Vie pratique & Loisirs

  • S'engager dans une vie à deux c'est accepter une perte de maîtrise relative sur sa propre vie, alors que la société nous demande au contraire d'être pleinement autonomes et maîtres de nos choix. Amoureux, l'individu veut rester soi, tout en étant avec l'autre. Reste à concilier ces désirs contradictoires, et à trouver un juste équilibre entre intimité et autonomie. Avec l'arrivée d'Internet et sa logique consumériste, qui offre la possibilité de multiplier des liens sans s'engager, les règles du jeu se compliquent encore plus. Ainsi, face à une société de plus en plus hostile et déstabilisante pour l'individu, on rêve d'amour tendre et caressant. Mais pourquoi est-ce si difficile de se rencontrer et de s'investir ? De s'affirmer dans l'intimité ? D'aimer malgré la déception ? On attend de plus en plus, trop peut-être, de nos relations amoureuses, et pourtant vivre à deux n'a jamais été si compliqué.

  • Qui n'a pas entendu décrire le club de hockey des Canadiens de Montréal comme étant « la sainte flanelle »? Qu'y a-t-il donc sous toutes ces appellations religieuses qui décrivent les sportifs comme des « dieux du stade » et pour lesquels les fans vouent un véritable culte?

    C'est à cet exercice que se livre Oliver Bauer dans cet ouvrage en quatre parties. Dans la première, il précise ce qui lui permet d´affirmer que le Canadien est une religion; suivent, en guise d´interlude, deux récits iconoclastes: un « Évangile selon Bob » et une « Liste des 13 figures religieuses du Canadien ». Dans la troisième partie, il ose une critique théologique de la religion du Canadien. Enfin il présente une critique de cette religion et s'intéresse aux mécanismes qui en font une occasion de rencontrer Dieu et un instrument pour diffuser une foi, tout comme ceux dont se servent quelques institutions religieuses.

  • Un enfant qui dérange? Oui, c´est possible. Dès les tous premiers mois de la vie. Parfois, à l´entrée à l´école ou à l´adolescence. Dans toutes les couches de la société. C´est fréquent. Et ce n´est pas nécessairement négatif. Mais il faut le reconnaître, et oser en parler. C´est la seule façon de comprendre ce qui se passe et, si possible, de prévenir des situations qui virent au tragique. Comme adultes, nous sommes tous, un jour ou l´autre, aux prises avec un enfant difficile, le nôtre ou celui des autres.

  • Après Attraction, le premier volet de leur réflexion, les auteurs mettent leur expérience à profit en relevant avec brio le défi de conscientiser et sensibiliser le lecteur à l'essentiel : démontrer que l'appropriation des valeurs et le changement sont à portée de chacun, et qu'il suffit de volonté, d'efforts et de gestes concrets, mais surtout d'y croire. En alternant théorie et pratique, cet ouvrage conduit le lecteur à cheminer et à passer du pauvre petit moi au plus grand que soi. À travers des situations bien réelles, les auteurs nous amènent à comprendre comment notre histoire personnelle a de profondes répercussions sur notre vie professionnelle. L'écriture, les concepts, les descriptions et l'intrigue de la partie « roman » font qu'on a envie de poursuivre la lecture d'Élévation sans s'arrêter en chemin.

empty