Larousse

  • L'appel de la forêt

    Jack London

    • Larousse
    • 6 Février 2013

    Buck est un magnifique chien-loup vivant heureux auprès de ses maîtres sous le chaud soleil de Californie. Un soir, un ignoble individu le vole et le vend. On vient de découvrir de l´or en Alaska. Et il faut des chiens robustes pour tirer les traîneaux, des chiens comme Buck.
    Dressé à coups de bâton et dans d´horribles souffrances, Buck découvre les solitudes glacées du Klondike et, plus encore, la dure loi de la bataille pour la vie. Il finira par répondre à « l´appel de la forêt » pour vivre parmi ses frères, les loups, dont il deviendra le chef incontesté.

  • Météore dans la carrière de leur auteur, Les Liaisons dangereuses fascinent par leur virtuosité. Il faut dire que ce roman par lettres en autorisant un jeu permanent de miroir et de présence-absence, de l´auteur comme des personnages subjugue ses lecteurs pour leur plus grand plaisir et se révèle être un bijou du genre !La marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont, les deux célèbres stratèges du libertinage, n´y séduisent pas seulement des jeunes gens naïfs, qu´ils entraînent à leur perte mais séduisent aussi le lecteur en laissant transparaître, sous le masque du cynisme, le visage de l´amour vrai.

  • Animé par une volonté farouche de réussite, Georges Duroy, ce "Bel-Ami", chéri des femmes, ne recule devant rien et use de la séduction comme d'une arme. Journaliste, "people", avant la lettre, il fait et défait les hommes politiques en révélant leurs "affaires" véreuses ou leur vie privée. Pour Maupassant, l'occasion était trop belle d'utiliser les destin particulier de cet antihéros pour dénoncer la corruption des cercles du pouvoir et le cynisme de la société de la deuxième moitié du xIX siècle...

    OBJETS D'ETUDE - Le narratif - Le réalisme - Le roman et ses personnages

  • Fait divers en Normandie : une fille d'agriculteur rêveuse épouse un médecin décevant, s'ennuie à la campagne, prend des amants, s'endette et se donne la mort. Flaubert relève le défi de ce sujet banal. Madame Bovary ne dit pas seulement le malise de toutes les femmes insatisfaites, de la "mal mariée" du XIXe siècle aux "desperate housewives" des feuilletons américans du XXIe siècle. Ce roman transforme en chef-d'oeuvre l'une des plus grandes tristesses humaines : celle de manquer sa vie.

  • Les fleurs du mal

    Charles Baudelaire

    Pourquoi le recueil des Fleurs du mal a-t-il cette audience aujourd´hui ? Parce qu´il représente, depuis 1857, la naissance d´une poésie nouvelle. Baudelaire utilise les formes classiques - le sonnet, l´alexandrin - pour dire la modernité : la bizarrerie, les villes immenses, le malaise d´une existence douloureuse. Face à cette angoisse, il nous propose un moyen de vaincre le mal, le dégoût de soi et des autres, le « spleen » : l´idéal d´un langage qui nous montrerait un ailleurs rêvé, un monde enfin habitable.

  • Jean Valjean, les Thénardier, Cosette sont entrés au panthéon des personnages les plus célèbres de la littérature. Victor Hugo a écrit avec les Misérables, un roman d´aventures, de passion et de haine, de vengeance et de pardon et une épopée du peuple aux prises avec l'Histoire, pleine de bruits et de fureur.

  • Comment un gamin désobéissant et hardi parvient-il à retrouver le trésor caché du redoutable flibustier Flint ?
    Embarqué avec ses amis sur L´Hispaniola en direction de l´île au trésor, le jeune Jim fera face à la mutinerie de l´équipage.
    Trahisons, attaques surprises et batailles sanglantes, telles sont les multiples péripéties d´un roman d´aventures où domine la figure ambiguë de Long John Silver, le meneur de la bande.

  • Les trois mousquetaires

    Alexandre Dumas

    • Larousse
    • 16 Février 2011

    D´Artagnan, un jeune homme ambitieux, rejoint à Paris la compagnie des Mousquetaires du Roi. Il s´y fait trois amis, Athos, Porthos et Aramis, ardemment dévoués à la Reine de France, Anne d´Autriche, compromise dans une affaire d´État.  Face à eux, deux ennemis s'activent : le Cardinal de Richelieu et la redoutable Milady. Qui va gagner ?  Sur les pas des Mousquetaires, le lecteur est entraîné dans un roman historique où, sur fond de guerre contre les Anglais, s´enchevêtrent rivalités politiques, trahisons, secrets de famille et intrigues amoureuses.

  • Thérèse Raquin

    Emile Zola

    Dans ce chef-d'oeuvre du roman naturaliste, Émile Zola s'était donné pour objectif de mettre en scène des personnages « dépourvus de libre arbitre, entraînés à chaque acte de leur vie par les fatalités de leur chair. » Il en résulte le tableau saisissant d'une passion qui consume les êtres.

    OBJETS D'ETUDE - Le narratif - Réalisme et naturalisme - Le roman et ses personnages

  • Plus que quelques heures à vivre avant d'être exécuté. C'est le compte à rebours du dernier jour d'un condamné. En 1832, le jeune Hugo signe là son vibrant plaidoyer contre la peine de mort - puisqu'il nous met à la place d'un homme dont l'exécution est proche, sans que nous sachions le motif de sa condamnation. Il nous offre un récit d'une grande modernité qui nous permet, grâce au monologue intérieur, d'accéder à la conscience de celui dont nous n'aurions jamais cru partager la situation.

  • Un chien diabolique parcourt une lande désolée du Devonshire et Sir Henry, dernier héritier des Baskerville, commence à croire qu´il va subir le sort tragique de ses ancêtres, victimes d´une étrange malédiction. Sherlock Holmes, toujours rationnel, ne croit pas aux mystères et il envoie son ami Watson observer le pays et ses habitants. Il découvre des serviteurs silencieux, un criminel en fuite, un chasseur de papillons et d´autres personnages étonnants. Le célèbre détective devra finalement affronter un ennemi d´une intelligence redoutable.

  • Au bonheur des dames

    Emile Zola

    • Larousse
    • 4 Février 2009

    Venue de sa province, Denise Baudu découvre l'univers turbulent des grands magasins parisiens, qui révolutionnent le commerce au XIXe siècle. Vendeuse, montant en grade, elle connaît aussi la passion et convertit le cynique séducteur Octave Mouret, le directeur de son établissement, aux valeurs de l'amour .... Un sommet du roman naturaliste.

  • Un brigand au grand coeur lancé dans une action tumultueuse, un amour terrible et impossible qui s´achève sur scène par une mort lyrique et collective : la pièce a gardé une part des ténèbres, des éclairs et de la folie qui enflammèrent le public du XIXe siècle, et donnèrent pourtant naissance à un théâtre nouveau. Car Hernani est aussi le nom d´une bataille, celle que déclencha Hugo en 1830 avec ce drame romantique à l´alexandrin disloqué.

  • Le tartuffe

    Molière

    • Larousse
    • 9 Février 2011

    Une famille est déchirée; sous le masque d'une religion austère, un intrus s'est installé, a conquis Orgon, le maître de maison, et sème le désordre : il courtise en secret la femme de son hôte, convoite sa fille et ses biens. Et Orgon n'y voit que du feu... sacré !
    En 1664, Molière montre, dans le Tartuffe, les dangers de l'imposture et de l'aveuglement. Deux fois interdite à l'époque, sa pièce est plus que jamais d'actualité. Et si le rire restait le meilleur moyen de combattre le fanatisme ?

  • Le misanthrope

    Molière

    Le Misanthrope est une comédie sombre de 1666, dont l´intrigue paraît simple : un homme essaie d´obtenir un rendez-vous en tête à tête avec la femme qu´il aime - et n´y parvient pas. Cet homme excessif, Alceste, défend la sincérité absolue. Mais la jeune femme, Célimène, qui reçoit bien des hommes dans son salon, aime plaire... Qui a tort et qui a raison, des inadaptés sincères ou des hypocrites trop bien adaptés ? Entre le rire et les larmes, Molière se garde bien de nous donner une réponse.

  • Le Colonel Chabert

    Honoré de Balzac

    • Larousse
    • 6 Février 2013

    Héros de la bataille d´Eylau, le colonel Chabert, laissé pour mort sur le champ de bataille, revient à Paris après plusieurs années d´errance.
    Il a tout perdu : sa femme, sa fortune, son rang.
    Pourra-t-il ressusciter dans une société qui ne veut plus de lui ?
    C´est le combat dramatique de cet homme d´honneur que Balzac raconte, dans ce court roman, chef-d´oeuvre du réalisme balzacien.

  • L'école des femmes

    Molière

    Arnolphe envisage d'épouser sa pupille, Agnès, qu'il a fait élever dans un couvent. Il compte sur l'innocence et la soumission de la jeine fille pour se préserver du cocuage. Mais Horace et Agnès se rencontrent à son insu...

  • Phèdre

    Jean Racine

    • Larousse
    • 9 Février 2011

    En 1677, Phèdre, la dernière grande tragédie de Racine, met en scène la mythique descente aux enfers d'une incomprise. Vouée au malheur par son hérédité, Phèdre aime sans espoir son beau-fils Hippolyte. Lorsque son mari, Thésée, revient, il envoie injustement son fils à la mort.
    On assiste alors à l'empoisonnement d'une femme à la fois innocente et coupable. Ironie tragique qui démontre à quel point l'amour peut se vivre comme une malédiction.

  • Candide

    Voltaire

    Que signifie ce nom "Candide" : innocence de celui qui ne connaît pas le mal ou illusion du naïf qui n'a pas fait l'expérience du monde ? Voltaire joue en 1759, après le tremblement de terre de Lisbonne, sur ce double sens. Il nous fait partager les épreuves fictives d'un jeune homme simple, confronté aux leurres de l'optimisme, mais qui n'entend pas désespérer et qui en vient à une sagesse finale, mesurée et mystérieuse. Candide n'en a pas fini de nous inviter au gai savoir et à la réflexion.

  • Claude Gueux

    Victor Hugo

    • Larousse
    • 22 Février 2012

    À mi-chemin entre le conte philosophique et le plaidoyer, Claude Gueux, paru en 1834, est à la fois l´histoire d´une destinée tragique et un réquisitoire contre la peine de mort. L'histoire, en partie fondée sur des faits réels, retranscrit la vie misérable de Claude Gueux dès son entrée dans la prison jusqu'à son exécution en passant par les motifs de son crime et son procès. C´est l´occasion d´une longue réflexion de Victor Hugo sur les rôles et les devoirs de la société face au criminel.

  • Macbeth

    William Shakespeare

    Par ambition, Macbeth assassine son roi. Crime contre nature, ce régicide instaure le règne du Mal absolu. Qu´importe ! Macbeth est roi, comme le lui ont prédit d´étranges sorcières. Sa tyrannie n´a bientôt plus de borne. Ne lui a-t-on pas dit qu´il ne devait redouter que la marche d´une forêt ? Or qui a jamais vu une forêt marcher ? Complice de son mari, puis prise de remords, sa femme s´enfonce dans la folie et se suicide. La forêt finira par s´ébranler... Voici une tragédie sur la dictature, une tragédie en rouge et noir, l´une des plus sombres et des plus puissantes de Shakespeare.

  • "Comment peut-on être Persan ?" La question a traversé les siècles. Chacun se demande alors : comment reconnaître et accepter ce qui est différent de soi ? Les Persans Rica et Usbek quittent un sérail en ébullition pour visiter l'Europe et la France. Et c'est la société française qui paraît soudain exotique.
    Montesquieu publie anonymement les Lettres persanes en 1721, fiction qui marque la naissance du roman par lettres et sans doute l'émergence d'une nouvelle conscience critique en Occident.

  • Un coeur simple

    Gustave Flaubert

    • Larousse
    • 6 Février 2013

    « L'histoire d'Un coeur simple est tout bonnement le récit d'une vie obscure, celle d'une pauvre fille de campagne, dévote mais mystique, dévouée sans exaltation et tendre comme du pain frais. Elle aime successivement un homme, les enfants de sa maîtresse, un neveu, un vieillard qu'elle soigne, puis son perroquet ; quand le perroquet est mort, elle le fait empailler et, en mourant à son tour, elle confond le perroquet avec le Saint-Esprit. Cela n'est nullement ironique comme vous le supposez, mais au contraire très sérieux et très triste. » (Flaubert)

  • Monsieur Jourdain, riche bourgeois, s'est mis en tête de faire comme les nobles. Pour cela, il prend de nombreuses leçons de danse, musique, escrime et  philosophie, se fait faire des habits de luxe, et fait la cour à une marquise.

empty