Entreprise, économie & droit

  • La répartition des richesses est l'une des questions les plus débattues aujourd'hui. Mais que sait-on vraiment de l'évolution des inégalités sur le long terme ?
    Fruit de quinze ans de recherches et parcourant trois siècles et plus de vingt pays, cette étude renouvelle entièrement notre compréhension de la dynamique du capitalisme en situant sa contradiction fondamentale dans le rapport entre la croissance économique et le rendement du capital. Si la diffusion des connaissances apparaît comme la force principale d'égalisation des conditions sur le long terme, à l'heure actuelle, le décrochage des plus hautes rémunérations et, plus encore, la concentration extrême des patrimoines menacent les valeurs de méritocratie et de justice sociale des sociétés démocratiques.
    Un best-seller mondial accessible à tous dans cette version audio lue avec passion et clarté par Christophe Brault.
    Note de l'éditeur :
    L’édition audio rend compte des principales données de chaque tableau et graphique cités. Il n’est pas nécessaire de les avoir sous les yeux pour comprendre le propos du livre. Cependant, nous vous indiquons leur numérotation afin que vous puissiez les consulter en ligne si vous souhaitez approfondir le sujet. Les tableaux et les graphiques ont des numérotations distinctes.
    Une fois sur le site piketty.pse.ens.fr/fr/capital21c, cliquez sur le lien intitulé « l’ensemble des graphiques et tableaux » pour y avoir accès.
    Voici deux formules mathématiques élémentaires qui sont souvent utilisées dans l’ouvrage :
    α = r × β (soit alpha égal r multiplié par bêta)
    Loi selon laquelle la part du capital dans le revenu national est égale au produit du taux de rendement du capital et du rapport capital/revenu.
    β = s/g (soit bêta égal s divisé par g)
    Loi selon laquelle le rapport capital/revenu est égal dans le long terme au rapport entre le taux d’épargne et le taux de croissance.
    Table des matières : 
    Avant-propos
    Introduction
    Première partie : revenu et capital
    Chapitre 1. Revenu et production
    Chapitre 2. La croissance : illusions et réalités
    Deuxième partie : la dynamique du rapport capital/revenu
    Chapitre 3. Les métamorphoses du capital
    Chapitre 4. De la vieille Europe au Nouveau Monde
    Chapitre 5. Le rapport capital/revenu dans le long terme
    Chapitre 6. Le partage capital-travail au XXIe siècle
    Troisième partie : la structure des inégalités
    Chapitre 7. Inégalités et concentration : premiers repères
    Chapitre 8. Les deux mondes
    Chapitre 9. L’inégalité des revenus du travail
    Chapitre 10. L’inégalité de la propriété du capital
    Chapitre 11. Mérite et héritage dans le long terme
    Chapitre 12. L’inégalité mondiale des patrimoines au XXIe siècle
    Quatrième partie : réguler le capital au XXIe siècle
    Chapitre 13. Un État social pour le XXIe siècle
    Chapitre 14. Repenser l’impôt progressif sur le revenu
    Chapitre 15. Un impôt mondial sur le capital
    Chapitre 16. La question de la dette publique
    Conclusion
    Remerciements

    © Éditions du Seuil, 2013
    © et (P) Audiolib, 2020
    durée : 26h45

  • Dans la nuit du 18 au 19 janvier 2011, Laëtitia Perrais a été enlevée à 50 mètres de chez elle, avant d'être poignardée et étranglée. Il a fallu des semaines pour retrouver son corps. Elle avait 18 ans.
    Ce fait divers s'est transformé en affaire d'État : Nicolas Sarkozy, alors président de la République, a reproché aux juges de ne pas avoir assuré le suivi du «présumé coupable», précipitant 8 000 magistrats dans la rue.
    Ivan Jablonka a rencontré les proches de la jeune fille et les acteurs de l'enquête, avant d'assister au procès du meurtrier en 2015. Il a étudié le fait divers comme un objet d'histoire, et la vie de Laëtitia comme un fait social. Car, dès sa plus jeune enfance, Laëtitia a été maltraitée, accoutumée à vivre dans la peur, et ce parcours de violences éclaire à la fois sa fin tragique et notre société tout entière : un monde où les femmes se font harceler, frapper, violer, tuer.
    © Éditions du Seuil, août 2016
    © et Audiolib, 2017
    Durée : 11h12

  • Elles sont neuf. Neuf femmes avocates que les projecteurs ignorent, préférant leurs confrères, les fameux « ténors du barreau ».
     
    Chacune de ces avocates a, dans le coeur, un procès particulier, un de ceux dont on ne se remet jamais vraiment. Elles ont défendu  Guy Georges, la famille d'Ilan Halimi, Bertrand Cantat, Charles Pasqua, un Premier ministre des Balkans, ou des anonymes accusés de matricide, d'agression sexuelle, de tentative de meurtre. Ces procès, ce qu'ils disent d'elles, elles le racontent pour la première fois.
     
    Une passionnante plongée dans la psyché des grandes pénalistes qui confirme que la hauteur et la complexité d'un métier sont  aussi une affaire de femmes.
     

  • Les silences de la loi ; une magistrate face à l'inceste Nouv.

    Avant la rue, le premier lieu d'insécurité pour de nombreux enfants est le toit familial. C'est souvent un père, un beau-père ou un oncle qui va, des années durant, abuser d'un enfant dans le silence profond et verrouillé d'une famille. Aujourd'hui, près d'un tiers de l'activité de nos cours d'assises est consacrée au jugement de viols sur des enfants, commis majoritairement dans le milieu familial. Pour répondre à ces actes destructeurs pour les victimes, la loi pénale doit être réexaminée. En matière d'inceste tout particulièrement, les interdits doivent être posés clairement pour ne pas laisser de place à un faux débat sur le consentement de l'enfant, qui ne devrait jamais être abordé. Forte de son expérience de magistrate et des nombreux cas qu'elle a suivis, la juge Marie-Pierre Porchy s'élève contre ces lacunes légales. Elle condamne en outre un fonctionnement judiciaire inadapté au recueil de la parole fragile de l'enfant et qui peut, à son tour, devenir traumatisant au lieu d'être réparateur. Un livre fondamental et nécessaire pour comprendre ce tabou de notre société, faire évoluer notre droit et contribuer à une justice plus humaine.
    Marie-Pierre Porchy a été juge des enfants, magistrate du parquet, juge d'instruction, avant d'être vice-présidente de tribunal de grande instance et juge des libertés et de la détention.

  • Retrouver la confiance en l'économie Nouv.

    « Dans cette période d'incertitudes lourdes, jamais notre besoin de confiance n'a été aussi fort. Mon objectif avec ce livre est de dire pourquoi nous devons et comment nous pourrions retrouver confiance en l'économie. L'économie doit être au service des hommes et contribuer à notre bien-être, à nos projets, à la justice sociale et à l'exigence environnementale. Oui, on peut encore agir et avancer dans la France et l'Europe d'aujourd'hui. Notre pays a plus d'atouts qu'il ne le croit. » F. V. G. François Villeroy de Galhau est gouverneur de la Banque de France.

  • Penser l'après-Covid est vital. Deux scénarios sont envisageables. Le premier est celui d'une aggravation de la crise sanitaire, économique et sociale, faute de réponses adaptées. Le scénario alternatif est celui de la maîtrise, même imparfaite, de la pandémie et d'une refondation de l'économie mondiale sur des bases plus saines et durables.
    Pour définir où se fixera le curseur entre ces deux scénarios, tout dépendra des politiques économiques et sanitaires mises en oeuvre - de l'entreprise à l'économie mondiale en passant par un nouveau paradigme du travail et de l'emploi.  Première solution : le repli sur soi, le protectionnisme et la guerre des monnaies, terreau de tous les populismes. Seconde solution : la prise de conscience que la coopération et la solidarité sont les seuls piliers d'une sortie de crise par le haut.
    La politique à mettre en oeuvre ne peut pas être réformiste. Il faut des ruptures. Ce livre court et incisif en propose huit (revenu universel de base, transition énergétique, décentralisation, syndicalisme...). Il dessine ainsi le « chemin de crête » étroit qu'il est possible de suivre pour sortir de cette crise historique de manière équitable et pérenne.
    Chef économiste de Natixis, Patrick Artus est professeur associé à l'École d'Économie de Paris. Olivier Pastré est professeur d'économie à l'université Paris-VIII et président d'IMB Bank (Tunis). Ils sont tous deux membres du Cercle des économistes et ont publié ensemble Sorties de crise (Perrin, 2009).

  • La destruction créatrice est le processus par lequel de nouvelles innovations viennent constamment rendre les technologies et activités existantes obsolètes. C'est le processus par lequel les emplois nouvellement créés viennent sans cesse remplacer les emplois existants. Ce livre invite le lecteur à repenser l'histoire et les énigmes de la croissance à travers le prisme de la destruction créatrice et à remettre en cause nombre d'idées reçues. Pourquoi les révolutions technologiques et l'automatisation créent plus d'emplois qu'elles n'en détruisent. Pourquoi concurrence et politique industrielle ne sont pas antinomiques. Pourquoi l'impôt n'est pas le seul moyen de rendre la croissance plus juste. Pourquoi la croissance n'est pas correctement mesurée. Pourquoi la stagnation séculaire n'est pas une fatalité. Pourquoi l'industrialisation n'est pas une étape indispensable dans le processus de développement. Pourquoi la taxe carbone n'est pas l'unique levier d'une croissance plus verte. Pourquoi, avec des politiques publiques appropriées, la destruction créatrice ne nuit pas à la santé et au bonheur. Pourquoi l'innovation a besoin du marché, de l'État, mais également d'une intervention active de la société civile. Le Pouvoir de la destruction créatrice est à la fois une exploration des ressorts de la prospérité économique et un guide pour penser l'avenir du capitalisme. Philippe Aghion est professeur au Collège de France, où il dirige la chaire Institutions, Innovation et Croissance, ainsi qu'à la London School of Economics et à l'Insead. Céline Antonin est économiste à l'Observatoire français des conjonctures économiques, maître de conférences à Sciences Po Paris et chercheuse associée au Collège de France. Simon Bunel est administrateur de l'Insee, économiste à la Banque de France et chercheur associé au Collège de France. 

  • Le  futur de la monnaie Nouv.

    La monnaie traditionnelle est-elle vouée à disparaître ? Les innovations en matière monétaire nous donnent le vertige : diversification des moyens de paiement avec les applications sur Internet et le mobile, apparition des monnaies digitales comme la libra ou de crypto-actifs comme le bitcoin, banalisation des monnaies locales... Comment s'y retrouver entre toutes ces monnaies ? Qu'est-ce qui différencie les monnaies digitales des monnaies électroniques ? Quid des monnaies de banque centrale ? Au-delà des aspects technologiques, quel est le rôle fondamental de la monnaie ? Celui-ci est-il menacé lorsque des acteurs privés cherchent à développer leur propre monnaie ? Ce livre veut démontrer que la monnaie est un bien public et que l'accès à la monnaie est une dimension fondamentale de la dignité humaine. À ce titre, la monnaie joue un rôle important tant pour les équilibres géopolitiques que pour le verdissement de la finance et la transition écologique des territoires. Ce livre y répond et nous explique pourquoi et comment. « Ce livre est d'abord d'utilité publique. En soulevant le voile de complexité qui obscurcit trop souvent les questions monétaires, les auteurs permettent aux citoyens de se les approprier. » Benoît Coeuré Michel Aglietta est professeur émérite à l'université Paris-Nanterre et conseiller scientifique au CEPII et à France Stratégie. Il a été membre de l'Institut universitaire de France et membre du Haut Conseil des finances publiques. Natacha Valla est économiste, doyenne de l'École du management et de l'innovation à Sciences Po, après avoir travaillé à la Banque centrale européenne. Elle a été membre du Conseil d'analyse économique (CAE) et du conseil scientifique de l'ACPR. Benoît Coeuré est un ancien membre du directoire de la Banque centrale européenne (2012-2019). Il est depuis 2020 chef du pôle innovation de la Banque des règlements internationaux (BRI), où il travaille notamment sur les enjeux de la monnaie numérique. 

  • L'abolition

    Robert Badinter

    • Fayard
    • 28 Août 2000

    Ce livre est le récit d'une longue lutte contre la peine de mort. Il commence au jour de l'exécution de Claude Buffet et de Roger Bontems, le 24 novembre 1972, et s'achève avec le vote de l'abolition, le 30 septembre 1981. Depuis lors, l'abolition s'est étendue à la majorité des États dans le monde. Elle est désormais la loi de l'Europe entière. Elle marque un progrès irréversible de l'humanité sur ses peurs, ses angoisses, sa violence. À considérer cependant les exécutions pratiquées aux États-Unis, en Chine, en Iran et dans de nombreux autres pays, le combat contre la peine de mort est loin d'être achevé. Puisse l'évocation de ce qui advint en France servir la grande cause de l'abolition universelle. R.B.

  • L'exécution

    Robert Badinter

    • Fayard
    • 25 Mars 1998

    J'avais écrit ce livre, où se mêlent récit d'un drame judiciaire et réflexions sur la justice et le métier d'avocat, après l'exécution de Claude Buffet et Roger Bontems, en novembre 1972, à Paris, dans la cour de la prison de la Santé. Tous deux avaient été condamnés à mort par la Cour d'assises de Troyes pour avoir pris en otage et égorgé, à la Centrale de Clairvaux, une infirmière et un gardien. Leur grâce avait été refusée par le Président Pompidou. Depuis lors, la guillotine a été reléguée dans les caves d'un musée, et la peine de mort a disparu de nos lois. Mais elle sévit encore dans d'autres pays, notamment aux Etats-Unis. Et la tentation d'y revenir n'a pas disparu de tous les esprits. Cette justice qui tuait, la voici à l'oeuvre dans ce livre. Il n'est pas inutile que de nouvelles générations, plus heureuses à cet égard que la nôtre, la connaissent. R.B.

  • Comme dans la mythologie antique, le monde vit aujourd'hui sous l'emprise de Titans. Ce sont les grandes firmes technologiques, GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft) et autres BAT (Baidu, Alibaba, Tencent) dont la puissance, excédant celle des États, n'a jamais eu de précédent (les seuls profits annuels d'Apple excèdent le PIB de la plupart des pays du monde).
    Ces titans technologiques ont bénéficié, depuis la crise financière de 2008-2009, d'un afflux massif de capitaux, et de moyens de financement considérables grâce à la politique de bas taux d'intérêt des banques centrales destinée à alléger le coût de la dette des États et des entreprises. Le capitalisme financier a donc fait le lit des Titans technologiques, qui ont à leur tour cassé nos modèles économiques et sociaux, et basculé le monde dans le virtuel- où les fake news ne se distinguent plus de la vérité,   ni le complotisme et le conspirationnisme de l'enchaînement complexe des causalités.  D'où l'ascension concomitante de Titans politiques (Xi Jinping, Donald Trump, Vladimir Poutine, Reciep Tayyip Erdogan, Jair Bolsonaro et d'autres), qui ont bouleversé les règles du jeu géopolitique mondial et réinstauré volonté de puissance et règne du rapport de forces brutal.
    Devenu le terrain d'affrontement de ces Titans économiques et politiques qui n'ont plus rien à voir avec leurs prédécesseurs, le monde est rendu plus incertain et plus dangereux. 
    Révolution monétaire, révolution technologique, révolution politique: cet enchaînement produit un monde nouveau où toutes les règles anciennes deviennent obsolètes. 
    Loin de changer la donne, la pandémie du Covid-19 aura été un révélateur de l'état de la planète.  Les forts en sortiront plus solides encore, les faibles encore plus démunis. Des phénomènes apparus ces dernières années vont s'accélérer : automatisation et délocalisation du travail, puissance du capitalisme alimentée par la création monétaire des banques centrales et les taux négatifs, prégnance des technologies, réduction des libertés individuelles, aggravation de la fracture entre ceux qui ont et ceux qui n'ont pas, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas, ceux qui peuvent se protéger des risques et ceux qui y sont exposés.
    Au point que le revenu universel sera probablement la seule solution pour que les millions d'emplois qui vont disparaître ne débouchent pas sur des révoltes de la pauvreté et de la faim.

  • Sur la piste des crimes non résolus 
    Avec Elisabeth Fleury 
    Mise en examen de Michel Fourniret dans l'assassinat d'Estelle Mouzin (2003),  résolution des meurtres de Christelle Maillery (1986) et de Christelle Blétry (1996),  réouverture des dossiers des Disparus de l'Isère et de ceux des Oubliés de l'A26,  condamnation du tueur en série Émile Louis... À l'origine de ces victoires judiciaires,  un tandem d'avocats dévoués aux « cold cases », ces vieilles affaires criminelles  que l'on croit - à tort - définitivement enterrées.
    Pour la première fois, Corinne Herrmann et Didier Seban dévoilent les coulisses  de leur métier : les années de travail dans l'ombre, les enquêteurs et les magistrats  parfois sourds à leurs requêtes, le courage des familles endeuillées, les archives  poussiéreuses exhumées de haute lutte, mais aussi les rencontres bouleversantes  d'êtres exceptionnels qui transforment leur souffrance en combat.
    Leur récit, très personnel, nous plonge au coeur des grands  dossiers judiciaires de ces dernières décennies, au plus près des tueurs  et de leurs victimes. Il est aussi un rappel, pétri d'humanité,  de ce qui fonde leur engagement : la soif de justice.

  • « Cette histoire commence dans la nuit des temps. Un homme qui passe remarque un arbuste dont les branches se terminent par des flocons blancs. On peut imaginer qu'il approche la main. L'espèce humaine vient de faire connaissance avec la douceur du coton. Depuis des années, quelque chose me disait qu'en suivant les chemins du coton, de l'agriculture à l'industrie textile en passant par la biochimie, de Koutiala (Mali) à Datang (Chine) en passant par Lubbock (Texas), Cuiabá (Mato Grosso), Alexandrie, Tachkent et la vallée de la Vologne (France, département des Vosges), je comprendrais mieux ma planète. Les résultats de la longue enquête ont dépassé mes espérances. Pour comprendre les mondialisations, celles d'hier et celle d'aujourd'hui, rien ne vaut l'examen d'un morceau de tissu. Sans doute parce qu'il n'est fait que de fils et de liens, et des voyages de la navette. » E.O.

  • « J'ai écrit ce livre pour vous.
    Vous qui souhaitez changer de vie.
    Vous qui voulez générer des revenus complémentaires.
    Vous qui voulez devenir libre financièrement.
    Je m'appelle Victor Lora, j'ai 32 ans.
    Pendant dix ans, je me suis lancé dans presque tout
    ce qu'on peut faire pour devenir rentier.
    Et j'y suis arrivé, à 30 ans. »
     
    Vous démarrez votre vie professionnelle, vous vous interrogez sur votre job ou vous voulez gagner plus d'argent... Il est encore temps de tout changer !
    De manière inédite, cet ouvrage met à votre disposition une méthode accessible quels que soient votre âge et votre patrimoine pour accéder à l'indépendance financière, consommer autrement et vivre enfin la vie que vous voulez.
    /> Oui, on va vous parler d'investissements immobiliers. Oui, on va vous parler d'investissements en bourse. Oui, on va vous parler de lancer votre entreprise. Mais croyez-moi, vous allez tellement aimer que vous en voudrez encore !
    Cerise sur le gâteau : on va même vous convaincre que le frugalisme, consommer moins et mieux, est ce qu'il vous faut.
     
    Victor Lora a travaillé dans le monde de la finance puis a assuré la direction de start-up du Next40. A l'âge de 30 ans, il avait atteint son premier seuil de liberté financière. Il partage sa philosophie et ses conseils sur LinkedIn et son blog devenirfrugaliste.fr.
     
    Avec la collaboration d'Alix Lefief-Delcourt.

  • « On ne lâche pas cet incroyable polar industriel » Les Échos
     
    « Fruit d'une très solide enquête, l'ouvrage qui se lit comme un roman, reconstitue avec verve et minutie ce fiasco barbouzard. » Libération
     
    « Une histoire digne des plus beaux films d'espionnage, un polar dans la réalité, une enquête fouillée, extrêmement documentée. » France Info
     
    « Une descente hallucinante au coeur d'une entreprise gangrenée par la paranoïa et des réseaux de pieds-nickelés. En refermant ce livre d'une efficacité redoutable, on ne sait plus plus s'il faut en rire ou en pleurer. » Challenges
     
    « Je lis ce livre avec la passion qu'on met à lire un polar, c'est une enquête stupéfiante ! » Michel Field, LCI
    Au cours des années Ghosn, Renault est devenu le théâtre des complots et des coups fourrés. On transporte un adolescent de nuit dans un coffre de voiture pour qu'il pirate les ordinateurs des employés, on fait croire à des ingénieurs qu'ils sont pourchassés par de sanguinaires Tchétchènes, on interroge un sous-traitant dans un faux commissariat. Des dizaines de salariés sont licenciés sur la base d'accusations farfelues. Et quand ça va mal, le patron sans scrupule n'hésite pas à sacrifier au sein de l'entreprise qu'il dirige tous ceux qui oeuvrent pour le servir.
     
    Automne 2018, coup de théâtre. Les salariés virés ont été réhabilités et c'est Carlos Ghosn qui croupit dans une cellule au Japon. Le seul à avoir détourné des fonds, c'est lui.
     
    Dans l'ombre, des hommes qu'il avait ciblés lors de l'affaire Renault sept ans plus tôt sourient. Ils ont aidé à précipiter sa chute...
     
    Fruit de trois ans d'enquête, Renault, nid d'espions offre une plongée hallucinante dans une entreprise mythique où les barbouzes manipulent les polytechniciens, où le patron le mieux payé de France ment aux Français et n'hésite pas à crucifier des collaborateurs devant 10 millions de téléspectateurs. Une histoire glaçante. Pourquoi ? Parce que tout est vrai.
     
    À propos de l'auteur  :
    MATTHIEU SUC a commencé sa carrière de journaliste aux édition départementales du Parisien, a collaboré à France-Soir puis au Monde. Depuis 2016, il travaille au pôle enquête de Mediapart. Après dix années passées à chroniques le fait divers en général et le grand banditisme en particulier, il se consacre désormais aux questions de renseignement et de terrorisme. Auteur de cinq livres, il a déjà publié aux éditions HarperCollins Les Espions de la terreur.

  • La France s'est dotée ces dernières années d'un arsenal législatif très complet permettant de mieux protéger les femmes face aux violences sexistes et sexuelles.De la verbalisation du harcèlement de rue à la saisie des armes du conjoint violent, de l'allongement des délais de prescription pour viols sur mineurs aux bracelets d'éloignement des hommes violents, de la levée du secret médical pour les médecins de femmes victimes de violences à la pénalisation du cyberharcèlement en meute, de la création de l'agissement sexiste au travail à la multiplication des ordonnances de protection, les textes de loi ont profondément évolué.De nouveaux dispositifs de signalements, applications, signalement des violences conjugales dans les centre commerciaux, numéros de téléphone ou plateformes de dialogue avec des policiers ont été créées par les pouvoirs publics et les associations.Dans le sillage de #metoo et suite au Grenelle des Violences conjugales organisé par Marlène Schiappa, la société toute entière se mobilise désormais pour sauver les vies de «  Ne Rien Laisser Passer  ».Chaque chapitre répertorie méthodiquement les articles de lois contre les violences sexistes et sexuelles, mais fait aussi appel à des associations féministes, des professionnels du droit des femmes, de la justice ou des forces de l'ordre, pour maîtriser l'ensemble des outils et les mettre à disposition des lecteurs et lectrices.Qu'il s'agisse du harcèlement sexuel dans la rue, des violences conjugales à la maison ou des violences sexistes au travail, ce livre permettra à toutes les femmes de connaître et faire valoir leurs droits pour se défendre et se protéger.

  • Range : le règne des généralistes ; pourquoi ils triomphent dans un monde de spécialistes Nouv.

    «  Ma carrière personnelle colle assez bien au modèle généraliste... Ma passion pour les ordinateurs a toujours été mélangée à beaucoup d'autres  centres d'intérêts.  »  Bill Gates - GatesNotes à propos de  Range
    De « la règle des 10 000 heures » au modèle des parents tigres qui poussent et pressent les enfants à la réussite scolaire, on vous a enseigné que le succès dans tous les domaines passe par une spécialisation précoce et une pratique intensive. Et pire, que si vous ne vous investissiez pas à temps, vous ne rattraperiez jamais votre retard sur ceux qui ont commencé tôt. 
    C'est totalement faux. 
    Dans ce livre, David Epstein démontre que la voie du succès est simple : obtenir un peu d'expérience, dans un domaine puis un autre, faire des détours, expérimenter sans cesse, jongler avec plusieurs centres d'intérêts, et développer ainsi votre généralité . 
    Epstein a étudié la carrière des plus grands athlètes comme Roger Federer, artistes, musiciens, inventeurs et scientifiques, il nous révèle pourquoi dans ces domaines complexes, les généralistes réussissent mieux que les spécialistes. 
    Peu importe ce que vous faites, où vous en êtes, que vous soyez étudiant, scientifique, businessman, parent, retraité, vous verrez le monde différemment après ce livre. Vous comprendrez plus facilement comment on résout les problèmes, comment on apprend et réussit. Vous verrez les échecs comme le meilleur test pour progresser et pourquoi la plupart des «  déserteurs  » finissent par faire une carrière brillante. 
    Range  montre que les personnes qui ont une grande ouverture d'esprit et s'investissent dans diverses expériences et perspectives s'épanouissent et pourquoi élargir vos connaissances à différents domaines est la clé de votre succès.  Élu livre de l'année 2020 par le cabinet de conseil Mc Kinsey  «  Le livre de business et de parenting le plus important de l'année.  »  Forbes

  • LES CLÉS DE COMPRÉHENSION DE L'ACTUALITÉ :Événements majeurs de l'année 2020 : la crise sanitaire, les élections municipales, les élections américaines...Tour du monde de l'actualitéÉclairage sur les informations les plus importantes en France, en Europe, à l'international, sur des grandes thématiques
    DES OUTILS POUR FACILITER LA LECTURE ET L'ANALYSE :Lexique, index et courtes biographies de personnalitésSynthèse des événements mois par moisUne « boîte à outils » rassemblant des données chiffrées, chronologies, cartes géopolitiques, graphiques et textes essentielsEn plus : l'actualité 2021 mois /mois en ligne offerte
     
    L'ouvrage indispensable offrant une lecture illustrée de l'actualité en s'appuyant sur des analyses approfondies et développées
    LES AUTEURS :o Olivia Chevalier, docteur en philosophie, enseigne la culture générale en prépa HEC à Intégrale et la philosophie des sciences à l'ICPo Michel Derczansky, professeur à l'École supérieure de journalisme de Lille, directeur de Bruits d'Europe et de la Revue d'études israélienneso Adrien Tallent, fondateur de la revue en ligne Homo Gulliver, titulaire d'un Master of science in Management à Grenoble École de Management
    o  Pierre Savary, journaliste, directeur de l'ESJ de Lille (École Supérieure de Journalisme)

  • La révolution du solaire ; l'écologie, du fétiche à la réalité Nouv.

    Nous vivons une révolution sans précédent mais qui en a conscience?? Bientôt l'homme disposera, grâce au soleil, d'une ressource énergétique quasi inépuisable et presque gratuite. La révolution du solaire est en marche. Pourtant, et ce livre le montre amplement, elle risque de produire ses effets partout sauf en France. Au-delà d'un discours de façade, tout est en effet mis en oeuvre pour que rien ne change dans notre pays. Désireuse de poursuivre à n'importe quel prix l'aventure nucléaire, EDF contribue largement au statu quo. En outre, une certaine conception de l'écologie, rétrograde, est devenue l'alliée inattendue de la filière atomique. Ce livre est un plaidoyer raisonné pour un autre futur. L'humanité est en passe de devenir la régulatrice de son environnement. En dépassant le vieux conflit entre écologie et économie, une nouvelle voie se dessine. C'est un changement de civilisation qui s'annonce. Yves Jacquin Depeyre est économiste et chef d'entreprise. Dans une forêt qu'il a reboisée, il a créé des centrales solaires, dont il assure lui-même l'exploitation. Il est également l'auteur de La Réconciliation fiscale. 

  • Comme tous les métiers, le métier de libraire est en pleine évolution. Les plateformes, les réseaux sociaux... le libraire n'est plus seulement un commerçant qui vend ses livres. Il se doit d'accueillir, de conseiller, guider le lecteur dans ses choix parmi une production éditoriale toujours pléthorique et le fidéliser. En effet, malgré la loi Lang imposant un prix unique pour le livre en France, la vente de livres en ligne concurrence fortement l'activité des libraires. Des librairies ferment chaque année.
    Voici un livre qui développe tous les outils nécessaires pour assumer les multiples tâches des libraires, quels que soient leur lieu d'exercice, petite librairie, grande librairie de centre-ville, ou magasin de chaîne. Ce livre sera également utile aux étudiants destinés à devenir libraires.

  • Petit manuel de savoir-vivre écologiste au quotidienComment protéger les écosystèmes, la biodiversité, et l'environnement en général, afin de permettre aux sociétés d'y vivre ?
    Comment préserver la planète en ayant un comportement écologiste ?

  • La référence du vocabulaire juridique depuis 50 ansLe Lexique des termes juridiques 2020-2021 permet un accès simple et complet à toutes les définitions, aux concepts et aux notions clés de tous les domaines du droit. Avec plus de 6 000 entrées, l'étudiant à la recherche d'une notion inconnue ou oubliée pourra la découvrir ou se la remémorer et acquérir ainsi des certitudes ou automatismes, utiles à la rigueur du juriste.
    Cette 28e édition, qui marque les 50 ans de l'ouvrage, met en avant plus de 180 définitions en lien avec l'actualité juridique  (réforme des institutions, procédure civile, environnement, justice pénale des mineurs...).
    Les références aux codes et aux grands arrêts permettent de faire le lien entre les définitions, les textes législatifs et la jurisprudence.

  • Il y a vingt ans Apple entamait avec le retour de Steve Jobs sa seconde vie. Google et Amazon étaient des start-up et Facebook n'existait pas. Vingt ans après, les GAFA font partie des entreprises les plus puissantes au monde. N'avons-nous pas fait preuve de naïveté face à ces jeunes pousses qui se réclamaient de la liberté d'entreprendre et de l'innovation ? Peut-on encore lutter contre ces empires plébiscités par les consommateurs et aux ambitions sans limite ? Joëlle Toledano montre dans ce livre comment les GAFA arrivent à s'extraire du droit commun, à verrouiller la concurrence, à définir leurs propres règles en s'appuyant sur l'efficacité des outils numériques. Dénonçant notre retard face à ces entreprises sophistiquées et agiles, elle nous exhorte à comprendre ce nouveau monde et à reprendre l'initiative. La transformation numérique est rapide, bouleverse les chaînes de valeur. Les intérêts de court terme sont souvent opposés à ceux de long terme, d'où les difficultés à définir l'intérêt général. Donnons-nous les moyens de fabriquer les institutions du XXIe siècle au service du bien commun ! Joëlle Toledano, économiste, est reconnue en Europe comme une spécialiste de la régulation des marchés. Elle a été membre du collège de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP, 2005-2011) et a occupé des fonctions importantes dans de grands groupes français. Aujourd'hui, professeure émérite associée à la chaire « Gouvernance et régulation » à Dauphine, elle est au « board » de plusieurs jeunes pousses du numérique. 

  • Une édition majeure, à jour notamment des textes sur les violences conjugales, la copropriété, la réforme de la justice, le divorce, le Covid-19...Les + de l'édition 2021 du Code civil : 
    - Édition enrichie de plusieurs centaines de nouveaux arrêts
    - Création d'un appendice COVID-19 
    - Plus de 30 000 décisions citées 
    - Une jurisprudence profondément remaniée RDO : table des renvois des articles portant sur la RDO, renvois systématiques entre les anciens et nouveaux articles, et inversement 
    - Inclus : le Code en ligne, enrichi, annoté et mis à jour en continu 
    Le Code civil Dalloz comprend le Code civil proprement dit et des centaines de textes complémentaires indispensables et rigoureusement mis à jour. Le code est complété d'annotations de jurisprudence indispensables à l'application des textes, constamment enrichies, avec plus de 30 000 décisions citées. Et toujours, pour la RDO : table des renvois des articles portant sur la RDO, renvois systématiques entre les anciens et nouveaux articles, et inversement.Le Code civil 2021 est à jour de :  La loi du 19 juillet 2019 de simplification, de clarification et d'actualisation du droit des sociétés et l'ordonnance du 21 octobre 2019 modifiant les dispositions relatives aux offres au public de titres  L'ordonnance du 30 octobre 2019 portant réforme du droit de la copropriété des immeubles bâtis Le décret du 30 décembre 2019 relatif à la nationalité française Les décrets des 11, 17 et 20 décembre 2019 réformant la procédure civile et le divorce  La loi du 28 décembre 2019 visant à agir contre les violences au sein de la famille L'ordonnance du 11 mars 2020 relative au régime des décisions prises à l'égard des personnes majeures faisant l'objet d'une mesure de protection juridique  - La loi du 19 juillet 2019 de simplification, de clarification et d'actualisation du droit des sociétés et l'ordonnance du 21 octobre 2019 modifiant les dispositions relatives aux offres au public de titres
    - L'ordonnance du 30 octobre 2019 portant réforme du droit de la copropriété des immeubles bâtis Le décret du 30 décembre 2019 relatif à la nationalité française 
    - Les décrets des 11, 17 et 20 décembre 2019 réformant la procédure civile et le divorce 
    - La loi du 28 décembre 2019 visant à agir contre les violences au sein de la famille - L'ordonnance du 11 mars 2020 relative au régime des décisions prises à l'égard des personnes majeures faisant l'objet d'une mesure de protection juridique.Ce code est autorisé par la Commission nationale de l'examen du CRFPA.

empty