Presses de la cité

  • Rien ne t'efface Nouv.

    Par amour pour un enfant, que seriez-vous prêt à faire ? Maddi, elle, ira jusqu'au bout...
    Une intrigue magistrale, un twist virtuose pour le nouveau suspense 100% Bussi.
    2010. Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, une vie comblée avec Esteban, son fils de 10 ans.
    Ce jour d'été là, elle le laisse quelques minutes seul sur la plage. Quand elle revient, Esteban a disparu.
    2020. Maddi a refait sa vie, et revient sur cette plage en pèlerinage.
    Au bord de l'eau, un enfant est là. Même maillot de bain, même taille, même corpulence, même coupe de cheveux. Elle s'approche. Le temps se fige. C'est Esteban, ou son jumeau parfait.
    Maddi n'a plus qu'une obsession, savoir qui est cet enfant.
    Il s'appelle Tom, il vit à Murol en Auvergne. Elle prend la décision de s'y installer.
    Plus Maddi espionne Tom, et plus les ressemblances avec Esteban paraissent inexplicables : mêmes passions, mêmes peurs... même tache de naissance.
    Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité, et sauver son enfant ?
    Ou ce garçon qui lui ressemble tant.
    Ce qu'elle ressent profondément, c'est que Tom est en danger.
    Et qu'elle seule peut le protéger.

    Sur le thème puissant de la maternité, Michel Bussi, auteur des best-sellers Le temps est assassin ou Au soleil redouté, livre un nouveau suspense addictif, vertigineux, servi par un twist de haut vol, dans lequel se justifie l'impensable par amour pour un enfant.
    Avec ses polars d'une ingéniosité impressionnante, Michel Bussi s'est hissé en tête des meilleures ventes des romanciers français.


  • Le nouveau roman de Michel Bussi : un huis clos à ciel ouvert, orchestré de main de maître.

    Au coeur des Marquises, l'archipel le plus isolé du monde, où planent les âmes de Brel et de Gauguin, cinq lectrices participent à un atelier d'écriture animé par un célèbre auteur de best-sellers.
    Le rêve de leur vie serait-il, pour chacune d'elles, à portée de main ?
    Au plus profond de la forêt tropicale,
    d'étranges statues veillent, l'ombre d'un tatoueur rôde.
    Et plein soleil dans les eaux bleues du Pacifique,
    une disparition transforme le séjour en jeu... meurtrier ?
    Enfer ou paradis ? Hiva Oa devient le théâtre de tous les soupçons, de toutes les manipulations, où chacun peut mentir... et mourir.
    Yann, flic déboussolé, et Maïma, ado futée, trouveront-ils lequel des hôtes de la pension Au soleil redouté... est venu pour tuer ?


  • Dans les steppes
    glacées de l'Antarctique, le mythe des amants légendaires revisité par Barjavel. Un grand classique de
    la littérature, toujours en tête de liste des romans préférés des Français.

    Dans le grand silence blanc de l'Antarctique, les membres d'une mission des Expéditions polaires françaises s'activent à prélever des carottes de glace. L'épaisseur de la banquise atteint plus de 1 000 mètres, les couches les plus profondes remontant à 900 000 ans...
    C'est alors que l'incroyable intervient : les appareils sondeurs enregistrent un signal provenant du niveau du sol. Il y a un émetteur sous la glace. La nouvelle éclate comme une bombe et les journaux du monde entier rivalisent de gros titres : " Une ville sous la glace ", " Un coeur sous la banquise ", etc. Que vont découvrir les savants et les techniciens qui, venus du monde entier, forent la glace à la rencontre du mystère ?
    Reportage, épopée et chant d'amour passionné, La Nuit des temps est tout cela à la fois.

  • Les plus belles histoires d'amour ne meurent jamais.
    Les plus belles histoires d'amour ne meurent jamais.
    Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
    Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu'il n'y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
    Qui s'évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?
    Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu'on peut remonter le temps ?
    En quatre escales, Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, dans un jeu de miroirs entre 1999 et 2019, J'ai dû rêver trop fort déploie une partition virtuose, mêlant passion et suspense, au plus près des coeurs qui battent trop fort.

  • « Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s´autoriser quelques caprices. » Allan KarlssonAlors que tous dans la maison de retraite s´apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au coeur de l´histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d´un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, et avec quelques coups de pouce du destin, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s´est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d´événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao...

    « Un chef-d´oeuvre dans l´art du mensonge. J´oserai même prétendre que le souffle d´Arto Paasilinna traverse les pages de ce livre. »Smålandsposten


  • Mensonges ou secrets ?
    Manipulation ou vérité ?
    Sang famille

    Dans la veine des meilleurs suspenses de Michel Bussi.

    " Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l'obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
    Je vais mourir ici.
    C'est une certitude.
    Une seule question me hante, la dernière : jusqu'où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer ? A fouiller ma mémoire, comme s'ils pouvaient en arracher les souvenirs qu'ils convoitent ?
    Tout est allé si vite, à peine quatre jours.
    Je n'étais alors qu'un adolescent parmi d'autres.
    Un orphelin.
    C'est du moins ce qu'on avait toujours voulu me faire croire..."

  • - 85%

    Votre été sera corsé ! Eté 1989 La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne. Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux. Eté 2016 Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé. A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre. Une lettre signée de sa mère. Vivante ?


  • Du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise, en quatre jours et trois nuits...
    Un suspense renversant et bouleversant.

    " - Qu'est-ce qui ne va pas, Leyli ? Vous êtes jolie.
    Vous avez trois jolis enfants. Bamby, Alpha, Tidiane. Vous vous en êtes bien sortie.
    - Ce sont les apparences, tout ça. Du vent. Il nous manque l'essentiel. Je suis une mauvaise mère. Mes trois enfants sont condamnés. Mon seul espoir est que l'un d'eux, l'un d'eux peut-être, échappe au sortilège.
    Elle ferma les yeux. Il demanda encore :
    - Qui l'a lancé, ce sortilège ?
    - Vous. Moi. La terre entière. Personne n'est innocent dans cette affaire. "

  • Une vie entre les lignes...
    Abandonnée par sa mère, Alexandra Winslow est élevée par son père, qui lui transmet sa passion pour les romans policiers. L'écriture est son refuge et elle y excelle. Lorsque son père meurt prématurément, Alex est recueillie par les religieuses du couvent local. Cette famille de substitution va l'encourager à poursuivre ses rêves et, à seulement 19 ans, elle achève son premier thriller.
    Cependant, afin de percer dans un univers très masculin, Alex se cache sous un pseudonyme. Si le succès est au rendez-vous, cette double vie n'est pas sans conséquence. La jeune femme se sent parfois très seule et, entre rivalités et jalousie, paie sa réussite au prix fort. Peut-elle espérer rencontrer un jour quelqu'un à qui se confier ? Comme le dit le proverbe, tout vient à point à qui sait attendre...

  • Après avoir séduit 1,3 million de lecteurs en France, le Vieux ne sucre toujours pas les fraises !
    Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s'apprête à fêter son cent unième anniversaire quand... patatras ! Le ballon s'échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d'un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, il se trouve que l'embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l'uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s'enfuit avec une mallette au contenu explosif... un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l'aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au coeur d'une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d'amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l'asperge.
    Après avoir revisité dans Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire les dramatiques événements du xxe siècle, le vieil artificier polyglotte a décidé de reprendre du service pour une petite mission : sauver le monde ! Une leçon de géopolitique échevelée, instruite et hilarante.

  • Elizabeth George revient avec le vingtième Lynley... God save the queen du crime !
    Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l'effroi lorsque le très apprécié diacre
    Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.
    La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat
    avec ses problèmes d'alcool, a bien envie de classer l'affaire en suicide. Mais c'est sans compter
    la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l'inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s'il ne s'agissait pas d'un suicide ? N'en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d'étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher...
    La plus british des romancières américaines revient en force avec ce vingtième opus des enquêtes de Thomas Lynley, encore plus complexe, addictif et incisif que les précédents. Un bijou de suspense à placer entre les mains des fidèles comme des néophytes !

  • - 89%

    Pourquoi tu m'as fait ça, maman ?
    Kath, Adam et leur petite Lyla, intelligente mais renfermée, habitent une ancienne ferme isolée en plein milieu de la lande, dans le Devon. Un jour, Kath se réveille aux urgences après avoir été victime d'un grave accident de voiture. Elle n'a aucun souvenir des circonstances l'ayant conduite
    au drame. De retour chez elle, choquée mais heureuse de retrouver sa famille, elle déchante vite : Lyla dessine d'étranges motifs et répète qu'elle voit un homme sur la lande. Quant à Adam, il paraît en vouloir terriblement à son épouse, pour une raison que cette dernière ne s'explique pas. Autour de la maison, Kath tombe sur des mises en scène macabres... Alors que le comportement de Lyla devient de plus en plus inquiétant, Kath apprend que c'est en essayant de se
    suicider qu'elle a fini à l'hôpital. C'est le choc. Et le début de flash-backs angoissants qui vont la conduire elle aussi vers cet inconnu qui hante la lande.
    Prêtant sa plume à un drame familial qui interroge le poids de l'hérédité, les liens du couple et le mystère qui entoure les enfants atteints du syndrome d'Asperger, le maître du thriller atmosphérique revient avec un quartet brumeux qui laissera le lecteur hagard, ivre de secrets inavouables et de stupéfiantes révélations.

  • Les innocents Nouv.

    Quelque part sur l'île de Terre-Neuve, une fascinante histoire de survie entre enfer et paradis.Evered et Ada sont encore des enfants quand leurs parents sont emportés par la maladie, les laissant seuls dans l'anse isolée où la famille a toujours vécu. Livrés aux caprices d'une nature tour à tour généreuse et hostile, le frère et la soeur, qui ignorent tout du monde, vont tenter de survivre, suspendus à la venue de
    L'Espérance qui rythme leur existence autant que les saisons. Au fil des années qui les voient traverser le pire, ils restent unis par l'inébranlable loyauté qui les attache l'un à l'autre. Mais avec l'âge s'épanouit le mystère de leur propre nature, qui pourrait bien avoir raison de leur indéfectible lien...
    Un roman initiatique sublime et féroce, dont les héros sont déchirants d'humanité.
    FINALISTE DU GILLER PRIZE ET DU PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL

  • L'un des premiers romans de Richard Price, à l'humour ravageur, sur le passage à l'âge adulte et ses désillusions.
    Diplôme de lettres en poche, promotion 1971, Peter Keller apprend qu'il n'est pas admis à la fac de droit de Columbia. Issu d'une famille modeste de Yonkers, petite ville de l'État de New-York, le jeune homme, jusque-là la fierté de son père, pensait à tort que la vie allait lui dérouler le tapis rouge.
    Sur liste d'attente, le voilà contraint d'enchaîner les petits boulots - préposé au tri à la poste de Grand Central, démarcheur téléphonique... Autant d'épisodes qu'il envisage avec autodérision, jusqu'à se lancer dans une série de canulars téléphoniques qui lui vaudront d'avoir affaire à la police. Et ni son nouveau poste d'assistant à l'université, ni sa relation avec l'épouse instable d'un ancien professeur ne l'aideront à y voir plus clair. Peter est-il bien sûr de vouloir devenir avocat, ou ne devrait-il pas plutôt tenter sa chance à New York dans le stand-up ?
    Entre petites lâchetés, tendresse maladroite et besoin de reconnaissance, Richard Price met en scène un anti-héros qui cherche sa place en ce monde. Un texte caustique et drôle, servi par des dialogues qui font mouche, de l'un des portraitistes les plus percutants de l'Amérique urbaine.
    " Richard Price est à la littérature ce que Martin Scorsese est au cinéma... "The Washington Post

  • " Même si le vaccin anti-JL3 est prêt à temps, même si on peut envisager sa production accélérée en grande quantité, comment l'administrer aux populations sans leur dire la vérité ? Et si on leur dit la vérité, il est bien évident qu'ils refuseront le vaccin.
    En buvant le contenu de l'ampoule, Kennedy s'est transformé en une bombe mondiale. Mais elle n'explosera que dans dix mois. Il voit clairement la seule solution possible. Il commence aussitôt à prendre les mesures nécessaires : il prépare sa succession... " " Le Grand Secret ", c'est l'histoire d'un couple séparé par un extraordinaire événement, puis réuni dans des circonstances que jamais un homme et une femme n'ont connues. C'est aussi l'histoire d'un mystère qui depuis 1955, a réuni, à l'insu de tous, dans une angoisse commune, au-delà des oppositions des idéologies et des impérialismes, les chefs des plus grandes nations. C'est ce " grand secret " qui a mis fin à la Guerre Froide, qui a été la cause de l'assassinat de Kennedy, qui rend compréhensible le comportement de De Gaulle en mai 1968, qui a rendu indispensable les voyages de Nixon à Moscou et à Pékin. Il n'a rien à voir avec la guerre ou la bombe H.
    C'est le secret de la plus grande peur et du plus grand espoir du monde.

  • La liberté est une chose précieuse
    Londres, 1850. L'Exposition universelle va bientôt ouvrir ses portes dans le tout nouveau Crystal Palace, et les badauds se pressent pour venir admirer cette merveille. Parmi eux, Iris, modeste employée dans un magasin de poupées, à la beauté mâtinée de difformité, qui rêve de devenir artiste peintre. Et puis il y a Silas, taxidermiste amateur de macabre et de curiosités, désireux d'y exposer ses créatures. Ces deux-là se croisent, et leurs destins en seront à jamais bouleversés. Iris accepte bientôt de poser pour Louis Frost, un jeune peintre préraphaélite. Avec lui, le champ des possibles s'élargit, et le modèle, avide de liberté, découvre peu à peu l'art et l'amour. Mais c'est compter sans Silas, qui rôde non loin de là, tapi dans l'ombre, et n'a qu'une idée : faire sienne celle qui occupe toutes ses pensées, jusqu'à l'obsession...
    Campée dans un Londres à la Dickens, La Fabrique de poupées met en scène la détermination d'une femme à s'affranchir de sa condition. C'est aussi un conte cruel, raffiné et résolument moderne, au suspense maîtrisé, qui explore avec une précision chirurgicale les frontières entre l'amour, le désir et la possession.

  • - 87%

    " EN UN INSTANT, JE SUIS DEVENUE CELLE QUE J'ÉTAIS CENSÉE ÊTRE DEPUIS LE DÉBUT : L'ÉPOUSE QUI MENT POUR PROTÉGER SON MARI. "
    Angela Powell est en apparence une femme comblée. Elle mène une vie confortable avec Jason, un brillant professeur d'économie devenu une personnalité médiatique, et leur fils de treize ans. Mais leur bonheur de façade se lézarde lorsque l'une des stagiaires de son mari dépose plainte contre lui pour comportement déplacé, puis qu'une de ses collaboratrices l'accuse de viol. De quoi donner à Angela l'impression qu'elle ne connaît peut-être pas si bien celui qui partage sa vie. Pourtant, face à l'obstination d'une enquêtrice coriace, elle choisit quand même de jouer son rôle d'épouse et de le défendre, envers et contre tout.
    La disparition soudaine d'une des deux jeunes femmes donne cependant une autre dimension à l'affaire. Tandis que la presse se repaît du scandale, Angela est tiraillée entre la honte, le doute et le besoin de préserver un sombre secret...
    Un thriller psychologique sans concession sur les faux-semblants conjugaux et les profondeurs inavouables de l'âme humaine.

  • Les voleurs de curiosités Nouv.

    "Laissez-moi vous présenter Bridie Devine, détective extraordinaire, mon personnage préféré à ce jour." Jess Kidd
    Londres, 1863. Bridie Devine, détective spécialisée dans les affaires délicates, s'attaque au cas le plus insolite de toute sa carrière. Christabel Berwick, l'héritière d'un baronnet, a été kidnappée. Mais la fillette n'est pas une enfant ordinaire. Son existence a été cachée aux yeux de tous et ses étranges talents semblent autant effrayer son entourage qu'ils attirent l'attention des collectionneurs de curiosités. Aidée dans sa quête par le fantôme tatoué d'un boxeur mélancolique, Bridie suit pas à pas les traces laissées par les ravisseurs, replongeant malgré elle dans un passé qu'elle a tenté d'oublier.
    Résurrectionnistes, saltimbanques mercenaires, créature aquatique légendaire : autant de personnages qui hantent les pages de ce roman où le spectacle est roi, et qui fait la part belle à une enquête digne des plus grandes énigmes policières.

  • - 89%

    "Et là, dans le silence assourdissant, Electra s'adresse soudain à moi : - Je sais ce que tu as fait."Récemment divorcée et financièrement aux abois, Jo Ferguson, journaliste indépendante, trouve refuge dans l'appartement de sa meilleure amie à Londres. L'endroit, luxueux, est à la pointe en matière de domotique : des équipements ultramodernes permettent d'y contrôler l'éclairage, le chauffage, les serrures, et sont même capables de faire la conversation aux plus solitaires. Bien qu'elle déplore l'impact de ces accessoires, Jo s'amuse à leur parler. Jusqu'à ce qu'un de ces assistants virtuels - Electra - menace de révéler à la police un terrible secret enfoui dans son passé.
    Paniquée, la jeune femme tente alors de découvrir qui se cache derrière son maître-chanteur. L'intelligence artificielle a-t-elle pris vie ou Jo est-elle en train de sombrer dans la folie, comme son père avant elle ?
    Un thriller psychologique oppressant, qui brosse le portrait d'une société de plus en plus dépendante aux objets connectés. S'ils nous facilitent la vie, ils pourraient aussi en faire un cauchemar...

  • Elle a tout vu, mais faut-il la croire ?
    Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bêtabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russell - un père, une mère et un adorable ado -, qui vient d'emménager en face. Un soir, Anna est témoin d'un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-même de sa raison ?
    "La Femme à la fenêtre appartient à ce type de livres singulier qu'il est impossible de lâcher. " Stephen King
    " Stupéfiant. Palpitant. Finn nous offre un thriller digne de ce nouveau millénaire. " Gillian Flynn
    " 10/10 sur l'échelle du twist ! " Val McDermid
    " Une oeuvre sombre au dénouement époustouflant. " Ruth Ware

  • Quand passé et présent se rencontrent...
    Sybil et Blake Gregory mènent une vie agréable et bien remplie à Manhattan. Épris l'un de l'autre comme au premier jour, épanouis dans leur travail, ils sont les heureux parents de trois enfants. Un bonheur sans nuages, jusqu'au jour où Blake, incapable de résister à une alléchante offre professionnelle à San Francisco, y achète sur un coup de tête une splendide demeure victorienne.
    Dès les premières heures de leur installation, les déconvenues s'enchaînent : accueillis par un tremblement de terre, Sybil et les siens découvrent en effet qu'ils vont devoir partager les lieux avec les anciens propriétaires, les Butterfield, qui y ont vécu... un siècle plus tôt ! Mais, contre toute attente, la cohabitation forcée avec cette encombrante famille de fantômes - huit en tout - va s'avérer pleine de surprises, et marquer le début d'une solide amitié. Car quoi de mieux pour affronter l'avenir que des amis venus du passé ?

  • " Mon vrai nom, personne ne s'en souvient. La vérité à propos de cet été-là, personne ne la connaît "
    À l'été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s'installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l'histoire de l'art. Mais à la fin de sa retraite, une femme a été tuée, une autre a disparu, un inestimable diamant a été dérobé, et la vie d'Edward Radcliffe est brisée.
    Plus d'un siècle plus tard, Elodie Winslow, jeune archiviste à Londres fiancée à un golden-boy qui l'ennuie, découvre dans une vieille sacoche deux objets sans lien apparent : le portrait sépia d'une femme à la beauté saisissante en tenue victorienne, et un cahier de croquis contenant le dessin d'une demeure au bord de l'eau. Pourquoi le Birchwood Manor semble-t-il si familier à Elodie ? L'inconnue de la photo pourra-t-elle enfin livrer tous ses secrets ? Et si, en l'entraînant sur les traces d'une passion d'un autre siècle, son enquête l'aidait à percer le mystère de ses propres origines et à enfin mener la vie qu'elle désire ?

  • La duchesse

    Danielle Steel

    Orpheline, trahie, mais déterminée...
    Après la mort de sa mère, Angélique Latham grandit au château de Belgrave, en Angleterre, au côté du duc de Westerfield, son père. Mais lorsque celui-ci disparaît à son tour, rien ne se passe comme prévu : sans scrupule, les demi-frères de la jeune fille lui refusent son héritage et la chassent du domaine. Angélique se retrouve livrée à elle-même avec pour seuls bagages sa grande beauté, son esprit vif et, for heureusement, un pécule mis de côté pour elle par le duc.
    La voici bientôt à Paris, où le hasard place sur sa route une prostituée, à qui elle vient en aide. Une rencontre décisive, qui entraîne Angélique sur des chemins inattendus, avec l'ouverture du Boudoir, une " maison de plaisirs " où se presse la bonne société. Dissimulant sa véritable identité, elle y devient " la Duchesse " et dirige l'établissement avec dignité et talent.
    Au coeur d'un XIXe siècle conservateur, le combat d'une femme libre pour survivre dans un monde fait pour et par les hommes...

  • De l'idée au crime parfait ; mon atelier d'écriture Nouv.

    En quelque trois cents pages, Elizabeth George fait de vous un auteur de roman policier. God save the Queen... du crime !
    Pour nombre d'écrivains, le défi majeur consiste à saisir la première étincelle d'inspiration pour en faire un livre. Par où commencer pour transformer une simple idée, souvent fugace, en un manuscrit redoutablement efficace ?
    Dans cet ouvrage, Elizabeth George - plus d'une vingtaine de romans à son actif et des millions d'exemplaires vendus - nous montre son envers du décor. Pour cela, elle décortique l'une après l'autre les étapes qui ont été indispensables à l'écriture d'un de ses livres,
    Le Rouge du péché. Des recherches à l'exploration des lieux, des prises de notes aux photos, elle dévoile ses astuces pour construire sa toile de fond avec précision et réalisme, pour rendre ses personnages plus crédibles et plus vivants, pour bâtir une intrigue impeccable.
    Résultat : une véritable manne de conseils pratiques pour les curieux et les auteurs en devenir, mais aussi une source d'informations précieuses pour les fans de la plus british des romancières américaines et les mordus de littérature policière.

empty