Littérature générale

  • « Avant qu´il y ait quoi que ce soit au monde, avant que les eaux recouvrent tout puis se retirent, avant qu´il y ait sur la terre des animaux, dans l´air des oiseaux, dans la mer des poissons, des baleines et des phoques, il y avait un vieil homme qui vivait dans une maison, au bord d´une rivière, avec son unique enfant, une fille. Qu´elle soit belle comme les branches du sapin ciguë sur un ciel de printemps au lever du soleil ou laide comme une limace de mer est à vrai dire de peu d´importance dans cette histoire qui se passe à peu près complètement dans l´obscurité. » C´est toute la richesse de la mythologie haïda qui éclate dans l´oeuvre Corbeau vole la lumière. À travers les mésaventures cocasses mais néanmoins profondes de Corbeau le filou, on découvre des récits à la fois poignants et pittoresques, dans un monde où les animaux parlent, où les rêves deviennent réalité, où les monstres et les hommes vivent côte à côte. Au-delà d´un échantillonnage de violence, de roublardise et de vindicte, c´est tout un monde où règnent l´amour et la communication entre les espèces qui se révèle à nous.

  • Voici le récit d'une fabuleuse histoire, empreinte de courage et de détermination et dont le parcours dépasse les frontières de l'imagination. Une Buick pour Mackenzie tente de suivre, on the road, le parcours effectué en canot par Alexander Mackenzie et son équipage de Voyageurs, durant l'été de 1793.

    Mackenzie est le premier Européen à explorer le passage du Nord-Ouest canadien, en vue d'ouvrir cet immense territoire au commerce et à l'exploration. À l'aide d'une mythique Buick, Jacques Couture nous entraîne sur les 8 000 kilomètres qui séparent le poste de traite de Lachine en banlieue de Montréal au Québec, à Bella Coola en Colombie-Britannique.

    Autant d'espace pour revivre l'histoire des pionniers de l'Ouest canadien et de se replonger dans le voyage de sa propre vie. Par une architecture textuelle à plusieurs niveaux, à la fois historique et très personnelle, l'auteur nous entraîne dans une odyssée hors du commun, dans l'univers fascinant des Voyageurs.

  • Saga d'une famille de l'Ouest. Refus d'autorité, désir d'émancipation, échecs et déceptions, le tout entrecroisé d'un désir acharné de bonheur.

  • Corbeau est le faiseur de tours. Corbeau est le créateur. Corbeau est le transformateur. Corbeau peut être tout et partout. Mais n'oublions jamais que Corbeau est aussi... le marieur.Cette nuit-là, alors que grand-père Soleil se reposait et que père Ciel était enveloppé de froid et de brume, marieur travaillait. La nuit était son royaume, quand tout était sombre.

  • La finutilité m'habite...
    Pourquoi ceci me diras-tu?
    Pour la poésie du futile, la beauté de l'éphémère...
    Pour la beauté infinie de la tristesse.
    Pour moi pour toi qui sommes à la fois rien, à la fois tout.


    Avec Finutilité, de l'infini au futile et à l'éphémère, Daniel Lavoie signe sa première oeuvre littéraire. Dans ce recueil se succèdent des moments de perception, des réflexions sur les contradictions aussi bien que les révélations de la vie. Daniel Lavoie, en provoquant ou en apaisant, le dit avec passion, humour et sensibilité.


    Dans Finutilité, Daniel Lavoie vous propose des textes tout en textures, en images ambulantes, saisies au fil des itinérances. Le sérieux est juxtaposé à l'humour, le sucre se mêle au sel, les différentes sortes de rouge s'entremêlent, un sens profond de l'ironie encastre une belle légèreté d'être. C'est un clin d'oeil à l'aspect tragique de la vie moderne aussi bien qu'à son côté plus ludique. Le livre cherche parfois à provoquer, parfois à apaiser. On y retrouve des moments de perception, des réflexions sur les aspects plus dérangeants de la vie, sur ses contradictions aussi bien que ses révélations. C'est un livre écrit par quelqu'un qui observe beaucoup, qui ressent profondément les choses et le partage avec humour et justesse du mot.

    Auteur-compositeur-interprète, poète, comédien, animateur de radio, Daniel Lavoie est universellement connu et reconnu comme l'un des grands artistes de son temps. De ses débuts dans son Manitoba natal, de Nirvana bleu à Notre-Dame de Paris, en passant par Ils s'aiment, Jours de Plaine ou Le Petit Prince, ses succès et ses réalisations, tout particulièrement au Canada et en France, sont impressionnants. Vous allez maintenant découvrir un autre aspect de cet homme aux multiples talents.

    Les médias en parlent:
    « le lecteur pourra retrouver du musicien dans l'écrivain », La Liberté

    « Observateur aguerri de ses semblables, Daniel Lavoie nous a dévoilé une autre facette de sa personnalité, plus humoristique, parfois cynique, mais toujours attendrissante.
    « Chanteur à succès [...], Daniel Lavoie se révèle être un écrivain talentueux, maniant les mots avec délicatesse et intelligence. », L'Express.

    « Dans Finutilité, l'auteur propose des textes tout en textures, en images ambulantes, saisies au fil des itinérances d'un homme qui a passé sa vie en mouvement. », Le Métropolitain.

    « De courts textes, tendres, drôles », Le Soleil.

    « un recueil de textes amusants et poétiques », Le journal de Québec.

    « des poèmes, des réflexions, des clins d'oeil, des moments d'humour », Claude Bernatchez à l'émission Première heure (Radio-Canada).

    « Les gens qui ne vous connaissent pas auraient avantage à lire ça pour vous connaître mieux parce que ça vous ressemble. », René Homier-Roy à l'émission C'est bien meilleur le matin (Radio-Canada).

  • À la fin des années 50, dans la petite ville canadienne de Spring Bay, Angèle étouffe. Un jour, son existence bascule lorsqu'un patient lui offre un poste d'infirmière dans une luxueuse résidence américaine. L'ambition et le désir d'échapper à son milieu modeste poussent la jeune femme à tout quitter pour l'extravagante et moderne Californie.Mais les principes de son éducation traditionnelle sont tenaces et sèment le doute dans sa quête du bonheur. A-t-elle fait les bons choix? S'est-elle réalisée à travers ses succès, ou aurait-elle été plus heureuse auprès de sa famille et de son fiancé, dans sa ville natale? Denise Ouellette, qui excelle à reconstituer la mentalité et la société de l'époque, nous présente un personnage en réflexion sur son parcours et son existence à différentes étapes de sa vie - sans pour autant négliger le rythme du récit.L'oeuvre d'Herman Melville, Moby Dick, son océan insondable et les multiples possibilités inhérentes en chacun de nous, transparait tout au long du livre. Les citations de cette oeuvre accompagnent le personnage principal dans sa réflexion sur la vie et son sens, ses choix et sa quête du bonheur. Des thèmes universels auxquels l'auteure répond humblement à travers le parcours d'une vie - humainement imparfaite?L'exil loin des siens et la reconstitution d'un foyer, le carriérisme, et le milieu infirmier sont également des thèmes présents dans ce roman.

  • Accueil
    De perdre tes pas
    Nos pieds soudés, ici,
    Nos mains liées, ici,

    Tendues
    Répondant l'une à l'autre
    Attirés

    Sans ressentir le besoin de se rejoindre

    Premier recueil de Jérôme Melançon, empruntant à la forme poétique de la morale élémentaire et celle plus classique du sonnet, De perdre tes pas est une expérience sonore, visuelle et physique. L'espace de la feuille devient monde, où s'exprime la tension de la distance mouvante unissant et défiant le couple, expérience paradoxale d'un espace élastique, animé du désir de proximité ralenti et décuplé par les obstacles de la ville.

    Porté sur les rapports interpersonnels et leur traitement par la philosophie et la politique, qu'il enseigne en Alberta (Canada), Jérôme Melançon s'attache depuis quelques années à une exploration poétique des relations aux autres telles que médiatisées par les villes et les lieux.

  • Dans la pure tradition des Métis et de leur art du conte, David Bouchard initie le lecteur au monde du Ciel, au peuple de la Terre, au mythe du Corbeau, à l'Île de la Tortue, à l'apparition des Deux-pattes (les humains).

  • Prix Margaret-McWilliams, mention 2006

    Avec le souvenir du regard scintillant de Gabrielle Roy, Annette Saint-Pierre nous invite à parcourir le destin de l'une des figures les plus marquantes de la littérature canadienne. Au pays de Gabrielle Roy se présente moins dans les détails de la vie et de l'oeuvre de Gabrielle, dont plus d'un biographe ont déjà fait état, mais dans la richesse de la vie familiale et de la maison natale dans laquelle l'auteur de Bonheur d'occasion a évolué. De la Montagne Pembina à Saint-Boniface, jusqu'à l'exode et le devenir de chacun de ses frères et soeurs, ce livre clef d'une grande érudition dévoile une Gabrielle Roy inconnue - lettres inédites à l'appui - au coeur de son intimité.

  • D'Est en Ouest convie le lecteur à un véritable pèlerinage au coeur de 24 des plus fabuleuses légendes du folklore canadien. Pédagogue de renom, Pierre Mathieu transpose dans une langue simple et accessible l'univers enchanteur qui a fait la renommée de chaque province et territoire du Canada. En perpétuant par l'écriture les hauts faits de nos héros, l'auteur réussit à redonner au mot « légende » son sens étymologique premier : « les choses qui doivent être lues ».

  • Martha essaie de prendre sa place dans le monde des Blancs et de cacher son ascendance métisse. Blessée par la vie, Martha fait marche arrière. Un roman humaniste et dense qui amène le lecteur à vivre l'expérience des familles exogames et qui met en relief les difficultés des alliances interculturelles.

  • Le cycle manitobain de Gabrielle Roy
    L'auteur traite du rôle primordial que joue le Manitoba dans l'imaginaire de l'illustre romancière, Gabielle Roy.

  • Roman d'amour et de trahison. Louis Vanasse ne réussit pas sa vie familiale, mais il poursuit son rêve de liberté, grà cce à Josette qui s'attache davantage à celui qu'elle découvre avec les années, en dépit de forces contraires.

  • La taille d´Édouard Beaupré impressionne. Un véritable géant! Conscient de l´extraordinaire de sa condition, Édouard s´engage dans différents cirques. Une histoire aussi géante que son héros, qui retrace la vie et la carrière du célèbre métis de Willow Bunch, décédé prématurément en 1904 à l´âge de 23 ans.

  • « Une histoire que nous devons tous entendre. » - The Globe and Mail
    « Une lecture édifiante. » - National Post
    « Porte un regard franc sur l'autodestruction qui a souvent été le lot des survivants des pensionnats indiens et de leurs enfants. (...) Prenant. » - Quill & Quire

    À L'ÂGE DE SIX ANS, Martha est enlevée à sa famille de la Première Nation de Cat Lake, dans le Nord de l'Ontario, pour être emmenée par avion dans un pensionnat indien. Là, elle sera punie pour avoir parlé sa langue maternelle et sera victime d'un prêtre attiré par les petites filles.

    Dix ans après, Martha retourne chez elle remplie de colère. Cette colère est surtout dirigée contre sa mère. Bientôt, Martha devient elle-même mère, mais comme elle a peu d'expérience de la façon dont on est censé élever les enfants, elle trébuche pour arriver à fonder une famille aimante, même si elle parvient à trouver une certaine paix d'esprit.

    Aussi longtemps que les rivières couleront est rempli de personnages attachants. On y parle de douleur et de guérison et, en fin de compte, du désir de vivre.

  • Auteur-compositeur-interprète, poète, comédien, animateur de radio, producteur, Daniel Lavoie est universellement connu et reconnu comme l'un des grands artistes de son temps.

    Ils s'aiment, Jours de Plaines, Notre-Dame de Paris, J'écoute la radio et La licorne captive, ses succès et ses réalisations sont impressionnants. Après Finutilité, son premier recueil littéraire, voici Particulités, la suite de ses réflexions.

    Avec Particulités, Daniel Lavoie continue à explorer l'humain, ses grandeurs et ses petitesses, choisissant comme angle d'approche le domaine des particules élémentaires. Un livre d'une grande maitrise et d'une grande sagesse, teinté d'insolence, mais aussi de tendresse.

  • Ils partagaient leur vie. Lui, bricolant dans son atelier, elle, lisant dans son lit au rez-de-chaussée. Mariés depuis une quarantaine d'années. Deux enfants. La vie se déroulait au fil des jours avec ses hauts et ses bas. Ils s'aimaient comme on s'aime quand la routine fait son oeuvre. Puis, sans s'annoncer, la vie leur a fait signe. Jean s'est retrouvé à l'urgence avec un diagnostic qui l'a lourdement hypothéqué. Yolande a vu ressurgir ses réflexes d'infirmière et de psychologue, ne négligeant rien pour que son homme ne souffre pas indûment de son handicap. L'amour renforcé par l'expression d'autant de tendresse réciproque durant ces années de petits bonheurs et de grands tourments n'a pas facilité le deuil d'un rêve brisé.

  • Quelques pas quelque part est le deuxième recueil de Jérôme Melançon,empruntant à la forme poétique de la morale élémentaire et celle plus classique du sonnet, Quelques pas quelque part, est une expérience sonore, visuelle et physique.

  • Chacune des nouvelles du présent recueil a pour thème général un vice. Dans chaque cas, l'auteur développe un personnage coupable d'un vice, lequel entrainera des déboires. Vices et déboires se veut donc une étude de certaines facettes de la condition humaine.

  • Pour André Duhaime, l'exercice conjoint du mot et de l'art rejaillit sur autant de haïkus rassemblés dans ce livre, pour l'univers de jeunes esprits et de jeunes oreilles. Pour les tous petits comme pour les plus grands, le haïku est un médium privilégié : l'économie verbale du genre unie à la splendeur des illustrations permet d'aiguiller l'esprit vers la perception et l'expression de l'instant. Une lecture qui touche, à tout âge, tout lecteur.

empty