Editions de l'Astronome

  • Respire le monde Nouv.

    Un jour, un moine me raconta cette histoire :
    « Tout le monde à l'intérieur de son être possède une grande villa, de grandes chambres spacieuses, un énorme salon, une cuisine magnifique, un jardin extraordinaire rempli de fleurs, un parc avec de nombreux arbres fruitiers, une belle piscine ainsi qu'un étang couvert de lotus. Chaque être possède dans son coeur toutes ces richesses, mais la grande majorité d'entre nous vit à l'étroit dans les toilettes. Nous ouvrons quelquefois la porte, regardons un peu dans la pièce voisine, puis nous la refermons par peur de l'inconnu. Nous restons coincés dans nos habitudes et nos peurs sans rien oser changer. »
    ... Je sens alors qu'il est l'heure de sortir de mes toilettes, de mon confort et de mes habitudes.

  • En Himalaya, dans la région du Langtang, les ermitages monastiques népalais de Liping et de Bakhang ont été fondés par le maître bouddhiste de la lignée Drukpa, Sengdrak Rinpoché, tout près de la frontière avec le Tibet d'où il était originaire. Moine bouddhiste et poète, Jigmé Thrinlé Gyatso s'est associé au
    photographe Yann Rollo van de Vyver pour réaliser cet ouvrage qui raconte simplement la vie monastique et érémitique en Himalaya. Matthieu Ricard, humanitaire, moine, auteur et photographe, a mis à leur disposition quelques trésors de ses précieuses archives photographiques. Laurent Deshayes, historien, présente ici la tradition érémitique dans le bouddhisme jusqu'à nos jours. Tenzin Dorjee, neveu du 5e Sengdrak Rinpoché et photo-vidéaste à Katmandou, est l'auteur des calligraphies tibétaines. La présence et le sourire des 5e et 6e Sengdrak Rinpoché illuminent l'ensemble de l'ouvrage. Ce livre montre et commente les cérémonies d'intronisation du 6e Sengdrak Rinpoché et celles du 10e anniversaire de la disparition de son prédécesseur. Les photographies témoignent de manière flagrante de l'hospitalité de la communauté sherpa du village de Bakhang ainsi que des conséquences des tremblements de terre meurtriers de 2015.

  • Ainsi la poésie est une contemplation poétique sur ce qui fait et ce qu'est la poésie pour un poète de la nature et de l'esprit. En référence à la poétique naturelle du réel, ce recueil est conçu comme un itinéraire en quatre parties plus une : Déjà la poésie, Encor la poésie, Toujours la poésie, Ainsi la poésie, et Ode danubienne.
    il y a égalité poétique / entre toutes les choses / y compris les mots - compris ou incompris / la poésie est ainsi / force poétique / d'être au monde / fort et humble / fluide et poétique / comme un fleuve / au cours inéluctable / toute la poésie / est là / déjà / de la goutte au delta... déjà... delta

  • Il fallait vivre avec ces montagnes imposantes, ce climat extrême de fond de vallée, ces journées polaires à ne pas mettre une Parisienne dehors. Souvent, Chloé regardait le ciel derrière les cimes. Laissant derrière elle le mont Blanc, les Drus avec sa mythique face nord et tutti quanti... Elle s'évadait loin de ce monde à part, rude et taiseux, d'anoraks, de piolets, de crampons, de vin chaud, de tartiflette et de ski « droit dans la pente, vingt dieux ! » Aérienne, elle décollait. Elle se promenait en Piémont entre l'élégance baroque de Turin et les vignes d'Asti. Elle s'asseyait sur une terrasse ensoleillée, et la voix rauque, proche, nuit bleue et jazz de Paolo fredonnait : « Sommeil lointain, fammi volare, fais-moi voler entre les montagnes, sur les dunes, sans regarder, sans plus penser, sans plus comprendre, sommeil géant, sommeil éléphant... »

  • L'alpinisme existe-t-il encore ? Pas celui de l'audace, de la performance ou de l'exploit, vanités devenues trop techniques et pléthoriques pour intéresser le commun des mortels, mais celui qui suscitait le rêve. Celui qui savait se raconter. Celui qui insufflait l'irrépressible désir de rencontrer la montagne pour s'éprendre de ses magnificences.

  • De la fin du conflit jusqu´au milieu des années 1960 le silence sur "les fusillés pour l'exemple" est total. Vient ensuite la publication des travaux de Guy Pedroncini, un officier de l´armée qui, le premier, aborde la question. Il faudra attendre ensuite encore un quart de siècle put se poser les principales questions : justice ou injustice militaire, relâchement des troupes ou incompétences du commandement, défense de la patrie ou obéissance aveugle à des ordres absurdes ?

  • Quelles étaient les raisons qui avaient poussé Léo Gantelet à accomplir le pèlerinage bouddhiste des 88 temples : marcher seul, pendant 50 jours, sur une distance de 1400 km, autour de l´île japonaise de Shikoku ? Certes son expérience de Compostelle, sept ans auparavant, n´était pas étrangère à cette décision...

  • L'horreur des combats associe la Grande Guerre à une immense hécatombe humaine. Les justifications d'un tel sacrifice sont plus complexes qu'on ne l'a souvent affirmé et font débat encore aujourd'hui. Durablement des millions de proches des soldats tués au combat ont alors vécu l'épreuve indicible d'un deuil hors norme, traumatique. Travailler sur le deuil de guerre contribue à réparer un long oubli. Les sacrifices ont été lourds aussi pour les rescapés de la mort : les mutilés, les prisonniers, les aliénés mentaux... D'autres victimes figurent à l'arrière, les enfants, les femmes et les non-Morts pour la France ! Un univers de souffrances mêlées auquel la République a prodigué, même si de manière fort inégale, assistance et reconnaissance.

  • 1630 : l'invasion d'Eklendys par les armées suédoises en pleine Guerre de Trente Ans bouscule la vie dissolue du capitaine Lifhort. Se retrouvant alors avec son pittoresque valet dans un village perdu à l'ombre d'un château sinistre, il est confronté à d'étranges phénomènes, liés à trois soeurs que l'on dit frappées par une horrible malédiction. Mais ces apparences ne cachent-elles pas un secret bien plus sordide ?
    À lui de le découvrir... avant que ne le retrouve un redoutable maître de guerre, rendu fou par la perte d'un objet infiniment précieux à ses yeux, et dont le désir est mu par la motivation la plus absolue : la peur. Une peur que l'insouciant Lifhort ferait peut-être bien de partager.

  • L´ouvrage invite à découvrir trois aspects de la religion à Bellevaux, en Haute-Savoie. L´histoire de la présence, dès le 12e siècle, des bénédictins et des chartreux. Puis, un inventaire imagé et nourri d´anecdotes sur les nombreuses chapelles et oratoires qui jalonnent le territoire. Enfin, l'histoire et les coutumes religieuses du début du 20e siècle.

  • « Je m'appelle Paul. Un jour, j'ai eu un nouveau copain, un type génial, mais, des fois, il était tout bizarre, Martial. C'était à cause de Lili Pepsi, elle l'empêchait même d'aller à l'école. J'ai mis longtemps à comprendre qui c'était, Lili Pepsi. » Un court roman vrai et enthousiaste où comment l'enfant atteint d'épilepsie (Lili Pepsi) vit sa différence avec ses proches et ses amis,

  • La chaîne des Alpes et son point culminant, le mont Blanc, constituent sans conteste la montagne la plus célèbre, la plus étudiée, la plus escaladée et la plus visitée au monde. Cet ouvrage, abondamment illustré de photos ainsi que de documents anciens, vous entraîne à parcourir l'arc alpin qui s'étend sur plus de 1200 km de long et se partage entre six pays.

  • Qu'ils quittent les monts de Sicile, de Sardaigne ou bien les plaines de la Pouille, tous regardent le Nord, la frontière. Dans ce cortège d'hommes émerge Salvina, « la putain magnifique ». D'une voix tendre, ironique, grave, Mino Faïta écrit le chemin de ceux qui arrivent de la mer à la recherche d'une vie meilleure.

  • Tout est là / dans le coeur / épine et fleur / l'épine est pensée / de même la fleur / hors la pensée / où est l'épine / où est la fleur ? / même l'expérience / de l'épine n'est pas l'épine / même l'expérience de la fleur / n'est pas la fleur... L'épine et la fleur est suivi du texte Charlie s'en tire toute la vie avec le dire et le rire, poésie d'actualité tout en épines et en fleurs, écrit les 9 et 10 janvier 2015. Trois ans après les attentats de Paris, ce texte reste d'actualité, mais sa part universelle est plus flagrante avec le recul.

  • Située dans le Chablais, en Haute-Savoie, la Vallée Verte regroupe huit communes : Boëge, Bogève, Burdignin, Habère-Lullin, Habère-Poche, Saint-André, Saxel et Villard. Au fil des pages, abondamment illustrées de photos couleurs et de documents anciens souvent inédits, le colporteur vous fait découvrir le patrimoine historique, religieux et naturel de chaque commune de la vallée.

  • Ce livre retrace la vie du maquis de Richemond d'avril à septembre 1944. En 1943, deux jeunes réfractaires au Service du Travail Obligatoire s'étaient cachés dans le Haut Jura mais ils avaient dû quitter précipitamment la région après l'attaque allemande de décembre 1943 contre les maquis de Lamoura. En avril 1944, ils avaient poursuivi au col de Richemond la lutte contre l'occupant. Du 7 juin au 5 septembre 1944, les maquisards de Richemond, soit plus de 150 hommes, participèrent à huit opérations militaires sur Seyssel, Linod, Virieu-le-Grand, Chavornay et Chanay, et seize maquisards furent tués pendant les combats du 2 juillet au col de Richemond. Ils combattaient ensuite dans les marais de Chautagne pour la libération de Culoz puis, associés à la libération de Bourg-en-Bresse, ils avaient progressé par Ambérieu, Pont d'Ain, Bohas, Ceyzériat, Sénissiat, Journans, puis ils avaient enfin traversé Tossiat et Jasseron pour rejoindre Bourg-en-Bresse. La plupart d'entre eux s'engagèrent par la suite au sein du 99e Régiment d'infanterie Alpine dans le Briançonnais.

  • Christian Desseaux a 14 ans quand la guerre éclate. Il entre dans la Résistance au tout début 1943. Trahi, il est arrêté par la Gestapo à l'âge de 17 ans. Déporté, il est emmené à Buchenwald puis à Dora où les Allemands fabriquent le VI et le V2. Christian Desseaux est un des rares à avoir survécu.

  • De Genève à Compostelle, durant 90 jours, Léo Gantelet effectuera 30.000 pas quotidiens. Il prend la dimension de l´homme « fragile au milieu de tant de démesure », dans un livre débordant d´humanisme, d´humour et d´émotions. Cette édition est enrichie de photographies, d´une relation du chemin de Gillonnay à Arles effectué ultérieurement et d´un vade-mecum.

  • Station de ski réputée, reliée au vaste domaine du Grand Massif en Haute-Savoie, Samoëns est également une commune au riche patrimoine historique, naturel, géographique et humain.

  • Cet ouvrage abondamment illustré nous entraîne au coeur d´une ruche, à la découverte du monde laborieux et très organisé des abeilles : la vie de la reine, les faux-bourdons, les ouvrières, la pollinisation, la production du miel, de la cire et de la gelée royale.

  • Les liens entre les armes et l´industrie sont organiques et figurent à leur juste place dans l´historiographie de la Grande Guerre. Bien moindre en revanche est celle accordée à l´agriculture. Certes, pour vaincre il faut s´armer, mais comment nourrir pendant plus de quatre ans, sans l´intense concours de la terre, des millions de civils et de combattants ?

  • Ce recueil d´enseignements bouddhiques est un hommage à l´activité bienveillante déployée par le Vénérable Khenchen Yéshé Tcheudar Rinpoché (1928-1999), maître spirituel tibétain, enseignant du Dharma du Bouddha. Il est dédié à tous ceux qui aspirent au bonheur de l´humanité et de tous les êtres.

  • Richement illustré de nombreux documents anciens et récents, cet ouvrage invite à découvrir Bellentre Montchavin Les Coches, commune de Tarentaire au coeur du domaine skiable de La Plagne.

  • Abondamment illustré, le monde de la musique mécanique, des origines aux plus récentes technologies : orgues de barbarie, limonaires, boîtes à musique, automates musicaux et autres orchestrions...

empty