Jeunesse

  • Le drame humain de l'exil. Les parents d'Angelina rêvent d'une vie meilleure, loin de la misère de Madagascar. Mais après le naufrage de leur barque au large de Mayotte, la vie d'Angelina et de son petit frère va basculer. Maintenant, elle doit payer la dette de ses parents, afin de rembourser les passeurs. Elle retourne alors dans son pays, puis part pour Beyrouth, où elle est exploitée pour un salaire de misère. Ses rencontres l'aideront-elles à retrouver sa liberté ? Un roman d'apprentissage qui aborde l'actualité au travers des thèmes de l'immigration et de la clandestinité. EXTRAIT Célestin se blottit contre sa soeur. La poigne d'un pompier se referma sur l'épaule d'Angelina, qui s'approchait trop près du brasier. - Qu'est-ce que tu fais, petite?? lui demanda l'homme. - C'est... c'est là que je... que nous... « Vivions » resta coincé dans sa gorge. Un garçon avait ramassé les livres de classe sur le chemin, et les rendait à Angelina. - C'est elle?! explosa Mme Ichati en pointant l'index accusateur vers Angelina. C'est elle qui a mis le feu?! - Moi?? - Tu as laissé la lampe à pétrole dans la case, sale Malgache?! CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Une lecture intelligente et impliquante pour les acteurs du monde de demain. - Gwordia, Babelio À PROPOS DE L'AUTEUR Yves-Marie Clément est né à Fécamp en Normandie. Écrivain voyageur, il est l'auteur de près de 90 ouvrages, surtout destinés à la jeunesse. Il rencontre souvent ses lecteurs dans les classes et les bibliothèques, et participe à de nombreux salons du livre en France et à l'étranger. Il a écrit ce roman après un séjour de quatre ans à Mayotte. À PROPOS DE LA COLLECTION La collection Rester vivant est constituée de nouvelles et de romans qui parlent du monde d'aujourd'hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de la société dans laquelle nous évoluons. Elle s'adresse en priorité aux pré-ados, aux ados... et plus généralement à tous les lecteurs qui résistent encore à l'asservissement des esprits, quel que soit leur âge. Ces livres ont pour ambition, en plus d'attiser l'imaginaire du lecteur, d'éveiller son sens critique et de poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs.

  • Phobie

    Fanny Vandermeersch

    Sophia est une élève brillante mais, arrivée au collège, tout change. Ses notes baissent, ses amies l'abandonnent, l'angoisse la ronge. Jusqu'à ce jour où elle ne se sentira plus capable de passer la grille de l'école. Avec l'aide de ses parents et de ce qu'il reste de ses amies, elle finira par poser des mots sur ses maux : elle souffre de phobie scolaire. Un roman qui démystifie, invite au partage et à l'échange, sur un sujet qui touche de nombreux ados aujourd'hui. EXTRAIT Comment ai-je pu passer du statut d'élève qui ne travaille pas et a de bonnes notes, à celui d'élève qui trime mais est à peine moyenne ? Tout ce qui était facile pour moi en primaire est devenu difficile et obscur. Avant, j'écoutais en classe. S'il arrivait à mon esprit de vagabonder, je parvenais toujours à retenir le cours de la maîtresse. Aujourd'hui, je ne retiens pas grand-chose. Alors, je l'avoue, j'ai baissé les bras. À quoi sert-il d'écouter si on ne comprend rien et qu'on doit recommencer le même travail à la maison ? Mes parents, en particulier mon père, ne se sont pas posé la question. Il est clair que je ne travaille pas. Papa a cru que me donner une gifle serait la solution pour que je m'y remette sérieusement. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Un texte clair, court et suffisamment explicite pour me semble t'il parler au plus grand nombre. Enfants et adultes pourront y trouver également des bases pour des échanges constructifs. - Sylvaine, Babelio Tout sonne juste dans ce texte, des réactions de Sophia à celles, pas franchement à la hauteur mais tellement réalistes, de ses parents. A lire et à faire lire, pour comprendre et discuter, pour ne plus laisser tant d'enfants en souffrance. - Blog D'une berge à l'autre À PROPOS DE L'AUTEUR Fanny Vandermeersch est née en 1985 dans le nord de la France. Elle enseigne le français dans un collège et ne se promène jamais sans un livre dans son sac. Lectrice passionnée - elle anime le blog de chroniques littéraires Les billets de Fanny -, elle a décidé de passer de l'autre côté de la page en publiant Phobie, son premier roman. À PROPOS DE LA COLLECTION La collection Rester vivant est constituée de nouvelles et de romans qui parlent du monde d'aujourd'hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de la société dans laquelle nous évoluons. Elle s'adresse en priorité aux pré-ados, aux ados... et plus généralement à tous les lecteurs qui résistent encore à l'asservissement des esprits, quel que soit leur âge. Ces livres ont pour ambition, en plus d'attiser l'imaginaire du lecteur, d'éveiller son sens critique et de poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs.

  • Trouver les mots

    Gilles Abier

    Gabriel est sur le point de révéler une vérité qui va bouleverser sa vie et celle de son entourage...
    Les parents de Gabriel, 16 ans, attendent que leur fils s'explique sur le coup de fil qu'il a reçu la veille. Hier après-midi, son cousin l'a appelé durant douze minutes et vingt-trois secondes...
    Mais que dire quand on n'a pas su soi-même trouver les mots pour éviter le pire ?
    Ce roman percutant aborde des thématiques phares liées à l'adolescence, comme le harcèlement, internet et les réseaux sociaux. Il fait partie de la sélection du prix Danielle Grondein - littérature jeunesse.
    EXTRAIT
    Même avant ce coup de fil, j'étais déjà incapable d'articuler mes pensées les plus intimes. J'entends ce qu'on me dit, je me doute de ce qu'il faudrait répondre, et peu importe que je le veuille, je n'arrive pas à l'énoncer. C'est plus fort que moi. Chaque fois, je panique, je biaise ou je divertis. Les mots se forment dans ma tête, ils s'associent, savent suivre le tracé sinueux de ma réflexion, mais leur indécence flagrante provoque une quinte de toux, se dissimule en réplique sans intérêt ou s'abîme derrière une blague pourrie. Car je ne suis pas muet pour autant, je peux m'exprimer en public, participer à une conversation, à deux ou à plusieurs, mais quand je parle, je parle peu et je parle pour rien, de tout, sauf de ce qui se joue vraiment. Je m'énerve à saisir les attentes de mon interlocuteur sans parvenir à m'investir dans l'émotion. Comme si c'était sale de se dire. Comme si de me révéler, j'allais me perdre. Plus on me cherche, moins je m'affiche.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un roman qui devrait être lus par tous les adolescents, un roman qui marque ! - Parfums de livres
    Si le héros Gabriel a du mal à trouver les mots, Gilles Abier lui y parvient complètement pour nous toucher et nous bouleverser. Un roman coup de poing ! - Lirado
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Une naissance à Paris. Une jeunesse en banlieue seine-et-marnaise. Des études de lettres à Grenoble. Un conservatoire de théâtre à Manchester. Le tout entrecoupé de petits ou longs boulots à Rouen, Paris et en Angleterre - où il a vécu sept ans. Aujourd'hui, Gilles Abier écrit des histoires.
    À PROPOS DE LA COLLECTION
    La collection Rester vivant est constituée de nouvelles et de romans qui parlent du monde d'aujourd'hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de la société dans laquelle nous évoluons. Elle s'adresse en priorité aux pré-ados, aux ados... et plus généralement à tous les lecteurs qui résistent encore à l'asservissement des esprits, quel que soit leur âge. Ces livres ont pour ambition, en plus d'attiser l'imaginaire du lecteur, d'éveiller son sens critique et de poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs.

  • Et si demain...

    Michel Piquemal

    Michel Piquemal refait le monde avec des « si » et imagine de quoi pourrait être fait demain. Et si demain... les États étaient remplacés par un gouvernement de multinationales ? si l'on pouvait effacer les mauvais souvenirs ? s'il existait un moyen technique et imparable pour séduire ? si l'on remettait à l'honneur les jeux du cirque ? si l'on pouvait savoir ce que pensent les animaux ?... Onze nouvelles de science-fiction corrosives pour imaginer à quoi pourrait ressembler notre monde demain. À moins que ce ne soit déjà la réalité... Un recueil captivant qui nous livre un constat implacable et froid du potentiel futur de notre société. EXTRAIT Après quelques rapides félicitations sur le succès de ses études, il passa à l'offensive : - Dis-moi David, c'est sérieux avec cette fille ? Ça fait combien de temps que vous vous voyez ? David réfléchit. Il eut un petit sourire en comptant délicieusement les mois dans sa tête : - Un an... oui, presque un an ! - Et vous avez l'intention de... David coupa court : - Oui, Papa, dans six mois je serai interne à l'hôpital, je gagnerai ma vie et Anya aura enfin obtenu sa carte de travail. On pourra alors s'installer... - Bien mon fils, je suis heureux pour vous deux. Mais es-tu sûr qu'Anya soit faite pour toi ? Tu connais son génotype ? CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE « Un recueil d'histoires piquantes pour nous faire réfléchir, réagir... et continuer à croire et à lutter pour un autre monde possible ! » - Nouveautés jeunesse « Ce livre est composé de onze nouvelles loufoques et qui pourtant ont une part de vérité et qui change complètement notre vision du monde actuel. » - Mille et une frasques A PROPOS DE L'AUTEUR Après des études de lettres modernes, Michel Piquemal a été instituteur dans une école primaire. Il a écrit près de 200 livres pour la jeunesse (albums, romans, etc.) chez Milan, Nathan, Rue du monde, Albin Michel jeunesse, Syros, Gallimard jeunesse, etc. Parmi ceux-ci, citons : Nul en pub (Rue du Monde), qui évoque les rapports entre la publicité et les enfants ; La grève (éditions de l'Édune), qui raconte le quotidien d'un enfant lorsque son père est en grève ; Le manège de Petit Pierre (Albin Michel jeunesse) ; La voix d'or de l'Afrique (Albin Michel jeunesse), qui retrace la vie de Salif Keita ; et, récemment, La robe rouge de Nonna (Albin Michel jeunesse), un album sur le fascisme italien. « Écrire pour la jeunesse », dit-il, « c'est écrire pour la vie, pour l'optimisme. »

  • Les mains dans la terre

    Cathy Ytak

    Tout plaquer pour revenir à l'essentiel... « Chers parents, j'arrête mes études. Je renonce à cette dernière année, à cette carrière annoncée qui n'exige guère d'effort et ne m'apporte en retour aucune satisfaction. Quand vous lirez cette lettre, je serai déjà parti. » Revenu d'un séjour au Brésil avec, dans ses bagages, une petite statuette en terre cuite, Mathias va devoir choisir la vie qu'il veut pour lui : la richesse sans partage, ou les mains dans la terre. Et mettre des mots sur son histoire. Un roman puissant qui rappelle les valeurs d'humanité, de tolérance et d'altruisme dans notre société égocentrée ! EXTRAIT Je renonce, aujourd'hui et à jamais, à ce diplôme que j'aurais probablement obtenu avec une mention très bien, comme j'ai obtenu, avec mention, mon bac à 16 ans et demi. Je renonce à rejoindre, cher père, ta petite entreprise qui ne craint pas la crise vu qu'elle s'en nourrit. Je renonce du même coup à cette vie que vous m'avez offerte jusqu'à présent, gîte et couvert inclus. J'ai réfléchi des mois durant et, désormais, ma décision est prise. Vous pourrez revendre la voiture, cela remboursera une partie de mes études inachevées. Je m'en vais. Je vais rejoindre Frédéric en Provence. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Un véritable hymne à la liberté qui ne manquera pas d'éveiller ou de réveiller les consciences endormies. - Blog Dans la bibliothèquen de Noukette Un roman sensible et engagé, porté par la plume délicate d'une auteure que j'adore, qui assume ses convictions et aime pousser ses lecteurs à la réflexion. Pour le coup l'objectif est atteint, haut la main même ! - Blog D'une berge à l'autre À PROPOS DE L'AUTEUR Cathy Ytak écrit des romans pour les jeunes et les moins jeunes, invente des recettes de cuisine, fait son pain, rêve de bien jouer de la harpe, s'énerve des injustices, voyage souvent en train, et vit au bord de la mer en Bretagne. À PROPOS DE LA COLLECTION La collection Rester vivant est constituée de nouvelles et de romans qui parlent du monde d'aujourd'hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de la société dans laquelle nous évoluons. Elle s'adresse en priorité aux pré-ados, aux ados... et plus généralement à tous les lecteurs qui résistent encore à l'asservissement des esprits, quel que soit leur âge. Ces livres ont pour ambition, en plus d'attiser l'imaginaire du lecteur, d'éveiller son sens critique et de poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs.

  • Jours de soleil

    Claire Mazard

    Sénégal, Tunisie, Côte d'Ivoire, Maroc, île du bout du monde... Après ses Jours de neige, parus en mars 2016, Claire Mazard promène cette fois-ci ses lecteurs par jours de soleil dans les pays chauds. Par petites touches colorées et acidulées, elle observe, constate, dénonce. Cinq nouvelles inspirées de faits réels qui surprennent, interrogent... et inquiètent même un peu parfois ! EXTRAIT DU VIEUX TUNISIEN Sophie lui avait proposé cette escapade juste après le décès de Jean, « pour te changer les idées », avait-elle déclaré. « Partons toutes les deux. » Ainsi, chaque année maintenant, Sophie abandonnait son mari pour accompagner Marie. Par amitié et pour voir du monde aussi. Cette équipée s'était révélée une bonne idée. Le luxe, le confort, l'indolence, l'égoïsme même à ne penser qu'à elles, avaient peu à peu guéri Marie de son chagrin. Mon pauvre Jean ! pensa-t-elle. Tu m'as manqué mais à présent ce n'est plus de toi précisément dont j'ai besoin. J'ai besoin d'un compagnon, quel qu'il soit. D'une présence tout simplement. Pour combler ma solitude. CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE Un recueil équilibré qui offre un panorama large et captivant sur un regard croisé de civilisations. A lire ! - Blog Nouveautés Littérature Jeunesse À PROPOS DE L'AUTEUR Claire Mazard a écrit une cinquantaine de récits pour la jeunesse, pour enfants dès 7 ans, mais surtout pour les adolescents. Ces récits sont des policiers, des souvenirs, de l'aventure ou des romans basés sur des faits de société. Elle habite Paris, un petit coin tranquille, où elle se plaît à écrire. Elle est notamment l'auteure de L.O.L.A. (Flammarion, 2010) et de L'absente (Syros, 2008). À PROPOS DE LA COLLECTION La collection Rester vivant est constituée de nouvelles et de romans qui parlent du monde d'aujourd'hui, en abordant sans détour les questions écologiques, sociales et éthiques qui émergent au sein de la société dans laquelle nous évoluons. Elle s'adresse en priorité aux pré-ados, aux ados... et plus généralement à tous les lecteurs qui résistent encore à l'asservissement des esprits, quel que soit leur âge. Ces livres ont pour ambition, en plus d'attiser l'imaginaire du lecteur, d'éveiller son sens critique et de poser un regard incisif sur nos comportements individuels et collectifs.

empty