Sciences & Techniques

  • Le mot de «  psychiatrie  », la «  médecine de l'âme  », ne date que du début du xixe  siècle. Il recouvre toutefois un ensemble d'observations et de pratiques remontant à la plus haute Antiquité, dont Hippocrate et Gallien ont réalisé une vaste synthèse en fondant la théorie des humeurs, base d'une approche nouvelle, prescrivant aux médecins de rétablir un équilibre corrompu chez leurs malades.Aux traitements médicaux, exercices physiques, diète, bains, purgations a longtemps été associé le recours à Dieu et à ses saints, dans le cadre de pèlerinages et de séances d'exorcisme. Et si la médecine reconnaît ensuite que la folie est curable, elle recourt à des traitements d'immersion, de secousse, d'électrisation, à des prescriptions visant à remplacer le mal par le mal, à des machines rotatoires qui, pour avoir souvent été expérimentés par les praticiens eux-mêmes, n'ont souvent rien à envier aux méthodes des périodes antérieures. À cette époque aussi, la sexualité peut constituer un dérèglement psychiatrique... comme un traitement.Après la période des traitements de choc et de la chirurgie du cerveau, ce n'est qu'au milieu du xxe  siècle qu'apparaissent les psychothérapies, les physiothérapies et les médicaments psychotropes efficaces... bien qu'ils ne soient pas tous sans dangers  !Des remèdes ancestraux les plus insolites aux médications récentes, l'auteur nous offre un panorama inédit et fascinant de la psychiatrie à travers l'Histoire.  Psychiatre hospitalier à Paris et ancien président de la Société médicale des psychiatres des hôpitaux, Michel Caire est également docteur en histoire à l'École pratique des hautes études. 

  • Dans les démocraties occidentales le monde des enquêtes criminelles est vaste et souvent méconnu. Notamment les enquêteurs privés, qui, s'ajoutant à ceux de la police, oeuvrent dans les services internes de sécurité, au sein des banques, grandes compagnies commerciales, assurances, aéroports, ministères...
    Véritable état des lieux basé sur la théorie et la pratique, ce livre répond à toutes les questions que l'on peut se poser sur le sujet. Comment l'enquête criminelle est-elle pratiquée par les enquêteurs compétents ? Quelles méthodes s'avèrent les plus performantes ? Comment réussir une enquête rapidement ? Comment enquêter sans porter atteinte aux droits et aux libertés ? Quelles sont les meilleures stratégies ? Quelles sont les caractéristiques de l'enquête scientifique ? Les progrès de la science et du numérique ont-ils rendu l'enquête plus efficace ? Pour quelles raisons une investigation réussit-elle alors qu'une autre échoue ? Les taux de solution ont-ils un impact sur les taux de criminalité ? Que faut-il savoir sur le droit de l'enquête ? Les réponses à ces questions s'appuient sur de nombreux cas réels (agressions sexuelles, fraudes, homicides, introductions par effraction, incendies criminels) ainsi que sur les connaissances scientifiques et juridiques sur l'enquête et sur la criminologie.

  • Avec la mission européenne Rosetta, scientifiques et ingénieurs ont pour la première fois pu accompagner la course d'une comète autour du Soleil, étudier en continu son évolution et déposer un atterrisseur à sa surface. Cette prouesse marque un nouveau chapitre dans l'histoire des recherches sur les comètes.Débutée il y a plusieurs siècles avec les premières observations de ces astres, cette histoire ne s'est jamais interrompue. Elle a conduit les femmes et les hommes qui l'ont écrite à accomplir des exploits dans la compréhension et l'exploration de ces objets primordiaux de notre système solaire. Actrices des trente dernières années de ces études, Janet Borg et Anny-Chantal Levasseur-Regourd partagent leurs connaissances et leur enthousiasme devant cette aventure exceptionnelle, des premiers dessins de comètes du Ier millénaire avant notre ère aux images qui ont révélé les paysages fantastiques de 67P/Churyumov-Gerasimenko.  Rédactrice en chef de l'Astronomie et rédactrice en chef adjointe d'Histoire de la recherche contemporaine, Janet Borg a été enseignante-chercheure à l'Université Paris 7 et à l'Institut d'Astrophysique Spatiale d'Orsay. Professeure émérite à l'UPMC, Anny-Chantal Levasseur-Regourd mène ses recherches au LATMOS. Responsable scientifique de diverses expériences à bord de sondes spatiales internationales, elle est très impliquée dans les missions Giotto, Rosetta et Philae. Elle a exercé plusieurs mandats internationaux et a représenté la France à l'Année mondiale de l'astronomie en 2009. L'Union astronomique internationale a baptisé l'astéroïde 6170 «  Levasseur  » en son honneur. 

empty