Marcel Broquet

  • LA FERTILITÉ APPRIVOISÉE répond à des préoccupations courantes
    sur la fertilité humaine. Certains ne veulent pas l'actualiser maintenant,
    quoiqu'insatisfaits de la contraception choisie, surtout hormonale.
    D'autres s'étonnent de ne pas obtenir une grossesse quand vient
    le moment où ils la désirent.
    Ce livre s'adresse aux couples, femmes, hommes qui s'intéressent à
    l'approche naturelle de la fertilité, façon de l'apprivoiser pour éviter
    ou favoriser la conception, dans une perspective d'auto-santé et
    d'autonomie. Assorti de nombreuses références scientifiques, il s'adresse
    aussi aux professionnels.les de la santé qui encouragent la participation dans le
    domaine de la fertilité.
    LA FERTILITÉ APPRIVOISÉE décrit les contrôles des systèmes reproducteurs
    masculin et féminin, à partir du cerveau. Il décrit la méthode symptothermique,
    moyen concret de révélation en temps réel du jeu hormonal responsable de la fertilité,
    incluant la période après une naissance et la périménopause. Cette connaissance
    devient une base pour la modulation du comportement sexuel selon l'intention de
    concevoir ou non.
    Étant donné un taux d'infertilité de 12-15 %, beaucoup de couples sont surpris de
    ne pas concevoir immédiatement après avoir cessé la contraception. Le livre donne
    beaucoup d'information sur les facteurs de santé reproductive pour l'homme et pour
    la femme. De plus, l'observation concrète de ses propres signes de fertilité/infertilité
    donne un sentiment d'appropriation qui peut contrer le sentiment d'impuissance
    trop courant quand une conception désirée se fait attendre.

  • Ce livre ne décrit pas un pèlerinage en Inde
    mais au coeur de mon âme.
    Face aux épreuves, Rosette Pipar a souvent rêvé de fuir le quotidien pour trouver un sens à sa vie. Depuis 30 ans, elle a consommé livres, séminaires, conférences, retraites... tout en apprenant, certes, mais en ressentant comme un « vide » récurrent. Ce devoir d'être heureux provoquait anxiété et détresse. Écartelée entre sa réalité
    personnelle et ses aspirations profondes, elle réfléchit aux sources de la souffrance. Exaspérée de chercher un baume ailleurs, elle décide de créer une autre forme de spiritualité vivante, des outils, les siens.
    « Inutile d'aller en Inde pour grandir spirituellement »
    Signe encourageant de sa démarche, Rosette Pipar avoue ce songe fulgurant,
    une sorte d'injonction. Quelque 20 000 mots surgirent comme un clin d'oeil de l'Univers. Ce début de livre témoigne de sa révolte envers tous les « coachs de la foire spirituelle ». Lucide, elle décide de se réapproprier sa vie. Surgit une épreuve inattendue qui la dévaste. Épuisée, elle suit la recommandation : une cure de santé... en Inde !
    A son retour, elle ne pouvait plus renier la foi des pèlerins... Un temps de réflexion
    intérieure, au large de la Crête, lui révèle alors que « l'écriture lui a permis de
    formidables rencontres, des échos à ses questionnements ». Le déclic !
    Dès lors, elle partage avec nous comment apprécier véritablement la vie... celle
    qui s'offre à nous, chaque jour. A votre tour, repérez et comprenez ce point de bascule qui va vous réhabiliter avec le Bonheur, déjà présent dans votre vie !
    A découvrir en urgence, pour savourer votre existence au quotidien.

  • Nouveau pensionné du Ministère des Anciens combattants, Léon Bouchard réalise enfin son rêve de construire un chalet en bois rond sur son lot à bois.
    Il se passionne ensuite pour la sculpture sur bois et sur pierre à partir des arbres et des roches qu'il trouve dans sa forêt. Il vient de découvrir sa mission de sculpteur. D'un arbre qui poussait croche, il en fait une Femelle d'orignal qui met bas, d'autres un Sacré-Coeur, un Maçon, un Bûcheron, un Soldat. À partir de grosses roches qui affleurent son terrain, il sculpte Anne, la roche qui protège, Mère Thérésa, Kosovo, Joseph et Joséphine, ses parents, Sainte-Hedwidge, la patronne du village, La Maternité.
    Ses sculptures sont créées in sutu autour du chalet et dans les sentiers environnants. Il construit également un monument à Saint-Antoine et le musée-calvaire qui abrite ses objets personnels et quelques oeuvres. Son domaine est baptisé Petit bonheur et il reçoit des visites de partout.
    Quelques 275 rondes-bosses et bas-reliefs plus tard, représentant les métiers qu'il a exercé, ses croyances religieuses, les animaux de la forêt, dont plusieurs acquis ou exposés au Musée Louis-Hémon, à la Pulperie de Chicoutimi, au Musée canadien de l'histoire à Gatineau, au Village historique de Val-Jalbert. Son oeuvre unique est salué par les plus grands spécialistes de l'art populaire.
    Ce livre raconte son histoire et celle de ses sculptures.
    Il a créé une oeuvre durable, touchante de sincérité et de grande passion.
    Avec des pièces émouvantes, souvent contemplatives. Il permet de découvrir le sacré dans un lieu où la nature toute puissante est omniprésente, écrit le préfacier Jean-François Blanchette, anciennement conservateur spécialiste de l'art populaire au Musée canadien de l'histoire.

  • Les passions, cette part surdéterminée du pathos, ont fortement ébranlé la philosophie à ses débuts et ne cessent d'intriguer. Si, depuis les enseignements d'Aristote, on les associe volontiers à l'esthétique de la tragédie, à notre époque, elles s'alimentent grassement à même l'actualité en dépit des appels à la modération. Cette ère de postcolonialisme et de postmodernisme que nous traversons avec sa dose de scepticisme a beau soutenir la déconstruction du sens et la désillusion, rien n'empêche l'exaltation de la ferveur pathétique.
    Et elle trouve un terrain particulièrement fl orissant sur la place publique, où s'ébat la contagion.
    Nul doute que les milieux médiatiques et politiques sont une mine d'« emportement des âmes », et aussi des esprits. Ils prennent le visage de la provocation, de l'indignation, de l'incitation, de la promesse, de l'accusation, du reproche ou de l'aveu ; ils excitent colère, vengeance, peur, confi ance, fi erté, compassion dans les gammes du pardon, de la tolérance, de l'ouverture, du partage et de la solidarité.
    Mais justement, une passion à dimension collective, qu'a-t-elle donc en commun avec l'amour, la compassion, la jalousie, ces états intériorisés dont on dit souvent qu'ils échappent au contrôle de la raison ? Y a-t-il des procédés pathétiques spécifi quement attachés au débat politique et sur lequel on peut prédire l'incidence ?
    Avec faits à l'appui, issus de l'actualité québécoise - des campagnes électorales, des débats sur la diversité et sur les accommodements raisonnables -, cet essai expose la vitrine des passions, leur mode de fonctionnement ainsi que leurs eff ets sur notre compréhension des événements. Le jugement est atteint.
    Irrémédiablement.
    ***

  • Ce récit est l'histoire de François, étudiant en génie à l'École Polytechnique de Montréal, victime d'un accident de la route qui le plongea dans un coma profond pendant dix semaines. Défiant les pronostics, François émergea de son coma, métamorphosé et tout à fait méconnaissable pour entamer l'interminable réadaptation durant quatre ans et demi.

    De la demande de cessation des traitements, à la préparation pour l'hébergement puis tout au long des trois phases de réadaptation, Denyse décrit, avec précision, émotion et réalisme, les nombreux impacts et les séquelles de ce coma, de même que le vécu de son fils et des membres de son entourage. Les effets d'un tel accident sont dévastateurs : choc, inquiétude, angoisse, colère, déni, deuils, perte d'espoir, épuisement, dépression et dépendance pour n'en nommer que quelques-uns.

    François a réussi l'impossible grâce à l'implication exceptionnelle de sa famille, de ses amis, des médecins, intervenants et thérapeutes engagés dans un tel rétablissement; leurs rôles respectifs au niveau de l'équipe interdisciplinaire est détaillé.

    Ce témoignage rend hommage au courage et à la détermination de François et de ses proches ainsi qu'aux professionnels de la santé. L'implication de la SAAQ a été déterminante.

    Les étudiants et les professionnels des différentes sphères des soins et de la réadaptation et les familles des personnes concernées par ce combat apprécieront le récit tant au niveau médical, éthique que philosophique. C'est, de plus, un outil pédagogique très pertinent pour tous les intervenants.

  • Pendant des millénaires, avoir des enfants allait de soi. C'était le destin des femmes, une fatalité. Au 20e siècle, avec la diffusion des méthodes contraceptives de masse et les pressions démographiques, cette certitude a été remise en cause. Les Occidentales réalisent alors avec stupeur que le désir d'enfant n'est pas nécessairement inné. L'auteure dresse un portrait, très bien documenté, de l'histoire de la maternité à travers les âges.Si le questionnement est aujourd'hui légitime, il n'est pas toujours bien accueilli. Les femmes qui ne peuvent avoir d'enfants, les childless, sont traitées avec compassion. Celles qui choisissent de ne pas en avoir, les childfree, ont parfois droit à un traitement de paria. La pression sociale incitant à entrer dans le moule traditionnel de la maternité demeure énorme. Les préjugés sont tenaces et défendre son choix requiert une bonne dose de courage.Les médias n'ont aucune gêne à parler abondamment de sexualité, de fertilisation in vitro, etc. Remettre en question l'appel de la maternité semble par contre le dernier des tabous. Cet essai vise donc à susciter une réflexion chez le lecteur, au-delà des idées reçues et des vérités qui semblent immuables. Il cherche aussi à démystifier ces femmes qui sortent des sentiers battus et qui doivent sans cesse justifier leur choix. L'auteure cède la parole à de nombreuses femmes qui témoignent de leur choix de ne pas donner la vie. Une profonde réflexion. Une liberté assumée.

  • Natalia, fille d'immigrés russo-polonais, est touchée depuis l'adolescence par des phénomènes de précognition. Très imprégnée par le folklore et les croyances d'Europe de l'Est, elle « tombe » très vite dans la marmite de l'astrologie, la cartomancie, etc. Aujourd'hui, avec ou sans support, elle est capable d'entrer dans l'intimité des gens, ce qui la place souvent dans des situations cocasses mais aussi délicates.
    Non-professionnelle, elle explique, en toute objectivité, comment vivre ces événements au quotidien, leurs atouts, leurs inconvénients, les rapports avec autrui et surtout quelle est la place de ces manifestations dans la société actuelle, de quelle manière un voyant est perçu de nos jours, les liens avec la religion (matérialisme versus spiritualité)?
    Au fil du témoignage, on comprend l'importance des rencontres, positives comme néfastes, dans ce cheminement ésotérique, les pièges, les profiteurs, les escrocs, les « business voyants », ainsi qu'une forme de prostitution morale, mais aussi les personnes clés et l'hypothèse que la voyance n'a rien de magique en soi. Elle le devient par les mythologies culturelles et personnelles ainsi que par le conditionnement dont on l'entoure. Combinaison de connexions, entre autres neuro-électriques, énergétiques, psychologiques et sensitives, ce que l'on nomme communément « la voyance » a, de nos jours, encore beaucoup de difficulté à être acceptée, par manque d'informations sérieuses, de preuves et d'action intègre.
    Par ailleurs, ce texte s'adresse également à des personnes qui sont victimes de manifestations précognitives, de flashes, sans toutefois être médiums, et qui ne savent pas forcément comment les gérer, y faire face en les dédramatisant. Dans la voyance, rien n'est extraordinaire et tout reste à démystifier : c'est avant tout le cerveau qui a « les cartes en main ».

  • Lorsque j'ai découvert le livre de Marthe, je me suis sentie transportée par un plaisir profond de pouvoir écrire mon histoire de façon organisée et encadrée. Plus j'avançais dans ma lecture, plus mon élan et mon besoin d'écrire revenaient avec une telle excitation. Les conseils que j'y ai trouvés m'ont aidée à apprécier le fait de travailler avec plus de directives en plus de dépasser mes peurs du jugement des autres. - Chantal Robillard, auteure, propriétaire Repère de l'ange
    Voici un ouvrage magnifiquement bien écrit avec sa plume empreinte de sensibilité et de
    douceur. Marthe partage les rudiments de l'écriture accompagnés de ses expériences
    d'auteure prolifique. Toutes les étapes à partir du projet d'écrire un livre jusqu'à la
    concrétisation de celui-ci sont clairement bien présentées. - Danielle Bois, auteure
    Un ouvrage d'un intérêt capital pour toute personne souhaitant écrire un livre ! Il m'a
    aidée à structurer mon texte. Il m'a donné des assises pour mener à bien mes récits
    du début à la fin. Jamais écrire n'a été si facile et agréable ! - Roxane Laurin, écrivaine
    Une vraie perle ! Cet ouvrage est une ressource indispensable pour nous initier à une bonne technique d'écriture. Marthe nous décrit de façon claire et concise la manière de bien structurer nos projets d'écriture pour en voir le bout. Depuis la lecture de ce livre, j'ai pu enfin mettre un point final à tous mes livres avec beaucoup plus de facilité et de discipline. À lire sans faute ! - Isabelle Tremblay, auteure, médium
    Jamais je ne l'aurais cru. Écris-moi ton histoire ! m'a permis de publier deux livres en deux ans ! Pour moi, ce livre demeure un outil indispensable afin de rédiger un contenu de qualité, empreint de professionnalisme. Merci, Marthe, par tes enseignements j'ai appris à structurer ma pensée puis mes écrits, chapitre par chapitre, afin de concrétiser mes projets. À lire et à relire ! - Chantale Belzile, auteure, thérapeute, conférencière

  • Aujourd'hui, les colonies d'abeilles disparaissent à un rythme effarant et on se demande si elles vont survivre. Les abeilles sont ici depuis 20 millions d'années, bien longtemps avant nous.
    Aurions-nous rompu notre pacte avec les abeilles ? Nous avons le devoir de les préserver et d'assurer leur pérennité.
    Issue du choc des idées et des expériences de John Forest, apiculteur
    et de James McInnes, écologiste, cet ouvrage rappelle l'alliance entre l'homme et l'abeille. Ils affirment que l'écologie est la bonne voie pour la préservation de l'abeille. Durant les siècles passés, des colonisateurs résolus, aimant la nature,
    ont transporté avec eux des abeilles domestiques et ce, jusque sous nos latitudes nordiques. Ces insectes fascinants et laborieux se sont adaptés à l'environnement et à la flore locale. Dans leur évolution, ces insectes butineurs ont installé une relation profitable mutuelle avec l'éco système et avec les êtres humains. Grâce à leur travail constant
    et infatigable, les abeilles créent la biodiversité et la richesse partout.
    L'ouvrage est divisé en dix chapitres :
    1. L'abeille un insecte étonnant.
    2. L'apiculteur contemporain.
    3. Bilan de 38 ans d'apiculture en Gaspésie.
    4. Pratique de l'apiculture du printemps à
    l'automne.
    5. Les plantes sauvages mellifères de la
    Gaspésie.
    6. Les plantes cultivées, la pollinisation de
    l'abeille.
    7. Le miel et les produits de la ruche.
    8. La médecine des abeilles.
    9. L'historique.
    10.La survie des abeilles.

  • "L'épopée touchante d'une femme qui a toujours honoré son amour de la musique »
    Surnommée « la reine du country western », Marie King a marqué son époque. Cette musique, elle l'a dans le sang depuis toujours et lui a dédié 60 ans de carrière.
    Avec émotion, Marie King s'adresse à son public : « Vous qui m'avez connue, de près ou de loin, laissez-moi vous raconter, avec tout le respect qui vous est dû et tout mon amour, les aventures de ma vie à travers mes souvenirs, ma grande histoire d'amour avec Bob King et l'amitié que j'ai développés avec mes musiciens et de nombreux artistes du country. Nous formions une véritable famille.
    Vous découvrirez mon enfance, mes questionnements, mes décisions, mes doutes, mes bonheurs et aussi mes souffrances.
    Ensemble, nous parcourrons les moments marquants de mon existence, les hauts et les bas de la vie.
    Vous saurez ainsi ce qui se cache « de l'autre côté de la montagne » évoquant à la fois la chanson très connue Quand le soleil dit bonjour aux montagnes et le fait que derrière la scène, se cachent parfois bien des secrets.
    Merci de l'amour que vous m'avez donné. »
    Carole Ann King relate ici l'histoire de sa mère Marie King, véritable icône de la musique country western avec qui elle a partagé la scène, comme chanteuse de musique country western, durant 40 ans. C'est l'auteure Rosette Pipar qui a réécrit les textes à partir des entretiens de Marie King
    et de sa fille Carole Ann qu'elle a rencontrée.

  • Instants

    Rosette Pipar

    Ma plume s'affole. Elle déverse son flot de mots exprimant un instant fugace qui éveille en moi une aura irrésistible. Vite, je capte l'effluve avant que, dans le vent, il ne s'évapore. Comme une photo saisie à même la source, une impression fulgurante comme l'éclair qui jaillit en mots dévoilant une facette des choses, des êtres, des lieux dont je m'imbibe, en connexion authentique avec l'âme qui habite tout et surtout lui, l'Écrit.
    L'instant, ce Carpe Diem, s'offre comme un langage pur à celui qui hume, ressent, écoute et se laisse induire par l'esprit et l'âme de ce qui est. Magie, s'il en est, que de flotter dans cet état, en dehors du temps passé ou futur.
    Seul, l'instantané croqué au subtil s'exprime de façon intuitive dans un mouvement fluide dont l'essence puisée dans l'énergie de vie invisible me laisse, toujours, pantoise.

  • Note : refonte et nouvelles éditions des 3 titres précédemment parus : À nous deux Parkinson - chroniques humoristiques pour apprivoiser la maladie.
    No parking - Parkinson - des gestes concrets pour retarder l'évolution du Parkinson.
    Maladie de Parkinson - bouquet d'espoir, des découvertes pour se sentir mieux.

    Il y a quelques années, j'ai écrit trois livres parus entre 2009 et 2014, sur la maladie de Parkinson. Le succès obtenu fut tel que, plusieurs années après et à la demande générale, je me sens dans l'obligation de satisfaire les personnes concernées, de près ou de loin, par cette maladie dégénérative, en leur fournissant le fruit d'une expérience longue de 24 années maintenant,
    en compagnie de cette maladie tant redoutée.
    /> Je profite de cette nouvelle édition, complètement revue, pour ajouter de
    récentes données et pour glisser mon propre bilan en le ponctuant de textes
    humoristiques permettant de dédramatiser un peu la maladie de Parkinson.
    Je pense finalement offrir aux « chanceux » aux prises avec la maladie autant qu'à leurs proches, un gros bouquet d'espoir.

  • Les problèmes sur Terre existent parce que l'homme les crée et les entretient. Nous sommes en fin de cycle. Il convient de changer et vite !
    De quoi va-t-on accoucher ? Décadence ou renaissance ?
    o Réinventer l'économie, son importance, ses rouages et sa finalité
    o Redéfinir les notions de progrès, de croissance, de valeur ajoutée
    o Redonner à l'argent son rôle : l'argent pour l'argent a fait son temps
    o Que l'État et les instances internationales prennent leurs responsabilités
    o Exiger la vérité sur les OGM, Monsanto et consorts
    o Prendre grand soin de Mère Nature; elle a assez donné
    o Éliminer les barrières au travail : du travail il y en a plein
    o Mourir de faim d'un côté et d'obésité de l'autre est inacceptable!
    La liste est longue de ces inepties issues d'une absence de responsabilité,
    d'éthique, de conscience collective et individuelle.
    Comme l'écrivait André Malraux : «L'Homme doit être réinventé sinon il
    nous restera l'honneur d'avoir conquis la Lune pour aller nous y suicider».
    Mais le gâteau est assez grand pour tous et les solutions existent !
    Dans un style simple, direct, accessible à tous et optimiste, ce livre soulève des questions fondamentales et propose des solutions pragmatiques.

  • La vieillesse est-elle une maladie ? Et si oui peut-on la prévenir ou la retarder ? La peur
    de vieillir, mais surtout de mal vieillir, hante la plupart des gens après un certain âge,
    alors que la jeunesse a cédé sa place à la maturité. C'est donc aux Baby-Boomers
    que nous nous adressons, et à tous ceux qui s'intéressent au vieillissement.
    Si vous faites partie des gens qui s'interrogent sur l'art de vieillir en beauté et en santé, voici des réponses à 50 questions que la plupart d'entre nous nous posons.
    Pourquoi vieillit-on ? Pourquoi les taches brunes apparaissent-elles sur la peau ? Que
    font les différentes espèces vivantes pour mieux passer au travers du temps ? Qu'en
    est-il de l'équilibre hormonal et des traitements qui s'offrent à nous actuellement ?
    Quelles sont les grandes orientations de la recherche scientifique dans le domaine ?
    Que peut nous offrir la médecine esthétique combinée à une approche anti-âge ;
    prenons-nous trop de médicaments ?
    Dans son deuxième livre sur le vieillissement, le Dr Éric Simard joint ses connaissances à celles du Dr Jacques Lambert, médecin de famille et coauteur, ainsi que de deux pharmaciens collaborateurs, afin de répondre à vos questions.
    Le docteur Éric Simard, docteur en biologie, est président du comité consultatif
    du Conseil de Recherche en Sciences naturelles et en Génie du Canada (CRSNG)
    depuis 10 ans et membre de la Commission de l'éthique en science et technologie
    du Conseil des ministres. Il a malheureusement perdu son père très tôt dans la vie.
    Le docteur Jacques Lambert est médecin de famille depuis 37 ans et pratique la
    médecine esthétique et anti-âge depuis 2005. Des ennuis précoces de santé ont
    grandement motivé le Dr Lambert à développer une approche anti-âge des maladies dites dégénératives.
    Les docteurs Simard et Lambert partagent cette même passion de la santé humaine
    et du vieillissement, où la prévention peut nous permettre de conserver nos capacités
    et garder plus longtemps ceux que l'on aime.
    Voici leurs conseils !

  • Les romans de Bernard Marcoux sont depuis toujours habités par des femmes : Ève, Béatrice, Marie, Chantal, Odile, toutes modernes, libres, autonomes.
    Voici, avec un septième roman, La Mandragore, une autre histoire de femmes : Olga, Charlotte, Nathalie, Agathe, de la même trempe, inévitablement blessées, néanmoins courageuses, tenaces, vibrantes,
    toujours du côté de la vie.
    Le début de La Mandragore est comme un prologue, un vestibule, où le lecteur fait la connaissance de trois personnages. Puis, un
    fait divers met l'histoire en branle : un présentateur de nouvelles de Radio-Canada est enlevé, et un deuxième, et un troisième. Par qui ?
    Pourquoi ?
    La Mandragore, mêlant intrigue policière, art, littérature, amour et mort, vous emmènera jusqu'aux Îles-de-la-Madeleine (Serait-ce la paradis ? se demandent certains personnages). Elle vous racontera
    cet instant d'une ancienne vie, qui tient quelquefois dans un seul mot, et les occasions que le destin nous offre parfois de le revivre, de lui donner une autre couleur, une autre vibration, un autre sens, pour
    rétablir ainsi l'harmonie et recréer le bonheur.

  • Une passion amoureuse perdue puis retrouvée tisse la trame de fond du destin peu banal d'Aurélie et d'Antoine qui se retrouvent une dernière fois dans la transition du mitan de leur vie. Depuis leur rencontre à l'adolescence, où l'insouciance et le plaisir meublaient leur quotidien, les
    années de séparation ont créé tristesse, malaise et désillusion pour Aurélie.
    Épuisé par sa course folle, Antoine s'est, quant à lui, fragilisé. L'amour authentique entre ces âmes soeurs viendra à bout de tous les défis semés sur leur chemin.
    Réunis avec des amis à l'occasion de l'anniversaire d'Aurélie, Antoine est appelé à quitter la fête subitement. Ce départ imposé fera basculer la vie de l'amoureuse abandonnée. Sa marche nébuleuse sur des pavés brûlants la guidera vers l'acceptation et la résilience. Personne ne peut se soustraire à son propre destin. Histoire troublante et fascinante...

  • Ces paroles de nacre vont jusqu'à la limite d'elles-mêmes, interrogent le mal, la mort, et cherchent, derrière le chaos, les racines de la paix et de l'amour.
    Le verbe ici est imagé, lumineux, riche en émotion, d'une désarmante et complexe transparence et simplicité.
    De l'ensemble de ces pages aux écorchures vives se dégagent, avec un style concis, lapidaire, le désir d'un monde meilleur et un appel à la fraternité universelle.
    La dernière suite poétique de ce recueil rend un vibrant hommage à l'apport exceptionnel de l'oeuvre de Brigitte Bardot qui enseigne « aux analphabètes de la douceur / l'éclatant cadeau de / vivre libre ».

  • La proche aidance évoque surtout le cas de personnes dédiant leur temps à aider un
    membre de leur famille vivant avec un handicap ou une maladie. Mais, il existe aussi des organismes dont la mission vise à aider de nombreuses personnes aux prises
    avec des problèmes existentiels majeurs. Pour exemple : la Fondation Gilles-Carle,
    les Petits Frères, la Mission Old Brewery, le Conseil de la Protection des malades, le
    Regroupement des aidants naturels de Montréal, l'Appui, l'Étoile de Pacho, etc.
    Ce livre décline plusieurs formes de proche aidance. Il veut conscientiser chaque être
    humain au fait que les besoins de notre société nécessitent une action sociale visant
    à développer l'entraide, la bienveillance, la compassion, l'altruisme. Pour en illustrer le propos, Marguerite Blais a interviewé vingt personnalités s'étant dédiées à un proche ou ayant reçu, elles-mêmes, de l'aide. Interviennent également des professionnels de la santé ou des responsables d'organismes. On y découvre des
    témoignages profonds et très touchants.
    Marguerite Blais sonne l'alarme auprès des membres du gouvernement afin qu'ils
    élaborent une politique de la proche aidance pour soutenir davantage les proches
    aidants dans la poursuite de leurs actions solidaires, sans s'épuiser ni s'appauvrir. Ce
    livre va au-delà de la proche aidance; il jette un regard sur la bienveillance dont font
    preuve bien des gens dans notre société.
    Finalement, Marguerite Blais termine par un plaidoyer et un appel vibrant à la solidarité
    de chacun dans une société vieillissante et qui sera, de plus en plus, en quête d'aide
    humaniste.

  • Sébastien Dorais est un écrivain réputé tant pour ses livres variés que pour ses pièces de théâtre à succès. Un jour, il est foudroyé par une fascinante apparition. La vision d'une femme sublime se tenant debout sur une terrasse surplombant l'océan Atlantique. Ayant longtemps cru cette luxueuse demeure inhabitée, Sébastien devient obsédé par cette superbe femme qu'il a aperçue si près de chez lui. Isadorel est aussi insaisissable que le vent. Elle disparaît subitement.
    Un jour, l'auteur reçoit un carton d'invitation pour assister à un vernissage de tableaux
    dans une renommée galerie d'art parisienne. Il ne sait pas qu'en s'y rendant, le cours de sa destinée changera. Il sera totalement obnubilé par un tableau détonant totalement ce soir-là, dans cette exposition. Il s'agit du saisissant portrait de l'évanescente Isadorel.
    Plusieurs mystères entourent cette impénétrable toile. Sa quête de retrouver le
    modèle du peintre le conduira à se promener entre les États-Unis et la France ainsi qu'à se rendre en Italie, en Espagne et au Maroc. Sébastien fera de surprenantes
    rencontres qui modifieront son parcours et lui feront vivre des aventures particulières.
    Toutes ces personnes auront connu Isadorel.
    Sébastien semble un coeur à prendre. Il est un célibataire endurci, la gent féminine
    n'en est que plus attirée par cet irréprochable gentleman. Pourtant, il ne rêve que d'une seule : Isadorel.
    Une captivante et déchirante histoire qui tiendra les lecteurs en haleine. Sur fond de
    mer déchaînée, de décors époustouflants, d'intrigues, de disparitions, d'homicides,
    de tyrannie, de révoltes, les héros se débattront pour qu'éclate la vérité, la liberté
    et tout ça, au nom de l'amour...

  • Animée d'une passion de vivre à l'épreuve de tout, Soeur Angèle s'active, plus que jamais, pour honorer sa mission « Être au service de l'être humain ». Sa biographie, un véritable succès de librairie, a relaté son histoire jusque dans les années 2009 environ. Ce livre est la suite de sa vie parsemée d'activités, de rencontres, d'évènements heureux et aussi parfois difficiles. L'optimisme et la joie contagieuse y sont omniprésents. Si sa présence à
    la télévision a nettement diminué, il n'en reste pas moins que Soeur Angèle, fidèle à sa capacité
    d'adaptation, a su répondre à d'autres engagements. Au fil des pages, vous saurez tout sur les dessous de son histoire, depuis 2009. Un véritable feu roulant d'activités : elle parcourt la planète avec des groupes de québécois, crée sa fondation au profit des jeunes défavorisés, invente son propre fromage, donne son nom à des vins sans alcool, fait l'objet d'un grand reportage à
    la télévision, participe à un documentaire sur sa région natale La Vénétie, reçoit de nombreux honneurs dont l'ordre du Canada, l'Ordre du Québec et récemment, le Trèfle d'or. Elle est aussi nommée Ambassadrice de la Ligue mondiale pour le droit au bonheur à Monaco...
    Des leçons de vie et des réflexions inédites dont elle seule a le secret :
    o Rebondir après une mauvaise nouvelle.
    o Être à l'écoute de son coeur et de son âme.
    o Réconforter malgré un emploi du temps chargé.
    o Créer de nouveaux projets et stimuler chacun.
    o Rester authentique et fidèle à ses valeurs sans avoir peur de prendre position.
    De nombreuses confidences témoignent de l'impact de Soeur Angèle dans la vie de gens qui sont marqués du sceau de sa joie de vivre et de son aura de lumière.
    Près d'une décennie racontée au rythme effervescent de la vie de Soeur Angèle qui fête ses 80 ans avec un coeur grand comme « une grenade prête à exploser de millions de petits grains de joie ».

  • ENFIN, un essai qui traite de la vie des personnes âgées, tant du point de vue physique que psychique, notamment de ces aînés qui vivent du Supplément de revenu garanti, soit 1 442 $ par mois !
    Né de l'indignation de l'auteure qui constate
    l'extrême pauvreté de nombre d'entre elles, ainsi que ses effets pervers méconnus, cet ouvrage se fait plaidoyer pour la justice sociale et appel à la solidarité.
    L'ouvrage se fonde sur des statistiques convaincantes et résume des entrevues avec des femmes plongées dans cette misère que la société repue et satisfaite préfère souvent oublier. Il offre des
    témoignages bien sentis, y compris celui de son auteure qui, âgée de 84 ans, sait de quoi elle parle. L'essayiste devient ainsi elle-même objet de réflexion sur le ieillissement. Chiffres à l'appui, elle démontre ce qu'est la pauvreté et son cortège de conséquences. Elle nous invite à une sérieuse prise de conscience tout en proposant des solutions concrètes qui n'ont d'autre but que de réclamer un partage social mieux réparti et plus juste. Ce brûlot - car c'en est un - n'épargne évidemment pas le système
    économique qui engendre, accentue et prolonge la pauvreté des personnes les plus vulnérables.

  • Je marche telle une pèlerine sur le chemin de ma guérison : c'est une phrase qui traverse tout mon récit. J'ai voulu raconter cette histoire-là, celle de mon processus de guérison. Mais il m'est apparu en cours de route qu'une autre histoire voulait se faufiler entre les lignes. Une histoire qui cherchait depuis longtemps à se dire, à s'écrire. Une histoire d'amour et de retour vers soi.
    J'offre avec humilité mon histoire aux
    personnes qui entreprennent ce grand
    voyage de retour vers soi. Je vous l'offre afin de nourrir votre espoir de guérir, votre désir de vivre, votre courage de poursuivre malgré la maladie ou le diagnostic annoncé. Pour se retrouver, il faut d'abord se perdre. C'est à ce moment précis de déroute totale, quand tout bascule, que le cri de notre sagesse profonde parvient enfin à se faire entendre. Car c'est lorsque nous sommes vraiment perdus sur le chemin que commence le retour véritable vers la guérison.
    Témoignage d'un processus de guérison d'une femme atteinte par le cushing puis,
    cinq ans plus tard, par le cancer du sein qui a osé tomber, se relever, se rencontrer, se guérir. Qui se présente à vous en toute simplicité et et je partage avec vous non
    seulement son histoire mais aussi son chemin, sa quête, son récit, sa guérison,
    son amour. Ce livre est non seulement un témoignage authentique mais aussi un guide vers le chemin d'une libération grâce à la pratique du récit de vie.

  • Ce petit guide est basé sur les deux premiers recueils publiés dernièrement par Éric Simard, docteur en biologie, et Jacques
    Lambert, médecin : Vivre jeune plus
    longtemps et Vivre jeune deux fois plus longtemps.
    Dans le premier livre, Éric nous livre les bases des théories du vieillissement, de même que les différents facteurs pouvant l'influencer, tant chez certains êtres vivants que chez l'humain.
    Dans le deuxième livre, Éric et Jacques
    répondent aux questions que les gens
    se posent fréquemment sur certains
    paramètres qui peuvent jouer ou affecter
    le vieillissement.
    Ce livre, inspiré et faisant suite logique aux deux premiers, s'adresse à ceux qui veulent aller droit au but : lire des conseils pratiques qui leur serviront à développer de saines habitudes et des moyens pour vivre longtemps et en santé. Ces recommandations sont basées sur de solides données scientifiques, dont les plus récentes.
    Vous y trouverez des énoncés, des statistiques, des citations, ou des
    recommandations, condensés et non équivoques, sur les façons de bien vieillir en santé, en déjouant autant que possible les écueils qui peuvent survenir sur la route de la vie. Certains d'entre eux vous parleront davantage que d'autres. Et au bout du compte vous y trouverez une multitude de trucs pour conserver la santé, pour passer à travers la vie le mieux possible, mais
    surtout pour la vivre pleinement et le plus longtemps possible.

  • En 1945, le monde du baseball professionnel est ébranlé suite à la signature, par l'équipe de baseball des Dodgers de Brooklyn, d'un athlète de race noire : Jackie Robinson. L'année suivante, Robinson est assigné à la principale filiale des Dodgers : les Royaux de Montréal.
    Rempli de craintes face à cette aventure, Jackie Robinson se présente à Montréal en compagnie de sa jeune épouse Rachel, enceinte. Le couple s'installe dans un quartier populaire de la métropole, au
    milieu de gens ne parlant pas leur langue. Rapidement, Rachel Robinson remarque
    la présence insistante de deux enfants, Paul et Marie, et de leur bébé, une poupée
    prénommée Irène. Les deux petits font tout pour gagner l'amitié de la femme.
    Parallèlement, la mère du garçon cherche à faire la même chose. Rachel se laisse progressivement convaincre par la drôlerie des deux enfants, alors que Jackie se montre méfiant, mais dépose les armes à la fin de son séjour à Montréal.
    CARACTÉRISTIQUES :
    Une comédie respectant rigoureusement la réalité alors vécue par le couple Robinson.
    Il s'agit d'un roman alternant les passages enfantins avec ceux où les adultes sont en vedette. Un texte positif, relatant avec humour un passage de notre histoire
    auréolé de tolérance. Femmes, adolescents et hommes pourront apprécier en
    harmonie et avec le sourire.

empty