FeniXX réédition numérique (La Manufacture)

  • On a déjà beaucoup écrit sur ces bébés qui ont commencé leur vie dans des tubes de verre et qu'on a baptisés du triste nom de « bébés-éprouvette ». Même si les pourcentages d'échecs sont honnêtement cités, ils le sont si discrètement qu'ils paraissent secondaires, et c'est l'exploit scientifique qui est toujours mis en avant. Ces enfants sont pourtant le fruit d'un désir immense, d'une obstination hors du commun défiant angoisses, souffrances, déceptions et espoirs vains. Jusqu'à leur naissance, leurs mères ont eu « la peur au ventre ». L'une d'entre elles, Elisabeth Raumont, a vécu avec courage et persévérance cette bataille de la fécondation in vitro. Elle confie son aventure aux femmes et aux hommes qui ont presque fini d'espérer.

  • En 1955, la thèse révolutionnaire de Valère Catogan éclata comme un coup de tonnerre dans le ciel de la lupinologie. Depuis lors, elle n'a pas cessé de provoquer des débats passionnés, se révélant, à l'expérience, proprement « infalsifiable ». Pour reprendre la formule de l'inspecteur Ganimard, on ne sait ce qu'il faut y admirer le plus, la hardiesse de la conception d'ensemble ou l'ingéniosité des détails. François George a pu parler d'une « coupure épistémologique ». Au-delà même des cercles érudits, quelle que soit leur extension prévisible au moment où vient de se fonder l'association des amis d'Arsène Lupin, l'honnête homme se sent interpellé par un texte qui s'enfonce jusqu'aux sources de l'identité nationale pour rejaillir dans l'avenir lumineux d'une vie humaine inespérément prolongée. Trente ans après, le secret des rois de France n'a rien perdu de sa puissance ni la démonstration catoganienne de sa stupéfiante audace.

empty