De Boeck Supérieur

  • Comment passer du gaspillage des objets à la sobriété matérielle ?

    Alors que les médias ne cessent de parler du gaspillage alimentaire, de l'eau ou de l'énergie, celui des objets matériels, sujet de ce livre, est largement moins médiatisé. Ce qui l'est, ce sont les pratiques de circulation des objets fondées sur le don, la vente, l'échange, le troc qui s'inscrivent dans l'économie circulaire et/ou collaborative.

    Qu'est-ce que le gaspillage des objets pour les personnes ? Pensent-elles « gaspillage » lorsqu'elles achètent une paire de chaussures quasiment identique à une paire possédée ? Lorsqu'elles accumulent des téléphones portables inutilisés dans un tiroir ? Lorsqu'elles donnent des vêtements à une association pour faire de la place dans les placards... et acheter des modèles « plus neufs » ou « plus à la mode » ? Dans l'affirmative, s'agit-il du gaspillage des objets, d'argent, de travail, de ressources naturelles ?

    Ce livre apporte des éléments de réponse. Il questionne les relations des individus aux objets matériels via leur perte d'utilité, autrement dit via leur gaspillage, en trois temps : gaspiller, remédier au gaspillage et devenir sobre.

    Le premier temps fournit des éléments pour comprendre le concept du gaspillage dans une société d'hyperconsommation. Le deuxième donne la parole à des professionnels du terrain (Emmaüs, Halte à l'Obsolescence Programmée, Zéro Waste France, Agence du Don en Nature, Réseau Francilien des Acteurs du Réemploi) exerçant un regard pratique et parfois critique sur le gaspillage des objets. Enfin, le dernier temps discute la notion de sobriété matérielle et l'éprouve dans des contextes quotidiens, que ce soit via la réduction de la consommation par des personnes qui s'en lancent le défi ou via le désencombrement par des home-organizers.

    Deux regards englobants, psychologique et sociologique, introduisent et concluent ces réflexions.

  • La dynamique de l'innovation collaborative est au coeur de la croissance économique. Mais de manière à la saisir pleinement, l'auteur en propose une approche originale fondée sur la notion d'écosystème englobant de manière agrégée quatre niveaux d'espaces interactifs localisés. Il s'agit des clusters agglomérés, des firmes leaders d'un écosystème, des firmes entrepreneuriales, et des espaces innovants intégrés à ces firmes.
    Cette nouvelle approche pluridisciplinaire et pragmatique permettra à un large public composé de dirigeants, de managers, de professionnels, de consultants, de chercheurs et d'étudiants de mieux appréhender les enjeux de cette nouvelle dynamique écosystémique, de manière à la mobiliser en maximisant ses chances de réussite.

  • Quels sont les enjeux qui animent la relation d'emploi ? Quelle perspective adopter face au(x) conflit(s) au travail ? Comment concilier engagement, implication, motivation, avec une logique d'évaluation, de rentabilité et de flexibilité ? Dans quelle mesure la gestion des ressources humaines et les relations de travail sont-elles des cadres d'analyse utiles à la compréhension de ces phénomènes ? Ce sont les questions qui animent cet ouvrage.

    Sa problématique centrale repose sur l'identification d'une tension, qui nous semble refléter le dilemme contemporain de la Gestion des Ressources Humaines. D'une part, la GRH, dans sa version stratégique, cherche à susciter l'engagement et l'implication des salariés. D'autre part, les logiques de flexibilité et de retour sur investissement en capital humain créent un contexte aux incertitudes nombreuses pouvant saper les bases nécessaires à l'établissement d'une confiance dans la durée, pourtant impérative pour générer engagement et implication. De surcroît, le développement de l'économie numérique provoque un certain nombre de mutations profondes qui affectent le travail et son organisation, la nature de l'emploi et de la relation d'emploi, ainsi que rôle de la GRH.

    Cet ouvrage propose de croiser les apports théoriques de la GRH et des relations industrielles afin d'offrir des éléments de réponse à ce dilemme.

  • Cet ouvrage se veut à la fois académique, avec une présentation des arbitrages économiques intervenant dans les choix de mise en oeuvre des partenariats public-privé et appliqué, visant un lectorat de praticiens cherchant à avoir un bilan accessible de l'analyse économique de ces accords, mais aussi des études empiriques existantes.La première partie de l'ouvrage est basée sur les apports de la théorie économique. Les différents outils de la commande publique et leur poids dans l'économie mondiale sont présentés. Le cas particulier du contrat de partenariat - nouvellement créé en 2004 en France - fait l'objet d'une attention particulière. Nous présentons ensuite une analyse économique des avantages potentiels, mais également des possibles défaillances des partenariats public-privé. ces possibles défaillances peuvent rendre nécessaire une régulation fine de ces arrangements contractuels. Enfin, la question de l'efficacité des partenariats public-privé ne peut se poser sans un regard sur les conditions de financement de ces outils de la commande publique. L'impact de la crise économique sur le financement des partenariats public-privé est ainsi étudié.La deuxième partie de l'ouvrage est consécré aux études empiriques. Ces études sont de plus en plus nombreuses et portent aussi vien sur les pays développés que sur les pays en développement. Des enseignements sont tirés quant aux difficultés de mise en concurrence des acteurs lors des appels d'offres et d'exécution des partenariats public-privé. Un bilan des études cherchant à comparer la performance des partenariats public-privé avec la solution publique est proposé. Enfin, la question des ententes dans les partenariats public-privé est traitée dans un dernier chapitre.Ont également contribué à la rédaction de cet ouvrage :Miguel Amaral, Laure Athias, Jean Beuve, Lise Chever, Eshien Chong, Guillaume Farde, Aude Le Lannier, John Moore, Zoé Le Squeren, Frédéric Marty et Carine Staropoli.

  • Un phénomène méconnu est en pleine croissance : le surprésentéisme, c'est-à-dire le fait de travailler malgré un état de santé qui nécessite un arrêt maladie. Cet ouvrage est le premier à traiter de ce sujet crucial pour les entreprises ! Du fait de la crise économique, un phénomène méconnu est en pleine croissance : le surprésentéisme, c'est-à-dire le fait de travailler malgré un état de santé qui nécessite un arrêt maladie.Ce livre constitue la première enquête menée en France sur ce sujet. Il révèle qu'un peu plus de la moitié des Français sont venus travailler au moins une fois dans l'année tout en étant malades. Le surprésentéisme s'élèverait ainsi en moyenne à 10 jours par personne et par an.La montée du surprésentéisme en dit long sur l'évolution du monde du travail. À travers de nombreux témoignages, l'auteur expose les causes de ce phénomène et dresse une typologie des surprésentéistes. Il souligne également les dangers que ce type de comportement représente pour soi mais aussi pour ses collègues.Ce livre vise à avertir les pratiquants du surprésentéisme des dangers qu'ils font courir à leur santé. Il s'adresse aussi aux entreprises et aux pouvoirs publics afin de les sensibiliser à ce nouvel enjeu de santé publique.Cet ouvrage intelligent éclaire enfin le phénomène social du surprésentéisme qui constitue un des enjeux actuels majeurs dans la gestion des ressources humaines du monde du travail. Dr. Maxime Bellego.

  • Nous entrons durablement dans l'ère de la grande transformation digitale des entreprises conduisant à revisiter profondément les pratiques collaboratives ainsi que la gestion du savoir, variables clés de cette transformation et génératrices de performances durables.De manière à éclairer cette métamorphose, l'auteur propose une approche diversifiée, à la fois historique, sociologique, managériale et économique, enrichie par de nombreux témoignages d'experts et de praticiens. Cette perspective pluridisciplinaire et pragmatique, renouvelée et novatrice, offrira ainsi à un large public composé de dirigeants, de managers, de professionnels, de consultants et de chercheurs, la possibilité de mieux saisir les enjeux de cette transformation digitale et d'assurer son déploiement ou son évolution, dans les meilleures conditions.

  • Être leader,  ça s'apprend ! Tel est le fil conducteur de cet ouvrage. Mais si le leadership s'apprend, il ne s'apprend pas facilement et de nombreuses questions se posent sur la façon dont il est enseigné.La recherche entreprise par trois enseignants et chercheurs d'Advancia et de Négocia, deux écoles de management de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris, a mobilisé 13 spécialistes ayant exploré et mis en évidence les fondements théoriques de la question et étayé leurs découvertes sur la base de recherches empiriques. L'ouvrage prend le contre-pied d'un grand nombre d'idées reçues sur les qualités essentielles du leader ou les typologies simplifiées. S'il ne prétend pas tout dire d'un sujet inépuisable, il introduit des perspectives nouvelles dans la façon d'aborder la question du leadership, faisant une plus large part aux contextes et aux situations.La première partie revisite les dernières théories du leadership et essaie de questionner le mythe du leader solitaire et héroïque,  pendant que la deuxième partie montre comment, aujourd'hui, il est possible concrètement d'enseigner et d'apprendre autrement le leadership.Cet ouvrage intéressera les managers, les professionnels ainsi que les professeurs et étudiants en études de Gestion et de RH.

  • Understanding Business Ecosystems: How Firms Succeed in the New World of Convergence? builds on strategic management and innovationmanagement academic contributions to better understand theoreticaland empirical challenges of business ecosystems. Even if the concept ofbusiness ecosystem was coined in 1993, it will lie fallow during more than tenyears before gaining scholars' interest. Managers will however recognize therelevance of this concept as it grasps the complexity of their business realityin terms of new collaborative and innovative strategies.Thus, the main purpose of this book is twofold. On the one hand, the objective is to identify the epistemological and theoretical fundamentals of business ecosystems, and on the other hand, the purpose is to analyse the various managerial challenges. This volume analyses in particular the issues of knowledge management, coopetition strategies, platforms, governance, etc.Understanding Business Ecosystems: How Firms Succeed in the New World of Convergence? is finally a key reference book that innovates by integratingfor the first time well known French speaking scholars' contributions from the strategy and innovation management fields.

empty