Tourisme & Voyages

  • Dès qu'elle a annoncé son incroyable projet de traverser seule ce territoire, ses interlocuteurs australiens, terrifiés, l'ont mise en garde : " Ces lieux ne sont pas faits pour les êtres humains... En plus, si un seul tigre de Tasmanie a survécu, il se trouve là ! Et il mange les hommes... "
    Sarah va en effet traverser des zones inextricables où seuls les animaux se sont aventurés, et affronter une nature hostile, comme si elle dérangeait un ordre établi depuis des siècles... Jusqu'au jour où le bord d'un ravin s'effondre sous son poids.
    Rien n'aurait pu la préparer à ce qui allait suivre. Et désormais, pour elle, rien ne sera plus comme avant. Sarah Marquis nous entraîne dans un monde oublié, à la fois terrifiant et initiatique, empreint d'une magie ancestrale. Et là où ses pas se posent, les légendes prennent vie.

  • Ne vous fiez pas aux apparences, Sarah Marquis est une vraie guerrière capable d'échapper aux attaques des cavaliers mongols et aux trafiquants de drogue dans la jungle laotienne. A l'approche du danger, elle se cache, glisse dans la nuit et se déguise en homme pour survivre.
    Les animaux sauvages et la nature sont sa famille. Elle s'endort comme un bébé aux côtés des serpents, des loups, des chevaux sauvages, des kangourous. Dépouillée de tout confort et se superflu mais pourvue de l'essentiel, cette jeune femme s'est adaptée aux conditions les plus extrêmes, pour mieux comprendre ce qui nous lie à la Terre et au "tout".
    Sarah Marquis nous livre le récit - tantôt drôle, tantôt poignant - de son odyssée de 1 000 jours et 1 000 nuits. La force de ses pas vous inspirera le respect. Sa philosophie de vie vous donnera le goût de l'aventure et vous emmènera au-delà de ces terres inconnues.

  • - 54%

    Une plume magnifique au service d'une épopée aussi bien visuelle que romanesque : l'Antarctique comme vous ne l'avez jamais lu !
    Une ligne. Une ligne plus sombre. Une ligne au-dessus de la banquise comme un trait de pinceau sur une aquarelle. Elle se précise maintenant, vaste, large, occupant tout mon champ de vision, barre l'horizon. Elle grandit. C'est une frange de teinte parme bien délimitée qui sépare la mer où nous voguons du ciel où nagent les nuages... Janvier 1840. Après deux ans et demi de périple dans les mers du Sud, Jules Dumont d'Urville découvre la terre Adélie. Pour la première fois, des hommes foulent le sol de l'Antarctique et apportent la preuve qu'il s'agit d'un continent. Sur le pont de la corvette
    L'Astrolabe, dans le vent glacial, entouré d'icebergs, Dumont d'Urville pense à sa femme Adèle et, dans un geste romantique, choisit de donner son prénom à cette nouvelle terre, une des dernières encore inconnues de la planète.
    Janvier 2017. Dans le sillage de cette histoire d'amour, le journaliste Michel Izard embarque sur le brise-glace
    L'Astrolabe qui prend la même route, arrive exactement au même endroit pour ravitailler la base française en Antarctique, la station Dumont-d'Urville, où se côtoient marins, boulangers, mécaniciens et chercheurs du bout du monde.
    Adélie, mon amour : deux récits parallèles qui çà et là s'entrecroisent. L'exploit des voiliers de 1840 guidés par la seule intuition de leur capitaine et le voyage présent du navire polaire qui, 177 ans plus tard, demeure une expédition à l'assaut de la banquise.

  • " Jour 1 - mardi 9 septembre 2014, Paris-Strasbourg, France 9 h 09 L'heure a sonné. Nous voici à Paris, au pied de la tour Eiffel. Une entrée en matière symbolique pour entamer un défi de taille. Notre challenge. Celui de faire le tour du monde en quatre-vingts jours, sans argent afin d'échanger, d'aider, de voyager autrement. " Milan et Muammer sont deux esprits libres avec un rêve en commun : construire ensemble une grande aventure humaine. Inspirés par un autre rêveur, Jules Verne, ils prennent le pari d'un tour du monde en 80 jours grâce à l'aide des personnes qu'ils rencontreront et prouver ainsi que la générosité est une des qualités principales de l'être humain.
    1 pari fou 2 aventuriers 80 jours de rencontres et de bonheur 46 793 kilomètres parcourus sur les traces de la bonté humaine

  • Elles sont trouillardes. Des vraies de vraies. Ariane ne part jamais sans son arsenal de " potions " en prévision de tous les bobos possibles, et Marie-Julie ne compte plus ses phobies ! Pourtant, toutes deux sont allées aux quatre coins du monde, souvent en solo et dans des conditions parfois inimaginables.
    Incroyable ? Non ! Sachez, mesdames, que le voyage est à la portée de vous toutes, peu importe votre âge ou le solde de votre compte en banque. À travers ce guide pas comme les autres, les deux amies s'adressent à TOUTES les voyageuses : les flippées, les improvisatrices, les baroudeuses, les solitaires, les chefs de tribu, les Miss cocktail... À chacune son style et sa destination idéale ! Au menu : tuyaux, bons plans, témoignages d'aventurières... Et surtout, une bonne dose d'humour voire d'autodérision. Osez enfin prendre votre baluchon, et que le rêve devienne votre réalité.

  • Le Canada célèbre son 150e anniversaire en 2017, mais bien avant que ses frontières soient officiellement tracées, le territoire avait déjà beaucoup d'histoires à raconter... Il suffisait d'ouvrir les yeux et de tendre les oreilles...
    Passionnée d'histoire, Marie-Julie Gagnon nous fait découvrir son Canada, celui qui ne cesse de l'étonner. Elle nous guide aussi vers des contrées rêvées, des magnifiques montagnes Rocheuses de l'ouest du pays aux îles de la Madeleine battues par les vents en passant par les îles Mingan et leurs géants de calcaire forgés par la mer. Elle nous transporte à l'époque de la ruée vers l'or, de la construction du chemin de fer transcontinental et des premiers balbutiements du tourisme dans le pays. Entre un cocktail à l'orteil au Yukon, le surf en Colombie-Britannique, les dinosaures de l'Alberta, les Vikings de Terre-Neuve-et-Labrador, les ours polaires et les bélugas de Manitoba, Marie-Julie Gagnon nous brosse le plus authentique et enthousiasmant portrait d'un pays aux mille visages.

empty