Gaïa Éditions

  • Elle c´est Désirée, la bibliothécaire. Elle dévore les livres comme les produits bio. Elle va régulièrement sur la tombe de son mari qui a eu le mauvais goût de partir trop tôt.
    Lui c´est Benny, le paysan. Il élève des vaches et n´imagine pas qu´on puisse lire « de son plein gré ». Entre deux traites, il ne manque pas d´aller fleurir la tombe - un tant soit peu tape-à-l´oeil - de sa mère.
    Quand un sourire surprend ces deux-là, leur vie bascule...
    Pétillant et jubilatoire !

  • Tôt un matin, Varg Veum est arrêté et placé en détention. Dans son ordinateur, des traces de réseau pédopornographique. Qui a trafiqué son matériel, et pourquoi ? De sa cellule, le privé norvégien prend conscience de la spirale d'autodestruction dans laquelle il a sombré depuis trois ans après la mort de son amie. Son ultime sursaut : trouver le moyen de sortir de là et identifier qui s'emploie à le broyer.
    La mission la plus personnelle et la plus difficile de sa carrière : lui-même.

  • Edda, une jeune Islandaise, disparaît un beau matin, abandonnant son mari et leur bébé. Quand la police découvre qu'elle s'est rendue à New York, son frère Einar part à sa recherche. Ce sauveteur chevronné a l'habitude de pister des disparus, mais il évolue cette fois-ci dans un environnement étranger et sa dyslexie ne lui facilite pas la tâche. Peu à peu il comprend que la disparition de sa soeur est liée à sa vieille obsession pour les textes et que la clé pourrait se trouver dans un livre. Mais lequel ? Naviguant entre l'Islande des années 1990 et le New York contemporain, cette enquête aux allures de thriller décrit le lien spécial qui unit certains êtres et aborde la question de l'influence de l'écrit sur le développement humain, nos interactions avec les autres, et celle de sa possible disparition dans le monde connecté. Subtil, imaginatif et profond.

  • 1890. La fougueuse Dina n'a pas survécu à ses blessures lors de l'incendie de Reinsnes. L'église est bondée le jour de ses funérailles et, face à la foule, sa petite-fille Karna témoigne de sa confession : "Moi, Dina, j'ai de mes propres mains fait en sorte que le traîneau tombe dans le gouffre et provoque la mort de Jacob Grønelv. J'ai tiré un coup de fusil lapon sur le Russe Léo Zjukovsky et provoqué sa mort. Je me reconnais coupable. Je demande cependant qu'on libère mon corps. Dans la mer." Puis Karna se mure dans le silence. Ou comment, vingt ans plus tard, être les héritiers de Dina.
     

  • Après dix ans d'absence, August, une jeune aborigène d'Australie, rentre au pays pour les funérailles de son grand-père, Albert, l'homme qui l'a élevée. Les retrouvailles avec les siens sont troublées par l'annonce de la destruction imminente de la maison familiale pour permettre l'exploitation d'un gisement d'étain. Ne pouvant produire de titre de propriété, Elsie, sa grand-mère, sera bientôt expulsée. Déterminée à empêcher cela, August va chercher un moyen de sauver la terre de ses ancêtres. Un mystérieux livre qu'Albert avait entrepris d'écrire avant sa mort pourrait s'avérer utile dans sa quête, mais le manuscrit semble s'être volatilisé. Retraçant l'histoire d'une famille et d'un peuple dépossédés, Tara June Winch livre un roman poignant et profond sur la beauté et la richesse d'une culture, la nécessaire transmission d'une mémoire bafouée.

  • Il arrive que se produisent des choses qui rassemblent l'humanité tout entière. En l'espace d'un instant, les êtres humains sont plus proches, et chacun se rappelle l'endroit où il se trouvait quand il a appris la nouvelle. Dans un fjord isolé d'Islande, un homme se souvient comment toute communication avec le monde extérieur fut soudain coupée, comment réagirent le gouvernement, les médias, la population. Nationalisme, repli sur soi, peurs ancestrales - y compris celle de la faim. Une montée en tension vertigineuse.

  • Du temps qu'il fait nous emmène dans un fjord isolé et oublié de Dieu, à l'extrême nord-ouest de l'Islande. Là, quelques âmes esseulées vivent de la pêche, soumises aux caprices de la météo, des technocrates de la capitale et des poissons. Parmi elles, Halldor, un jeune pêcheur, met à profit les jours de relâche pour écrire un journal intime. Avec humour et poésie, il chronique un quotidien fait de labeur et de simplicité, de chamailleries et d'élans d'amitié. À travers ses rencontres - avec Dieu, la philosophie, le fantôme d'un proche disparu en mer, un prêtre au seuil de la folie, les morues, mais aussi l'amour - il ne livre rien moins que l'histoire de sa vie et celle d'un monde en voie d'extinction. Par l'auteur du best-seller international, La Lettre à Helga.

  • Sara et Björn s'installent à la campagne dans la maison qu'ils viennent de rénover. Un paradis d'espace et de liberté pour eux comme pour leur chat. Le couple d'en face, leurs seuls voisins, est charmant. Ils n'ont qu'un seul défaut, leur propre chat, un animal belliqueux qui défend son territoire toutes griffes dehors. Bientôt, une guerre des nerfs s'engage, oeil de lynx contre patte de velours. Et c'est délicieusement cruel. On ne choisit pas ses voisins. Leur chat encore moins.

  • La nuit polaire est longue au Groenland. Pour la meubler, les chasseurs disséminés dans des cabanes sur la banquise se racontent leurs aventures, imaginaires ou pas, leurs racontars, devant une bouteille de schnaps. Un curé débarque avec la ferme intention de ramener les chasseurs dans le giron de la morale.

  • Lübeck, automne 1432. Un membre de la confrérie de Lewenhart surprend une conversation à la taverne. "L'apothicaire de Tallinn peut faire échouer ta mission sacrée. Il pourchasse les assassins, or ton devoir là-bas est de tuer, avec ruse et discrétion, comme seul sait le faire le démon de Gotland." Prévenir Melchior, vite ! Mais l'hiver arrive qui coupe routes et communications. Lorsqu'au dégel le printemps revient, sera-t-il trop tard ?

  • Petite-Mette jouait gentiment dans le bac à sable devant la fenêtre de la cuisine. Soudain, elle ne fut plus là, seul son nounours traînait encore dans le sable. Presque vingt-cinq plus tard, sa mère lance un ultime appel, juste avant la date de prescription pour ce genre de crime. Et les cas désespérés sont pour Varg Veum. Un suspense haletant où le privé norvégien enquête dans les communautés hippies de la fin des années 1970, icônes de partage et d'ouverture d'esprit. Ou de secrets et mensonges ?

  • Halvor est de retour. Oui, celui-là même qui avait un soir de Noël mangé son compagnon Vieux-Niels, confondu avec son cochon. Mais, diable, ce n'est plus le même homme : après un séjour en hôpital psychiatrique, il a fait le séminaire... et retrouve ses compagnons du Cercle Polaire, le Comte et son élevage de boeufs musqués, et Lasselille qui en pince pour une fille de la Préhistoire.

  • Après l´immense succès du Mec de la tombe d´à côté, nous sommes des centaines de milliers à nous demander ce qu'il advient de Désirée, la bibliothécaire, et de Benny, le paysan. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n´imagine pas qu´on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche...

  • Eva cultive ses rosiers. À cinquante-six ans, elle a une vie bien réglée qu´elle partage avec Sven. Quelques amies, des enfants, et une vieille dame acariâtre dont elle s´occupe. Le soir, lorsque Sven est couché, Eva se sert un verre de vin et écrit son journal intime. La nuit est propice aux souvenirs, aussi douloureux soient-ils. Peut-être aussi la cruauté est-elle plus douce lorsqu´on l´évoque dans l´atmosphère feutrée d´une maison endormie. Eva fut une petite fille traumatisée par sa mère, personnage fantasque et tyrannique, qui ne l´a jamais aimée.
    Très tôt, Eva s´était promis de se venger. Et elle l´a fait, avoue-t-elle d´emblée à son journal intime.
    Un délicieux mélange de candeur et de perversion.

    PRIX PAGE DES LIBRAIRES 2011. Littérature européenne.

    « Une lecture qui vous accompagnera longtemps, très longtemps. Absolument fantastique ! » Camilla Läckberg, auteur des aventures d´Erica Falck (Actes Sud)

  • En croisière sur l'Orlovsky, Tomas et Wilma filent vers l'Antarctique. Lui, a élu les icebergs comme lieu idéal pour mettre fin à ses jours. Elle, reste d'un inébranlable optimisme malgré le secret qui assombrit sa vie. Sur le paquebot, la globe-trotteuse Alba répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elle dispose d'un beau panel face à un épaulard tueur, une poignée d'éléphants de mer plutôt mal élevés, et environ quatre cent mille manchots royaux. Un roman frissonnant sur l'amour et l'amitié, et l'avenir de la planète.
    Par l'auteur du Mec de la tombe d'à côté.

  • Autour de l'an 1000, Leiv, un jeune Viking islandais, embarque sur un drakkar à destination du Groenland, bien résolu à venger la mort de son père. Mais la vie en a décidé autrement. C'est un tout autre voyage qu'il fera : celui de la tolérance, de l'amitié et de l'amour.

  • À  la question "Êtes-vous mariée?" l'auteure du Mec de la tombe d'à côté clame volontiers : "Je suis entre deux mariages..." Ces Petites histoires pleines de malice et de dérision vous le diront, on a toujours mille et une raisons de divorcer - ou de le regretter !

  • Melchior l'Apothicaire est devenu bien solitaire. En ce mois de juin 1432, la ville de Tallinn s'active pour les préparatifs de la procession du Saint-Sacrement. Lorsque trois morts violentes se succèdent, Melchior est appelé. Une mystérieuse chronique, récemment découverte dans la bibliothèque du couvent dominicain, est retrouvée calcinée dans la cellule d'un moine. Intrigue criminelle et peinture de la vie quotidienne s'entremêlent dans ce polar médiéval, une plongée virtuose dans la dimension humaine de l'Histoire.

  • Sara Susanne, Elida et Hjørdis, sont respectivement l´arrière-grand-mère, la grand-mère et la mère de la narratrice. Cent ans est le roman de leurs vies, des hommes qu´elles voulaient et des hommes qu´elles ont eus, des enfants auxquels elles ont donné naissance. C´est aussi l´histoire d´une petite fille qui se cache au grenier pour l´éviter, lui. Elle a un crayon jaune qu´elle taille avec son couteau de poche et qui lui sert à écrire. À survivre.

  • Au large de Bergen, à quelques encâblures des fjords, une ou deux îles sont battues par les vents. Un pont les relie au continent, le tourisme pourrait s'y développer, si le site somptueux n'était pas promis à être défiguré par de hautes silhouettes bruyantes et menaçantes : peut-on rêver endroit plus idéal que ces îles sous le vent du Nord pour un parc d'éoliennes ? Lorsque même les écologistes s'affrontent sur le sujet, les familles propriétaires se déchirent. Et Varg Veum pointe son nez.

  • Göran, 50 ans, voit la dépression le guetter. Toujours pas de nouvel amour et un boulot ennuyeux. Il attend avec impatience la date du mariage de son ami Yogi, un beau prétexte pour retourner en Inde. Une fois sur place, il se jette à corps perdu dans des aventures rocambolesques qui le mènent jusqu'aux plantations brumeuses du Darjeeling. Dépaysement assuré.

  • Göran Borg, la cinquantaine, divorcé, vient de se faire virer. Il accepte de suivre son ami Erik, animateur de voyages organisés en Inde. Là-bas, il découvre un nouveau monde et rencontre Preeti dans un salon de manucure. Imaginant d'abord de petits mensonges pour la séduire, il va finalement se construire une toute nouvelle vie.

  • L'inspecteur de police Knut Fjeld est en poste dans l'archipel du Svalbard. Il reçoit un appel au secours en provenance du 87e parallèle nord. Une expédition norvégienne est touchée par une épidémie inexplicable qui frappe hommes et chiens. Le chef de l'expédition refuse cependant d'abandonner : le but, le pôle Nord, doit être atteint à tout prix. Knut Fjeld est un homme expérimenté et n'a guère le choix. On le dépose en plein désert arctique pour rejoindre cette expédition à la dérive, et la pression ne cesse d'augmenter au fur et à mesure que les hommes s'approchent du pôle. Dans l'ombre guette un danger dont personne ne peut imaginer l'envergure.

  • Quelle chance d'être obligé de se lever la nuit pour des besoins physiologiques ! C'est l'occasion de donner libre cours à ses pensées sans risquer d'être dérangé. Si l'on n'est pas censé filer à la cuisine pour une collation de nuit, alors pourquoi les frigos ont-ils une lampe qui s'allume ? Grâce au rituel qui s'installe, notre homme va désormais pouvoir philosopher en paix et régler pas mal de questions, de l'existence de Dieu à la guerre en Irak. Rien que ça.

empty