Arts et spectacles

  • Elle n'avait jamais voulu écrire ses Mémoires... Pourtant, au fil de ce récit, vous suivrez son parcours professionnel insolite, ses maris, ses enfants, et quelques lourds secrets jusqu'ici bien gardés.
    Mais sa vraie vie n'est pas là. Sa vraie vie, ce sont les civilisations qui ont précédé le Christ et préparé son fulgurant succès, puis les nombreux mouvements d'orgueilleuse émancipation qui ont mis en doute l'existence même d'un créateur. Elle a noirci des milliers de pages là-dessus. Elle a tout lu, Marie, et son discours le prouve. Elle a squatté tous les musées du monde, scruté tous les monuments, " fait parler la pierre "... Et en 2015, enfin, elle a décidé d'en faire un livre.
    Ce livre, le voici. Elle ne s'y pose pas en historienne : elle revit les événements. Cela donne une Histoire en Cinémascope tant les descriptions sont grandioses, et un véritable roman où pullulent les amours impossibles et les luttes de pouvoir. Savourez le cocktail : c'est un régal.

  • L'éveil

    Jeanne Mas

    " Voilà des mois que j'épluche tous ces livres. Des mois que je cherche entre les lignes de leurs récits des réponses à mes suspicions, l'étincelle d'une vérité qui pourrait confirmer ce dont je n'ai jamais vraiment douté. Cette vie que je consomme n'est pas ma première. Je le sais, je le sens. Il y a des intuitions qui ne vous trompent pas. "Depuis son plus jeune âge, Jeanne Mas vit avec la certitude qu'elle a eu une autre vie bien avant celle-ci. Qu'elle en porte les traces, les influences, qu'elle en vit les conséquences, mais comment en avoir la certitude ? Est-il possible qu'une même âme puisse se retrouver dans plusieurs corps, à différentes époques ? La mort ne serait qu'un simple passage entre deux existences ? Afin d'apporter des réponses à ses intuitions, l'auteure décide d'entreprendre une thérapie spirituelle qui va lui ouvrir les mystérieuses portes de l'univers. Elle y découvre le sens de la vie, le karma, notre connexion avec le cosmos, avec nos guides spirituels et la guérison par la thérapie des vies antérieures. Le hasard n'existe pas, tout est écrit et pourtant rien n'est définitif. Un voyage initiatique où la surprise le dispute à l'étonnement, sur les pas d'un guide dont la force du récit est de ne jamais rien imposer au lecteur mais de partager et de lui permettre de comprendre.

  • Raconter une histoire ne s'improvise pas. La narration est un artisanat qui, avant de pouvoir prétendre à l'art, exige le respect de règles que John Truby a rassemblées dans cette Anatomie du scénario. Sa méthode unique nous fait entrer dans les secrets de fabrication de ce qui constitue la condition première de la réussite d'un film : une bonne histoire, et nous guide pas à pas dans la construction des personnages, de l'intrigue, de l'univers du récit, des dialogues, en détaillant les vingt-deux étapes incontournables dans l'écriture d'un bon scénario. Dans cette nouvelle édition, augmentée de questions/réponses tirées de ses master class avec ses étudiants français, et toujours plus tournée vers la pratique, vous apprendrez comment résoudre les problèmes spécifiques du scénariste, qu'il écrive pour le cinéma ou la télé, à partir d'exemples analysés en profondeur, allant des plus classiques (Casablanca, La Vie est belle, Le Parrain) aux plus récents (Un prophète, L'Arnacoeur, Breaking Bad ou Star Wars).

  • Ma vie est une pomme

    Jeanne Mas

    " On ne devient pas végétarien par hasard, on adopte ce style de vie d'abord par respect pour les animaux, la nature, la planète. Et puis un jour on réalise que l'on se sent mieux. On découvre une énergie nouvelle qui grandit en nous. Notre peau semble préservée des effets du temps qui passe, on traverse les hivers plus légèrement, on reste mince et on se sent purifié. Cela fait vingt-trois ans que je ne mange ni viande ni poisson, que je ne porte plus de cuir ou toute autre peau animale. Ce style de vie, je vous assure, est bien plus simple à adopter qu'on imagine. Une fois que l'on cède à la tentation végétarienne, tout devient une évidence naturelle. " Jeanne Mas, star de la chanson, est aussi actrice et auteure de théâtre. Ardent défenseur de la cause animale, elle a fait, par éthique et souci de sa santé, le choix du végétarisme bien avant que cela devienne une mode puis une philosophie de vie qui, à l'heure où les scandales alimentaires se multiplient, séduit de plus en plus de personnes. Elle revient pour la première fois sur cette révolution végétarienne qui a, pour le meilleur, changé sa vie. Avec humour et pédagogie, elle dénonce les idées reçues et nous invite à repenser notre alimentation. Un livre nécessaire et intelligent qui fera réfléchir jusqu'aux fanatiques du bifteck.

  • " Certains parlent de hasard, moi je crois au destin. Il devait donc être écrit quelque part que mon chemin croiserait un jour celui du cinéma. Cela ne signifie pas que je ne me suis pas battue avant pour tracer ma propre route et que je ne me bats pas depuis, chaque jour, pour poursuivre mon chemin. "
    Firmine Richard, comédienne plébiscitée du public pour ses rôles dans Romuald et Juliette, Huit femmes ou La Première Étoile, revient sur son parcours atypique et hors norme. Celui d'une jeune Guadeloupéenne, élevée seule par sa mère docker et femme de ménage, qui a réussi à s'imposer comme l'une des valeurs sûres du cinéma. Le courant l'a portée sur des rives surprenantes qu'elle nous dévoile aujourd'hui. Loin du politiquement correct, elle se livre avec authenticité et sincérité sur les coulisses d'un métier, celui de comédien, qui fait tant rêver, et plus largement sur notre société.

  • Supreme NTM

    ,

    Trois lettres, deux artistes, un destin.
    En trente ans de bruit et de fureur, de controverse et de musique, Kool Shen et JoeyStarr ont explosé les codes et imposé leur style.
    Pour la première fois, ils racontent leur histoire !
    Du hip-hop dans les années 1980 jusqu'à leur ultime tournée en 2019, les deux enfants terribles qui ont imposé le rap en France nous font revivre leur saga, celle d'une génération qui a tout vécu et qui est encore là.
    Les haut-parleurs du 9.3 dégainent leur plume et balancent tout, dans un dernier baroud.
    Un livre événement.
    Le livre officiel des Nick Ta Mère.

  • " Depuis que j'ai débarqué à Paris, en mars 2000, pour vivre ma passion, vingt années se sont déjà écoulées. Mais le temps n'est pas passé pour rien. J'ai pris les rênes de mon destin. Mon parcours est la preuve que la fatalité n'existe pas. On doit toujours garder un rêve en ligne de mire. "
    Comme la route a été longue pour Fabienne Carat, depuis son petit village du Sud-Ouest aux studios marseillais de Plus belle la vie ! Ce chemin semé d'embûches, c'est celui d'une petite fille de la campagne qui rêvait en secret qu'un jour elle irait à Paris danser et jouer la comédie. En dépit des brimades, moqueries et harcèlement auxquels la vie l'a confrontée, elle a gardé le cap et réalisé ses ambitions. Des plateaux de tournage à " Danse avec les stars ", en passant par la chanson et un one-woman show, elle revient pour la première fois sur son parcours qui l'a vue devenir une artiste aux multiples talents et à qui tout réussit.


  • Les révélations de l'agent de Laeticia Hallyday.

    En 2012, LAURENCE FAVALELLI, collaboratrice historique du producteur et manager Sébastien Farran, quitte avec lui l'univers des musiques urbaines pour entrer au service de Johnny Hallyday. Trois ans plus tard, elle devient l'agent artistique - et confidente - de Laeticia.
    Pour la première fois, elle raconte le clan de l'intérieur.

    " Cette histoire est tout sauf rock'n'roll.
    Cette histoire, c'est un conte de fées des temps modernes. C'est aussi un morceau de ma vie.
    Six années dans la vie des Hallyday. Six années derrière les couvertures de papier glacé.
    Je ne peux pas y repenser sans la sensation étrange d'avoir participé à la mise en scène du plus fascinant des romans-photos. J'ai plongé dans la vie irréelle de Laeticia. J'ai glissé, au début sans m'en rendre compte, dans ce monde de la notoriété ultime, son merveilleux, ses luttes d'influences, ses amitiés vassales et fluctuantes, ses cruautés. J'ai visité ses coulisses médiatiques, celles que l'on ne dit ni ne lit jamais. J'ai assisté à la fabrique d'une héroïne, jusqu'aux derniers jours de Johnny et au-delà.
    Et j'ai voulu mettre sur le papier l'extraordinaire, dans tous les sens du terme, car cette histoire n'est pas seulement la mienne, c'est aussi la nôtre.
    Ce n'est peut-être pas la version officielle, c'en est une autre.
    Et tant pis pour ceux qui disent : " Ça ne se fait pas ". "

  • La Callas

    Eve Ruggieri

    La Callas, c'est à la fois un mot mythique et magique.
    Qui n'a pas au moins une fois dans sa vie entendu parler d'elle !
    Petite fille mal aimée, diva adulée, elle va mourir d'amour comme les héroïnes qu'elle a sublimées sur scène lorsqu'elle sera abandonnée par le seul homme qui a su faire battre son coeur.
    Personne, mieux qu'ève Ruggieri, ne pouvait raconter l'histoire de cette femme amoureuse et celle, complexe, de la plus grande diva du xxe siècle.

  • Comment Jean-Philippe Smet est-il devenu Johnny Hallyday ?
    Peu de gens le savent, mais Johnny Hallyday fut confié tout bébé à sa tante paternelle et à sa cousine germaine Desta, la fée de ses jeunes années. Elle a soigné ses premières blessures de gamin casse-cou et lui a mis les pieds sur les planches alors qu'il savait à peine marcher. Avec son mari Lee, artiste comme elle, elle lui a communiqué la fièvre du spectacle.
    Desta nous raconte l'enfant de la balle, ses copains des rues, les tournées trépidantes à travers toute l'Europe et leur atmosphère magique. Mais surtout, une formation rigoureuse et à sa demande ! Cours de guitare, de danse, de chant avec les meilleurs maîtres de pays en pays, dont il apprenait peu à peu la langue (pour le reste, cours par correspondance)... Johnny gamin chantant dans certains spectacles car la meilleure école est la scène, tournant dans Les Diaboliques, sélectionné pour créer un opéra avant de balancer au public le formidable coup de poing de la rock 'n' roll attitude.
    À la parution du livre, en 2000, Florent Mazzoleni écrivait :
    " Au fil de ces anecdotes et de ces souvenirs, on découvre l'intimité du rocker français le plus éblouissant de ces quarante dernières années en plein âge tendre. Lee Halliday, son père adoptif, livre lui aussi les détours d'une enfance restée secrète jusqu'alors. Sa jeunesse, ses amis, ses premières chansons et ses aventures expliquant, à leur manière, une réussite inouïe. Les fans seront comblés, les autres découvriront la genèse d'une star en devenir. "

  • " En me levant ce matin, Lou, j'ai senti que le moment était venu de te dire que j'avais moi-même été boulimique, durant quinze longues années. Quinze années d'enfer, quinze années de tristesse solitaire, quinze années de mensonge. Douze années avant de comprendre que je devais appeler à l'aide, que jamais je ne pourrais m'en sortir seule, car mes troubles de l'alimentation étaient devenus une pure habitude bien plus profondément ancrée en moi que je ne le croyais. À partir de là, j'ai commencé à guérir. Cela m'a pris trois ans.
    Cette addiction m'a contrainte à vivre dans un autre temps. Cachée, dans la honte. Au bout d'un parcours abyssal, la boulimie m'a lâchée.
    Je veux replonger dans mon expérience, éclairer les zones obscures de ma mémoire, et continuer d'apprendre sur ce symptôme trop méconnu... Je ferai tout pour t'aiguiller et te permettre d'ouvrir encore plus grands tes beaux yeux. J'espère être utile à toi, ma petite chérie, et à beaucoup d'autres... J'aimerais dire qu'on a le droit d'être addict à la bouffe, et que c'est important d'oser exprimer à haute voix sa dépendance. "

  • " Il n'y a pas une minute de ma vie d'artiste durant laquelle j'ai cessé de remettre en question les dogmes qu'on voulait m'imposer. Durant laquelle j'ai arrêté de me battre contre les préjugés. Avancer, c'est bousculer, accepter d'avoir peur en ne ressemblant à personne. "
    Richard Orlinski est l'artiste français le plus vendu dans le monde. Pour la première fois, il raconte son parcours, son ascension, les épreuves qu'il a dû surmonter. Il partage aussi les clefs de sa réussite hors du commun. Sculpture, musique, design... Comment, en dix ans, a-t-il réussi à transformer tout ce qu'il a entrepris en succès phénoménal ?
    Son témoignage est une leçon de vie, celle d'un résilient, qui a su s'affranchir des obstacles, se dépasser, se réinventer sans cesse. Dans cette autobiographie en forme de success-story, il dynamite les idées reçues sur le monde de l'art, nous ouvre les portes de son univers pop et surtout invite chacun d'entre nous à croire en soi.

  • Ainsi parlait Yoda

    Ollivier Pourriol

    " Yoda a disparu. De lui, il ne reste que son manteau. En le palpant, j'ai découvert, cousus dans la doublure, quantité de documents avec instruction de les lire puis de les détruire. J'en ai lu quelques pages, et les trouve si étonnantes que je ne puis me résoudre à les faire disparaître sans vous avoir consultés auparavant. " Luke Skywalker ET SI LES PERSONNAGES DE STAR WARS ÉTAIENT LES PLUS GRANDS PHILOSOPHES DE L'UNIVERS ?

  • Dès son plus jeune âge, Maddly n'a cessé de développer sa sensibilité, de nourrir sa curiosité et de chercher le but de l'existence.
    Elle a accompagné Jacques Brel pendant sept ans, jusqu'à sa mort. Or, de façon étrange, cet événement a éclairé sa vie, car dès l'instant où Jacques a quitté ce monde, elle s'est sentie enveloppée d'une douceur infinie qui lui révélait que lui et elle ne faisaient plus qu'un.
    Depuis, Maddly a écouté la parole de l'Amour-Même-Dieu, et reçoit l'enseignement d'aimer l'humanité tout entière. Ce qui lui ouvre aussi la connexion avec les personnes décédées, connues ou anonymes, qui sont dans la même dimension.
    Maddly nous livre les témoignages de ces êtres qui reviennent sur les erreurs de leur vie ici-bas, et dévoilent les faux semblants sociaux ou religieux, les a priori ou jugements qui les ont éloignées du but de toute existence : aimer sans attendre en retour.

  • Rome, 1956. Se présentant pour un poste de vendeuse à la boutique Gucci, Bruna, une jeune fille modeste, croise son séduisant propriétaire, Aldo Gucci. Leur liaison marque le début d'une passion à vie. Aldo est déjà mari et père, mais pendant les trente ans où il étendra son empire de par le monde, c'est auprès de Bruna et de leur fille chérie qu'il viendra en secret chercher refuge et réconfort. Enfant illégitime, la petite Patricia Gucci grandit dans le luxe entre Londres, New York, la Floride et l'Italie. Une existence placée sous le sceau du non-dit, ballotée aux quatre coins du globe, au gré de l'irrésistible soif de conquête du mythique Aldo. La fillette grandit au côté d'une mère brisée par la clandestinité, à qui seul son Papà redonne le sourire à chacune de ses fugitives visites. Associant chaque jour davantage sa fille à son entreprise, Aldo entraîne très vite Patricia dans le sillage de sa gloire... et au-devant des guerres qui s'annoncent. Car il n'est pas seul maître à bord. Il doit lutter avec son frère, puis avec ses autres enfants : trahisons, lancements de marques concurrentes, dénonciation au fisc, calomnies... En 1990, à la veille de sa mort, Aldo Gucci fait de Patricia son seul et unique légataire universel. Mais le royaume dont elle hérite est en péril. Et les haines qui y soufflent sont autant de promesses de ravages. Un témoignage unique au coeur de la saga Gucci, l'une des plus belles réussites de l'industrie de luxe

  • Préface de Lola Dewaere
    Patrick Dewaere s'est éclipsé le 16 juillet 1982. D'une balle dans la bouche. Cela va faire 35 ans. Son âge lorsqu'il a tiré sa révérence. " Allez savoir ce qui se passe dans la tête d'un pianiste ! " s'exclamait-il au début de Beau-père. Dans celle de l'acteur, il y avait le trauma d'une enfance bafouée. Par l'absence d'un père qui ne l'a jamais reconnu. Par un abus sexuel qui est resté impuni. Il a malgré tout tenté de se construire sur ce champ de ruines. Sans jamais tricher. Mais à toujours douter. Il aurait pu jouer les fiers, pourtant.
    Après les années café-théâtre avec Coluche, Miou-Miou et les autres, Les Valseuses le bombarde, avec Gérard Depardieu, tête de file d'une nouvelle génération d'acteurs. Il tient le haut de l'affiche avec Lino Ventura dans Adieu poulet, devient le Juge Fayard dit " le Sheriff ", anoblit tous les losers grâce à Série noire, Un mauvais fils, Beau-père ou encore Coup de tête... Ambitieux, exigeant, insatiable, Patrick Dewaere est aujourd'hui devenu un modèle pour tous les comédiens. Un comble pour celui qui fut systématiquement snobé aux César ou boudé par une presse indélicate. Le malheureux avait de quoi être paranoïaque. Et la drogue n'arrangeait rien.
    N'empêche, quel parcours ! Comme animé par un feu sacré, Dewaere s'est consumé devant et derrière les caméras, jusqu'à devenir un mythe. Sa vie est une saga fulgurante où l'on croise Miou-Miou, Bertrand Blier, Claude Lelouch, Jean-Jacques Annaud... Pour eux comme pour le public, le souvenir de Patrick Dewaere est inaltérable. Et la trace qu'il a laissée, ineffaçable. Captivante à remonter. Passionnante à suivre.

  • L'amour fou

    Mylène Demongeot

    Mylène Demongeot se livre sans filtre dans ce récit autobiographique drôle et émouvant, contant avec passion sa rencontre avec Marc Simenon, l'homme de sa vie, l'homme pour lequel elle va tout plaquer pour un coup de foudre dévastateur, renonçant à tout juste 27 ans, à la gloire, aux paillettes, aux admirateurs.
    Un page turner soupoudré d'anecdotes de tournages agrémenté d'un magnifique scrapbook signé par la dessinatrice Catel

  • La folle invention de Canal + Il y a trente ans, un ovni débarquait dans le paisible paysage audiovisuel français : Canal +. On connaît ses figures emblématiques et le fameux " esprit Canal " qui avait pour mots d'ordre impertinence et liberté. Mais sait-on qui est à l'origine de ce projet fou ? Quel petit malin parvint à développer et imposer, en pleine ère socialiste, la première chaîne cryptée à péage ? Nombreux sont ceux qui s'en attribuent la paternité, mais de vrai créateur il n'y en a qu'un.
    Léo Scheer, l'éditeur aux mille vies, sort pour la première fois de sa réserve et nous révèle son secret : Canal +, c'est lui ! Revenant sur cette aventure rocambolesque, il nous offre une plongée fascinante dans les coulisses du pouvoir, de la toute-puissante Havas et de son univers impitoyable. Il fallait bien l'audace et la fougue d'un jeune homme de la génération des " Bronzés " pour défier celle des " Tontons flingueurs " de la politique, arrivés enfin aux commandes d'un monde qui déjà ne leur appartenait plus. Un monde connecté qui préparait la révolution numérique.

  • " Je serais tenté de dire "merci pour ces moments',
    mais je crois que c'est déjà pris... "
    Laurent Gerra
    Venantino Venantini. Cela ressemble à un pseudo, mais c'est bien le nom de cette gueule du cinéma des années 1960, du plus français des acteurs italiens, qui fut, entre beaucoup d'autres, Mickey le Bègue dans Le Corniaud et Pascal, le " porte-flingue " de Lino Ventura, dans Les Tontons flingueurs. Ami intime de Georges Lautner, il a donné la réplique à de Funès, Mireille Darc, Belmondo, tourné avec Dino Risi, Roger Vadim, Édouard Molinaro et Ettore Scola.
    À cette carrière d'acteur dont les mille souvenirs tendres ou drolatiques font revivre les plus grands noms du cinéma - de Marlon Brando à George Raft, de Fellini à Gloria Swanson - s'ajoute une existence aventureuse, depuis son enfance dans l'Italie de Mussolini jusqu'à sa carrière de peintre à Paris, Rome et New York, encouragée par son mentor, Georges Braque. À quatre-vingt-cinq ans, Venantino Venantini nous livre le récit d'une vie à son image, débridée et passionnée.

  • " Toujours pressés par ce temps que l'on ne sait plus prendre ni parfois donner, nous subissons également des pollutions multiples, environnementales et psychologiques, qui fragilisent notre santé autant que notre moral. Il est urgent de réagir, et c'est possible ! Tout au long de ces pages, je vais vous emmener Au Fil de l'autre, des rencontres et des découvertes qui m'ont prouvé qu'il y a des moyens de vivre mieux, ensemble et en bonne santé. J'ai vu des forêts resurgir dans des pays désertifiés, des êtres sauver des animaux en voie de disparition, des cultivateurs reprendre avec succès des méthodes ancestrales non polluantes, et des médecins qui s'attachent à éviter les maladies avant d'avoir à les soigner. Car "bien se porter', cela passe par la connexion avec soi-même, une certaine discipline de vie, et aussi des médecines ou pratiques alternatives, dont certaines sont encore peu connues et qui peuvent aider un grand nombre d'entre nous. " Ce livre est à mettre au chevet de votre vie. Consultez-le régulièrement : c'est un brevet de mieux-être. À moins que vous ne le lisiez d'une traite, car il se dévore comme un roman.

  • Not dead yet

    Phil Collins

    " Dans mon autobiographie, certaines choses vont amuser les gens, d'autres, les surprendre. Voire les horrifier. Et si, à la fin, les lecteurs sont choqués ou déçus que leur "héros' - ou le type qui n'arrêtait pas d'apparaître dans les charts - ne soit qu'un homme ? Eh bien ce livre aura atteint son but. " -; Phil Collins 1969, Abbey Road. George Harrison fait une session d'enregistrement pour son premier album solo. Dans le studio, Phil Collins, 19 ans, est aux percussions. Ce sont ses débuts chez les grands. Il rejoindra ensuite Genesis et remplacera Peter Gabriel en tant que chanteur principal. Avec le groupe il vend plus de 100 millions d'albums. Un exploit qu'il récidive en solo, égalant ainsi Michael Jackson et Paul McCartney. Dans son livre il revient sur les réussites, échecs et coulisses de ses collaborations avec Eric Clapton, Sting, Led Zeppelin et bien d'autres. Mais côtoyer les sommets a un prix, et Phil l'a payé. Cher. Sa vie familiale est un naufrage, trois mariages, trois divorces et son alcoolisme qui l'entraîne aux portes de la mort. Il n'a survécu que grâce à son amour pour ses cinq enfants. Son autobiographie rend sa taille humaine à cette légende du rock en mettant dans la lumière les défauts et les faiblesses de celui qui aura toujours su préserver les apparences pour son public.

  • " Tout paraît simple. Pour en arriver là, rien ne l'a été. " 1985. Jean-Jacques Beineix, échaudé par l'échec de son film La Lune dans le caniveau, peine à retrouver un projet qui le remettrait en selle. Un jour, il reçoit par la poste 37°2 le matin, le livre de Philippe Djian qu'une amie éditrice lui a envoyé. Il tombe sous le charme de cette histoire d'amour moderne où un homme s'éprend d'une femme mythique qui est tout ce qu'il n'est pas : audacieuse, culottée et violente. Cela ne fait aucun doute : il l'adaptera au cinéma. Il trouve un producteur, commence à écrire, et est persuadé de pouvoir tourner très vite. Les difficultés pourtant se multiplient : contrat vicié, producteurs sans parole, casting houleux, projet suspendu, Jean-Jacques Beineix se demande si le couple Betty et Zorg pourra prendre vie devant la caméra. Et, cependant, 37°2 le matin voit enfin le jour : un chef d'oeuvre. De l'écriture du scénario au casting, de la préparation au tournage, Jean-Jacques Beineix nous raconte la genèse d'un film devenu culte. Ce livre est le récit d'une formidable aventure. Mais il nous dévoile aussi les détails qui subliment une oeuvre cinématographique, la quête minutieuse des couleurs, la maîtrise du son qui ne doit pas souligner les effets, le génie de certains acteurs qui entrent d'emblée dans un rôle improbable, la recherche obstinée du paysage révélateur : autant d'exigences qu'on a souvent reprochées à Beinex mais qui font que le cinéma est un art.

  • À 67 ans, après une vie d´une richesse que les paillettes ne laissent pas toujours imaginer, Dave a eu envie d´évoquer des sujets qui lui tiennent à coeur. Avec un humour qui ne l´abandonne jamais, il tire des enseignements des grandes étapes de son existence.

    Derrière le personnage public apparaît un homme qui a dû faire face à des épreuves marquantes. Il ne s´agit pourtant pas pour lui de pontifier, mais bien plutôt de partager son expérience, de transmettre des clés pour mener une vie intense.

    L´amour, l´amitié, l´homosexualité, la fidélité, la sagesse, la mort, tous ces thèmes sont abordés sans tabou avec le franc-parler bien connu de Dave, pour qui la liberté a toujours été un guide.

  • Il a une façon inimitable d'énoncer, d'une voix de stentor, des vérités implacables, et pousse des coups de gueule proportionnels à sa stature, colossale... Il a souvent occupé la tête d'affiche, mais il a aussi joué à l'arrière-plan. L'essentiel, c'était d'en être : de côtoyer Michel Simon, Louis de Funès, Pierre Brasseur, et d'apprendre son métier à leur contact. D'observer Annie Girardot, Romy Schneider, Martine Carol, et de se laisser charmer par elles... Rien ne l'impressionnait, sauf le talent. Sur tous, Galabru a posé un regard plein d'humanité et d'humour. Il se souvient de tout, même de ses trous de mémoire ! Conteur-né, il revient ici sur un demi-siècle de théâtre et de cinéma dont il n'a retenu que le meilleur.

empty