Sciences & Techniques

  • Comment l'histoire de la terre a façonné l'humanité
      Lorsque nous nous penchons sur l'histoire humaine, nous nous intéressons  surtout aux grandes figures, aux mouvements démographiques, politiques ou  technologiques. Mais la Terre elle-même n'a-t-elle pas influencé notre destinée ? 
    Depuis les origines, notre espèce a été façonnée par notre environnement.  Des forces géologiques ont impulsé notre évolution en Afrique orientale, des  changements climatiques ont forcé la transition du nomadisme vers l'agriculture,  la tectonique des plaques a permis l'implantation de cités-États de la Grèce et  la Rome antique sur les rives nord de la Méditerranée, et même aujourd'hui le  comportement des électeurs aux États-Unis suit le lit d'une mer ancienne...
    À la croisée des sciences et de l'histoire, cet étonnant voyage dans le passé de  notre planète nous fait envisager autrement l'avenir de l'humanité.
    Traduit de l'anglais par Bernard Sigaud

  • Respect

    Inti Chavez Perez

    Comment on drague, comment on caresse, comment on fait l'amour quand on est un garçon  ?
    Dans Respect on va découvrir ce que les garçons veulent savoir sans toujours oser le demander  : comment on drague, comment on caresse, comment on embrasse, comment on aime, comment on fait l'amour  ? Comment se passe la première fois  ? Y a-t-il d'ailleurs plusieurs «  premières fois  »  ?
    On apprendra aussi ce qu'il est attendu d'un garçon, l'importance du consentement lors de la relation sexuelle et le reste du temps,  ce que ça signifie d'être hétéro, homo ou bi, et enfin pourquoi le respect permet à l'amour et à la sexualité de mieux fonctionner.
     
    Inti Chavez Perez, un grand frère cool à qui on peut parler sans tabou, évoque la relation amoureuse sur toute sur sa durée, du coup de foudre jusqu'au couple.
     
    Traduction du suédois par  Jean Baptiste Coursaud

  • Il a fallu des milliers d'années pour arriver au stade actuel du développement de la médecine. Mais aujourd'hui son extraordinaire sophistication nous a fait perdre la connaissance des ressources naturelles dont notre corps dispose pour faire face à la maladie et à la mélancolie.
    De l'homme préhistorique aux sages orientaux, des premiers savants grecs aux alchimistes de la Renaissance, à  chaque étape de notre évolution, une forme de médecine du bon sens  s'est mise en place. Apprendre la confiance en soi et la mastication nous vient de la préhistoire. Les petits gestes de la sagesse chinoise, la méditation nous ont incité à privilégier la prévention et à prendre conscience du bien fondamental entre notre corps et notre esprit. Déjà, Hippocrate n'hésitait  pas  à prescrire une marche de 15 minutes par jour, un régime à base de poissons, de graines de caroube, de riz..., à recommander la sieste et l'activité sexuelle. Les alchimistes nous ont prouvé les vertus de la chaleur et de la musique.
    Et les plus récents chercheurs en neurosciences viennent de confirmer les extraordinaires effets de cette médecine du bon sens qui nous vient du fond des âges.
    Le Pr Lejoyeux nous raconte comment la médecine du bon sens s'est inventée et a fait ses preuves. Surtout, il nous propose un programme simple et  précis, adapté à notre vie  quotidienne, pour nous aider à mieux vivre, à  être en pleine forme et à développer notre  bonne humeur.
     
     

  • Salement bon pour la santé

    Axe Josh

    Un «  régime bactérien  » pour rééduquer notre système immunitaire
      Nous savons dorénavant que notre estomac, nos intestins et les milliards de bactéries qui y prolifèrent ne sont pas simplement une machine à transformer les aliments mais aussi les organes même de notre santé.
    Or, depuis quelques années, la dégradation de notre alimentation, le stress de la vie, notre obsession culturelle pour l'hygiène, la surconsommation médicamenteuse fragilisent considérablement ces merveilleux organes.
    Aujourd'hui, nous sommes face à une véritable épidémie cachée  : le syndrome de «  l'intestin perméable  ». Ses parois qui sont la première ligne de front de notre système immunitaire ne jouent plus leur rôle et laissent passer dans notre organisme une multitude de micro-organismes pathogènes, responsables de ravages sur notre santé.
    Le Dr Axe nous propose une méthode claire, qui a fait ses preuves, pour comprendre et lutter contre ce syndrome.
    Oui, notre alimentation doit évoluer selon notre type d'intestin, il en distingue cinq.
    Oui, notre hygiène est abusive, trop de savon, de shampoing, de médicament...
    Et rien ne vaut un contact régulier et naturel avec les bonnes bactéries qui nous entourent même si elles nous paraissent «  sales  ».
    Alimentation, hygiène quotidienne, règles de vie harmonieuses, Salement bon pour la santé nous propose aussi toute une série de recettes intelligentes, adaptées et savoureuses pour repeupler l'intestin de ces bactéries essentielles à notre bonne santé.Traduit de l'anglais par Olivier Lebleu

  • L'intelligence artificielle peut elle dépasser les humains, et comment l'éducation doit faire sa révolution.
    Depuis la parution en 2011 de son premier essai La mort de la mort, comment la technomédecine va bouleverser l'humanité, Laurent Alexandre s'est révélé comme l'un des plus visionnaires analystes des révolutions technologiques.
    Il s'attaque aujourd'hui à l'Intelligence artificielle (IA) et aux vertigineuses mutations qu'elle va déclencher dans nos modes de vie, et en particulier dans notre conception de l'éducation.
    D'un côté, l'IA progresse bien plus vite que tous les pronostics avancés  : la rapidité d'apprentissage de l'IA est multipliée par 100 chaque année. Il faut trente ans pour former un ingénieur ou un radiologue, quelques heures pour éduquer une IA  !
    De l'autre, une école qui n'a pas évolué depuis 250 ans qui forme aux métiers d'hier et qui n'a pas intégré le bouleversement inévitable que l'IA va provoquer sur le marché du travail. Comment faire pour que nos cerveaux biologiques résistent à l'IA et restent complémentaires  ? Comment nos enfants pourront-ils rester compétitifs face à l'IA  ? Comment l'éducation, non totalement darwinienne, trouvera-t-elle sa place à côté des cerveaux de silicium boostés par les moyens presque infinis des GAFA et autres géants américains et chinois  ?
    Quels scénarios l'Humanité devra-t-elle choisir  ? Faut-il accepter le vertige transhumaniste qui nous «  upgrade  » biologiquement mais nous maintient Homme  ? Fusionner avec l'IA en devenant des cyborgs  ? Interdire ou limiter puissamment l'IA  ?
    C'est à cette réflexion fondamentale et passionnante que Laurent Alexandre nous invite.

  • Récit de ma folie et de ma guérison
    En juin 2015, Barbara Lipska, spécialiste en neurosciences et en maladie mentale découvre qu'elle a une tumeur au cerveau maligne. En quelques mois, son cortex  frontal est  atteint. Elle plonge alors dans une sorte de folie, manifestant des signes de démence et de schizophrénie avancés qui terrifient sa famille et ses amis. Elle sent progressivement sa conscience l'abandonner. Miraculeusement son traitement en immunothérapie  se révèle particulièrement efficace et  sa vie finit par redevenir normale.  À une  différence près, elle se souvient parfaitement de son voyage au coeur de la folie...
    Vécue par une grande scientifique, cette expérience offre une vision unique du fonctionnement de notre esprit et de son étonnante résilience.
    Comment les maladies mentales, les accidents, la vieillesse altèrent notre personnalité, notre mémoire, notre perception du monde, de notre entourage et bien sûr de nous-même. Que reste-t-il de notre conscience quand la nuit nous envahit  progressivement.
     
    Un récit d'une émotion et d'une précision rares qui nous permettra aussi de mieux comprendre ceux qui souffrent autour de nous.
    Traduit par l'anglais par  Bernard Sigaud

  • Comme un tiers de la population de Grande-Bretagne, Julia Buckley souffre de douleurs chroniques. D'après ses médecins, cette douleur est incurable. Mais elle refuse de les croire et pense qu'un miracle est possible. Il faut seulement trouver le bon.
    La quête de guérison de Julia va prendre des allures de tour du monde ; elle se lance dans l'exploration de tous les domaines des sciences, de la psychologie et de la spiritualité. Elle va rencontrer des praticiens qui interviennent en marge de la médecine conventionnelle, traditionnelle et alternative. De la réinitialisation neuroplastique du cerveau à San Francisco à la marijuana médicinale dans le Colorado, en passant par les rites vaudous en Haïti à la «  chirurgie sacrée » au Brésil, elle est prête à tout. Sa route croise celle de de tous ceux qui  affirment détenir la clé des maux  : savants, psychiatres, sorciers ou guérisseurs... Elle a ainsi essayé une trentaine de traitements alternatifs à travers les cinq continents.
     
    Ce livre soulève des questions fondamentales sur les pratiques de la médecine contemporaine côté patients  ; il souligne le combat à mener pour conserver une image positive de soi face aux soignants. Ces soignants qui n'hésitent pas à qualifier leurs patientes d'hystériques pour masquer leur impuissance.
    Ce récit foisonnant, à la fois drôle et émouvant, passe au crible les relations que nous entretenons non seulement  avec les soignants mais aussi avec nous-mêmes et nos certitudes. Une lecture qui nous permet de redécouvrir l'importance de la foi, de l'espoir et d'un certain cynisme.
    Traduit de l'anglais par Laurence Kiefe
     
     
     

  • Mon amie la peau

    Nicolas Dupin

    Comprendre et protéger le plus grand organe de notre corps à tous les âges de la vie
    Qu'est-ce que la peau et à quoi sert-elle  ? Comment vieillit-elle  ? Qu'est-ce qu'une irritation, une rougeur, une allergie  ? Comment s'en occuper, l'accompagner, en prendre soin  ? Qu'est-ce qu'une cellule, un poil  ? Comment travaillent-ils ensemble pour évoluer, réparer, cicatriser  ? Que se passe-t-il quand on se gratte, qu'on se tatoue, que l'on bronze  ? Quelle est la valeur des produits que l'on s'étale sur le corps  ?
    La peau est le seul organe visible de notre corps, c'est ce que par quoi on touche et ce par quoi on est touché. C'est une barrière protectrice, et l'expression immédiate de notre intériorité la plus angoissée. On peut la déguiser, la faire luire, la tatouer, la maquiller ou la faire mentir.
    Mais pourtant nous ignorons ce qu'elle est. Sa structure, sa limite, son évolution et ses besoins nous sont le plus souvent inconnus. En vieillissant, la peau s'amincit, perd de son élasticité, se déshydrate et se fragilise. Celle d'un adolescent souffre de l'explosion hormonale de son organisme, et l'on se trompe souvent en croyant que la nourriture a un quelconque effet sur l'acné. On ne sait pas réellement ce que valent les cosmétiques, quelles sont les conséquences profondes de la chirurgie.
    Une large partie de ce livre est consacrée à ces petits maux qui empoisonnent parfois notre vie et aux recettes que l'on peut utiliser pour mieux vivre nos peaux, dans leur pluralité et leur différence. L'auteur nous parle de ce qu'il connait, avec le ton si particulier du médecin de famille tantôt sérieux, tantôt blagueur, mais qui cherche toujours à nous apaiser. 

  • Évolution, dysévolution et nouvelles maladies Dans cet ouvrage qui fera date dans la vulgarisation scientifique, Daniel E. Lieberman nous propose un compte rendu passionnant de la manière dont le corps humain a évolué au fil de millions d´années, tout en aboutissant à ce paradoxe : une augmentation de la longévité, mais une progression des maladies chroniques.
    L'Histoire du corps humain éclaire d´une lumière inédite les transformations majeures qui ont impulsé des adaptations capitales : le passage à la bipédie, l´abandon d´une alimentation exclusivement à base de fruits, l´avènement de la chasse-cueillette, qui a conduit à notre exceptionnelle endurance physique, le développement d´un très volumineux cerveau et l´essor des aptitudes culturelles. Lieberman nous explique aussi en quoi l´évolution culturelle diffère de l´évolution biologique et comment notre corps a continué de se transformer pendant les révolutions agricole et industrielle.
    Si ces changements continuels ont certes apporté beaucoup d´avantages, ils ont aussi créé des conditions auxquelles notre corps n´est pas complètement adapté, ce qui, d´après Lieberman, explique l´incidence croissante de l´obésité et de maladies nouvelles mais évitables, comme le diabète type 2. Lieberman avance que beaucoup de ces maladies chroniques persistent et dans certains cas s´intensifient à cause de la dysévolution, une dynamique pernicieuse dans laquelle on ne traite que les symptômes, et non les causes de ces maladies. Enfin, il préconise audacieusement le recours à une pédagogie évolutionniste pour contribuer à nous inciter, à nous pousser voire à nous forcer à créer un environnement plus salubre.
    Traduit de l´anglais par Bernard Sigaud

  • Pomme de Newton, des Beatles et d'Apple, pomme d'or, pomme d'Adam et pomme d'amour, la pomme est partout. Fruit du jardin d'Eden, symbole de connaissance et de péché, elle figure au coeur de notre civilisation. Emblème du monde tempéré, la pomme est pourtant partie d'Asie. Elle y retourne aujourd'hui : toutes les classes moyennes du monde veulent consommer des pommes, aliment santé par excellence. Contre diabète, obésité, cancer, la pomme est souveraine. Contre les famines, les marins transportaient hier du cidre. Voilà comment la pomme a gagné le monde. Les voyages de la pomme nous ont donné la rouge Gala, la jaune Golden, la verte Granny, variétés miracles qui évincent les pommes anciennes. Et pourtant, les attaques contre la pomme se multiplient. La pomme serait trop traitée. Le fruit santé empoisonné. Géographe, Sylvie Brunel a voulu démêler le vrai du faux. Elle a parcouru le monde, sillonné les vergers, regardé travailler les producteurs. Et elle a rencontré des hommes et des femmes amoureux de leurs pommes, en quête de la variété idéale, devenus des orfèvres du végétal pour vaincre le ver et la pourriture tout en préservant la nature. Alors que le climat change et que la géopolitique s'en mêle, il faut sauver les vergers. Mieux vaut croquer la pomme que la calomnier !

  • Ou comment devenir son propre coach santé À la suite de graves épisodes fiévreux que la médecine n'arrivait pas à traiter, André Giordan décide de mieux écouter son corps et de développer sa propre stratégie de guérison. Une réussite qui lui a permis de vivre sans médicaments depuis trente ans. Pour lui, l'usage des médicaments doit être réservé aux maladies graves. Fort de son expérience, il nous invite ici à rechercher notre propre méthode pour mieux vivre dans notre corps et notre esprit. Car une fois les grands fondamentaux assimilés (alimentation, activité et plaisir) chaque personne est unique. Ce qui fait du bien à l'un n'est peut-être pas la solution pour l'autre. André Giordan nous propose donc des conseils très précis et des techniques antistress pour développer un art de vivre en bonne santé. Un livre plein d'énergie sans diktat ni idées préconçues pour nous accompagner dans la recherche de notre potentiel.

  • En se basant sur ses recherches, ses connaissances et son expérience clinique, la docteure Frances E. Jensen, neuroscientifique de réputation internationale et mère de deux garçons, ouvre une perspective révolutionnaire sur le cerveau adolescent. Sa remarquable acuité se traduit par de nombreux conseils pratiques pour les parents et les adolescents eux-mêmes. Pendant de nombreuses années, les scientifiques ont considéré le cerveau adolescent comme un cerveau adulte miniature avec moins de kilomètres au compteur, parce qu'ils pensaient la croissance cérébrale presque terminée à la puberté. Depuis dix ans, la neurologie et les neurosciences prouvent que des étapes extrêmement importantes pour le développement du cerveau se déroulent pendant l'adolescence. Le Cerveau adolescent explique pourquoi les adolescents sont fragilisés face aux drogues et il révèle l'impact du multitâche sur la concentration et les capacités d'apprentissage. Enfin,il examine les conséquences du stress sur la santé mentale pendant et après l'adolescence. Traduit de l'anglais par Isabelle Crouzet

  • L´histoire du monde et de ses passions à travers la table périodique des élémentsPourquoi Gandhi détestait-il l´iode ? Comment le radium a-t-il failli ruiner la réputation de Marie Curie ? Pourquoi le tellure a-t-il provoqué la ruée vers l´or la plus bizarre de toute l´histoire ? Comment l´antimoine a-t-il rendu fou le roi Nabuchodonosor ?  Véritable prouesse scientifique, la table périodique a déchaîné bien des passions. D´étonnantes fables accompagnent les éléments qui ont marqué l´histoire mondiale et la vie des scientifiques - souvent fous - qui les ont découverts. Du Big Bang à aujourd´hui, La Cuillère soluble nous dévoile tous les secrets du carbone, du néon, du zinc, de l´or, etc., et l´impact qu´ils ont eu non seulement dans le milieu scientifique mais dans des domaines aussi variés que la politique, les guerres, la mythologie et les arts.

    Traduit de l´anglais (États-Unis) par Bernard Sigaud

  • Une passionnante aventure humaine et scientifique.
    Depuis quinze ans, Francis Hallé, Dany Cleyet-Marrel et Gilles Ebersolt vivent une aventure scientifique exceptionnelle qui les conduits en Guyane, au Cameroun, au Gabon...
    Ensemble, ils ont mis au point un Radeau des Cimes qui flotte sur un véritable océan vert : le sommet des grands arbres des forêts primaires de la planète, la canopée.
    Grâce à cette structure étonnante, des équipes scientifiques pluridisciplinaires - botanistes, entomologistes, chimistes... - explorent et étudient la canopée où vivent les trois quarts des insectes de la planète et où se développe une flore abondante et unique.
    Ce nouveau territoire est aussi une extraordinaire source de substances utilisables en pharmacie, médecine, chimie, agrochimie, parfumerie...
    Les auteurs lancent un appel : il faut défendre les forêts primaires qui sont aujourd'hui détruites au rythme de vingt hectares à la minute. Il faut protéger les trésors qu'elles recèlent : elles ont un rôle capital dans l'équilibre écologique de la planète.
    Francis Hallé est professeur de botanique tropicale.
    Dany Cleyet-Marrel est concepteur, designer et pilote d'aérostat.
    Quant à Gilles Ebersolt, il est architecte-inventeur du Radeau des Cimes.

  • L´incroyable découverte d´une neurobiologiste victime d´une rupture d´anévrisme.On ne pourra plus parler de la même façon de notre cerveau et de notre perception de l´existence après le témoignage de Jill Taylor. Il y a quelque chose de Christophe Colomb chez cette femme qui a découvert et exploré les territoires jusqu´à là inconnus de la vie et de la conscience.Chercheuse en neurosciences à Harvard, elle est victime a 37 ans d´une rupture d´anévrisme : son hémisphère gauche envahi par le sang, elle mettra huit ans pour retrouver toutes ses facultés. Conservant dans son silence et sa solitude un fond de conscience, elle nous restitue ses émotions, ses observations, ses techniques pour se réapproprier le monde.Et curieusement, à sa grande surprise et à la notre, tout en découvrant avec sérénité l´intimité et la réalité du mode de fonctionnement de son cerveau, elle prend conscience que notre perception du monde est totalement dépendante de phénomènes physiques et chimiques qui se libèrent sous notre crâne. Expérience scientifique, aventure à la frontière aussi de la révélation mystique, la lecture du livre de Jill Taylor est un véritable choc. Il nous apprend aussi à mieux comprendre et à traiter avec encore plus de sensibilité les victimes de ce type de traumatisme. Traduit de l´anglais par Marie Boudewyn

  • Le maïs est l´origine et l´avenir du monde. Avec un milliard de tonnes récoltées par an, il est la première plante cultivée au monde, le symbole végétal de la mondialisation.  Des Mayas aux mille utilisations d´un épi de maïs aujourd´hui, l´histoire de la céréale aux grains dorés est aussi incroyable que les passions qu´elle suscite. En Amérique, en Chine, en Afrique, on l´adore. En Europe au contraire, on l´accuse de consommer trop d´eau, d´épuiser les sols, d´être l´instrument des multinationales... Où est la vérité ?  Écrivain, géographe de la faim et du développement durable, Sylvie Brunel nous raconte le fabuleux destin de la plante des dieux, qui devint l´aliment des gueux avant de devenir celui des boeufs. Pour elle, face aux grands défis alimentaires et environnementaux, le maïs est d´abord l´allié des cieux : ne réussit-il pas l´exploit de nourrir l´humanité tout en protégeant la planète ?

  • Auteur des best-sellers Le dernier théorème de Fermat et Histoire des codes secrets, Simon Singh retrace ici la fabuleuse histoire de la théorie du Big Bang. Albert Einstein a dit un jour : « La chose la plus incompréhensible à propos de l´Univers est qu´il soit compréhensible ». Simon Singh estime que les génies comme Einstein ne sont pas les seuls humains à pouvoir accéder aux lois physiques régissant l´Univers. Nous pouvons tous les comprendre. En expliquant ce qu´est véritablement la théorie du Big Bang, le livre tente de montrer pourquoi il s´agit, aux yeux des cosmologistes d´une description exacte et pertinente des origines de l´Univers. Avec un sens du récit digne d´un roman, il fait également revivre pour nous les destinées de ces savants qui, génération après génération, ont défié toutes les résistances pour comprendre la création, et combattu l´idée - défendue par l´establishment scientifique - d´un cosmos éternel et immuable. Connu pour rendre simples et évidentes les questions les plus ardues, Simon Singh est le guide parfait de ce voyage. Tout le monde a entendu parler de la théorie du Big Bang, mais combien d´entre nous peuvent prétendre la comprendre ? Avec la clarté qui caractérise tous ces ouvrages, Simon Singh a écrit l´histoire de la plus importante théorie scientifique jamais formulée.
    Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Philippe Babo et Denis Griesnar

  • Voici 80 énigmes médicales. Ce sont des histoires quotidiennes, tantôt gaies, tantôt tragiques, qui prennent toujours dans le cabinet du médecin un caractère inédit et inattendu. C´est au généraliste de poser le diagnostic. Parfois il se trompe et l´avoue. Rien n´est simple.C´est la vie qui défile avec ses accidents, ses petites blessures, ses peurs et ses traumatismes, parfois ses grands mystères du corps et de l´âme sur lesquels la science bute. Le médecin doit toujours être en éveil, à l´affût. Le patient raconte une histoire mais l´homme de l´art doit entendre ce que le malade ne dit pas, ce qu´il veut dire, ce qui n´a pas retenu son attention et qui pourtant est l´élément clé du diagnostic. Le docteur Christian Oosterbosch a consacré sa vie à la médecine générale. Il raconte les doutes et les erreurs du jeune débutant, timide, craignant l´erreur fatale, consultant avec boulimie tous les ouvrages de médecine avant d´oser se prononcer, puis les passions et les combats du médecin à la longue expérience qui refuse d´être blasé ou arrogant mais défend une médecine plus humaine, qui prend son temps, et privilégie l´écoute et le respect de chaque patient. Il s´insurge contre tous ces hôpitaux et spécialistes qui ont perdu le sens du contact avec le malade et ne s´intéressent qu´à son cas alors que c´est toute la personne qu´il faut prendre en charge. Ses patients, il les suit souvent depuis de longues années. Il connaît leur histoire, leur vie, leur mal. Un document passionnant, fruit de nombreuses années d´observation.

  • D'année en année, le grand ours blanc de l'Arctique voit la banquise se rétrécir, son territoire s'amenuiser... Son destin lui échappe. L'homme, quant à lui, a conscience d'un monde qui se dégrade mais pourtant il continue à vivre tête baissée sans rien changer.A travers quinze chroniques, Jean-Louis Etienne nous décrit le monde polaire, sa stupéfiante beauté, sa pureté, son rôle fondamental dans les équilibres climatiques, ses terribles métamorphoses. Avec passion, il nous raconte comment les savants auscultent les glaces, observent les migrations, analysent l'eau et l'air. Et comment les explorateurs et les habitants de ces contrées lointaines hésitent entre l'héroïsme et le fatalisme face à cette sournoise dégradation.Le monde polaire est une parabole de notre avenir. Dans son absolue blancheur, les stigmates de notre aveuglement se voient de façon encore plus éclatante.Médecin, explorateur, homme de science, écrivain, Jean-Louis Etienne tente ici de nous sensibiliser à la puissance et à la beauté de la Nature et de nous faire prendre conscience aussi de sa fragilité.

  • Images X, porno-soft, porno-hard, sex-toys .. aujourd´hui, la pornographie fait « chic », « branché », « ouvert d´esprit ». Répandue et facile d´accès (dvds, magazines, chaînes télévisées, Internet), elle est devenue une représentation comme une autre de la sexualité à l´aune de laquelle chacun peut s´évaluer. Alors que certains en font le bouc émissaire de tous les maux contemporains, d´autres au contraire la défendent au nom de la liberté et du consentement individuels.
    Mais contrairement au discours qui associe pornographie et liberté, les images X constituent une contrainte, en imposant un imaginaire normatif et réducteur de la sexualité . En codifiant et normalisant une conduite sexuelle, elles effacent la liberté de choix qu´elles prétendent engendrer. Sans partir en croisade pour la répression, Michela Marzano nous invite à comprendre le problème à sa source : qu´est-ce réellement que la pornographie aujourd´hui ? Que représente-elle ? Pourquoi excite-t-elle ? Pourquoi est elle de plus en plus violente ?

  • « Ce n'est que vers onze ans, à la BBC que j'ai entendu pour la première fois le terme homosexual. Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'un tel mot pouvait signifier même si je commençais à soupçonner le frisson que sa seule évocation devait répandre dans les foyers. Le lendemain je demandais innocemment le sens du mot à mon professeur : « Ce sont des hommes qui s'appellent en général Cecil, qui ont un poignet mou et aiment les matelots » me répondit-elle. Ouf, pensais-je, heureusement, je ne fais pas partie de ceux là. » Alex Taylor a grandi en Cornouailles dans les années 60, fils unique au sein d'une famille heureuse, sans histoire. Il découvre tôt son homosexualité en rêvant de ressembler à Emma Peel de Chapeaux melons et bottes de cuir, amazone toute de cuir vêtue qui se jouait des traditions et permettait au jeune Alex d'imaginer hors de l'Angleterre machiste et pudibonde un monde de glamour fait de femmes et d'hommes extravagants. Après des études à Oxford et ses premières expériences sexuelles, Alex Taylor part à Paris. Tout en devenant professeur puis journaliste, il profite de son « exil sexuel », milite et découvre une sexualité libre, sans tabous ni limites, osant des scénarii parfois trash où désir, peur et douleur sont mêlés. L'auteur nous raconte sans fard et souvent avec humour et autodérision ses expériences, ses amours fauchés par le Sida, du Paris des backrooms, aux nouvelles fêtes branchées de Berlin en passant par les boites fétichistes de Londres. Il se livre, compare, juge les nouvelles tendances, s'interroge. Ses mémoires d'un apprenti pervers sont ainsi l'occasion pour cet européen avant l'heure amoureux des langues, de dresser un portrait original de l'Europe, avec ses différences culturelles et d'observer l'évolution des moeurs et des mentalités.

  • Pas facile d´apprendre qu´on a une maladie... Délicat de vivre en permanence avec.... Mais pourquoi en sus se lamenter ou déprimer ? Pourquoi ne pas plutôt faire face ? Peut-être aurait-il fallu se préparer à l´avance...  La maladie, malheureusement, fait partie de toute vie. Un quart des Européens (150 millions) sont atteints d´une pathologie de longue durée : diabète, asthme, obésité, cancer du sein ou de la prostate, maladies cardiovasculaires, rhumatismes articulaires, mal au dos chronique, etc...  Entre traitements parfois lourds et auto-surveillance, on peut apprendre à vivre en santé avec sa maladie, on peut en éviter certaines complications. Accompagné de ses soignants, on peut devenir « acteur » de son propre traitement et conserver une vraie qualité de vie au quotidien. Pourquoi ne pas positiver pour commencer en prenant soin de son mental et de ses émotions ? Que jeter qui faisait mal ? Que changer ? Que rencontrer pour apprécier autrement la vie...

  • Addictions, dépression, boulimie, anorexie, toc... De multiples maladies psychiatriques sont et pourront bientôt être soignées par la psychochirurgie. De nombreuses personnes handicapées ont déjà retrouvées une vie normale. Et ce n'est qu'un début. La psychochirurgie suscite cependant de nombreuses questions éthiques relatives au métissage homme-machine et aux risques de normalisation des comportements. L'histoire de cette spécialité est émaillée de scandales. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, des individus aux comportements jugés déviants sont passés entre les mains de chirurgiens : homosexuels, toxicomanes, individus agressifs et pervers. À Montréal de jeunes hommes pratiquant l'onanisme furent lobotomisés tandis qu'en RFA des interventions sophistiquées s'appliquèrent à des déviants sexuels en échange de remise de peine. Aujourd'hui, une « psychochirurgie 2.0 » est en passe de bénéficier des progrès vertigineux de la connaissance du cerveau et des nouvelles technologies (ces fameuses NBIC). Les anciennes techniques, faisant appel à la destruction du tissu cérébral, n'ont pour autant, jamais disparu. En Amérique du Sud, des sujets agressifs sont traités par des techniques très ciblées de lésions cérébrales, recourant parfois aux radiations, tandis qu'en Chine des individus morphinomanes, par millier, ont été « sevrés » par destruction d'un noyau cérébral.  Peut-on imaginer dans le futur une « neuroanatomie de la morale ». Qu'adviendra-t-il lorsque le centre de la pédophilie sera identifié ? Lorsque le circuit de l'agressivité sera localisé ? Les enjeux de la psychochirurgie en France n'avaient jusqu'à présent jamais fait l'objet d'un livre complet et accessible.

  • Petite Encyclopédie des Vents de FranceLa France constitue la plus belle des roses des vents au monde. Du Sud au Nord, de l'Ouest à l'Est, l'hexagone est le royaume du Mistral, de la Galerne, du Suroît, du Joran, de la Burle et de centaines d'autres vents, souffles, bises. Mais qui connaît encore leur origine, leur vitesse, leurs parcours, leur saison, leur nom, leur histoire, ainsi que les contes, proverbes ou anecdotes qui s'y rattachent ?Pour avoir sillonné toutes les régions, inspecté chaque terroir, examiné les patois, compulsé les archives, interrogé les mémoires, Honorin Victoire a recueilli ce trésor auprès des paysans, des marins, des bergers comme des géographes ou des linguistes, auprès des grands-mères comme des météorologues. Inventaire unique en son genre, scientifique et pittoresque, littéraire et truculent, ce livre est sans égal. Un festival de mémoire, de vie, et de grand air, à découvrir et redécouvrir.630 vents - 34 roses des vents - de toutes les régions et départements !Ecrivain et journaliste, gourmet et gastronome, Honorin Victoire vit dans l'Aveyron. Passionné par l'histoire des vents, il l'est aussi des cuisines régionales. Il écrit pour différents magazines du sud de la France.

empty