Alexandre StankéÉditeur

  • En 1903, un poète de vingt ans, Franz Xaver Kappus, alors étudiant à l'Académie militaire de Wiener-Neustadt, décide d'envoyer à Rainer-Maria Rilke, ses premiers essais poétiques accompagnés d'une lettre dans laquelle il lui avoue douter de sa vocation. 

  • Les contes, nous le savons maintenant, nous aident à guérir. Ils permettent de nommer l'indicible, de dénouer les contradictions, de réparer les blessures de notre histoire présente et passée. Ils nous aident à grandir, à croître et à nous harmoniser. Ils favorisent à l'intérieur de nous la réconciliation entre différents états de notre condition humaine, le psychisme, le corps et l'esprit qui parfois se révèlent antagonistes et contradictoires. Ils contiennent des mots qui nous enveloppent, nous caressent et nous serrent dans une amicale clarté; ils nous proposent des associations qui nous illuminent dans une limpide atmosphère et nous déposent, plus apaisés, aux confins de l'imaginaire et du réel.

  • « J'ai encore tué quelqu'un. Je suis un tueur en série. D'accord, deux cadavres, c'est une petite série, mais c'est une série quand même. Et je suis jeune. Qui sait jusqu'où les opportunités me mèneront ? L'occasion fait le larron, le meurtrier ou la pâtissière. C'est documenté. »

  • Guide de survie par l'estime de soi Nouv.

    L'estime de soi, votre bouée de sauvetage permettant de vous éviter burnout et dépression tout en favorisant votre santé mentale. Sentez-vous le besoin d'émerger de l'anxiété, de la dépendance, de l'agressivité, de la malchance, du défaitisme et des idées noires? Souhaitez-vous survivre aux périodes houleuses que sont : le divorce, la perte d'emploi, le deuil, la retraite ou l'intimidation, et ainsi éviter de glisser dans les abus, la surconsommation, la dépression ou pire encore à une tentative de suicide. Alors, ce livre audio est à écouter dès maintenant! Retrouvez un équilibre de vie en cultivant cinq sentiments essentiels à votre valeur : la sécurité, l'identité, l'appartenance, la détermination et la compétence tout en utilisant vos pleins pouvoirs sur votre valeur pour un nouveau passeport santé!

  • « À la fin de ce récit, je vais me tuer. Et puis mourir. C'est ainsi. Toute bonne chose a une fin, mais moi aussi. »

    Après les retentissants succès de La Bête à sa mère et La Bête et sa cage, David Goudreault conclut sa trilogie avec Abattre la bête ; des explosions d'amour et de violence pour une finale apocalyptique digne de ce nom.

  • « Ma mère se suicidait souvent. Elle a commencé toute jeune, en amatrice. Très vite, maman a su obtenir la reconnaissance des psychiatres et les égards réservés aux grands malades. Pendant que je collectionnais des cartes de hockey, elle accumulait les diagnostics. »

    Le drame familial d'un homme seul. Et des chats qui croisent sa route.

  • Marie-Maude Pranesh-Lopez est aux prises avec un « trou blanc » qui la pousse à toujours fuir vers l'avant, à tout essayer, ce qui se solde invariablement par une profonde indifférence. Sa mère provoque volontairement des accidents de la route, qui causent des embouteillages. Son père, fervent consommateur de psycho-pop, se livre à la méditation chromatique et adhère à tout ce qui peut favoriser sa croissance personnelle. Dans un récit déconstruit, entrecoupé de pages du journal intime de Marie-Maude, l'auteur explore le thème de la fatalité, en mettant en scène des personnages pour lesquels la rédemption n'arrive pas.

  • "Les neurones, ils s'usent et meurent vachement plus vite si on s'en sert pas. Bah ouais. Le cerveau, c'est comme un muscle. Si tu fous rien, tu deviens con. Alors, faut l'entraîner. Et pour pouvoir s'en servir correctement, 1) faut lui ôter tout ce qui l'obstrue (tout ce qu'on a évoqué avant et qui NE SERT À RIEN), et 2) faut le stimuler. Et plus on le fait, mieux on le fait. Comme le cul : plus on baise, mieux on baise. Et bah là c'est pareil : plus on réfléchit, mieux on réfléchit. En plus, quand on commence à prendre RÉELLEMENT conscience du monde et de la Terre, de cette putain de planète au milieu de nulle part sur laquelle on vit, quand on commence à prendre un tout petit peu de recul et à voir plus loin que le bout de son nez (petit, grand ou tordu), alors TOUT, fondamentalement, TOUT peut devenir intéressant".

  • Les grands drames vecus lors d'une guerre releguent habituellement les evenements moins tragiques, au second rang. Bien que ces derniers passent inapercus durant les combats, ils ne meritent pas moins d'etre connus du public a cause du sentiment de bienveillance, de compassion, d'amour et d'innombrables preuves d'humanite dont ils ont fait preuve. Ce livre audio ne s'attarde donc pas sur les protagonistes des grandes batailles, mais plutot sur les oublies de celle-ci, aux citoyens lambda parmi lesquels on trouvent souvent des heros du quotidien. Elle revele de remarquables peripeties qui ont reussi a remettre un tant soit peu en harmonie les etres humains durant les periodes les plus cruelles du conflit arme de la Seconde Guerre mondiale. Voici quelques-unes de ces peripeties susceptibles de constituer un document commemorant le 75e anniversaire de la fin de la Guerre.

  • Une femme se raconte en sept nuits : de la première alors qu'elle veille sa mère qui va mourir et que lui revient le souvenir de ses 7 ans à Berlin en 1943 quand avec cette mère jeune, belle et intrépide elle traverse la ville en ruines pour rencontrer dans une prison ce père qu'elle ne connaissait pas, à la presque dernière ce sont des nuits nourries par la passion, l'attente ou le désespoir, il lui faudra la dernière pour connaître l'apaisement. Une initiation en sept étapes, un roman porté par un souffle de poésie et une interrogation profondément contemporaine sur le versant secret du monde et des êtres. « J'ai compris que nous ne pouvons affronter le jour que lorsque nous avons la nuit en nous. Pourquoi sept nuits me demanderez-vous ? Parce que Dieu a créé le monde en sept jours et qu'il a donné aux femmes la garde des nuits. Il faut en comprendre la raison. Les nuits sont trop immenses, trop redoutables pour les hommes. Non, bien sûr, que les femmes soient plus courageuses ; elles sont seulement plus à même de bercer sans poser de questions ce que la nuit leur donne à bercer : l'inconnaissable. » 

  • Vivre avec les autres est un florilège d'histoires saisies au quotidien et traitant de la vie en société. Dans ce livre audio, des femmes, des hommes et des enfants se côtoient, rient et s'aiment, mais ils se disputent aussi, et se font violence quand la vie se durcit, à l'école ou au travail, à la maison ou dans la cité. Cet enregistrement est un jardin sous la rosée, rempli de mots d'enfants qui font sourire, de saluts adressés à un inconnu croisé sur un chemin, de minuscules attentions propres à adoucir le quotidien, de dialogues avec l'être aimé. Ce livre audio vous invite à regarder la vie avec lucidité, tendresse et joie.

  • Oups !

    Alain Stanke

    Dans la vie... personne n'est à l'abri des GAFFES. On en a tous fait dans le passé et si on est tous assurés de continuer à en faire dans l'avenir c'est parce que l'étourderie et la maladresse sont inhérentes à la nature humaine. Grand amateur de l'humour involontaire, Alain Stanké, (créateur des émissions de la caméra cachée LES INSOLENCES D'UNE CAMÉRA) -  s'est donné pour tâche de trouver les meilleures bourdes, impairs, dérapages, lapsus, faux-pas, boulettes, bévues et autres défis à la raison, afin de les réunir (pour notre grand plaisir) dans le vaste bêtisier que voici. Toutes les balourdises réunies dans l'enregistrement qui suit sont issues de la RÉALITÉ de la vie. Celle qui, comme on le sait, dépasse toujours l'imagination !

  • Ils ont beau être quelque 300 millions de locuteurs français dans le monde, il arrive qu'à cause des nombreuses dissemblances dont la langue française est truffée, Français (de France), Québécois, Belges, Suisses, Haïtiens, Maliens, Zaïrzois, et beaucoup d'autres qui ont le français en partage, ne se comprennent pas toujours. Cette diversité de langues, dans la langue crée nécessairement des quiproquos, des confusions et des malentendus qui peuvent parfois être fâcheux. Autrement dit, nul francophone, qui se trouve dans un autre pays francophone que n'est pas le sien, n'est jamais à l'abri de bévues qui pourraient lui être fatales. Dans cette recherche inédite, l'auteur présente un survol aussi impressionnant qu'hilarant de ce que l'on pourrait appeler le « FRANCACOPHONE ».

  • La pétrifiante pandémie a fait des milliers de victimes dans le monde entier. Elle restera gravée dans nos mémoires comme un tournant de l'Histoire. Mais, pendant que le Coronavirus bouleversait la planète, d'autres virus, ceux de la solidarité, de la générosité et de la créativité en ont profité pour se propager simultanément. Pendant cette douloureuse épreuve, d'innombrables gestes de fraternité, d'humanité et de bonté ont réussi à irradier nos coeurs en peine en nous apportant du secours tendre, doux, souriant. Ce sont précisément ces belles initiatives, qui ont mis du baume au coeur, qu'Alain Stanké nous présente ici pour nous prouver que rien n'est jamais perdu, que dans les pires moments de la vie l'espoir demeure présent et que les petits bonheurs - qui finissent par devenir grands - sont toujours possibles. Un regard positif sur la nature humaine à laquelle le covid n'aura pas réussi à faire perdre sa créativité ni son sens de l'humour.

  • La plupart d'entre nous n'atteignent qu'une petite fraction de ce que nous pourrions accomplir, si seulement nous avions la confiance en nous. Nous sommes retenus par des sentiments terrifiants d'infériorité. La différence entre le bonheur et le malheur est souvent simplement la capacité de se mesurer de manière honnête et optimiste, au lieu de se mesurer de manière destructive et pessimiste.

  • « Entre le désir profond de se lier, de s'engager corps et âme, et le désir tout aussi profond de préserver sa liberté, d'échapper à tout lien, quel tohu-bohu !  Or, pour vivre ces exigences contradictoires et d'égale dignité sans être écartelé, il n'y a aucun secours à attendre ni de la philosophie, ni de la morale, ni d'aucun savoir constitué.  Il est probable que les seuls modèles adaptés pour nous permettre d'avancer sont la haute voltige et l'art du funambule.  Un mariage ne se contracte pas.  Il se danse. À nos risques et périls. »

  • Le génocide commence le 7 avril 1994. L'inconcevable boucherie gagne rapidement le pays entier. Presque toute la famille de Marie-Josée Gicali est aussitôt tuée, mais cette dernière réussit à échapper au massacre, ne devant sa survie qu'à d'invraisemblables concours de circonstances. Grièvement blessée mais soutenue par des amis, elle survit pendant des semaines dans un état d'hébétude totale.
    Plus tard, elle retrouve un parent, miraculeusement épargné. Après l'hécatombe, la vie reprend peu à peu ses droits dans un Rwanda dévasté. Marie-Josée s'y démène pour subsister d'un jour à l'autre. Un programme d'études à l'étranger lui donne la chance de refaire sa vie ailleurs, au Québec, où elle vit aujourd'hui depuis 20 ans.
    Le récit ne plonge pas d'emblée dans le drame, mais nous y prépare en offrant une mise en contexte de la vie au Rwanda et du quotidien de la famille de l'auteure avant le déchaînement des violences. On découvre ainsi que la tragédie survenue en 1994 couvait depuis déjà plusieurs décennies, ses racines remontant à l'invention pure et simple - par les colonisateurs - de deux « races », les Hutu et les Tutsi qui, à l'origine, étaient de simples groupes sociaux.
    Un témoignage à la langue sobre qui rend avec émotion l'incompréhension de la haine et de la cruauté que des êtres humains ont exercées contre leurs semblables, ce printemps-là, au Rwanda.

  • La vie offre toutes sortes d'inspirations : la nature, le sexe, l'amour, la beauté, la bouffe, tiens, même la laideur... Mais pour ceux qui, comme les six auteurs québécois réunis le temps de ce recueil, sont fous des chiens ou des chats, leur compagnon à quatre pattes se révèle une source intarissable de joie, d'anecdotes savoureuses et d'idées de fiction. Comme chiens et chats propose des nouvelles drolatiques ou dramatiques, ludiques ou très noires, nostalgiques de temps révolus ou résolument tournées vers l'avenir. Des récits aux antipodes les uns des autres, avec, comme point de départ, la passion du chien ou du chat.

  • Dans le contexte des épidémies de plus en plus fréquentes et de plus en plus inquiétantes, que peut-on faire soi-même pour minimiser le risque, augmenter sa résistance aux infections, maximiser son immunité et, si jamais le virus nous attrape, réduire les dommages et en ressortir fort. Que dit la science ? Y a-t-il des substances, des gestes, des habitudes de vies que nous pouvons introduire dans nos vies qui vont nous aider à ne pas être malade, à mieux aider nos proches ? Tout ça et bien plus. Avec son enthousiasme et son énergie habituelle, sa rigueur scientifique et son ouverture d'esprit, Jean-Yves Dionne, l'apothicaire éclectique vous propose un webinaire d'une durée de 90 minutes pour couvrir ce sujet immense et combien important.

  • " Dis papa, est-ce qu'on peut aimer deux personnes en même temps ? Comment on fait pour que l'amour ne meure pas ? Où se trouve la source de l'amour ? " Ne pas confondre passion amoureuse et amour passionné, ne pas occulter non plus la fête des corps, les désirs d'enfants, comprendre la multiplicité des sentiments et l'existence d'un " terrorisme " amoureux... Autant de sujets sensibles que Jacques Salomé évoque en apportant des éléments de réponse à ses enfants - et aux autres - sans préjugé ni gêne. Plus qu'un outil, Jacques Salomé nous propose un ouvrage subtil, sans faux-fuyant, qui remet en place quelques idées reçues en donnant à chacun la liberté de penser et d'aimer. Pour démystifier sans empêcher le rêve.

  • C'est l'histoire d'un rêve millénaire. Concrétisé il y a à peine cent ans, le vol piloté ne cesse de se transformer et de nous surprendre. Aussi, difficile d'imaginer qu'à la fin des années 1930, les passagers avaient droit à des repas de haute qualité servis dans de la porcelaine chinoise, avant de se préparer à dormir dans une couchette confortable. Il fallait toutefois compter de longues heures de trajet pour de courtes distances en traversant fréquemment des zones de turbulence.
    Depuis l'ère du jet set, les avancées technologiques assurent désormais la rapidité et la sécurité des services à toutes les catégories de voyageurs. Il en va certes différemment de leur bien-être. Si le luxe offert en première classe par certaines compagnies aériennes se compare à celui des grands hôtels, l'espace réservé aux classes économiques procure généralement une aisance plutôt modeste.Néanmoins, les fabricants d'équipement aéronautique et les compagnies aériennes elles-mêmes songent désormais au mieux-être de cette clientèle régulière. On pourrait donc, dans un futur proche, avoir droit à des couchettes aménagées dans des modules amovibles situés dans la soute à bagages, ou encore à des couchettes superposées installées à l'arrière de certains appareils.
    Voilà un premier aperçu de l'histoire singulière de l'aviation civile jusqu'au XXIe siècle.

  • Si quelqu'un vous parlait de Comprimés du bonheur, vous penseriez tout de suite au Prozac, un célèbre médicament antidépresseur ou encore à de petites pilules illicites que l'on distribue illégalement un peu partout. Or les Comprimés du bonheur de Daniel Sévigny sont tout à fait légaux et naturels !
    Le but des Comprimés du bonheur ? Nous inspirer et nous permettre d'apporter du bonheur dans notre vie. Comment ? Par nos paroles, par nos pensées et donc tout logiquement par nos actions.
    De petites capsules audio inspirantes, motivantes et réconfortantes. De petites leçons de vie que vous voudrez écouter et réécouter plusieurs fois.

  • Les pirates des Caraïbes avaient imaginé le Draque, l'ancêtre du Mojito, dès le 16e siècle. Et les marins anglais, aidés des Amérindiens, avaient inventé le Punch avant que la Marine anglaise songe elle-même au Gin Fizz et au Gin Tonic pour guérir ses troupes. Aux États-Unis, les bars clandestins, les speakeasies, qui ont proliféré à l'époque de la prohibition ont mis à la mode certaines mixtures, souvent pour camoufler le goût douteux de l'alcool frelaté qu'on y servait. Les palaces partout dans le monde avaient par la suite retenu le principe du mélange en utilisant des alcools purs qu'ils servaient une clientèle d'initiés. Ingénieusement réhabilité depuis la fin du 20e siècle, le cocktail est aujourd'hui synonyme d'élégance, de raffinement accessible à tous, avec des ingrédients atypiques et des accessoires décoratifs et ludiques. Bref, une histoire sinueuse pleine d'astuces et de singularités. Une mixture complexe d'imagination et de liquides qui a donné lieu à une école de bar baptisée Made With Love, à un festival Invasion Cocktail et à bien d'autres savoureux concepts.

  • Nous avons en nous la capacité de nous réguler, d'apaiser le stress, ralentir le rythme et les nombreuses pensées qui nous traversent pour atteindre un état intérieur plus calme et ressourçant. Grâce aux méditations proposées dans ce livre audio, vous retrouverez cet état de tranquillité en quelques minutes, et goûterez les bienfaits d'une détente profonde favorisant le sommeil.

empty