Poésie

  • La finutilité m'habite...
    Pourquoi ceci me diras-tu?
    Pour la poésie du futile, la beauté de l'éphémère...
    Pour la beauté infinie de la tristesse.
    Pour moi pour toi qui sommes à la fois rien, à la fois tout.


    Avec Finutilité, de l'infini au futile et à l'éphémère, Daniel Lavoie signe sa première oeuvre littéraire. Dans ce recueil se succèdent des moments de perception, des réflexions sur les contradictions aussi bien que les révélations de la vie. Daniel Lavoie, en provoquant ou en apaisant, le dit avec passion, humour et sensibilité.


    Dans Finutilité, Daniel Lavoie vous propose des textes tout en textures, en images ambulantes, saisies au fil des itinérances. Le sérieux est juxtaposé à l'humour, le sucre se mêle au sel, les différentes sortes de rouge s'entremêlent, un sens profond de l'ironie encastre une belle légèreté d'être. C'est un clin d'oeil à l'aspect tragique de la vie moderne aussi bien qu'à son côté plus ludique. Le livre cherche parfois à provoquer, parfois à apaiser. On y retrouve des moments de perception, des réflexions sur les aspects plus dérangeants de la vie, sur ses contradictions aussi bien que ses révélations. C'est un livre écrit par quelqu'un qui observe beaucoup, qui ressent profondément les choses et le partage avec humour et justesse du mot.

    Auteur-compositeur-interprète, poète, comédien, animateur de radio, Daniel Lavoie est universellement connu et reconnu comme l'un des grands artistes de son temps. De ses débuts dans son Manitoba natal, de Nirvana bleu à Notre-Dame de Paris, en passant par Ils s'aiment, Jours de Plaine ou Le Petit Prince, ses succès et ses réalisations, tout particulièrement au Canada et en France, sont impressionnants. Vous allez maintenant découvrir un autre aspect de cet homme aux multiples talents.

    Les médias en parlent:
    « le lecteur pourra retrouver du musicien dans l'écrivain », La Liberté

    « Observateur aguerri de ses semblables, Daniel Lavoie nous a dévoilé une autre facette de sa personnalité, plus humoristique, parfois cynique, mais toujours attendrissante.
    « Chanteur à succès [...], Daniel Lavoie se révèle être un écrivain talentueux, maniant les mots avec délicatesse et intelligence. », L'Express.

    « Dans Finutilité, l'auteur propose des textes tout en textures, en images ambulantes, saisies au fil des itinérances d'un homme qui a passé sa vie en mouvement. », Le Métropolitain.

    « De courts textes, tendres, drôles », Le Soleil.

    « un recueil de textes amusants et poétiques », Le journal de Québec.

    « des poèmes, des réflexions, des clins d'oeil, des moments d'humour », Claude Bernatchez à l'émission Première heure (Radio-Canada).

    « Les gens qui ne vous connaissent pas auraient avantage à lire ça pour vous connaître mieux parce que ça vous ressemble. », René Homier-Roy à l'émission C'est bien meilleur le matin (Radio-Canada).

  • Accueil
    De perdre tes pas
    Nos pieds soudés, ici,
    Nos mains liées, ici,

    Tendues
    Répondant l'une à l'autre
    Attirés

    Sans ressentir le besoin de se rejoindre

    Premier recueil de Jérôme Melançon, empruntant à la forme poétique de la morale élémentaire et celle plus classique du sonnet, De perdre tes pas est une expérience sonore, visuelle et physique. L'espace de la feuille devient monde, où s'exprime la tension de la distance mouvante unissant et défiant le couple, expérience paradoxale d'un espace élastique, animé du désir de proximité ralenti et décuplé par les obstacles de la ville.

    Porté sur les rapports interpersonnels et leur traitement par la philosophie et la politique, qu'il enseigne en Alberta (Canada), Jérôme Melançon s'attache depuis quelques années à une exploration poétique des relations aux autres telles que médiatisées par les villes et les lieux.

  • Auteur-compositeur-interprète, poète, comédien, animateur de radio, producteur, Daniel Lavoie est universellement connu et reconnu comme l'un des grands artistes de son temps.

    Ils s'aiment, Jours de Plaines, Notre-Dame de Paris, J'écoute la radio et La licorne captive, ses succès et ses réalisations sont impressionnants. Après Finutilité, son premier recueil littéraire, voici Particulités, la suite de ses réflexions.

    Avec Particulités, Daniel Lavoie continue à explorer l'humain, ses grandeurs et ses petitesses, choisissant comme angle d'approche le domaine des particules élémentaires. Un livre d'une grande maitrise et d'une grande sagesse, teinté d'insolence, mais aussi de tendresse.

  • Quelques pas quelque part est le deuxième recueil de Jérôme Melançon,empruntant à la forme poétique de la morale élémentaire et celle plus classique du sonnet, Quelques pas quelque part, est une expérience sonore, visuelle et physique.

  • Pour André Duhaime, l'exercice conjoint du mot et de l'art rejaillit sur autant de haïkus rassemblés dans ce livre, pour l'univers de jeunes esprits et de jeunes oreilles. Pour les tous petits comme pour les plus grands, le haïku est un médium privilégié : l'économie verbale du genre unie à la splendeur des illustrations permet d'aiguiller l'esprit vers la perception et l'expression de l'instant. Une lecture qui touche, à tout âge, tout lecteur.

empty