Editions Campagne et compagnie

  • L'auteur a voulu montrer à quel point l'observation des abeilles permettait d'adapter les gestes techniques des apiculteurs aux besoins de leurs ruchers.
    Rien ne compte plus à ses yeux que le respect de ce que ces insectes apportent à la nature et à la biodiversité.
    Son objectif est d'aider les jeunes apiculteurs et ceux, plus aguerris qui souhaitent faire évoluer leurs pratiques, à adopter les meilleurs gestes possibles. Il répond aux questions que chacun se pose dans ce domaine :
    - Qu'est-ce qu'une abeille ?
    - La menace de disparition est-elle réelle ? Qu'impliquerait-elle ?
    - Comment fonctionne une ruche ? Quelle est son organisation, sa structure ?
    - Quels sont les prérequis pour s'installer en termes de compétences, de moyens, de cadre juridique ?
    - Comment exploiter les produits de la ruche ?

  • Dans cet almanach, comme dans son ouvrage Trucs et astuces des anciens jardiniers, Pierrick vous accompagne tout au long de l'année et des saisons pour acquérir les bonnes techniques et améliorer vos pratiques dans votre jardin du semis à la récolte.
    Vous trouverez des rubriques qui rythmeront vos travaux au jardin :
    o des trucs et astuces au potager et au verger, ainsi qu'au jardin ou au jardin d'ornement ;
    o des bons gestes pour travailler sans peine et jardiner sans vous faire mal ;
    o des recettes de cuisine pour profi ter de votre récolte et limiter le gaspillage.
    Pierrick vous apportera également de précieux conseils pour jardiner avec la lune.
    De plus, il a créé des fi ches qui vous aideront à décider, en fonction de la saison et de vos envies, quoi et quand semer ou planter :
    o plantes médicinales, aromatiques, comestibles, anti-sécheresse, d'appartement ;
    o légumes ;
    o fruits.
    Et parce qu'on mesure de plus en plus l'intérêt d'élever quelques poules, certaines fiches leur sont dédiées et présentent : les races, les poulaillers, les soins, etc.
    Enfin, un agenda des fêtes, foires et salons sur la nature et le jardin vous indiquera quelques rendez-vous à ne pas manquer.

  • L'equifeel, discipline équestre inspirée de l'équitation dite éthologique, attire de plus en plus de cavaliers. Simple curieux ou véritable passionné, cavalier débutant ou cavalier confirmé, amateur de concours ou joueur de pré, ce livre est fait pour vous ! Vous y découvrirez des informations précieuses tel que les débuts de la discipline jusqu'à aujourd'hui, les grandes lignes du règlement général equifeel ainsi que des clés pour réussir en concours, quelques astuces pour vous aider dans la construction de votre matériel, des idées de tests élites illustrés par des dessins.
    Cette 2e édition vous apportera de nouveaux éléments tout en complétant ceux déjà abordés précédemment. Vous prendrez connaissances des grandes lignes du règlement général equifeel ainsi que de 7 clés pour réussir en concours ou encore des recettes et astuces issues de nos expériences... Chaque chapitre a également été complété afin que chacun puisse se retrouver dans cet ouvrage. Ce livre, c'est avant tout des connaissances partagées par des passionnées de la discipline pour développer votre imagination, explorer vos envies et celles de votre cheval tout en s'amusant.
    Attention, autant se le dire, ce livre va se balader ! De la table de chevet au transat, en passant par l'écurie, cet ouvrage sera un vrai guide pour évoluer dans la discipline et développer une relation harmonieuse avec votre compagnon. En prime, les auteures sont accessibles et la discussion peut continuer encore et toujours ! Allez chut ! On lit ! Et surtout, soyez audacieux et déployez votre talent.

  • C'est à la suite du succès de Jouer à pied avec son cheval : La discipline Equifeel, que l'idée de continuer cette collection est venue. Suite aux nombreux retours des lecteurs, il apparait que, trouver de nouvelles idées pour varier son travail et ses jeux à pied avec son cheval, est un vrai casse tête. Ce deuxième volet répond à ces attentes ! Il est le fruit de plus de 9 ans d'expériences et de pratiques en compétitions, mais aussi d'organisation de concours réels comme virtuels au travers de l'association Equifeel-Partage.
    Cet ouvrage s'adresse à des cavaliers ayant déjà une base dans la pratique de l'Equifeel ou aux organisateurs de concours qui se doivent d'être toujours plus innovants dans l'élaboration des tests. Ce livre est vraiment au coeur du travail et de la technique que requière la discipline.
    Le premier chapitre propose des idées créatives, pour varier les tests de base du règlement général Equifeel proposé par la Fédération Française d'Équitation au travers de propositions photographiques de sauts, de passages étroits ou encore de rideaux. Il aborde également des idées simples de variantes demandant peu de modifications ou de nouveaux apprentissages au cheval.
    Les chapitres suivants vous invitent à jouer à 117 exercices «clé en main» qui respectent le travail de base de la discipline et du règlement général. Le matériel dont on a besoin pour ces exercices est classique. En revanche, leur utilisation, elle, est innovante et insolite.
    Ce livre se veut interactif. Son format propose les exercices sous la forme de fiches. Il est composé d'outils techniques pour s'évaluer et suivre sa progression grâce à des tableaux et des graphiques. L'ouvrage est organisé en fonction des dispositifs de la discipline. De plus, afin de faciliter l'élaboration de vos séances, les exercices sont classés en fonction de leur niveau de difficulté permettant ainsi une progression.
    Vous trouverez également des QR Codes, à chaque début de chapitre, vous amenant sur les vidéos des différents dispositifs du règlement equifeel. Ces ressources ont été réalisées par l'association Equifeel-Partage. Elles vous aideront à visualiser les tests de base afin de pouvoir mieux aborder les exercices proposés dans cet ouvrage.

  • Les céréales sont une des bases de l'alimentation humaine depuis toujours. L'Homme a cherché à récolter avec le plus d'efficacité possible ces céréales, à travers le monde : que soit à la main, à la faucille ou à la sape. Le matériel permettant la récolte a ensuite été poussé ou tiré par des animaux et les premières moissonneuses modernes, datent de 1831. Elles ont été conçues par Mc Cormick.
    En 1870, on voit apparaître les premières moissonneuses-lieuses avec un liage au fil de fer pour commencer puis avec de la ficelle dans les 10 ans qui ont suivi cette innovation et ce jusqu'en 1960. A cette époque, dans les petites fermes, on utilisait jusqu'au début des années 1950 des faucheuses à vert avec un équipement pour céréales et des javeleuses.
    Tandis que les premières moissonneuses-batteuses (avec des coupes de 6 m et plus, entrainées par des machines à vapeur ou à pétrole, tirées par des animaux (30 à 40 chevaux ou mules !)) fonctionnaient avant 1900, dans les années 1980 à 2000, on voit l'avènement de machines avec des coupes de 3,60 m à 7,20 m et avec des puissances pouvant aller jusqu'à 300 chevaux !
    Et dans ce domaine, il semble que rien ne puisse arrêter le progrès. Aujourd'hui, on construit des machines de 700 chevaux pouvant moissonner sur 13,80 mètres !
    Bernard Gibert, grâce à ses documents d'époque rares et précieux, poursuit son ambition de retracer toute l'histoire de la mécanisation de l'agriculture moderne.
    Alors découvrez avec nous à bord de ces moissonneuses-batteuses de légende !

  • Les tracteurs ont été inspirés par des technologies provenant des technologies de l'armée, notamment de celles des véhicules fonctionnant avec des chenilles.
    Comment ont-ils impacté l'agriculture ? Comment faisaient les paysans pour préserver leurs sols ?
    Bernard Gibert, grâce à ses précieux documents d'époque rares et précieux, poursuit son ambition de retracer toute l'histoire de la mécanisation de l'agriculture moderne.
    Alors montez avec nous à bord de ces tracteurs de légende !

  • Les moissonneuses-batteuses ont révolutionné le monde agricole !
    Quelles ont été les inventions qui ont permis aux agriculteurs d'améliorer la qualité de leur travail et tout en le rendant moins pénible ? Et comment sont-elles arrivées dans les fermes ?
    Revivez, en tournant les pages de ce beau livre, cette incroyable aventure industrielle et agricole, grâce à de magnifiques photos d'archives des hommes et de leurs machines mais aussi grâce aux explications techniques pour comprendre.
    A l'occasion de cette édition revue et corrigée qui a fait référence auprès des passionnés, l'auteur a réactualisé son texte et apporté quelques précisions aux légendes des photos qu'il a sélectionnées pour raconter en images l'épopée de la moissonneuse-batteuse en France !

  • Les chevaux domestiques offrent une magnifique variété de couleurs.
    Du noir profond aux nuances de l'or, en passant par le gris argenté, ces teintes se mêlent pour le plus grand plaisir de l'oeil humain. Elles participent à l'attrait que suscitent certains chevaux, conduisant les éleveurs à sélectionner leurs robes préférées au sein des diverses races. La question de l'obtention d'un poulain d'une robe désirée se pose d'autant plus que de nouvelles nuances font régulièrement leur apparition.
    Ce guide propose un point complet sur les connaissances en matière de génétique des robes du cheval. Il donne des clés pour comprendre la nomenclature française des robes et pour prédire la couleur d'un poulain à naître.
    Le frisson qui anime éleveurs et éleveuses au poulinage rejoint celui qui irrigue chercheurs et chercheuses pendant l'exploration de marqueurs parce qu'on a beau savoir qu'un cheval deviendra noir, bai ou grisonnant, les surprises restent toujours très nombreuses et c'est passionnant !
    Cet ouvrage rend accessible l'ensemble des données au plus grand nombre, aux spécialistes comme au grand public passionné et éclairé. Ainsi, par exemple, vous trouverez un lexique complet qui vous permettra de connaitre les définitions du vocabulaire spécifique à la génétique des robes du cheval, discipline complexe.
    Classé par type de robes (de base, diluées, à poils blancs, Bringée), ce guide pratique séduira les éleveurs et les passionnés.

  • Il y a des mots simples et d'autres beaucoup plus compliqués. Si tous les amateurs de chevaux et d'équidés connaissent des termes comme cravache, étrille, longe, galop ou chanfrein, sont-ils nombreux à savoir ce que signifient barbotage, bardot, barnum ou bosal, pour ne citer que des mots commençant par la lettre B ?
    C'est pour répondre à des demandes qui leur avaient été formulées oralement et dont ils n'avaient pas trouvé la réponse immédiate (même sur Internet !) que Pierre Miriski et Anne Thébault se sont plongés dans la rédaction de cet ouvrage.
    À raison d'un minimum de 3 définitions par jour, quelques années ont été nécessaires à cette rédaction. Et comme « une image vaut mieux qu'un long discours », plus de 200 photos illustrent le dictionnaire.
    Cet ouvrage s'adresse à tous les passionnés d'équitation, à ceux qui passent leurs examens (les fameux Galops : il y en a plus de 7), à ceux qui suivent une école aux métiers du cheval et à ceux qui tout simplement souhaitent améliorer leur culture équestre.


  • Les trois mots les plus cités par les étrangers pour évoquer la France sont Paris, Amour et Champagne.
    Le Champagne est à travers le monde, le vin de la célébration et de la fête.
    Pour autant son élaboration demeure pour beaucoup un mystère.
    La question la plus posée par les visiteurs de notre région est d'ailleurs « Comment met-on les bulles dans le Champagne ? »
    L'association inédite d'un scientifique chevronné et d'un jeune dessinateur talentueux permet cette découverte ludique, illustrée, parfois humoristique du monde du champagne.
    À découvrir sans modération !

  • L'equifeel, discipline équestre inspirée de l'équitation dite éthologique, attire de plus en plus de cavaliers. Simple curieux ou véritable passionné, cavalier débutant ou cavalier confirmé, amateur de concours ou joueur de pré, ce livre est fait pour vous ! Vous y découvrirez des informations précieuses tel que les débuts de la discipline jusqu'à aujourd'hui, quelques astuces pour vous aider dans la construction de votre matériel, des idées de tests élites illustrés par des dessins...
    Ce livre, c'est avant tout des connaissances partagées par des passionnées de la discipline pour développer votre imagination, explorer vos envies et celles de votre cheval tout en s'amusant.
    Attention, autant se le dire, ce livre va se balader ! De la table de chevet au transat, en passant par l'écurie, cet ouvrage sera un vrai guide pour évoluer dans la discipline et développer une relation harmonieuse avec votre compagnon. En prime, les auteures sont accessibles et la discussion peut continuer encore et toujours !
    Allez chut ! On lit ! Et surtout, soyez audacieux et déployez votre talent.

  • Après les arbres et les fleurs sauvages, le chemin. Ces trois éléments trament et animent le paysage, lui donnent de la chair, de la couleur et de la force, l'accompagnent au fil des saisons et des années, des siècles parfois.
    Ce livre retrace l'itinéraire du chemin de campagne, le fait revivre avec ses usagers successifs, paysans d'hier, randonneurs d'aujourd'hui et autres ; mais aussi, il le décortique, cherche à comprendre comment et pourquoi il est là, bouge, se renouvelle ou se maintient sur fond d'évolution économique et sociale. Des premiers temps jusqu'à l'heure du remembrement, il a ainsi connu maintes mutations et aventures.
    Ce livre qui raconte le chemin tout simple découle d'une expérience vécue, de lentes déambulations dans la campagne (surtout berrichonne), d'observations de terrain, de l'analyse de vieux documents, cadastres, cartes postales, photographies aériennes, témoignages divers, littéraires ou plus pragmatiques. Il s'adresse ainsi à qui pratique le chemin, agriculteur, randonneur, etc., aime s'interroger sur ce trait modeste mais essentiel qui, inlassablement, sillonne la campagne, la structure, la fait vivre et permet de mieux la découvrir.

  • Apprendre la technique de dégustation c'est comme « apprendre la grammaire
    d'accès à la structure et à la beauté de la langue » écrit d'ailleurs Muriel Barbery
    dans L'élégance du hérisson. Pareillement, la dégustation est une voie d'accès à la beauté
    des vins et de la gastronomie, à l'art du bien vivre et au raffinement à la française.
    auteur vous invite aux charmes de la commensalité, du partage convivial,
    de la culture. Son joli guide vous apprendra beaucoup à travers les connaissances
    qu'il distille en trois parties : Quelques explications sur différents modes de culture
    n Comment fait-on le vin ?
    n De la cave au commerce
    n Du commerce aux grands crus
    n Des grands crus à la haute gastronomie
    n Le concept de terroir
    n Déguster, une question d'éducation et de culture
    toujours personnelle
    n Les préalables à la dégustation
    n Préparer la dégustation
    n Les étapes d'une dégustation holistique et hédoniste
    n Comment servir et marier vins et mets
    n Quelques expériences, inoubliables ou décevantes
    n Comment et où acheter les vins ?
    n Comment apprendre à déguster

  • Passionné de machinisme ancien, fervent admirateur des innovations de Louis Renault et de ses équipes pour la société civile ou militaire en général et pour le monde agricole en particulier, Bernard Gibert a tenu à rendre hommage à ces machines et à travers ces
    machines à un homme visionnaire.
    Il a collecté des photos rares, dont certaines sont inédites, pour les rassembler dans ce beau livre et retracer cette épopée industrielle et agricole. Il a essayé de les faire «parler» pour nous faire revivre les moments
    durant lesquels ces machines ont aidé ces hommes mais aussi ces femmes à exercer l'un des plus beaux métiers du monde : celui de nourrir l'humanité.
    Nous vous souhaitons un beau voyage à travers le temps !

  • Le vin témoigne de cette aptitude de l'être humain à s'affranchir d'un milieu hostile par son intelligence, sa conviction et l'héritage d'un savoir-faire transmis de génération en génération.
    La surface de la terre, modelée par l'effet combiné de la tectonique des plaques et de l'érosion, en lien avec les spécificités climatiques locales, a contribué à une très grande diversité de terroirs à l'origine d'une grande variété de vins.
    Traits d'union entre la terre et l'esprit, les paysages associent également le savoir-faire historique des vignerons à la fois architectes et jardiniers, au sens noble du terme, des terroirs.
    Mais cet « écosystème culturel » est fragile. La modernité, dans son approche fonctionnelle, a souvent occulté ces richesses patrimoniales léguées par les anciens, héritage parfois perçu comme une contrainte face aux évolutions technologiques et aux impératifs économiques. Tout en évitant une vision passéiste qui pourrait aboutir à des vignobles reliques, ces paysages doivent s'intégrer dans une gouvernance patrimoniale des territoires viticoles.
    Cet ouvrage militant permet aux amateurs de vin et de nature, de s'extasier sur la beauté et la diversité des paysages viticoles mondiaux et aux professionnels de mieux appréhender les valeurs culturelles, esthétiques et patrimoniales de leur terroir ainsi que les défis écologiques d'aujourd'hui et de demain.

  • "Les années 2014 à 2018, les médias nous le rappellent désormais régulièrement, sont celles de la commémoration du centième anniversaire de la guerre de 14-18.
    Les hommes ont souffert... considérablement souffert.
    À l'occasion de cette commémoration, c'est cependant à la mémoire de leurs compagnons à quatre pattes, ruraux ou citadins, montés, bâtés, ou attelés, enrôlés, de gré (celui de leurs propriétaires)... ou de force, que j'ai décidé, bien modestement, de consacrer cet ouvrage. "
    Au sommaire :
    La Belle Époque
    Les gardiennes
    Si vis pacem, para bellum
    Morts au champ d'honneur
    Bons pour le service
    Des hôpitaux pour chevaux
    La guerre à cheval
    Ânes de guerre
    Les forces en présence
    De courageux hybrides
    Les unités de service

  • Comment les tracteurs des marques étrangères ont-ils fait progresser l'agriculture en France ? Cette fois-ci, Bernard Gibert nous plonge dans des documents toujours aussi inédits qui vont nous faire découvrir la technologie des machines allemandes. Quelles étaient les innovations de ces tracteurs ? Qu'ont-ils apporté aux agriculteurs ? Ont-ils fait évoluer les métiers ? Plus de 200 prospectus rares et instructifs sur ce qu'était l'agriculture en France des années 1930 aux années 1970 ! Les marques allemandes les plus diffusées en France dans les années 1930 étaient Deutz, Fendt, Lanz et Hanomag. Réputés pour être de bonne qualité, ces tracteurs étaient très appréciés. Mais depuis le début de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à quelques années après la sortie de la guerre, ils sont interdits à la vente. Ils sont à nouveau autorisés à l'importation sur le sol français à partir de 1950. À nouveau fortement diffusés, ils ont connu un bel essor auprès des agriculteurs français qui ont pu, en plus, découvrir les modèles de chez Porsche ou de chez Allgaier. Hormis Deutz ou Fendt, les autres marques allemandes ont aujourd'hui disparu.

  • Une fois de plus, Les Editions France agricole s'associent à Campagne et compagnie pour proposer aux passionnés de tracteurs anciens un ouvrage inédit !
    Il présente les 200 modèles les plus emblématiques de l'agriculture moderne.
    Très peu de collectionneurs possèdent ces prospectus d'époque. Ils font revivre une période d'évolution technologique majeure qui a profondément bouleversée la vie des agriculteurs.

  • Après avoir recueilli le témoignage des personnes sur le thème de la relation homme-cheval, Christelle Perrin s'intéresse aujourd'hui à ce que peuvent en dire les chevaux grâce à une équipe de six communicatrices animalières qui nous offrent le fruit de leurs conversations avec des chevaux différents : cheval de club, cheval de spectacle, jeune cheval au débourrage, cheval médiateur...

  • Ce livre parcourt l'histoire des plantes, des lieux et des hommes, étroitement imbriqués depuis des siècles. Hier, sauvages et agricoles, les plantes entraient totalement dans la vie quotidienne, recherchées pour des raisons à la fois alimentaires, médicinales et domestiques ; aujourd'hui, elles subissent deux regards contradictoires : d'un côté, certaines sont mal aimées, perçues comme gênantes ; de l'autre, elles sont convoitées, voire adulées, pour leurs vertus, sources de bien-être, de détente et de vie saine. Des plantes, des lieux, des hommes. Entre eux, se tissent des liens très serrés, à la fois utilitaires et poétiques, qui rendent également compte des grands mouvements de l'histoire économique et sociale de notre pays. De ce point de vue, passé et présent portent des regards contrastés et parfois inattendus sur les plantes qui nous entourent. - Des plantes, des lieux et des hommes : une étroite complicité - Des plantes, des lieux et des hommes : la séparation - Plantes en agriculture - Destins de lieux - Sagas de plantes

  • Pourquoi élever des poules ? Pourquoi produire ses propres oeufs ou rechercher ceux produits grâce aux solutions alternatives ? Pour faire diminuer son empreinte carbone et pour gérer ses déchets domestiques. Parce que, en tant que consommateur, il est logique de s'intéresser au bien-être des animaux et aux qualités nutritionnelles de ce que l'on mange.
    Ce guide pratique s'adresse :
    aux éleveurs amateurs ainsi qu'aux petits producteurs de poules désireux d'améliorer leurs pratiques
    aux producteurs de végétaux souhaitant intégrer un élevage sur leur exploitation
    pour limiter l'usage des intrants (engrais ou pesticides)
    Il propose des solutions en matière d'élevage de poules qui garantissent les
    intérêts non seulement des hommes mais aussi des animaux :
    les conseils pour permettre d'offrir à ses animaux les meilleures conditions
    afin de réduire leur stress et d'améliorer ainsi l'état sanitaire du poulailler ou de
    l'élevage. Quand les animaux sont « heureux », on note une nette réduction du
    parasitisme et le renforcement du système immunitaire tout en augmentant
    la qualité des oeufs,
    des astuces pour créer des parcours herbeux, précieux outil permettant de
    diminuer drastiquement les coûts alimentaire et de vétérinaire,
    des idées de développement de commercialisation des oeufs en circuits courts
    gagner un peu d'argent sur sa production ou pour diversifier son activité.

  • Comment prendre soin d'un âne ? Quels sont les bons gestes pour prévenir les maladies ? Comment observer son animal ? Quelle alimentation adopter pour le garder en bonne santé ? Quelles sont les pathologies les plus courantes et comment les soigner ?
    Que vous ayez acquis un âne pour votre plaisir ou que vous soyez éleveur professionnel, vous trouverez dans ce guide tous les conseils permettant de devenir incollable sur les soins aux ânes. Ce guide pratique rédigé par une équipepluridisciplinaire vous présente de façon très complète :
    - l'âne en bonne santé (contrôle quotidien, soins à pratiquer soi-même, administration des médicaments et pharmacie de l'éleveur, consultations dentaires, contention...) ;
    - l'alimentation (principes de physiologie, choix d'une alimentation adaptée, fourrages et apport en fibres, minéraux, conservation des aliments, prise alimentaire, abreuvement, observation des crottins...) ;
    - les pathologies par appareil (sous forme de fiches) : maladies de l'appareil digestif, de l'appareil respiratoire, de l'appareil urogénital, de la peau, de l'oeil, de l'appareil locomoteur et les maladies infectieuses ;
    - la reproduction (mâle/femelle, castration, mise-bas, soins au nouveau-né) ;
    - les plantes toxiques ;
    - l'âne âgé.
    Dans cette nouvelle édition, pour chaque maladie, un code indique la fréquence (de très rare à très fréquent) et la gravité chez l'âne (de bénin à très grave, voire mortel). Dans la partie « Alimentation », un nouveau chapitre sur l'alimentation de l'âne âgé, les compléments et les apports en minéraux a été ajouté. Enfin, dans la partie « Plantes toxiques », vous trouverez des compléments correspondant aux nouvelles connaissances dans ce domaine qui évoluent régulièrement.

  • Comment vivre de l'agriculture? Comment faire face au changement de paradigme de l'agriculture du XXIe siècle ? Ils sont jeunes, audacieux et ils ont relevé ce défi !
    Dans ce tour de France, Christophe et Sylvie Dequidt auraient pu en présenter des centaines comme eux, mais ils en ont sélectionné 50.
    Ils sont courageux, téméraires et montrent des talents multiples : ils sont inventifs et innovants, branchés et digitaux, ce sont des techniciens hors pair et des gestionnaires avertis... Ils sont plus que cela encore : ils sont solidaires et surtout, à l'encontre de toutes les images véhiculées sur les agriculteurs, ils sont heureux et fiers de leur métier ! Leurs engagements, leur humanité les rendent beaux. Vous allez les adorer !
    Les auteurs ont choisi de montrer leurs démarches d'entrepreneurs, la grande diversité des productions en France autour de quatre thèmes :
    - s'installer, transmettre, former ;
    - créer de la valeur ajoutée et se diversifier ;
    - innover et se projeter ;
    - être un acteur de la société civile.
    Préface par Vincent Chatellier.

  • Comment les tracteurs des marques étrangères ont-ils fait progresser l'agriculture en France ? Cette fois-ci, Bernard Gibert nous plonge dans des documents
    toujours aussi inédits qui vont nous faire découvrir la technologie des machines anglaises, américaines et canadiennes. Quelles étaient les innovations de ces tracteurs ? Qu'ont-ils apporté aux agriculteurs ? Ont-ils fait évoluer les métiers ?
    Plus de 200 prospectus rares et instructifs sur ce qu'était l'agriculture en France des années 1930 aux années 1970 ! On trouve des tracteurs américains à roues fer sur le sol français pendant et après la Première Guerre mondiale. Cependant, les premiers tracteurs à roues pneu sont arrivés au début des années 1930 et prennent leur essor après le plan Marshall. À l'époque, pour le prix d'un cheval, on pouvait
    investir dans l'achat d'un tracteur américain. Cela a d'ailleurs un peu miné le commerce des marques françaises.
    Concernant les tracteurs venus de Grande-Bretagne, s'ils avaient leurs propres marques, comme les Nuffield ou les David Brown, il s'agissait souvent de modèles américains construits dans les usines anglaises et importés en France.
    Les tracteurs des pays d'Europe du nord avaient la réputation d'être d'excellente qualité, surtout ceux des marques Volvo et Bolinders. Les modèles belges, eux, peu connus en France, étaient souvent produits en petites quantités. De ce fait, ces tracteurs d'Europe du nord étaient souvent très chers à l'achat. Les tracteurs belges étaient peu rependus tandis que les marques suédoises étaient très bien
    diffusées. Ces tracteurs, des pays du nord, sont toujours connus aujourd'hui sous la marque Valtra.

empty