Pierre bayard

  • Proust est trop long. Tirant les conséquences logiques de cette constatation qui décourage de nombreux lecteurs potentiels, ce livre se propose de réduire la Recherche en supprimant les digressions.
    Un tel projet implique, comme préalable, de réfléchir sur la figure de la digression, injustement méconnue par la rhétorique. Toute une série de questions se posent alors, portant sur l'essence même de la littérature. Quand, par exemple, peut-on dire d'un texte qu'il est trop long ? Existe-t-il des passages inutiles ? Comment glisse-t-on d'une idée à l'autre ? Et surtout, au point de rencontre entre la littérature et la psychanalyse ? qui donnent à la notion de sujet une acception différente ?, que signifie être hors sujet ?

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Jessica a 10 ans, son père est gardien de prison. Mais pas de n'importe laquelle... tout près de chez elle est enfermé Nelson Mandela. Quand son ami, David, est victime de l'apartheid, elle comprend que ce vieux monsieur représente l'espoir d'un monde plus juste.
    Le roman se divise en 5 chapitres :
    1. La plage interdite : Confrontés à l'apartheid quand ils veulent aller ensemble à la plage, les deux enfants rencontrent un journaliste qui veut en savoir plus sur Mandela.
    2. La rencontre : Tous deux décident de mener l'enquête, ils parviennent à le rencontrer et à discuter avec lui.
    3. En danger : les deux enfants manquent d'être surpris par des gardiens. Le lendemain le journaliste les attend devant la prison...
    4. Le grand jour : 11 février, jour de la libération, Jessica a été punie par sa maitresse et ne peut sortir que tardivement. Les deux enfants se perdent de vue dans la cohue et les bousculades.
    5. L'espoir : Jessica parvient à voir Mandela, avec sa femme Winnie. Elle retrouve aussi David dans une ambulance. Tous deux se remettent de leurs émotions et assistent quelques heures plus tard au discours de Mandela retransmis à la télévision.
    Pages doc :
    3 doubles :
    - La libération de Mandela (grande illustration fléchée du jour J)
    - La lutte pour les droits humains dans le monde
    - L'inégalité des droits durant l'apartheid (illustration, dans une ville sud africaine)
    5 simples :
    - L'apartheid, qu'est-ce que c'est ?
    - L'Afrique du sud aujourd'hui
    - La vie personnelle de Nelson Mandela
    - Une vie de combat
    - La situation des noirs aujourd'hui dans le monde

  • Comme beaucoup d'enfants, Thomas Pesquet rêve de devenir spationaute. Comme peu de gens en revanche, il va réaliser ce rêve. A 38 ans, après des années à se préparer pour ce moment, il se retrouve au coeur de la station spatiale internationale.

  • Graine-de-Bison dort mal : toutes les nuits, son grand-père lui apparaît en rêve et lui demande de retrouver un mystérieux objet... Aidé de ses amis Yakari et Petit Tonnerre, il part à la recherche de ce fabuleux trésor ! Mais leur route est pleine de dangers, et Graine-de-Bison devra gagner en sagesse s'il veut déchiffrer l'énigme lancée par son grand-père...

  • Trois histoires, trois univers, et trois ogres affamés !
    - Mini Poucette et l'ogre Farfalle
    Mini Poucette ne rêve que d'une chose : se battre contre un gros ogre barbu et méchant, comme son cousin Petit Poucet ! Et justement, ce matin, elle se fait enlever par un gros ogre affamé. Hop ! Dans le sac avec les autres ! Dans le noir, les enfants pleurent, mais Mini Poucette se souvient de ce que lui a dit son cousin « Les ogres sont plus bêtes que méchants ! » Il va falloir ruser pour échapper à l'ogre... Mini Poucette a trouvé son aventure !
    Écrit par Christophe de Barbarin et illustré par Ronan Badel
    - L'ogre qui voulait devenir chevalier
    /> La plupart des ogres veulent dévorer et terrifier les enfants, mais Ogrino lui, rêve de devenir chevalier. Décidé, il quitte le pays des ogres pour le château de la princesse Lisa. Avant de le faire chevalier, la princesse décide de le tester. Ogrino va tout donner pour réaliser son rêve !
    Écrit par Jean-Pierre Courivaud et illustré par Ronan Badel
    - Le clafoutis d'écoliers
    L'ogre Bidodu se réveille après cent ans, et il est affamé ! Vite, il kidnappe deux enfants ! Ceux-ci lui parlent de leur école, et l'ogre se réjouit ! Il y court pour enlever d'autres enfants ! Mais Madame Odile, l'institutrice, entend les gros pas de Bidodu bien avant que l'ogre n'arrive. Très sereine, elle cache les enfants, et calmement prépare une petite surprise pour le ventre de Bidodu.
    Écrit par Jean-Pierre Courivaud et illustré par Zuza Vaka eka

  • Guillaume est noble, il a 14 ans. Il se rend à cheval chez le seigneur qui va lui apprendre le métier d'écuyer lorsqu'il rencontre de pauvres paysans condamnés au cachot par injustice. Guillaume va mettre en oeuvre son ingéniosité pour les sauver et suivre ainsi le code d'honneur des chevaliers...

  • Bienheureux
    Cela veut dire heureux, joyeux.
    Dites-moi : est-ce que vous cherchez vraiment le bonheur ? Parce que dans une période où l'on est attiré par tant de faux bonheur, on risque de se contenter de peu, d'avoir l'idée d'une vie au rabais. Vous, au contraire, aspirez à de grandes choses ! Élargissez vos coeurs !
    Message pour les JMJ, 21 janvier 2014
    #aspirations #coeur #bonheur
    Foot
    Mes amis, ne restez pas parmi les spectateurs des derniers rangs au match de l'histoire. Allez sur le terrain ! Jouez en attaque ! Poussez le ballon en avant, construisez un monde meilleur, un monde de frères et de soeurs, un monde de justice, d'amour, de paix, de fraternité, de solidarité. Jouez en attaque, tout le temps !
    Veillée avec les jeunes à Rio, 27 juillet 2013
    # Fraternité #justice #paix
    Tarzan
    J'avais 17 ans quand j'ai entendu la voix de Jésus dans mon coeur. Il s'est passé plusieurs années avant que cette invitation devienne concrète et définitive. Il s'est passé tant d'années de succès, de joie, mais aussi d'échecs, de fragilités, de péchés... Soixante années sur la route du Seigneur, derrière ou à côté de lui, mais toujours avec lui. Cependant, je veux vous dire ceci : je n'ai jamais regretté ! Pourquoi ? Parce que je me prenais pour Tarzan et que j'étais fort pour aller de l'avant ? Non, je n'ai jamais regretté parce que Jésus est toujours près de moi.
    Rencontre avec les jeunes, 22 septembre 2013
    #chemin #choisir #Seigneur

empty