Denoël

  • Anita a 38 ans et élève seule sa fille Emma qui a 18 ans et décide un beau jour de partir faire ses études loin de sa mère. Anita ressent un grand vide, elle a beaucoup de temps libre, les week-ends sont tristes. Elle se souvient de ses 18 ans et des trois voeux qu'elle avait faits : avoir une moto, avoir une maison et être indépendante. Elle est indépendante, certes, mais pour ce qui est des deux autres voeux... Elle décide de passer son permis moto, encouragée par ses deux bonnes copines... et par le physique irrésistible de Lukas, le moniteur de l'auto-école. Peu à peu, Anita va en apprendre beaucoup plus sur elle, sa fille et sa mère, tout en partageant fous-rires et soirées un peu arrosées avec ses copines.

  • Buchenwald, début 1945, la fin de la guerre est proche. Certains des 50 000 prisonniers ont créé des réseaux secrets afin de se rebeller au moment de la libération. Le quotidien du camp est bouleversé le jour où un prisonnier polonais arrive avec une valise dans laquelle se trouve un enfant de trois ans. Les hommes décident contre l'avis de leur chef de sauver le petit garçon et de le dissimuler dans leur atelier de travail. Il est pour eux comme une bouffée de liberté et d'espoir. Malheureusement, il est bientôt découvert par le SS en charge de l'atelier...

  • Les Historiettes de Tallemant des Réaux ne sont pas seulement un document essentiel sur la première moitié du XVIIe siècle, elles constituent l'un des monuments littéraires les plus méconnus, et les plus plaisants à lire, de leur époque. Ce petit livre est tout d'abord un hommage à leur auteur et à cette forme littéraire des plus répandues et souvent négligées : l'anecdote.
    On découvre en outre à lire Tallemant que les Historiettes trouvent, par les hasards de la littérature ou des influences, de mystérieuses correspondances avec des oeuvres à venir. Ainsi, apparaissent à y regarder de près des échos troublants de Tallemant chez Melville, Flaubert, Maupassant, Proust, Quignard ou Stephen King.
    Après Des bibliothèques pleines de fantômes et le plaisir à posséder des milliers de livres, c'est au bonheur de se promener parmi leurs pages que nous invite Jacques Bonnet.

  • L'histoire vraie d'un homme qui confessa 33 meurtres... mais n'en commit aucun.

    Thomas Quick a été reconnu coupable de huit meurtres et en a confessé vingt-cinq autres, tous commis entre 1964 et 1993. Il est considéré comme le violeur, cannibale et tueur en série le plus impitoyable de l'histoire scandinave.
    Printemps 2008. Hannes Råstam, journaliste d'investigation, lui rend visite dans l'hôpital psychiatrique de haute sécurité où il est interné à vie. Après l'entrevue, Råstam rassemble tous les documents liés à l'enquête. Il décortique chaque interview, épluche les déclarations du serial-killer, étudie les verdicts et les nombreuses reconstitutions des crimes par la police. Jusqu'au jour où il finit par découvrir l'impensable... Thomas Quick est innocent.
    Mais, alors, qui est donc le véritable et terrifiant meurtrier? Et comment un homme innocent a-t-il pu être condamné à de tels crimes? L'Affaire Thomas Quick est l'histoire vraie d'un homme déroutant, instable et ambigu, un coupable idéal, et d'un assassin sauvage qui, lui, court toujours...

empty