va, l'Intell ? CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Je trouve que ce second tome clôt parfaitement cette histoire. D'ailleurs, l'ensemble de ce diptyque est parfait, il n'y a rien à changer et encore moins à jeter. Je vous conseille donc vivement de vous aventurer dans la lecture de ces deux tomes. - Blog Bookover En conclusion, je ne peux que vous recommander ce second tome si vous avez eu la chance de lire le premier. Sinon, lisez d'urgence cette série car elle en vaut vraiment le coup. - Blog L'antre des livres À PROPOS DE L'AUTEUR Née en 1971 dans le Calvados (14), Lenia Major est devenue pharmacienne, sans doute pour plonger dans le monde magique des vieux grimoires, cornues et alambics. Les formules chimiques n'étant pas très encombrantes, les personnages de Curwood, Quine, Chaulet, puis de Balzac, Molière, Shakespeare, Beckett, Stephen King ou Robin Hobb, les ont très vite poussées dans un petit coin. Elle partage donc très inéquitablement son temps entre une blouse, un clavier, son mari et ses deux enfants qui sont ses plus sévères critiques. En 2005, elle a quitté l'air marin pour l'Alsace en espérant que l'oxygène de ses forêts fasse exploser des bulles d'imagination au milieu de ses neurones. Ses personnages préférés ne rentrent pas dans un moule, ne sont pas des héros, mais essaient de tirer parti de leurs faiblesses pour en faire leurs forces.

  • Sur Mars, certains habitants deviennent des canards, mais pour quelle raison ? Voilà un nouveau défi pour les Veilleurs de l'Espace ! Galaxine et le fidèle androïde Aérofrin s'apprêtent à faire escale sur Mars quand ils apprennent que les Loups Jumeaux, les plus terribles pirates du Système Solaire, viennent d'être capturés. Les quelques instants de détente et de surf prévus vont être vite interrompus par une catastrophe à l'échelle planétaire : les habitants se métamorphosent peu à peu en canards. En compagnie du beau Marshal Gayle d'Oslo Bos, Galaxine et Aérofrin vont enquêter et découvrir que les pirates ont ourdi un plan machiavélique menaçant l'un des fondements du bonheur stellaire : le Patatartinor, dont la fabrication et la recette secrète sont en péril car les stocks actuels ont été empoisonnés avec une substance qui change l'ADN de celui qui en mange... Deuxième aventure de Galaxine mouvementée et pleine de rebondissements, d'actions, de trahisons, de manipulations génétiques et de canards. Embarquez pour une nouvelle equête, dès 9 ans ! EXTRAIT - Vaisseau à un cention-lumière, annonça Aérofrin. - Vaisseau, mon oeil ! rétorqua Galaxine. Elle relança le projectile en un plongeon acrobatique. La balle décrivit un arc de cercle. Personne à la réception. Elle s'évanouit en touchant le sol. Les yeux de l'humanoïde étaient fixés sur l'écran. Un point clignotait, approchant dans leur direction. Il posa le doigt sur la lumière afin de faire apparaître la fiche signalétique et l'identification de l'engin. - ZE 666 WOLF. - ZE 666 WOLF ?! s'exclama la Veilleuse, lâchant aussitôt sa batte. Le vaisseau des Loups Jumeaux, les frères pirates que la justice de toutes les planètes recherche. Pas possible ! Qu'est-ce qu'il fait là, si près de Mars ? Aérofrin, au poste de pilotage, vite ! C'est une chance unique, on doit les intercepter ! CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Voici donc un second opus d'enquête sidérale tout à fait intrigante et drôle, que l'on déguste le sourire aux lèvres et qui saura captivé un jeune public. - Murmures de Kernach À PROPOS DE L'AUTEUR Née en 1971 dans le Calvados (14), Lenia Major est devenue pharmacienne, sans doute pour plonger dans le monde magique des vieux grimoires, cornues et alambics. Les formules chimiques n'étant pas très encombrantes, les personnages de Curwood, Quine, Chaulet, puis de Balzac, Molière, Shakespeare, Beckett, Stephen King ou Robin Hobb, les ont très vite poussées dans un petit coin. Elle partage donc très inéquitablement son temps entre une blouse, un clavier, son mari et ses deux enfants qui sont ses plus sévères critiques. En 2005, elle a quitté l'air marin pour l'Alsace en espérant que l'oxygène de ses forêts fasse exploser des bulles d'imagination au milieu de ses neurones. Ses personnages préférés ne rentrent pas dans un moule, ne sont pas des héros, mais essaient de tirer parti de leurs faiblesses pour en faire leurs forces.

  • Un labyrinthe, quatre mondes, quatre Veilleurs. L'équilibre ancestral est rompu.
    Qui veut le pouvoir absolu en assassinant les uns après les autres, les Veilleurs et déclenchant des cataclysmes sur son passage ? La relève sera-t-elle à la hauteur en inventant de nouvelles pratiques ?
    La vie de Sacha Yolka, lycéenne, se déroule entre l'établissement le plus chic de la ville et la caravane qu'elle partage avec sa grand-mère. Le jour où celle-ci disparaît, de mystérieux incidents se succèdent : harcèlement, accident mortel, rencontres irréelles... D'où vient cet étrange garçon constitué d'ombre ? Lancée à sa poursuite, Sacha est propulsée dans un autre monde, où elle est prise elle-même en chasse.
    Qui veut la mort de Sacha ? Et pourquoi ? Perdue dans l'Erluzen, ce monde habité par les éblouissants Luziens aux bulles chantantes, la jeune fille découvre son destin de Veilleur. Elle ne peut que l'accepter, c'est une question de survie et elle doit trouver les trois autres Veilleurs dans ces mondes inconnus et bien étranges. Si, au moins, elle pouvait suivre son coeur et faire confiance à Gabriel, le beau Luzien à la voix d'ange mais si prétentieux.... Mais quel est le rôle de Lexter, le S'Ombre échappé des cavernes d'Ombrune ? À travers les îles de l'Erluzen puis les déserts du Khamsin, elle devra affronter les luzes chantantes des Luziens et les aelys, ces cerfs-volants animaux de guerre du clan d'Aquilone. Séparés, sauront-ils se retrouver pour affronter celui qui menace leurs mondes ?
    Découvrez le premier tome très prometteur de cette série de fantasy pour adolescents !
    EXTRAIT
    Son plan était simple. Cette bulle de lumière et cette forme grise aperçues juste avant l'accident ne cessaient de l'obséder. Le chauffeur les avait décrites en long et en large, de plus en plus véhément à mesure que les gendarmes montraient leur incrédulité. Aucune trace de la créature inconnue n'avait été trouvée sur les berges, ni sur le bus. Le capitaine était formel : la mauvaise visibilité constituait la véritable cause de la perte de contrôle du véhicule. De son côté, Sacha avait prétendu ne se souvenir de rien.
    Mais ce n'était pas une hallucination. Meïré avait rejoint une bulle semblable dans un étang, des années auparavant. Aujourd'hui, sa grand-mère avait disparu et une bille volante se manifestait à nouveau. La coïncidence était par trop étonnante.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un livre jeunesse [...] intéressant et captivant ! - Allan, Fantastinet
    Pfiou, cette lecture est une véritable tornade ! Action, rebondissements et suspense se bousculent à toute pompe, ne nous laissant aucun instant de répit, pour une sensation franchement exaltante. - Blog Chez Clarabel
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Régine Joséphine est née aux Antilles et a grandi dans les montagnes enneigées des Vosges. Vivant à présent en Haute-Savoie, elle adore voyager, surtout en rêve, ce qui lui permet d'inventer des mondes où le merveilleux côtoie la réalité, de même que l'aventure et le danger, les personnages vivant avec autant de fougue et d'amour que dans la vraie vie, devenant ainsi les amis du lecteur, des amis si proches qu'on les quitte avec peine à la fin du livre...

  • Un voyage dans le passé aux multiples péripéties Alors qu'elle visite les ruines d'un château allemand avec sa classe, Eva se trouve mystérieusement projetée dans le passé, au coeur d'une bataille médiévale. Elle se voit contrainte de fuir et de protéger le Prince Emil, dont le père a été assassiné. L'intelligence d'Eva lui sera aussi utile que sa pratique des arts martiaux pour vaincre les nombreuses embûches qui se dresseront sur leur chemin. Et dans ses rêves, on la surnomme la fille de l'Araignée, on l'appelle la Maudite. Que veulent dire ces voix ? Saura-t-elle dompter les forces occultes qui la guident ? Dans ce premier tome de la série « Le prince des Maudits », adolescents et adultes seront happés par ce monde guerrier où l'héroïne, une jeune fille moderne, et le prince, aveugle mais non sans ressource, cherchent à survivre. Un premier opus à l'écriture vive et moderne, dont les rebondissements, les situations et les personnages sont loin des clichés habituels de la fantasy et plairont à tous ! EXTRAIT La porte derrière nous s'ouvrit en grand, libérant un flot de lumière. - Il est là ! hurla un homme en noir. Pas besoin d'attendre le trois, on était grillés. Notre seule chance était une course éperdue à travers la cour. Je partis comme une flèche, traînant quasiment le prince qui trébuchait tous les cinq pas. - Cours, bon sang ! Les hommes étaient dix mètres derrière nous. Alourdis par leurs plates et leurs épées, ils couraient moins vite que moi en tennis et le prince en bottes de cuir souple. Mais ils avaient de plus grandes jambes, nous ne pourrions les tenir à distance très longtemps. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Action et émotions sont là, ce qui est important, mais aussi des personnages forts et complexes, une bonne intrigue avec des rebondissements, de l'humour, et une bonne dose d'attente à la fin du 1 ! - Blog La voix du livre Ce roman possède tout ce qui me plaît en matière de littérature, de l'action, des personnages attachants, une histoire originale et qui tient la route, un récit haletant et passionnant, bref, je n'ai que des éloges à vous dire concernant ce livre. - Blog Coeur de libraire C'est un livre de fantasy jeunesse qui change de ce que l'on a l'habitude de lire : un vrai petit bijou. C'est frais, drôle et je vous le conseille vraiment ! - Blog Raconte-moi une histoire À PROPOS DE L'AUTEUR Née en 1971 dans le Calvados (14), Lenia Major est devenue pharmacienne, sans doute pour plonger dans le monde magique des vieux grimoires, cornues et alambics. Les formules chimiques n'étant pas très encombrantes, les personnages de Curwood, Quine, Chaulet, puis de Balzac, Molière, Shakespeare, Beckett, Stephen King ou Robin Hobb, les ont très vite poussées dans un petit coin. Elle partage donc très inéquitablement son temps entre une blouse, un clavier, son mari et ses deux enfants qui sont ses plus sévères critiques. En 2005, elle a quitté l'air marin pour l'Alsace en espérant que l'oxygène de ses forêts fasse exploser des bulles d'imagination au milieu de ses neurones. Ses personnages préférés ne rentrent pas dans un moule, ne sont pas des héros, mais essaient de tirer parti de leurs faiblesses pour en faire leurs forces.

  • Une histoire à lire dès 9 ans Voyageant jusqu'à l'époque des Canuts, Vivien découvrira une révolte dont il saura s'inspirer... Vivien emménage dans la région lyonnaise et intègre une nouvelle école, avec tous les désagréments que cela suppose. Il subit comme toujours des regards insistants, des remarques désobligeantes et les brimades des plus agressifs. Il se fait le plus invisible possible car rien ne changera. Cette tache de vin sur son visage ne partira jamais et lui fait honte. Son seul refuge, il le trouve dans les livres. Mais cette fois-ci, peut-être parce qu'il est à Lyon, ville de ses ancêtres, sa lecture l'emmènera dans un voyage à travers le temps jusqu'à la révolte des Canuts en 1831, ces ouvriers de la soie qui luttèrent contre les puissants de la Fabrique pour faire reconnaître leurs droits et leur savoir-faire. Sa rencontre avec Antelme et son père, leur lutte sur les barricades, la vision des conditions de vie et la solidarité qu'il découvrira, lui donneront le courage de prendre enfin son destin en main comme les Canuts l'ont fait avant lui. Parce qu'il a changé son regard sur lui-même, il arrivera à se faire respecter et sera fier de cette Marque qu'il a reçue, celle des canuts qui marchèrent la tête haute. Un roman mêlant réel et surnaturel pour nous raconter comment un souffre-douleur de cour de récréation trouvera le courage de relever la tête et ne se laissera plus malmener. La découverte de la révolte des canuts, le rôle de ses ancêtres à cette époque-là, la raison d'être de cette tache de vin héréditaire lui donneront la fierté nécessaire pour trouver la voie qui lui permettra de s'épanouir et d'avoir un avenir. Un dossier historique est inséré à la fin du roman avec des illustrations de l'époque. Un ouvrage qui fait découvrir aux plus jeunes un épisode historique ainsi que les valeurs de solidarité et de tolérance ! EXTRAIT Espérons que dans cette école, je rencontrerai une fille ou un garçon - je préférerais que ce soit une fille - moins borné que les autres. Un enfant qui regarde au-delà de mon visage. Et il y a la maîtresse. Sera-t-elle sensible à mon cas ou au contraire s'arrangera-t-elle pour m'oublier, éviter de me voir ? - J'ai eu un rendez-vous avec la directrice. Je lui ai expliqué de quoi tu souffres. Elle a l'air bien, cette femme, m'informe ma mère. Mais je ne souffre de rien ! Enfin si, de la méchanceté et de la bêtise des autres. De leur peur aussi. C'est leur regard qui est douloureux, pas cette anomalie. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Le contexte, les caractéristiques et le déroulement de cette insurrection sont bien posées. Le jeune lecteur sera saisi par l'intensité de l'action et les péripéties s'enchaînent souplement les une aux autres. - Blog Grégoire de Tours Une belle histoire, très bien écrite, visuelle, émotionnelle, prenante, garçon et fille, l'amitié, la solidarité, l'apprentissage des valeurs essentielles.  Un livre à mettre entre toutes les mains d'enfants. - Thierry Ledru, Là-Haut À PROPOS DE L'AUTEUR Laura Millaud est née et a vécu à Paris pour finalement s'installer dans la banlieue lyonnaise, à la campagne, il y a une dizaine années. Après avoir aimé les bruits et la foule de Paris, elle a pris goût au calme de son jardin. Ses sources d'inspiration sont très diverses, une situation, une idée, un mot, l'observation des enfants, leur quotidien. Son arrivée sur Lyon lui a fait découvrir une ville avec son histoire et ses particularités. Ces éléments lui ont donné l'envie d'écrire son premier roman.

  • Un roman jeunesse à lire dès 9 ans. Les anneaux de Saturne ont disparu ! Mais dans l'espace, Galaxine veille... En compagnie du beau et fidèle androïde Aérofrin, Galaxine parcourt le cosmos dans son vaisseau, Moucheron, enquêtant et rétablissant l'ordre partout où cela est nécessaire dans le système solaire et même au-delà. Cette fois-ci, la Veilleuse de l'Espace se rend sur Saturne après un appel terrifié d'Acammar, le gouverneur de la planète. Les anneaux ont disparu ! Qui les a dérobés ? Pour les rendre, le maître-chanteur a des exigences pour le moins farfelues... Quelles sont les véritables raisons de ce vol ? Galaxine saura-t-elle démêler le vrai du faux, au milieu des hologrammes et des faux-semblants ? La toute première aventure de Galaxine, Veilleuse de l'Espace. Une aventure rythmée, pleine d'humour et de fantaisie, sur une planète Saturne dépouillée de sa principale richesse. Avec l'aide d'Aérofrin, l'androïde qui aura quelques bugs de programmation, Galaxine saura vaincre l'adversité et démasquer le coupable dont les plans étaient si machiavéliques... Science-fiction et humour se mêlent dans un récit d'aventures à travers l'espace ! EXTRAIT - Un drame ? s'exclama Galaxine partagée entre la crainte et la jubilation. - Un drame, confirma Acamar. On a volé les anneaux de Saturne. - Volé les anneaux de Saturne ? s'écrièrent en choeur les deux Veilleurs. Une nouvelle vue remplaça la bouille rondouillarde du gouverneur. La planète sans sa ceinture paraissait si nue que Galaxine en fut gênée pour elle. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Pour conclure, Galaxine est un livre de qualité parfaitement adapté aux jeunes lecteurs. - Blog Les mondes imaginaires À PROPOS DE L'AUTEUR Née en 1971 dans le Calvados (14), Lenia Major est devenue pharmacienne, sans doute pour plonger dans le monde magique des vieux grimoires, cornues et alambics. Les formules chimiques n'étant pas très encombrantes, les personnages de Curwood, Quine, Chaulet, puis de Balzac, Molière, Shakespeare, Beckett, Stephen King ou Robin Hobb, les ont très vite poussées dans un petit coin. Elle partage donc très inéquitablement son temps entre une blouse, un clavier, son mari et ses deux enfants qui sont ses plus sévères critiques. En 2005, elle a quitté l'air marin pour l'Alsace en espérant que l'oxygène de ses forêts fasse exploser des bulles d'imagination au milieu de ses neurones. Ses personnages préférés ne rentrent pas dans un moule, ne sont pas des héros, mais essaient de tirer parti de leurs faiblesses pour en faire leurs forces.

empty