Sciences humaines & sociales

  • Abattre l'ennemi

    Juan Branco

    Comment ? Comment sortir de l'impasse et sauver un pays qui étouffe sous ses charges, la médiocrité et l'impunité ? En abattant l'ennemi. Voilà la réponse de Juan Branco qui, pour les avoir beaucoup fréquentés, connaît ad nauseam l'égoïsme, la concupiscence mais aussi l'extrême fébrilité de ceux qui nous gouvernent. Tour à tour menacé, flatté, vilipendé par des médias aux ordres, lui qui a battu le pavé avec les Gilets jaunes, dont le mouvement de protestation, violemment réprimé, n'a rien perdu de sa vigueur ni de sa légitimité, appelle à un changement de paradigme majeur en proposant un programme révolutionnaire, incluant la création de tribunaux d'exception, et la mise à bas des coteries qui gouvernent le pays. Une véritable bascule pour permettre à la France de se libérer des forces nocives, et à son peuple de recouvrer sa souveraineté.
    Qu'est-ce qui transforme une révolte en révolution ?

  • Tenir ses promesses

    Joe Biden

    Joe Biden par lui-mêmeDu Sénat à la présidence des États-Unis, le parcours de Joe Biden a tout du rêve américain. La réalité de cette success-story est pourtant tout autre.
    Élu sénateur du Delaware à 29 ans, après une campagne que tout le monde pensait vouée à l'échec, il perd sa femme et sa fille, dans un accident de la route. Prêt à renoncer à son poste afin de s'occuper de ses deux fils, il accepte d'entrer au Congrès pour six mois... qui dureront trente ans.
    Malgré le deuil puis une double rupture d'anévrisme qui l'affaiblit physiquement, il défend inlassablement ses convictions, s'engage contre les violences faites aux femmes et la ségrégation, affronte Miloševi´c et sa politique génocidaire. Et parle à l'oreille de nombreux Présidents, Jimmy Carter, Bill Clinton ou encore George W. Bush. En 2008, galvanisé par ses années d'expérience au Sénat et son ambition d'être toujours plus impliqué dans la vie de son pays et du monde, il devient le vice-président de Barack Obama.
    Cette première et unique autobiographie éclaire le destin politique hors norme de Joe Biden et dessine en creux les convictions et choix intimes du 46e président des États-Unis.

  • Marilyn Monroe, Françoise Giroud, Amy Winehouse, Niki de Saint Phalle, Adèle Hugo, Emily Dickinson... les incomprises sont de partout, de toujours. Elles ont le goût du rêve, de l'impossible, de l'absolu.
    Ces femmes libres fréquentent la folie et la mort. Les mots qu'elles rapportent de ces régions dangereuses nous rappellent que la vie est une lutte et l'intimité, un trésor. Soeurs de solitude, en marge d'un monde qui ne leur fait pas de place, elles forment ensemble, à travers le temps, la famille secrète des Incomprises.

  • La peur et la haine : enquête chez les survivalistes Nouv.

    La première enquête sur les survivalistes en France." Et on s'est mis à hurler. À pleins poumons, sans aucune retenue. Des bruits d'animaux déchaînés et furieux. De l'autre côté, ils faisaient pareil, et tout tremblait sous les coups et les cris. Il n'y avait plus de civilisation ici. On était redevenus des singes, des putains de macaques. Quand la porte s'ouvrirait, on s'entretuerait jusqu'au dernier debout... "

  • L'éthique n'a pas le moral ! Fondements brouillés, valeurs perdues, repères flous : notre désarroi est total, encore accentué par l'ampleur des défis d'aujourd'hui. Que ce soit vis-à-vis de la nature (fragile), du vivant (modifiable) ou de l'intelligence (artificielle), le train de la morale semble en retard sur celui de la technique. Même " autrui " est devenu incertain : est-il seulement humain ou aussi animal, végétal, minéral, voire machine ?
    Pourtant, dans cette crise globale, il y a de bonnes raisons de ne pas céder à la panique. Car nous disposons, à notre insu, de principes aussi solides que clairs et d'une méthode : la critique, cet art subtil de la distinction. Grâce à eux, nous pouvons combattre aussi bien les fondamentalistes de l'ordre moral que les progressistes de " l'éthiquement correct ".
    Voici, cher lecteur, un guide éthique pour temps incertains. Tu m'accompagnes ?

  • Que savait Pie XII des atrocités commises pendant la guerre et quand en a-t-il été informé ?
    Le Saint-Siège a-t-il fait tout ce qui était en son pouvoir pour secourir les victimes de la barbarie nazie ?
    Les archives inédites de la Secrétairerie d'État du Saint-Siège révèlent pour la première fois leurs secrets sur le rôle de Pie XII et du Vatican pendant la Seconde Guerre mondiale : correspondance avec le président Roosevelt dans le but d'empêcher l'escalade de la guerre ; soutien du pape au réseau de l'Escape Line romaine (filière d'évasion) pour venir en aide aux plus persécutés ; tentatives diplomatiques du Saint-Siège d'infléchir la politique du IIIe Reich ; rejet des lois anti-raciales de Pétain ; organisation en urgence de baptêmes pour sauver des milliers de Juifs de la déportation, ou encore dénonciation de prêtres nazis au pouvoir en Slovaquie.
    Ces documents uniques mettent en lumière l'influence souterraine du Vatican et le rôle crucial joué par le pape dans l'Europe occupée par les nazis. C'est la diplomatie " douce " dans ce qu'elle a de plus fort.

  • Les expériences médicales réalisées sur les déportés des camps de concentration sont l'un des chapitres les plus atroces de l'histoire nazie.
    Des médecins allemands, des professeurs d'université choisis par Himmler et encouragés par Hitler, renièrent toutes les règles morales de leur profession et utilisèrent ce " matériel humain voué à l'extermination ".
    Des sept ou huit mille cobayes, moins de cinq cents sont rentrés chez eux. L'auteur a recherché et retrouvé ces survivants. Leur témoignage et le dépouillement d'archives pour la plupart inédites ont permis à Christian Bernadac de retracer la monstrueuse histoire de ces " essais thérapeutiques " et d'évoquer la souffrance des déportés sacrifiés.

  • La bibliothécaire d'Auschwitz : l'histoire vraie
    Dita Kraus n'a que quatorze ans lorsqu'elle devient la bibliothécaire d'Auschwitz. Grâce à elle, les enfants s'évadent par la lecture. Dans son bloc, un autre jeune homme accomplit des miracles, il s'appelle Otto et réalise des tours de magie...
    À la Libération, Otto et Dita se marient et sont emportés par le vent de l'histoire qui les conduit de Prague aux kibboutz d'Israël pour échapper aux Soviétiques.
    Sa vie durant, Dita est restée une passeuse de savoir. Elle s'est battue pour l'éducation des esprits en devenant professeure, puis en allant témoigner aux quatre coins du monde afin d'honorer la mémoire des victimes de la Shoah et éviter que de telles atrocités se reproduisent.

  • Pourquoi les Juifs ?

    Marek Halter

    " Soixante-quinze ans après la Shoah, qui décima un peuple plusieurs fois millénaire dont je me réclame, après qu'on a juré d'une voix presque unanime "Plus jamais ça', ce "ça' envahit à nouveau nos trottoirs. En particulier dans l'Europe de l'Ouest, dont la France, patrie des droits de l'homme. Pourquoi toujours les juifs ? "
    Cet essai d'une sobriété percutante passe en revue tous les faux procès faits aux juifs - religieux ou non - au cours des périodes troublées de l'Histoire. Seront-ils encore les boucs émissaires d'une société sans rêves ni prophètes qui, après avoir mis en danger la Terre, ne parvient toujours pas à se libérer de la peur ?

  • Covid, et après ?

    Christian Clot

    31 décembre 2019. À la veille de la nouvelle année, les économies sont en croissance, l'écologie fait son chemin, et chacune, chacun, se projette vers un avenir à construire.
    Quatre mois plus tard, 55 % de la population mondiale est confinée, les grandes économies sont paralysées, et les frontières de 150 pays totalement fermées. La cause ? Une quinzaine de brins d'ARN, dont l'organisation spécifique en a fait un virus mortel pour l'humain : le SARS-CoV-2.
    Ce microscopique mélange de matière biologique inerte vient de réussir ce qu'aucune crise n'avait jusqu'alors provoqué en si peu de temps : paralyser notre monde. Et ce faisant, nous plonger dans un questionnement individuel et collectif dont nous ne sortirons pas sans de profonds changements. Seront-ils le lit de plus d'inégalités, d'une écologie oubliée et d'une croissance économique poussée jusqu'à sa dernière limite ? Ou celui d'une évolution sans précédent, faite de considération pour la nature et d'une société plus équitable ?
    Ils seront, quoi qu'il arrive, ceux pour lesquels nous désirerons nous battre. Encore faut-il comprendre ce qui s'est passé et se passe aujourd'hui dans les bouleversements provoqués par cette crise sanitaire, devenue systémique, pour ne pas se tromper de bataille ; encore faut-il avoir envie de créer ce monde futur plutôt que de regarder l'actuel s'effondrer parce que nous avons perdu l'espoir de le rendre meilleur.
    C'est ce que je me propose d'explorer avec vous dans ce livre, un voyage vers ces terres inconnues qui seront pourtant, demain, les nôtres...

  • Terminus Auschwitz

    Eddy De Wind


    Nous savons que pour nous il n'y a qu'une issue, qu'un moyen d'échapper à cet enfer barbelé : la mort.

    Déporté à Auschwitz en 1943, Eddy de Wind, médecin et psychiatre néerlandais, est affecté au baraquement 9 où officie le Dr Mengele, l'Ange de la mort. Dans le Block voisin, de prétendus scientifiques conduisent d'abominables expériences sur les prisonnières, parmi lesquelles la femme qu'il aime, Friedel. En 1944, quand l'armée russe approche et que les Allemands forcent les prisonniers survivants aux funestes " marches de la mort ", Eddy se cache. Dans le camp abandonné, il écrit, pour l'Histoire, ce qu'il a vu et enduré. Ce sera Terminus Auschwitz, l'un des rares témoignages intégralement rédigés dans l'enceinte du plus grand centre d'extermination du IIIe Reich.
    Comprenant des photos de la vie d'Eddy avant, pendant et après l'Holocauste, ce récit poignant est à la fois un témoignage des atrocités perpétrées à Auschwitz, l'histoire d'un amour né et grandi dans l'enfer ainsi qu'une réflexion crue sur le genre humain.

  • Cette enquête inédite dévoile les méthodes des requins qui prolifèrent en France pour profiter de l'aubaine économique offerte par le vieillissement de la population, ou comment ceux censés protéger nos anciens les spolient trop souvent, jouant de leur faiblesse pour s'accaparer leurs biens. Pauvres ou riches, personne n'est à l'abri, car leurs réseaux ont des ramifications jusqu'au coeur du monde judiciaire. Un système bien rodé, dont les forfaits sont commis à l'ombre des institutions supposées veiller sur les plus âgés et les plus faibles.
    Les auteurs montrent, témoignages à l'appui, qu'il s'agit aujourd'hui d'un véritable " sport national ", pratiqué sous le couvert de professions honorables. Vous apprendrez comment des collectivités, des établissements privés ou publics, de grandes entreprises recourent à des méthodes peu orthodoxes par appât du gain et recherche du profit, la satisfaction de l'actionnaire étant prioritaire sur tout le reste. Les maisons de retraite, tutelles et pompes funèbres en sont les lieux privilégiés, rarement pour le meilleur, souvent pour le pire...
    Cette enquête commencée longtemps avant l'épidémie de Covid-19 et le drame des EHPAD ne laissera personne indifférent. Les faits qui y sont dévoilés sont aussi éloquents que choquants, et il est grand temps de repenser la façon dont on traite la vieillesse et la fin de vie dans notre pays, sans attendre l'avènement du " monde de demain " dont on nous parle sans cesse.

  • - 33%

    Cela commence au VIe siècle avant notre ère par la création idyllique de Marseille, et se termine de nos jours aux portes du tunnel sous la Manche. Entre-temps, on aura vu surgir les richesses d'une ville celte en Bourgogne, les bateaux transportant sur la Seine le précieux étain de Cornouailles, les voies très convoitées de l'ambre, du sel et du fer, et mille autres témoins du passé. À chaque étape ses vestiges : un éléphant d'Hannibal dessiné dans une grotte de la Drôme, une tour romaine miraculeusement conservée dans les sous-sols d'un supermarché de Strasbourg, ou le château des comtes de Toulouse mis au jour en creusant un parking sous le palais de justice !
    L'Histoire s'inscrit au fil des routes - une par siècle -, et Lorànt Deutsch nous raconte la vie, au fil des jours. Celle des grands de ce monde comme celle des plus humbles habitants. Chaque siècle, riche d'événements, nous en livre les traces palpables et son lot d'anecdotes romanesques.
    Des chemins empierrés gaulois aux chaussées de monsieur Mac Adam en passant par les fleuves et le rail, savourez les révélations d'un parcours où des populations se sont rencontrées, affrontées puis finalement apprivoisées pour fonder et construire un pays.


  • Préface d'Annette Wieviorka

    Des femmes sans nom, sans vêtements, le crâne rasé. Des objets. Des mannequins nus. Dans l'enfer d'Auschwitz, les femmes déportées ont connu les conditions de vie inhumaines, la violence des gardes, mais aussi l'entraide et la résistance. Rassemblant des témoignages de rescapées, Christian Bernadac retrace le quotidien de ces femmes prisonnières à travers les histoires de Mala, Danielle, Regina et toutes ces autres, anonymes ou non, qui livrent ici un chapitre essentiel de l'Histoire.

  • " Depuis cinq ans, je voulais adopter et j'espérais que ce livre serait consacré à cet enfant qui ferait irruption dans ma vie, que j'aurais tant aimé, eu tant de joie à vous décrire. Cette belle aventure s'est soldée par un échec. Même s'il en avait été autrement, je sais qu'au terme de ce parcours éprouvant j'aurais pris la plume, afin de témoigner de tous ces obstacles qui rendent l'adoption si difficile en France, laissant tant d'enfants orphelins d'une famille aimante et tant de couples dévastés de ne pas avoir la chance de devenir parents.
    Voici donc une nouvelle partie de mon histoire, de mes rêves, de toutes ces choses qui ont pu me combler de bonheur comme m'accabler de chagrin. "

  • Avec ses yeux de chat et son sourire lumineux, Laëtitia Milot, la célèbre Mélanie de la très populaire série Plus belle la vie, a conquis le coeur de tous les Français. Énergique, enthousiaste, elle multiplie les tournages. Heureuse en amour avec son mari Badri, elle pourrait parler d'un bonheur parfait s'il n'y avait cette maladie au nom étrange qu'on lui a diagnostiquée il y a quelques années : l'endométriose. Cette affection gynécologique extrêmement douloureuse qui touche une femme sur dix et qui est l'une des premières causes d'infertilité féminine, Laëtitia a décidé d'en parler. Et aussi de donner la parole à d'autres femmes qui, comme elle, ont appris à être heureuses malgré cette affection. Dans ce livre, Laëtitia nous dit tout de cette pathologie longtemps méconnue, ce qui permet de mieux la gérer. Mais elle transmet surtout son inaltérable joie de vivre : le meilleur bouclier pour ne pas laisser l'endométriose ennuager tous les soleils de l'existence.

  • Chine, le grand paradoxe
    Pour le réveil de l'Europe
    " Pour beaucoup d'Européens, la Chine est une menace. Cette peur est liée à notre méconnaissance de cet "Orient compliqué', souvent paradoxal. Pourtant, en cinquante ans, j'ai appris combien il était passionnant de construire des rapports fructueux avec cette immense culture.
    Bâtir d'authentiques relations avec ce qui est devenu la deuxième puissance économique de la planète est une exigence pour l'Europe, à l'heure où notre allié américain, de plus en plus imprévisible, n'hésite pas à fragiliser le vieux continent pour défendre ses intérêts. À l'heure où, surtout, pour résister au conflit durable qui oppose la Chine aux États-Unis, les nations européennes doivent constituer une véritable troisième force afin de ne pas se voir condamnées à sortir de l'histoire.
    Cinq décennies après Le Défi américain de Jean-Jacques Servan-Schreiber, je souhaite, en incitant à mieux comprendre un pays qui va occuper une part sans cesse croissante de notre avenir, proposer un "livre d'action', susceptible d'aider à un nécessaire réveil européen. "
    Jean-Pierre Raffarin

  • Réveillez l'aventurier qui sommeille en vous !Derrière une porte dérobée, au fond d'une impasse mal éclairée ou même sous une bouche d'égout, les lieux abandonnés se cachent tout autour de nous. À la tombée de la nuit, Mamytwink part à la découverte de ces endroits mystérieux oubliés depuis longtemps.
    Descente dans les catacombes interdites de Paris, exploration d'un fort de guerre perdu au sommet des Alpes ou rencontre de l'étrange gardien du château d'un gangster, les explorations nocturnes vous entraînent aux quatre coins de la France, à la découverte de son patrimoine secret.

  • Exit le made in China à bas prix. Longtemps qualifiée d'usine du monde, la Chine veut désormais s'imposer comme leader mondial des hautes technologies.
    En France, ses investisseurs cherchent de plus en plus à s'emparer de fleurons sur des secteurs de pointe et jettent leur dévolu sur des marques emblématiques comme Club Med, Lanvin ou encore Baccarat, qui toutes battent pavillon chinois.
    Un " essor " chinois qui rime aussi avec lobbying politique, espionnage industriel et transfert de technologie imposé. Pour ce pays, converti au capitalisme mais toujours gouverné par son incontournable parti communiste et dont le président entend " ressusciter le rêve chinois ", intérêts économiques et géostratégiques ne sont jamais éloignés.
    En s'appuyant sur une enquête rigoureuse et de nombreux entretiens, les auteurs montrent le nouveau dilemme de la France face à la puissance économique chinoise. Une France tiraillée entre la volonté d'attirer ces nouveaux investisseurs et celle de protéger des savoir-faire stratégiques.

  • " Quand la diffusion de photos et le verbatim diffamatoire ont enseveli sous leur boue la moindre parcelle de nos vies, je ne m'en suis pas étonnée. Je n'ignorais pas que j'en serais potentiellement une victime collatérale. Je me suis refusée à tout commentaire. Pour répondre à un principe simple : dans la cacophonie, la parole d'un intéressé devient inaudible. Je me suis résolue à n'être qu'une image. À un moment, je me suis détachée de tout. Puis j'ai fini par éprouver un ras-le-bol de me voir dépeinte en petite marquise insouciante qui aurait fait une indigestion de homard. J'aurais pu donner une interview, j'ai choisi d'écrire un livre. Pour opposer le temps court de la réaction au temps, un peu plus long, de l'analyse. Pour sortir du rôle qui m'avait été assigné par la force des choses, des fantasmes, de l'appareil ou de l'apparat même : celui d'un bon petit crabe. Ce crustacé un peu moins noble que le homard et qui a pour particularité de marcher de côté sous sa carapace. À la fois en retrait et cependant toujours à portée de viseur. "

  • Bailler, bâiller, bayer. Brocard, brocart. Crac, crack, craque, krach, krak. Pourquoi arôme a-t-il un accent circonflexe quand aromatique n'en a pas ? Plus d'un et moins de deux sont-ils suivis d'un pluriel ou d'un singulier ? Quelles règles président à la féminisation du vocabulaire ? Univers impitoyable où l'exception confirme souvent la règle et où les dictionnaires se contredisent, l'orthographe devient pittoresque quand on s'y aventure avec un maître en la matière. Il est vrai que la langue joue avec nos nerfs, voire nous fait écrire n'importe quoi : ainsi, les subornations de témoins changées en subordinations, les fils prodigues devenus prodiges, les incendies circoncis ou les aborigènes appelés arborigènes, comme si leur statut plus ou moins assumé de primitifs les prédisposait à vivre dans les arbres. Jonglant avec l'étymologie, la mnémotechnie, les cultures académique et footballistique, Bruno Dewaele propose à chacun de devenir un as de l'orthographe... en attendant la prochaine réforme !

  • Bruxelles omnibus

    Patrick Weber

    Bourguignonne sous Charles le Téméraire, cité impériale lors du règne des Habsbourg, française avec la Révolution et Napoléon, un temps néerlandaise avant de devenir la capitale du royaume belge et de l'Union européenne, Bruxelles a eu mille vies. En témoignent ses joyaux Art nouveau, ses perles du baroque et ses flammes du gothique.
    Savez-vous que Charles Quint chassait le gibier à l'emplacement du Parc royal ? Que le tsar Pierre le Grand y soulagea une mémorable gueule de bois là où se dresse aujourd'hui son buste ? Que c'est au numéro 9 de la Grand-Place que Karl Marx écrivit le Manifeste du parti communiste ? Vous découvrirez aussi, amusés, que le palais de Laeken cache une gare et que la gare de Bruxelles-Central recèle, elle, un salon royal. Bref, au fil des arrêts de tram et d'une station de métro à l'autre, Patrick Weber dévoile les secrets d'une ville à nulle autre pareille : Bruxelles, ou Bxl pour les intimes.

  • Comment l'émirat finance l'islam de France et d'Europe. Le nouvelle enquête de Christian Chesnot et Georges Malbrunot. Les " Qatar papers " révèlent la cartographie du prosélytisme en France et en Europe mené par Qatar Charity, la plus puissante ONG de l'émirat. Ces documents confidentiels, divulgués pour la première fois, détaillent la plupart des 140 projets de financement de mosquées, écoles et centres islamiques, au profit d'associations liées à la mouvance des Frères musulmans. Ils dévoilent le salaire payé à Tariq Ramadan, figure de l'islam politique que Doha sponsorise hors de ses frontières.
    Au terme d'une enquête dans six pays européens et une douzaine de villes de l'Hexagone, les auteurs exposent la dissimulation, parfois le double langage, des associations islamiques sur leur financement étranger, ainsi que la politique de l'autruche suivie par de nombreux maires, par électoralisme ou ignorance. Ils pointent l'absurdité de la situation : avec le seul argent des fidèles comme subside, comment les mosquées en France pourraient-elles se priver des aides venues de l'étranger ?
    Un voyage dans les coulisses d'une ONG richissime et opaque liée au sommet de l'État qatarien, comme le révèle son financement par plusieurs membres de la famille régnante, les al-Thani.
    Une contribution essentielle au débat sur les ramifications étrangères de l'islam de France au moment où Emmanuel Macron cherche à le structurer.

  • C'est l'histoire d'un affrontement, d'une révolte que personne n'a vus venir. Le récit d'un face-à-face entre des Gilets jaunes qui n'arrivent plus à vivre dignement et un Président silencieux en son palais.
    C'est l'histoire de ces semaines qui ont ébranlé le pays, de ces Françaises et ces Français qui ont occupé les ronds-points, ont manifesté tous les samedis, de ces victimes de violences policières, de ces policiers blessés à l'Arc de triomphe, de ce pouvoir tétanisé qui a eu peur de tomber.
    L'histoire racontée par le peuple. Et par le Président.

empty