DEMI-LUNE

  • Jusqu'à ce jour, il n'existait pas de compte-rendu détaillé de l'histoire du nucléaire israélien. Les rares publications sur le sujet se basaient surtout sur des rumeurs, des fuites, et des spéculations journalistiques. Dans son livre, Avner Cohen en reconstitue méticuleusement l'histoire politique à travers des milliers de documents officiels, et plus d'une centaine d'entretiens avec certains des principaux protagonistes de cette aventure.

    Cohen se concentre sur la période durant laquelle se réalisa le rêve de David Ben Gourion : faire d'Israël une puissance nucléaire. Il retrace la genèse du programme atomique israélien, depuis la création de la Commission israélienne à l'énergie atomique en 1952, jusqu'aux négociations entre le Président Nixon et la Première ministre Golda Meir - qui aboutirent à l'actuelle stratégie du secret -, en passant par le partenariat avec la France, qui donna à Israël la technologie sophistiquée dont il avait besoin, et par l'échec des renseignements américains à identifier le projet Dimona pour ce qu'il était. Il analyse également les raisons complexes pour lesquelles l'État hébreu en dissimule l'existence : de la crainte des réactions du monde arabe et d'un débat en Israël même, au respect de l'engagement américain en matière de non-prolifération.

  • Couvrant toute la vie du musicien, l'ouvrage présente sa carrière dans le détail, à tous les âges et dans les nombreux pays où il vécut. Il s'attache à faire comprendre ce que Piazzolla a apporté de spécifique au tango et à la musique en général, dans sa démarche artistique et ses collaborations multiples ; l'approche musicale est enrichie par un portrait sans fard de l'homme derrière la légende.
    Il apporte encore de nombreux éléments pour mieux appréhender la culture et l'histoire de l'Argentine du XXe siècle.

  • Reconnu comme l'un des plus pertinents spécialistes de la géopolitique anglo-américaine du pétrole et de ses implications financières, William Engdahl nous offre ici une analyse essentielle pour comprendre le lien entre l'histoire du pétrole et les guerres actuelles de nouvelle génération qui ont vu l'émergence du salafisme djihadiste au Proche-Orient mais également dans le monde entier avec les attentats terroristes.
    Les vieilles logiques impériales britanniques de contrôle des matières premières stratégiques ont donné lieu à l'utilisation en sous-main de mouvements idéologiques extrémistes pouvant recourir au terrorisme. Actualisant des logiques similaires, les Etats-Unis ont pris le relais de l'Angleterre, instrumentant l'extrémisme wahhabite et d'autres sectes comme la confrérie des Frères musulmans ou le mouvement Gülen ; des pays comme l'Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie ont ainsi été poussés à encourager partout le chaos terroriste.

  • « Singing Bouddha » au Japon, « Quintessence du chant humain » en Tunisie, « Voix du Paradis » aux Etats-Unis, « Pavarotti de l'Orient » en France..., le chanteur pakistanais Nusrat FATEH ALI KHAN, a fait résonner partout dans le monde le qawwali, un chant soufi séculaire propice à l'extase divine.

    Sa voix à l'intensité et à la souplesse déconcertantes, sa présence embrasée sur scène, ses multiples rencontres et ses métissages musicaux bigarrés, l'ont mué en star des musiques du monde, suscitant l'adhésion des publics les plus différents alors qu'il restait fidèle à son message : « Quand je chante, la distance entre Dieu et moi est moins grande. » disait-il. « Cette musique est la voie du rapprochement ».

    Trait d'union déjà mythique de son vivant entre tradition et modernité, Orient et Occident, sacré et profane, il n'a cessé, depuis sa disparition en 1997, d'être repris et prolongé par des artistes du monde entier.

    Cet ouvrage évoque les racines, la lignée, le parcours de ce « météore » habité par le divin ainsi que les traces qu'il a pu laisser dans son sillage.

  • Capoeira bahia

    Arno Mansouri

    "Um belo livro em formato de bolso para descobrir ou partilhar a beleza e a intensidade da mais coreográfica das artes marciais.
    Uma perspectiva original sobre a cultura afro-brasileira...
    Uma ótima maneira para descobrir a Bahia, a mais africana das cidades brasileiras..."

    1 autre édition :

  • Personnalité iconoclaste et provocante, fervent panafricaniste, pourfendeur des régimes militaires qui ont ruiné son pays, FELA Anikulapo KUTI est avant tout le génial créateur de l'Afrobeat. Né dans une famille de notables, celui qui, par sa verve et son humour, son courage aussi, allait devenir le héros de tout un peuple commence sa carrière musicale à Londres. Avec son premier groupe, Koola Lobitos, il tente de s'imposer au Nigeria dans un style high-life-jazz.
    Sa rencontre avec le message politique des Black Panthers aux Etats-Unis lui ouvre les yeux : de retour à Lagos, il forge avec son groupe rebaptisé Africa'70 la fabuleuse tension qu'est l'Afrobeat. Son club, le Shrine, devient tribune politique autant que chaudron musical. C'est là que mêlant ses solos de sax et d'orgue et percussions yoroubas, aux vrombissements jazzy des cuivres, choeurs africains de ses danseuses, il harangue la foule, dénonçant en pidgin english, toutes les tares du système qui rendent la vie insupportable aux Africains.
    Naîtront de purs chefs-d'oeuvre, (Shakara, Lady, Zombie, Army Arrangement, ITT,...) qui conquerront l'Afrique puis le monde entier, malgré un format totalement hors norme. Pour FELA, la musique était "l'arme du futur". Peu de musiciens ont su l'utiliser comme lui, avec un engagement qui lui vaudra d'être emprisonné à plusieurs reprises. Cet ouvrage vous invite à découvrir le destin de l'une des personnalités africaines les plus marquantes du XXe siècle.

  • Politologue d'envergure internationale, Thierry MEYSSAN a choqué le monde en remettant en cause la version officielle des attentats du 11-Septembre. L'auteur, démonisé par les médias pro-atlantistes, livre ici le résultat de 6 ans d'analyses géopolitiques qui s'opposent frontalement à la propagande de guerre à laquelle sont soumis quotidiennement les peuples des « démocraties occidentales ».

  • Ce livre stimulant et extrêmement bien documenté explore les aspects secrets de la politique étrangère américaine. Analyste politique de premier plan, Peter Dale SCOTT rassemble des preuves accablantes afin de lever le voile sur la violence autorisée par l'État, illégale bien que largement répandue, qui règne dans le monde de la politique et dans celui des affaires.

  • Dans un défi impérieux à l'Histoire officielle, Michael PARENTI se bat contre un certain nombre de mythes largement répandus. Il explique comment tout au long de l'Histoire, les vainqueurs déforment ou détruisent archives et documents afin de perpétuer leur pouvoir et leurs privilèges. Il montre également comment les historiens eux-mêmes sont influencés par leur milieu professionnel et leur classe sociale.

    Abordant des thèmes allant de l'Antiquité à l'époque moderne, de l'Inquisition et de Jeanne d'Arc aux préjugés anti-ouvriers des manuels d'Histoire contemporains, en passant par la `mort étrange' du Président américain Zachary Taylor et l'assassinat de John F. Kennedy, cet ouvrage démontre avec force détails fascinants comment passé et présent peuvent se répondre et s'enrichir l'un l'autre, et comment l'Histoire peut être un sujet véritablement passionnant et exaltant.

  • Ce livre raconte comment, après la seconde guerre mondiale, la CIA et le MI-6 britannique mirent en place des armées secrètes anti-communistes dans tous les pays d'Europe de l'Ouest, et par quels processus ces réseaux Stay-Behind de l'OTAN s'allièrent dans certains pays à des groupes terroristes d'extrême droite, avec des conséquences particulièrement tragiques.

    L'existence de "Gladio", l'armée secrète italienne, fut révélée par le Premier ministre Giulio Andreotti en 1990 ; à la suite de quoi la presse parla du « secret politico-militaire le mieux gardé, ... depuis la fin de la deuxième guerre mondiale » et nota que : « L'histoire semble tout droit sortie des pages d'un thriller politique ». Depuis, ces armées secrètes de l'OTAN, ont également été découvertes en France, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, en Espagne, au Portugal, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark, en Norvège, en Suède, en Finlande, en Autriche, en Grèce et en Turquie. Au niveau international, leurs actions étaient coordonnées par le Pentagone et l'OTAN et leur dernière réunion connue se déroula à Bruxelles en octobre 1990.

    A l'heure de la menace de "l'hyperterrorisme", ce livre de référence revient sur les attentats de la gare de Bologne, de la Piazza Fontana, les attaques des tueurs fous du Brabant, l'enlèvement et l'assassinat d'Aldo Moro et demande s'il s'agit d'actes de terrorisme sous fausse bannière, fabriqués pour accroître la stratégie de la tension...

  • Depuis 2001, sous couvert de la « guerre contre la Terreur » ou des « Printemps arabes », Washington mène de manière incessante, directement ou par procuration, de nouvelles guerres au Proche-Orient élargi (Afghanistan, Irak, Libye, Syrie, Yémen). De fait, nous assistons en réalité à l'élargissement d'un seul et unique théâtre d'opérations sans fin. Dans ce paysage dévasté, le conflit israélo-libanais de 2006 fait figure d'exception : c'est le seul qui se soit terminé.
    S'appuyant sur des centaines de sources indiscutables et indiscutées, Thierry Meyssan révèle les plans et les arrière-pensées qui ont conduit à cette guerre, mensongèrement présentée comme la réaction à l'enlèvement de deux soldats israéliens. Il expose les responsabilités de chacun, à la fois en Israël, au Liban et dans la communauté internationale.
    Revenant sur la nature de l'État d'Israël et sa fonction dans la région, l'auteur remet en cause le rôle attribué au mouvement sioniste de Theodor Herzl ; il dévoile également la théopolitique qui motive l'action déterminante des leaders politiques évangéliques, en Angleterre et aux États-Unis, pour la création d'un État juif en Palestine.

  • S'appuyant sur plus de quatre décennies de recherches, Peter Dale SCOTT nous offre une analyse inédite de l'"Etat profond américain", un système informel et méconnu, dont l'influence sur l'Histoire contemporaine est absolument majeure. En dehors du cadre légal, cet Etat derrière l'Etat public conditionne secrètement les politiques officielles de Washington - voire les contredit ou les neutralise. Observateur politique de premier plan, SCOTT décrit le processus de militarisation croissante des Etats-Unis, en particulier depuis le 11 Septembre.
    Il explique également l'origine de la "dérive sécuritaire" (écoutes et surveillance illégales, détentions massives, usage de la torture, assassinats ciblés) et de l'accroissement des inégalités de revenus que connaît ce pays depuis la guerre du Vietnam. L'Etat profond constitue aujourd'hui un système quasi institutionnalisé dans des agences (comme la CIA et la NSA) qui échappent au contrôle démocratique.
    Mais il ne se limite pas à ces services secrets, et l'auteur décrit notamment l'influence excessive d'entreprises privées telles que Booz Allen Hamilton (l'ex-employeur d'Edward Snowden) et la SAIC : 70 % des budgets du Renseignement aux Etats-Unis étant aujourd'hui sous-traités. Derrière ce système opaque, où la distinction entre "public" et "privé" semble pour le moins ténue, il retrace l'influence traditionnelle des banquiers et des avocats de Wall Street alliés aux "supermajors", les plus grandes compagnies pétrolières internationales.
    Il explique ainsi comment les pétromonarchies du golfe Persique, les entreprises de défense états-uniennes et Wall Street ont ensemble et progressivement formé un Etat profond supranational - qui mène des politiques parfois radicalement opposées aux intérêts nationaux des Etats-Unis, de son peuple et de ses institutions. Un travail remarquable qui clôt avec brio la trilogie entamée avec La Route vers le nouvel ordre mondial et La Machine de guerre américaine...

  • Depuis les années 1960, les choix en matière de politique étrangère états-unienne ont conduit à la mise en oeuvre d'activités criminelles, et à leur dissimulation, tantôt partielle parfois totale. Dans ses précédents essais, Peter Dale SCOTT a témoigné de l'implication de la CIA dans de graves exactions, dont différents coups d'Etat, ou dans la mise en place d'une véritable géopolitique de la drogue et des guerres qu'elle permet de financer. Il sonde ici la manière dont les décisions, irrationnelles (voire paranoïaques) et à courte vue, prises par les Présidents américains depuis Nixon ont engendré une plus grande insécurité dans le monde, notamment en renforçant les réseaux terroristes responsables des attentats de 2001. L'auteur montre comment l'expansion de l'Empire américain depuis la seconde guerre mondiale a conduit à ce processus de décisions iniques et dangereuses dans le plus grand des secrets, souvent à l'insu des responsables démocratiquement élus. A partir d'exemples précis, il illustre comment ces décisions furent l'apanage de petites factions très influentes au sein d'un « supramonde » qui agit sur l'Etat public à travers des institutions secrètes (comme la CIA), au détriment de l'Etat démocratique et de la société civile. L'analyse de l'implémentation de ces programmes établit la longue collaboration des principaux services de renseignement des Etats-Unis avec des groupes terroristes, qu'ils ont à la fois aidés à créer et soutenus, dont la fameuse organisation al-Qaïda. Dans un autre registre, parallèle et tout aussi fascinant, Peter Dale Scott explique clairement le danger que fait peser sur la démocratie l'instauration, sous l'administration Reagan, du plan ultra secret de « continuité du gouvernement », qui existe toujours... D'aucuns crieront sans doute à la « théorie du complot », mais la qualité de l'argumentation, étayée par une documentation encyclopédique fait de ce travail une magistrale et passionnante leçon d'histoire contemporaine, qui nous plonge dans les méandres des rivalités de ceux qui détiennent le vrai pouvoir, pour comprendre le monde tel qu'il est, et non tel qu'il paraît être.

  • Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et la fondation de l'Organisation des Nations Unies, prévaut une interdiction de faire la guerre. Seules 2 exceptions permettent le recours à la force armée. D'une part subsiste le droit à l'autodéfense, et d'autre part une action guerrière contre un pays est autorisée en cas de mandat préalable et explicite du Conseil de Sécurité de l'ONU. Hormis ces deux cas précis, la guerre est, depuis plus de 70 ans, interdite en droit international.

    Cependant la réalité est toute autre. De nombreuses guerres dévastent le globe, et la fin des conflits militaires n'est pas en vue. Durant ces 7 dernières décennies, certains pays membres de l'OTAN ont trop souvent mené des guerres illégales, ce qui demeure encore aujourd'hui lourd de préjudices pour les populations des pays visés... mais sans conséquences pour les responsables.

    Ce livre décrit, à travers l'exemple de 13 pays, comment des guerres illégales furent menées dans le passé (Iran, Guatemala, Egypte, Cuba, Vietnam, Nicaragua, Serbie), et le sont encore dans le présent (Afghanistan, Irak, Libye, Ukraine, Yémen et Syrie). Il montre comment les fondements de l'organisation pacifique qu'est l'ONU, et en particulier l'interdiction de faire la guerre, furent clairement sapés. Une terrifiante description d'une angoissante actualité, un réquisitoire contre l'OTAN, un plaidoyer pour la paix.

    Daniele Ganser
    Historien et irénologue, Daniel Ganser est un spécialiste de l'Histoire contemporaine depuis 1945 et un expert en politique internationale. Ses principaux axes d'étude sont la recherche sur l'énergie et la géostratégie, les mises en oeuvre de guerres secrètes, le combat pour les ressources et la politique économique. Il est le fondateur et le directeur du SIPER (Swiss Institute for Peace and Energie Research) à Bâle. Son précédent ouvrage en français s'intitule Les Armées secrètes de l'OTAN. Père de deux enfants, le professeur Ganser vit avec sa famille dans les environs de Bâle.

  • Portugais CAPOEIRA, BAHIA Braz-Eng

    Arno Mansouri

    "A pocket size picture book that will take you on a breathtaking journey into the fascinating world of the most dangerous yet playful martial art ever !
    A great way to discover Bahia, the most african city in Brazil...

    Um belo livro em formato de bolso para descobrir ou partilhar a beleza e a intensidade da mais coreográfica das artes marciais.
    Uma perspectiva original sobre a cultura afro-brasileira...
    Uma ótima maneira para descobrir a Bahia, a mais africana das cidades brasileiras..."

  • "Un beau livre en format de poche pour découvrir ou faire partager la beauté et l'intensité du plus chorégraphié des arts martiaux
    Une approche originale de la culture afro-brésilienne...
    Une autre façon de visiter Bahia, la plus africaine des villes brésiliennes...

    Um belo livro em formato de bolso para descobrir ou partilhar a beleza e a intensidade da mais coreográfica das artes marciais.
    Uma perspectiva original sobre a cultura afro-brasileira...
    Uma ótima maneira para descobrir a Bahia, a mais africana das cidades brasileiras..."

  • Au plus fort de la guerre froide, JFK fut à deux doigts de commettre le plus grand crime possible contre l'humanité : déclencher un conflit nucléaire. Horrifié par cette perspective, Kennedy s'est graduellement éloigné de ses convictions premières pour s'engager dans l'établissement d'une paix durable. Mais ce changement d'orientation constituait une menace directe pour les autorités militaires et les agences de renseignement, résolues à gagner la guerre froide, à n'importe quel prix.
    Convaincues que Kennedy agissait à l'encontre de leurs intérêts, ces forces obscures, "indicibles", le considérèrent comme un traître dangereux, projetèrent son assassinat et en organisèrent la dissimulation. L'auteur nous introduit dans le bureau ovale de la Maison Blanche lors des journées intenses de la crise des missiles cubains, nous invite à suivre l'étrange parcours de Lee Harvey Oswald et de ses manipulateurs cachés, et nous transporte sur l'avenue sinueuse de Dallas où la limousine du Président était attendue.
    Documents à l'appui, l'auteur démontre de façon convaincante la présence de ces forces obscures à l'oeuvre, déplaçant les personnages tels des pièces sur un échiquier pour réaliser leur funeste projet. Le livre de James Douglass a tout d'un thriller politique dont les enjeux sont considérables. Une relecture stupéfiante de l'assassinat de JFK et sa signification aujourd'hui.

  • "Un lindo libro en formato de bolsillo para descubrir o compartir la belleza y la intensidad de la más coreográficas de las artes marciales.
    Una perspectiva original sobre la cultura afro-brasileña...
    Una excelente manera de visitar a Salvador de Bahia, la más africana de las ciudades brasileñas..."

empty