Hachette Éducation

  • Avec Les Fleurs du Mal, Baudelaire, nous invite à entrer dans un univers personnel bouleversant car il révèle et met au jour ce qui nous habite ou nous hante. 
    On y rencontre des personnages fascinants et inquiétants, des réalités sublimes et des choses abominables, on y est mené « tantôt très haut » et « tantôt très bas », on y passe par toutes les émotions les plus intenses qu'il soit possible d'éprouver : la haine et l'amour, la joie et la dépression mélancolique, l'exaltation de l'Idéal et l'accablement du Spleen.
    La lecture de ce « maudit livre » est une véritable aventure, une expérience intérieure, un drame de cinq actes qui commence par une naissance et finit par la mort. Dans ce théâtre de la cruauté et de la beauté, le lecteur devient spectateur passionné d'une scène intérieure où s'affrontent des personnages conceptuels : jamais la poésie lyrique n'aura été aussi dramatique...Bibliolycée propose :
    o le texte intégral annoté de l'édition de 1857,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o sept corpus accompagnés de questions d'observation et de travaux d'écriture,
    o une présentation de Baudelaire et de son époque,
    o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • « Tant qu'il y aura sur la terre ignorance et misère, des livres de la nature de celui-ci pourront ne pas être inutiles », écrivait Victor Hugo dans la préface des Misérables. 
    Dénoncer la misère, tenter de faire changer la société de son époque, tels sont bien les buts qu'il poursuit dans ce roman monumental dont les héros sont tous entrés dans l'imaginaire collectif.Très influencé par le roman-feuilleton, Victor Hugo ne néglige aucune des ressources qu'offre le romanesque. Jean Valjean, le forçat libéré, Fantine, la malheureuse fille mère, Cosette, l'enfant martyre, Gavroche, le gamin de Paris, ou encore l'impitoyable Javert entraînent ainsi le lecteur dans une intrigue foisonnante qui le mène de Paris à Montreuil-sur-Mer, de l'infâme auberge des Thénardier aux héroïques barricades républicaines du début des années 1830...Bibliolycée propose :
    o un choix d'extraits annotés,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o six corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images,
    o une présentation de Victor Hugo et de son époque,
    o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Des bourgeois ébranlés, un directeur de conscience tout à son aise dans ce foyer, un chef de famille aveuglé, prêt à tout sacrifier pour satisfaire son invité... 
    Une cellule de crise se forme dans la famille d'Orgon : comment faire pour se débarrasser de ce Tartuffe, qui ne sème que discorde et malentendus ? Quels stratagèmes mettre en place pour que le chef de famille retrouve toute sa raison ?La pièce la plus jouée du répertoire de la Comédie-Française mêle comédie et tragédie, rires et larmes. En dénonçant le fanatisme sous toutes ses formes, Molière survole les siècles et nous entraîne dans une réflexion sur le pouvoir.Bibliolycée propose :
    o le texte intégral annoté,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o six corpus accompagnés de questions d'observation et de travaux d'écriture,
    o une présentation de Molière et de son époque,
    o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Phèdre

    Jean Racine

    Quel secret douloureux pousse donc le farouche Hippolyte à fuir Trézène, pour aller rejoindre son père Thésée dans sa quête des monstres fabuleux ? Quel mal plus terrible encore mine Phèdre, la jeune épouse de Thésée, et la conduit à vouloir mourir ? Tous deux aiment d'un amour interdit. 
    Le poids d'une vieille malédiction semble s'acharner sur cette illustre famille dont les ancêtres divins se partagent l'univers. L'annonce inattendue de la mort de Thésée va provoquer des aveux irréversibles. Revenant alors à l'improviste, Thésée retrouve le monstre dans sa propre maison. Mais il ne sait pas le reconnaître et, dans son aveuglement tragique, il voue à la mort celui qui lui est fidèle.Le spectateur éprouve avec les héros de Phèdre toutes les douleurs et les fureurs de la passion, et subit avec la même terreur qu'eux la marche implacable de la fatalité.Bibliolycée propose :
    o le texte intégral annoté,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o six corpus accompagnés de questions d'observation et de travaux d'écriture,
    o une présentation de Racine et de son époque,
    o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Belle héroïne de 16 ans, Mademoiselle de Chartres épouse le prince de Clèves qu'elle estime mais n'aime pas. Peu après, lors d'un bal, la jeune femme découvre la passion amoureuse sous les traits du duc de Nemours. Dès lors, comment vivre cet amour interdit dans le monde de la Cour, où chacun est constamment sous le regard de tous ? Et, plus que tout, comment rester fidèle à son image ou à celle que l'on se fait de l'amour ?Le roman de Mme de Lafayette est un des plus tragiques de la littérature française. Modèle fondateur du « roman d'analyse », La Princesse de Clèves reste par-dessus tout une oeuvre fascinante, d'une étonnante modernité.L'ouvrage contient :Le texte intégral annotéUn questionnaire bilan de première lectureDes questionnaires d'analyse de l'oeuvreQuatre corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'imagesUne présentation de Mme de Lafayette et de son époqueUn aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire

  • Dans cette famille de petits rentiers du Havre, la nouvelle de l'héritage de Jean, le second fils, déclenche une véritable tempête et agit comme un révélateur. 
    Dans l'esprit de Pierre, le fils aîné, les questions affluent : qui est cet ami de la famille, ce Maréchal, qui a fait de Jean son héritier ? Entre la quête de vérité de Pierre et la recherche du bonheur de Jean, la lutte s'engage, acharnée...
    Maupassant noue dans ce court roman un drame que le lecteur vit intensément aux côtés de Pierre, observateur privilégié à la recherche d'une vérité impossible et victime d'une société bourgeoise dont la façade de respectabilité se lézarde sous nos yeux.
    La discrète ironie de l'auteur donne à ce constat amer une force qui saisit le lecteur, attentif et complice.Bibliolycée propose :
    o le texte intégral annoté,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o six corpus accompagnés de questions d'observation et de travaux d'écriture,
    o une présentation de Maupassant et de son époque,
    o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Que dire lorsqu'on voit débarquer sur une plage un Huron avec « de longs cheveux en tresses » qui vous parle français ? Hé bien l'assaillir de questions, comme le font un sympathique abbé breton et sa soeur, qui découvrent tout à coup qu'ils ont en face d'eux... leur neveu !
    Solide gaillard, habile raisonneur, homme sensible, ce Huron, nommé « l'Ingénu », observe la France de Louis XIV et nous montre, par la naïveté de ses questions, les absurdités des querelles religieuses et les abus de la monarchie absolue.
    À la fois roman d'apprentissage et conte satirique, L'Ingénu demeure l'une des oeuvres majeures de Voltaire.Bibliolycée propose :
    o le texte intégral annoté,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images,
    o une présentation de Voltaire et de son époque,
    o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Sous l'égide de Zola, qui les réunit tantôt à Paris, tantôt à Médan, un cercle d'écrivains décide d'écrire un recueil de nouvelles dont le cadre sera la guerre de 1870.
    Loin des récits patriotiques à la mode, Zola, Maupassant, Huysmans et leurs amis prévilégient les coulisses du conflit : victoire dérisoire parmi les décombres d'un moulin, hypocrisie bourgeoise, problèmes digestifs d'un troufion..., autant de situations rarement évoquées dans les années 1880. 
    À sa sortie, l'ouvrage fit scandale, non seulement parce qu'on y vit un brûlot naturaliste, mais aussi en raison d'un regard trop novateur sur la guerre. Car, derrière l'originalité du style et de la diversité des points de vue, le refus des clichés et la recherche du vrai annoncent la crudité des récits de guerre du XXe siécle.Bibliolycée propose :
    o le texte intégral annoté de L'Attaque du moulin de Zola, de Boule de Suif de Maupassant et de Sac à dos de Huysmans,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o quatre corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images,
    o une présentation des trois auteurs et de leur époque,
    o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • « Mon corps est aux fers dans un cachot, mon esprit est en prison dans une idée. Une horrible, une sanglante, une implacable idée ! Je n'ai qu'une pensée, qu'une conviction, qu'une certitude : condamné à mort ! »Victor Hugo nous donne à juger, sans autre dossier qu'un journal intime, la cause d'une main criminelle mais aussi d'un être jeune, impuissant et horrifié face au défi de violence et de guillotine.Bibliolycée propose :
    o le texte intégral annoté, précédé de la préface de 1832,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o six corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images,
    o une présentation de Victor Hugo et de son époque,
    /> o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Deux jeunes gens intelligents, cultivés, sensibles se retrouvent après dix ans de séparation dans le giron familial où ils ont vécu ensemble leurs années d'enfance. 
    Tout est préparé pour fêter ces retrouvailles... Pourtant, une lutte cruelle et impitoyable va s'engager. Chacun va chercher à éprouver la vérité de l'autre, au lieu de s'abandonner aux élans de son coeur et à l'intuition de ses sens. À l'épreuve de cette vérité, les masques tombent : les notables sombrent dans le ridicule, tandis que les jeunes héros vont faire, dans le malheur, l'expérience de l'ouverture inconditionnée à l'amour. Décidément, l'amour n'est pas un sujet de comédie...Bibliolycée propose :
    o le texte intégral annoté,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o cinq corpus accompagnés de questions d'observation et de travaux d'écriture,
    o une présentation de Musset et de son époque,
    o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Alceste, détracteur bourru des moeurs de la Cour, est épris de la coquette Célimène et souhaiterait qu'elle lui ouvre son coeur. Mais l'obtiendra-t-il jamais ? La complaisance de la belle à l'égard de ses nombreux soupirants fera-t-elle renoncer le Misanthrope à son dessein ? Célimène sacrifiera-t-elle Alceste à son inclination narcissique à jouir du monde comme d'un jeu ?
    Hypocrisie des relations humaines, incommunicabilité, fatuité... Derrière la satire sociale et la démesure croissante des protagonistes - lesquels prêtent certes à rire -, le spectateur conçoit peu à peu une tension inquiétante, qui le renvoie à ses propres appréhensions. Au point qu'il en vient à se demander s'il s'agit tout à fait d'une comédie.  Avec Le Misanthrope, Molière nous donne en tout cas matière à recul critique sur nombre de nos interrogations contemporaines.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Un jeune homme de quinze ans rencontre Marthe, une jeune femme de dix-huit ans, qu'il séduit et dont il devient l'amant...
    Cette histoire serait banale si nous n'étions en 1917, un peu avant la fin de la guerre 1914-1918, et si la jeune femme n'était pas l'épouse d'un soldat au front.
    Mais cette guerre - « quatre ans de grandes vacances » pour le narrateur - est envisagée avec insouciance et indifférence, à la fois comme un simple décor, une toile de fond pour la passion intense des jeunes amants et un prétexte commode pour éloigner le mari...
    Le scandale lors de la parution du livre en 1923 et le décès de son auteur à l'âge de vingt ans la même année feront de ce livre un mythe, qui ne doit pas faire oublier qu'il s'agit d'un chef-d'oeuvre du roman d'amour.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o quatre corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Radiguet et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Pour éprouver les sentiments de celui que son père lui destine, Silvia échange sa place avec sa servante Lisette. Mais ce qu'elle ignore, c'est que Dorante, son prétendant, a eu la même idée et qu'il se présente à elle sous les traits de son valet Arlequin !...
    Dans cette comédie amoureuse, où les obstacles ne sont pas le fait d'un père autoritaire, de l'argent ou du milieu social, mais des coeurs mêmes, Marivaux explore les méandres du coeur humain et nous donne à entendre une voix féminine qui, par le jeu, veut éprouver l'amour en refusant le hasard.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o sept corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Marivaux et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Si Micromégas et La Princesse de Babylone sont deux récits de voyages, ils ne se ressemblent pourtant pas : le premier met en scène un voyage interplanétaire et des conversations scientifiques ; le second est une parodie de conte de fées qui nous permet, au gré des étapes des héros, de comparer divers systèmes politiques. Mais les deux textes utilisent l´efficacité de l´ironie la plus talentueuse pour nous donner une leçon de tolérance.La forme narrative de ces deux contes et la plume alerte de l´écrivain nous entraînent en souriant dans des problèmes aussi graves que les guerres ou le fanatisme. Lire les contes philosophiques de Voltaire aujourd´hui, c´est pénétrer au plus près l´esprit des Lumières et y retrouver toutes les interrogations et tous les débats qui ont animé le bouillant xviiie siècle.o Le texte intégral annoté des deux conteso Un questionnaire bilan de première lectureo Des questionnaires d´analyse de l´oeuvreo Trois corpus accompagnés de questions d´observation, de travaux d´écriture et de lectures d´imageso Une présentation de Voltaire et de son époqueo Un aperçu du genre de l´oeuvre et de sa place dans l´histoire littéraire

  • Gorgibus, bon bourgeois, s'installe à Paris avec deux filles à marier, à qui il envoie deux honnêtes prétendants. Mais Magdelon, sa fille, et Cathos, sa nièce, ne l'entendent pas de cette oreille : avant de s'enfermer dans le mariage, elles veulent jouir des plaisirs de la capitale, courir les salons et s'entendre dire des galanteries comme dans les romans...
    Justement, voici Mascarille et Jodelet, deux flamboyants « marquis » qui transforment leur antichambre en salon à la mode et les étourdissent de leurs bons mots, de leurs flatteries et leurs rubans. Mais l'illusion ne dure qu'un temps, et la découverte de la vérité sera cruelle...Première pièce imprimée de Molière, Les Précieuses ridicules révèle le génie comique de son auteur, et son talent de dramaturge.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Voici l'émouvant spectacle de la jeunesse affrontant ses premières défaites, après des débuts glorieux et prometteurs. Bérénice, reine de Palestine, aime d'un amour partagé Titus, l'empereur de Rome, et tout annonce leur mariage. Mais Antiochus, roi de Comagène, aime d'un amour inavoué Bérénice, et Titus doit affronter la loi de sa cité qui interdit à une étrangère de devenir impératrice. Le destin est en marche, et ces trois jeunes souverains, honorés et incontestés, vont devoir faire le deuil de leur amour.
    « Toute l'invention consiste à faire quelque chose de rien. » De ce « rien » incarné par leur douloureuse résignation, Racine a fait un « quelque chose » qui nous fait accéder aux solennités et aux brutalités de la tragédie. Contemplons une dernière fois ces héros de charme broyés par une impérieuse raison d'État, mais capables de contenir leur désespoir dans une « tristesse majestueuse ».Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation et de travaux d'écriture, o une présentation de Racine et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Dès les premières représentations du Cid, en 1637, les exploits du héros et les amours contrariées des amants enchantent le public mais la cabale se déchaîne. Chimène provoque le scandale en aimant l'assassin de son père et Rodrigue allume des passions dans le coeur des plus vertueuses. Depuis, le succès des amours tourmentées de ces jeunes amants ne s'est pas démenti et nombreux encore sont ceux qui soupirent aux aveux de Chimène ou frémissent au récit du combat de Rodrigue contre les Maures. Assurément, Pierre Corneille nous a offert ici l'un des plus beaux portraits de héros de la littérature française, porteur d'idéal chevaleresque et de liberté.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Corneille et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Lorenzo de Médicis, héros éponyme, ne manque ni de grandeur ni de complexité. Débauché notoire et pourvoyeur des plaisirs d'Alexandre, le tyran pervers qui règne sur Florence, le jeune homme dévoile peu à peu une autre facette de lui-même. Non, il n'est pas entièrement contaminé par le mal ambiant mais a gardé au fond de lui une véritable pureté, au point de tuer Alexandre au nom d'un idéal personnel et politique.
    Si Lorenzaccio se passe dans l'Italie du XVIe siècle, ce drame trouve pourtant un écho dans l'actualité politique de ces années d'après 1830, où le pouvoir de Louis-Philippe, qui avait suscité de grands espoirs, se durcit et réprime durement les initiatives républicaines. Et s'il est l'un des drames romantiques les plus représentés, c'est parce qu'il met en scène l'individu face à lui-même et face à la société, problématiques essentielles et intemporelles.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Musset et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Philaminte aime avant tout « le beau langage et les hautes sciences ». Elle dirige sa maison d'une main de fer avec le soutien de sa fille aînée, la prude Armande, et de sa belle-soeur, Bélise, demi-folle persuadée que chacun l'aime.  Ce trio s'extasie devant Trissotin, le pédant trois fois sot. Ce nouveau Tartuffe convoite la dote d'Henriette, la cadette, qui lui préfère l'aimable Clitandre.
    Dans sa dernière comédie en vers, Molière raille sans misogynie les « snobismes » de son époque. Le tort des femmes savantes n'est pas leur engouement pour la philosophie, mais leur préciosité ridicule et leur maniérisme affecté qui, encore aujourd'hui, continuent de nous faire rire tant il est vrai que ces défauts perdurent.Bibliolycée propose :
    O le texte intégral annoté, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Molière et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Jeanne, jeune aristocrate chérie de ses parents, a tout pour être heureuse et rêve du prince charmant... Mais Julien, dont elle tombe amoureuse et qu'elle épouse rapidement, saura-t-il lui donner la vie dont elle rêve?Usant de tous les ressorts du romanesque, Maupassant nous fait partager l'acuité de son regard pessimiste sur la condition humaine, mais aussi son amour passionnépour sa Normandie natale. Ce roman sensuel et désespéré, le premier du grand^prosateur qu'est Maupassant, nous propose une réflexion sur la nature fémine, le désir de bonheur et la complexité des rapports humains.Le texte intégral annotéUn questionnaire bilan de première lectureDes questionnaires d'analyse de l'oeuvreCinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'imagesUne présentation de Guy de Maupassant et de son époqueUn aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • Gentilhomme humaniste de la Renaissance, créateur du genre de  l'essai, Montaigne aurait pu être ambassadeur aussi bien que maire de Bordeaux.  Il apprécie les questions d'histoire et de diplomatie, comme le prouvent ses premiers essais trop rarement étudiés en classe. À côté de textes célèbres comme « De l'institution des enfants », plusieurs chapitres méconnus sont ici fournis en intégralité et en version « bilingue », de manière à faire comprendre la cohérence et la vigueur de la pensée de cet écrivain.
    Au milieu des guerres de Religion qui, à la fin du XVIe siècle, assombrirent le royaume de France jusqu'à l'arrivée sur le trône d'Henri IV, avec son fameux édit de Nantes (1598), Montaigne était déjà d'une profonde modernité. Il reste intemporel en ces temps de « globalisation », un auteur dont la lecture exigeante ne peut que stimuler en nous la réflexion et le sens de la relativité.Bibliolycée propose :
    O des chapitres intégraux en version « bilingue » annotés, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o trois corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de Montaigne et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • À la fin d'un siècle riche en auteurs garants de la bonne morale et de l'idéal classique, La Bruyère offre au public qui lui a si bien inspiré « la matière de cet ouvrage » ses surprenants Caractères.
    Le discours moraliste et discontinu de La Rochefoucauld ou de Pascal a déjà conquis les lecteurs, mais La Bruyère ose l'hétérogénéité de maximes, de portraits, et autres inclassables, pour y fustiger la société de son temps, pervertie par le règne des apparences et du mérite lié à la naissance.
    Unique oeuvre achevée d'un auteur singulier, elle promène le lecteur des appartements royaux à l'intimité des antichambres, où intriguent des personnages dignes des fats de La Fontaine et des pédants et des dévots de Molière.Bibliolycée propose :
    O les textes intégraux annotés de « De la Cour » et « Des grands » suivis d'un choix d'extraits, o un questionnaire bilan de première lecture, o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre, o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images, o une présentation de La Bruyère et de son époque, o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

  • En 1897, à 29 ans, Edmond Rostand, auteur alors inconnu, remporte au théâtre un triomphe sans précédent. Il vient d'offrir à voir et à entendre les passions d'un trio de jeunes gens, où Christian, si beau mais si peu lyrique, emprunte les mots d'amour de Cyrano pour séduire la belle Roxane. Sans le savoir, celle-ci succombe au charme intérieur de Cyrano, d'une éloquence enthousiasmante.Au-delà de ses morceaux de bravoure les plus fameux, Cyrano de Bergerac est d'abord une tragédie de l'ivresse, de l'ivrognerie des personnages secondaires comme de l'enivrement de ses héros. Une exaltation des sentiments que Rostand nous fait partager avec une étourdissante virtuosité mais dont les conséquences nous portent à réfléchir sur la façon d'appréhender la vie.Le texte intégral annotéUn questionnaire bilan de première lectureDes questionnaires d'analyse de l'oeuvreDeux corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et d'une lecture d'imageUne présentation d'Edmond Rostand et de son époqueUn aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire

  • En Épire, au lendemain de la défaite de Troie, Andromaque est prisonnière à la cour de Pyrrhus. Mais, alors que celui-ci doit épouser la grecque Hermione, il s'enflamme pour sa captive et lui offre son royaume. Andromaque, toujours éprise de son époux Hector tué dans le conflit, rejette cet amour. Pyrrhus menace alors d'éxécuter Astyanax, le fils d'Andromaque et d'Hector. Pour assouvir sa passion, il est prêt à tout, même à une guerre contre ses alliés grecs. Quant à Hermione, elle rêve de vengeance, tandis qu'Oreste, son prétendant malheureux, attend son heure.Dans une atmosphère lourde, les passions se déchaînent. À la fois bourreaux et victimes, les personnages tentent d'échapper à l'engrenage fatal. Dans une langue épurée, aux sonorités enchanteresses, ils nous donnent le spectacle terrible et émouvant de ce que nous nous sentons être confusément : des hommes capables du meilleur mais parfois emportés par le pire.Bibliolycée propose :
    o le texte intégral annoté,
    o un questionnaire bilan de première lecture,
    o des questionnaires d'analyse de l'oeuvre,
    o cinq corpus accompagnés de questions d'observation, de travaux d'écriture et de lectures d'images,
    o une présentation de Racine et de son époque,
    o un aperçu du genre de l'oeuvre et de sa place dans l'histoire littéraire.

empty