• Cerise est une petite fille âgée de 11 ans qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière. Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner leurs secrets. Comme Michel... Tous

  • Mortelle Adèle est bien décidée à redorer sa mauvaise réputation ! Alors comment s'y prendre quand on est la reine des bêtises et qu'on n'a pas la moindre idée de ce que peut être une bonne action ? Adèle se lance dans ce nouveau défi, mais il se pourrait bien qu'avec le karma qu'elle se traîne, les catastrophes ne soient pas très loin... Attention, le résultat pourrait bien être KARMASTROPHIQUE !!!

  • Cerise est une petite fille âgée de dix ans et demi, qui vit seule avec sa mère.
    Elle rêve de devenir romancière, et a même commencé à écrire ses carnets !
    Son sujet favori : les gens, et surtout les adultes. Ils sont si compliqués
    qu'elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter
    de deviner quels secrets ils dissimulent...
    Prenez Michel... Tous les dimanches, ce vieil homme s'engouffre dans la forêt avec
    de gros pots de peinture à la main. Qu'y fait-il donc toute la journée ? Repeint-il
    une vieille maison ? Décore-t-il des arbres ? Et pourquoi a-t-il l'air sixtriste
    quand il rentre le soir ?
    Suivez Cerise, pas à pas, dans sa première enquête qui vous mènera au coeur de la forêt,
    à la découverte d'un lieu fabuleux !...

  • Les Carnets de Cerise, une série d'enquêtes fraîches et sucrées entre bande dessinée et carnet intime !

  • 2004 restera gravée dans l'esprit de millions de lecteurs. Cette année-là paraît le premier tome d'une nouvelle série : Les Légendaires. Avec ce tome 23, Patrick Sobral boucle son premier grand cycle pour mieux en ouvrir d'autres.
    Artémus ne peut plus nier les faits : c'est bien lui qui a modifié la réalité grâce à son journal et aux pierres divines. Cependant, il refuse de redonner son véritable visage à Alysia alors que les Néants recommencent à proliférer dans le monde. L'heure est grave et le danger si important que les grands souverains d'Alysia se sont réunis à Oroban pour débattre de la meilleure action à entreprendre.

  • « Vivent les vacances ! Cette année, pour les vacances de Noël, je pars au Canada voir ma cousine. Un nouvel endroit pour des bêtises encore plus mortelles que d'habitude ! On va bien s'amuser... »
    Mortelle Adèle va découvrir l'hiver du grand Nord Canadien ! Et si elle doit se séparer de son souffre-douleur Ajax, son ami imaginaire Magnus l'accompagne. A eux deux, ils vont mettre le feu à la neige et au sirop d'érable !

  • "Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes. Ils sont si compliqués qu'elle souhaiterait mieux les comprendre. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent... Prenez Élisabeth... toutes les semaines, depuis vingt ans, cette vieille dame emprunte le même livre à la bibliothèque. Pourquoi ? Que contient-il de si important pour elle ? Quel secret cache-t-il qu' elle n'aurait toujours pas découvert ?"

  • "Que ce soit pour faire enrager mes parents, torturer mon stupide chat, lutter contre Jade et ses copines ou briser le coeur de Geoffroy... J'ai toujours une idée intéressante ! "
    Une bonne dose d'humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d'Adèle, une héroïne d'un nouveau genre... Accrochez votre ceinture, ça va déménager !

  • Une série d'enquêtes fraîches et sucrées entre bande dessinée et carnet intime!

  • Embarquez pour une grande aventure au fin fond de la galaxie avec Mortelle Adèle !
    La galaxie est dirigée par les enfants depuis que les parents ont été bannis sur une planète éloignée : finis les légumes verts, les devoirs et la chambre à ranger ! Mais Mortelle Adèle, cheffe rebelle aux commandes de son vaisseau spatial, doit faire face à une nouvelle menace : l'Impératrice Jade, armée d'un énorme laser paillettiseur, veut soumettre les planètes de la galaxie afin que tous les enfants obéissent à ses désirs. Mortelle Adèle doit faire vite si elle veut convaincre les enfants de l'aider, afin de sauver la galaxie et tous les bizarres qui l'habitent !

  • « Mes parents ont besoin d'un peu plus de temps pour eux, soi-disant parce que je suis trop dure à vivre... Résultat : c'est Mamie qui va me garder ! Bonjour les légumes à tous les repas et les remèdes de grand-mère bizarres ! »
    Fatigués par le mortel comportement d'Adèle, ses parents décident de la confier un peu plus souvent à sa grand-mère... C'est bien compliqué pour la petite peste de vivre avec un dinosaure pareil. C'est vrai, quoi... Quand elle était jeune, la télé n'existait même pas !

  • « Jennyfer, c'est un cauchemar sur pattes. Collante comme un chewing-gum, mielleuse... insupportable !
    Et moi qui croyais avoir créé la pire des horreurs sur terre avec Owen... Faudrait que je demande la recette aux parents de Jennyfer, tiens ! »
    Quand Jennyfer, l'autoproclamée « meilleure amie » de Mortelle Adèle, décide de ne plus la lâcher d'une semelle, c'est l'angoisse !
    Comment se dépêtrer d'un pareil pot de colle ? Pire : malgré tous ses efforts, Adèle ne parvient pas à lui faire comprendre que... Eh bien... Ce n'est pas réciproque.
    Et pourtant, ce n'est pas faute d'envoyer des messages MORTELS...

  • Un nouveau titre dans la série, qui signe le retour de Owen le zombie.« J'ai enfin réussi une de mes expériences !J'ai créé un zombie ! Mais difficile de le faire passer inaperçu à la maison ou à l'école tellement il sent mauvais et ne pense qu'à manger tout ce qui bouge !Je l'ai appelé Owen et tout le monde croit que c'est mon correspondant de Transylvanie... Chut ! » Owen le zombie, création d'Adèle un peu encombrante, était dans les tomes précédents devenu une star de boy's band... Sauf que, ce coup-ci, le revoici à la maison.Il va falloir toute l'inventivité d'Adèle pour l'installer dans la cabane du jardin, sauver les pauvres pigeons innocents et, si possible, éviter au zombie de boulotter ses parents...Vaste programme en perspective !

  • Eckhart Tolle nous enseigne qu'il est possible de vivre sans souffrance, sans anxiété et sans névrose. Mais pour atteindre cet état d'éveil nous devons arriver à comprendre que nous sommes nous-mêmes les créateurs de notre propre souffrance. Que notre mental, et non pas les autres et notre monde environnant, est à l'origine de nos problèmes. C'est notre mental, avec son flot presque continu de pensées, qui se soucie du passé et s'inquiète de l'avenir qu'il faut apprendre à maîtriser.
    Pour entreprendre ce périple vers le pouvoir du moment présent, il nous faut laisser derrière nous notre esprit analytique et le faux moi qu'il a créé, c'est-à-dire l'ego. Dès le début du premier chapitre, nous nous élevons rapidement vers des hauteurs où nous pourrons respirer un air plus léger propre à la spiritualité.
    Même si le périple où Eckhart Tolle nous emmène présente des défis, le langage qu'il emploie est simple et le format question-réponse qu'il a choisi constitue un guide rassurant. Les mots ne sont eux-mêmes que des panneaux indicateurs.

    Si nous réussissons à être totalement dans ici-maintenant et à faire chaque pas dans le moment présent, si nous réussissons aussi à vraiment appréhender les réalités que sont notre corps énergétique, le lâcher-prise, le pardon et le non-manifeste, nous saurons nous ouvrir au pouvoir transformateur de l'instant présent.

    «L'être est la vie éternelle et omniprésente. Il existe au-delà de toutes les formes assujetties au cycle de la vie et de la mort. L'être vous est accessible maintenant comme étant votre véritable nature. Mais n'essayez pas de le comprendre avec votre mental. Vous ne pouvez le saisir que lorsque votre mental s'est tu et que vous êtes pleinement et intensément présent. Retrouver la conscience de l'âtre et se maintenir dans cet état de réalisation, c'est cela l'illumination.»

  • Escortée par deux chefs arvernes, une mystérieuse adolescente vient d'arriver au village. César et ses légionnaires la recherchent, et pour cause : au village, on murmure que le père de la visiteuse ne serait autre que... le grand Vercingétorix lui-même, jadis vaincu à Alésia !  Astérix et Obélix, les héros créés par René Goscinny et Albert Uderzo, reviennent dans une nouvelle aventure,  La fille de Vercingétorix, toujours imaginée par le fameux tandem Jean-Yves Ferri et Didier Conrad.

  • Est-ce que vous avez déjà été amoureux ? Chaque fois que je vois Ludovic, j'ai l'impression que mon coeur va me sortir par une narine ! C'est simple, il me rend complètement Choubidoulove, pour le meilleur et... et surtout pour le pire. Entre les bêtises et Ludovic, le coeur d'Adèle balance ! Mais, en amour, les complications ne sont jamais bien loin.Surtout que Geoffroy, le prétendant enamouré de notre adorable peste, ne compte pas s'effacer si facilement... Adèle va devoir faire un choix : courir après le ténébreux Ludovic qui ne lui accorde pas la moindre attention, ou succomber au gentil Geoffroy qui ferait tout pour elle.

  • « Au secours ! Mes parents m'ont envoyée dans l'endroit le plus horrible de la planète ! Pas de télévision, pas de jeux vidéo, pas d'Ajax à torturer... juste des arbres, des arbres et encore des arbres ! Mais faites-moi confiance, la colonie des Ragondins Joyeux va se souvenir longtemps de mon passage ici ! »
    Mortelle Adèle se met au vert, mais au vert... de rage ! Pour les grandes vacances, ses parents l'ont inscrite dans une colonie de vacances, perdue en pleine nature, où les animaux et les enfants vivent dans une belle harmonie. Mais la plus peste des héroïnes n'a pas oublié de glisser son mauvais caractère dans ses valises !

  • Mortelle Adèle part se prélasser au soleil ! Et, ce qui est sûr, c'est qu'elle n'a rien oublié dans sa valise : lunettes de soleil, casquette, maillot de bain... et bêtises en tous genres ! Mais alors qu'elle avait tout prévu, Adèle retrouve de vieilles connaissances : les moniteurs de la colonie des Ragondins joyeux... qui gèrent désormais le centre aéré de la plage. Hé hé, ces retrouvailles vont être mortelles !

  • Il y a une chose que je déteste plus que le lundi matin, les haricots verts et les devoirs, c'est cette peste de Jade... et ses paillettes ! Mais ne comptez pas sur moi pour me laisser faire. Je compte bien lui montrer que l'élève la plus mortelle de l'école, c'est moi ! Mortelle Adèle a enfin trouvé une bonne raison de se lever chaque matin pour aller à l'école : tenir tête à Jade et ses copines qui se croient les reines de la cour de récréation ! Et si la rentrée des classes a déjà eu lieu, les vrais problèmes ne vont pas tarder à pointer le bout de leur nez. Car pour Adèle, c'est bientôt... la rentrée des claques

  • "Que ce soit pour faire enrager mes parents ou torturer mon stupide chat... j'ai toujours une idée intéressante ! Mais cette fois les choses se compliquent... Quand il s'agit de déclarer ma flamme à Ludovic, le nouveau de la classe, je perds tous mes moyens ! Grrr.... Vraiment, j'aime pas l'amour !"

  • Ne le dites pas à mes parents, mais j'ai passé une annonce pour m'en débarrasser ! C'est vrai quoi, ils ne pensent qu'aux légumes verts et aux devoirs ! En attendant que quelqu'un veuille bien les adopter, j'ai décidé d'aller voir si c'est mieux ailleurs... Vous m'accompagnez ? Mortelle Adèle a bouclé sa valise et a décidé d'aller passer quelques jours chez sa grand-mère, chez son oncle ou encore chez Geoffroy ! L'occasion de vérifier si la vie est plus mortelle chez les autres, ou peut-être, de se rendre compte qu'on est finalement jamais mieux ailleurs que chez soi !

  • Vous n'allez jamais me croire ! J'ai enfin réussi une de mes expériences, j'ai créé un zombie ! Bon, le seul petit problème c'est qu'il ne songe qu'à dévorer papa et maman et que, quand il ne perd pas un bras, c'est sa jambe qu'il égare... Mais vous allez l'adorer, il est Mortel ! Un petit nouveau fait son entrée dans l'univers de Mortelle Adèle ! Il s'agit d'Owen, le zombie qu'Adèle a fabriqué au cours de l'une de ses expériences. Mais entre surveiller Owen qui ne pense qu'à manger, toutes les bêtises à faire, son chat Ajax à embêter, ou ses parents à faire tourner en bourrique, Adèle a du pain sur la planche !

  • Que ce soit pour faire enrager mes parents, torturer mon stupide chat, lutter contre Jade et ses copines ou briser le coeur de Geoffroy... j'ai toujours une idée intéressante ! Une bonne dose d'humour noir et un soupçon de tendresse, voici la recette d'Adèle, une héroïne d'un nouveau genre... Accrochez votre ceinture, ça va déménager !

  • Je sais m'y prendre quand il s'agit de mener la vie dure à mon entourage. Même mon chat Ajax en a pour ses croquettes ! Mais ce que je n'avais pas prévu, c'est Fizz, mon hamstergrizzli hyperactif bien décidé à me donner du fil à retordre.

empty