• La partition

    Diane Brasseur

    • Allary
    • 2 Mai 2019

    De la Grèce aux rives du lac Léman, une superbe fresque familiale.
    Un matin d'hiver 1977, Bruno K, professeur de littérature admiré par ses étudiants, se promène dans les rues de Genève. Alors qu'il devise silencieusement sur les jambes d'une jolie brune qui le précède, il s'écroule, mort.
    Quand ses deux frères Georgely et Alexakis apprennent la nouvelle, un espoir fou s'évanouit. Le soir même, ils auraient dû se retrouver au Victoria Hall à l'occasion d'un récital de violon d'Alexakis. Pour la première fois, la musique allait les réunir.
    La Partition nous plonge dans l'histoire de cette fratrie éclatée en suivant les traces de leur mère, Koula, une grecque au tempérament de feu. Elle découvre l'amour à 16 ans, quitte son pays natal pour la Suisse dans les années 1920 et refera sa vie avec un homme de 30 ans son aîné. Une femme intense, solaire, possessive, déchirée entre ses pays, ses fils et ses rêves. Une épouse et une mère pour qui l'amour est synonyme d'excès.

  • Eleanor Flood est une femme au bord de la crise de nerfs. Mais aujourd'hui tout va changer. Elle va prendre une douche et s'habiller. Elle va suivre ses cours de poésie et de yoga après avoir déposé son fils Timby à l'école. Elle ne va pas dire de gros mots. Mais... la vie en a décidé autrement. Parce que aujourd'hui Timby va faire semblant d'être malade pour passer la journée avec sa mère. C'est aussi aujourd'hui que Joe, son mari, a choisi d'annoncer à ses employés qu'il est en vacances, en omettant de prévenir sa femme. Juste au moment où Eleanor pense que les choses ne pourraient pas être pires, elle retrouve un vieux document familial qui va mettre sa vie, chaotique mais finalement assez parfaite, sens dessus dessous.

  • Fille de pionniers qui travaillent à réduire l'immensité de la forêt canadienne, Maria Chapdelaine a les rêves de ses dix-huit ans : suivre François Paradis, un trappeur dont elle est devenue amoureuse et qui a promis de l'épouser à son retour, le printemps venu. Mais, à la veille de Noël, brûlant de retrouver sa bien-aimée, François quitte le Grand Nord et s'engage sur des chemins que l'hiver a pourtant coupés...Epopée du Canada français, le grand roman de Louis Hémon, écrit en 1913, n'a pas seulement fait date dans la conscience collective québécoise ; par le souffle de son récit et les élans poétiques de son style, il a tenu en haleine des générations de lecteurs, en France et dans le monde entier.

  • Carine Fernandez nous offre une fresque familiale sur quatre générations, gravitant autour de Talal, le patriarche. Pour échapper à sa famille parfois trop envahissante, Talal aime à se réfugier dans sa palmeraie du désert. Jusqu'au jour où il apprend à connaître Rezak, son jardinier venu d'Égypte...
    Dans les environs de Riyad, Talal Bahahmar est le patriarche excentrique d'une grande famille. Dans son immense palais, Mama Aicha, l'épouse qu'il n'a jamais pu se résoudre à répudier, ses fils, sa vieille mère malade, sa nouvelle femme, la jeune Loulwa, mais surtout Dahlia, sa petite-fille adorée se croisent.
    Entre eux, l'entente est loin d'être au beau fixe. Mais lorsque Talal rencontre son jardinier, l'Égyptien Rezak, se noue entre les deux hommes une relation presque filiale qui va bousculer les certitudes du vieil homme. Serait-il temps d'expliquer à Dahlia les zones d'ombre qui planent sur son enfance ? Que répondre à son désir criant de liberté ?
    Entre palmeraies et gratte-ciels, Carine Fernandez dessine une fresque sur quatre générations, celle des membres de la famille Bahahmar, liés par le sang, l'argent et le secret. Elle nous conte aussi une Arabie Saoudite en ébullition constante où les femmes frappent obstinément à la porte de l'indépendance.
    Lauréate du prix Henri de Régnier de l'Académie française, 2018, pour
    Mille ans après la guerre, ainsi que du Prix RomanGier, Prix LireElire, Prix Lettres Frontière, Prix Des racines et des mots.

  • Chant des plaines Nouv.

    Les terres ingrates du Nebraska, glacées en hiver, caniculaires en été, soumises à de violentes tempêtes. Des voix féminines y résonnent et s'entremêlent, défiant le temps perdu tout autant que l'avenir.
    Il y a Cora, qui épouse un fermier au début du XXe siècle.
    Il y a Madge, leur fille, et Sharon Rose, élevées comme des soeurs.
    Madge qui devient une femme de la campagne dure à la tâche, désireuse de se marier.
    Et Sharon Rose qui part étudier à Chicago, observant de loin la vie de la famille et de la ferme qui continue sans elle.
    C'est l'époque où arrivent le téléphone, le réfrigérateur et la télévision - la modernité. C'est l'époque où le monde, leur monde, change.

    /> Paru en 1980, Chant des plaines n'avait jamais été traduit dans notre langue. Les lecteurs français pourront dorénavant découvrir l'écriture éblouissante de Wright Morris, capable d'embrasser l'immensité des paysages comme l'intimité sensible de ces femmes fortes.

  • Iakov, fabricant de cercueils et violoniste occasionnel, éprouve une réelle aversion pour le jeune flûtiste juif Rothschild. Marfa, sa femme, évoque les rares instants de bonheur auprès de leur petite fille morte des années auparavant, dont il a oublié jusqu'à l'existence... Seul, il songe à sa vie, gâchée, et tout lui apparaît n'avoir été que perte. Quant à la princesse Véra Gavrilovna, elle a coutume de prendre sa retraite estivale dans un monastère, pour y « soigner son âme ». Entourée de tous les égards dus à son rang, elle croit éveiller tendresse et admiration grâce à la générosité dont elle se targue.

  • Son scandale à lui, son secret à elle.
    Angela Powell est en apparence une femme comblée. Elle mène une vie confortable avec Jason, un brillant professeur d'économie devenu une personnalité médiatique, et leur fils de treize ans. Mais leur bonheur de façade se lézarde lorsque l'une des stagiaires de son mari dépose plainte contre lui pour comportement déplacé, puis qu'une de ses collaboratrices l'accuse de viol. De quoi donner à Angela l'impression qu'elle ne connaît peut-être pas si bien celui qui partage sa vie. Pourtant, face à l'obstination d'une enquêtrice coriace, elle choisit quand même de jouer son rôle d'épouse et de le défendre, envers et contre tout.
    La disparition soudaine d'une des deux jeunes femmes donne cependant une autre dimension à l'affaire. Tandis que la presse se repaît du scandale, Angela est tiraillée entre la honte, le doute et le besoin de préserver un sombre secret...

  • Surprends-moi !

    Sophie KINSELLA

    • Lizzie
    • 14 Mai 2020

    Leur médecin est formel : avec les avancées de la science, ils vivront jusqu'à cent ans. 102, peut-être. Ce qui laisse à Sylvie et Dan... environ 68 années à partager le même canapé devant la télé...
    Après une décennie de bonheur conjugal et une adorable paire de jumelles, le chemin ne fait donc que commencer. Un long, très long chemin qu'il s'agit de pimenter un peu. Et pour conjurer la routine, rien de tel qu'une bonne surprise par-ci par-là : dîner, cadeaux, photos coquines... Mais il y a surprise et surprise. Et celle-là risque bien de tout faire capoter...

  • Comment ont évolué les règles juridiques en fonction des nouvelles solidarités conjugales qu´a suscitées l´égalité des sexes ? Comment se dessinent aujourd'hui les relations économiques, matérielles et patrimoniales qui traversent les transactions intimes ? Des chercheurs de la France, de la Belgique, de la Suisse et du Québec se prononcent.

  • Vas-y maman

    Nicole de Buron

    Faire la bonne, la vaisselle, le mnage, couter le lamento de l'Homme quand il rentre du bureau... Mais votre vie vous tout le monde s'en fout. Une mre de famille dvoue son foyer se met tout coup vouloir exister par elle-mme. Ancienne journaliste, elle dcide de se remettre travailler et devient crivain. Mais elle ne se doute pas encore que le fulgurant succs de son livre va mettre en pril l'quilibre de sa petite famille chrie. Peut-on tre la fois une bonne pouse au foyer et une executive woman ? Compliqu, mais...

  • Anna a vingt-sept ans et n'a pas rencontré le grand amour. Elle saute quelques étapes dans son existence de jeune lesbienne et décide d'entrer dans la course à la maternité.

    Michaëlle, une globetrotteuse volage, vient bouleverser ses plans. C'est le coup de foudre. Anna tombe de haut et se voit confrontée à une décision douloureuse : nourrir son affection pour Michaëlle ou poursuivre son rêve parental.

    Dans le doute, Anna préfère une troisième option : elle abandonne les inséminations, opte pour l'adoption, puis s'acharne à transformer son amante en épouse fidèle.

    Les rêves d'Anna volent en éclats. De crise en crise, Anna tente de sortir de son marasme, mais s'enfonce dans la dépression.

    Anna troque une salle d'attente pour une autre.

  • La vie est totalement injuste. La majorité des femmes le savent, mais que peuvent-elles y faire ? Des miracles... si elles font partie du Sisterhood.

    Dans la riche et somptueuse demeure de Myra Rutledge, nos sept complices préparent leur deuxième mission. Le Sénateur américain et mari de Julia Webster a gravement abusé de sa confiance au profit de sa propre carrière. Il a ainsi balayé tous ses rêves du revers de la main. À l'aube de sa plus grande victoire politique, le Sénateur s'apprête à croiser les sept femmes les plus déterminées qui soient... Il en paiera le prix !

    Présentant des héroïnes fortes, les unes dans la fleur de l'âge, les autres plus matures et ayant une longue expérience de vie, la série Sisterhood s'adresse à un très large lectorat féminin constitué de lectrices de 30 ans jusqu'à 70 ans et plus.

  • Gilles et Laurianne vivent ensemble depuis trente ans, lorsqu'une rupture inattendue brise le couple, qui semble pourtant si solide. Laurianne n'a pas le choix, son mari l'ayant laissée pour Christine, elle doit se refaire une nouvelle vie. Commence alors une remise en question totale, non seulement d'elle-même en tant que mère et épouse, mais de sa vie de couple tout entière. Car au fil des ans, elle s'est souvent oubliée pour les siens. Désormais seule, Laurianne ne se connaît plus, ne sait plus se faire plaisir; elle se questionne, elle doute...

    Gilles a-t-il eu raison de croire que l'herbe serait plus verte chez le voisin? À cinquante ans, pourra-t-elle s'abandonner à un nouveau partenaire, après trois décennies d'une fidélité à toute épreuve? Saura-t-elle encore plaire à son âge, surtout que beaucoup d'hommes de sa génération, selon elle, préfèrent les femmes plus jeunes?

    Mais au fait, que pense Gilles de tout ceci?

    Roman au style solide et juste, Hier et Aujourd'hui nous fait entrer intimement dans la nouvelle vie d'une femme dont les observations, toujours teintées d'humour et d'autodérision, sont lucides et réalistes. Ce texte offre en arrière-plan un examen détaillé de notre société et de ce que sont devenues les relations entre les hommes et les femmes. Un bon roman, sans prétention, de lecture agréable!

  • La soixantaine alerte, le verbe haut, le conseil toujours prompt, surtout quand il n'est pas sollicité, et la coiffure aussi raide que le genou, Edith McLoughlin frôle la caricature de la belle-mère de comédie. En fait sa tyrannie, légère et tissée de bonnes intentions, serait plutôt drôle si elle n'était à l'origine d'un drame épouvantable - la mort de son fils - qui pèsera évidemment à jamais sur la vie de Nancy, sa belle-fille.
    Restée veuve, avec une petite Chloé de sept ans, Nancy - professeur d'astrophysique à Wellington, où, en New-Yorkaise bon teint, elle se sent toujours un peu en exil -, va devoir affronter une existence d'autant plus compliquée qu'Edith entend plus ou moins la régenter. Après l'échec d'une tentative de cohabitation, et le remariage de Nancy avec un opticien philosophe, Edith paraît s'effacer. Pour réapparaître brièvement et, jouant un instant au jeu de la vérité, s'expliquer enfin sur son attitude.
    Ruptures maladroites et rapprochements émouvants rythment ainsi le récit du long chemin d'amitié que ces deux femmes vont parcourir, liées non seulement par le souvenir d'un être follement aimé mais en réalité par une extraordinaire et peu commune tendresse. Qu'elles ne s'avoueront qu'à mots couverts, sous la menace d'une mort annoncée dont l'épisode final organisé par Nancy - le départ d'Edith pour les rivages de l'amour et de la mort - est propre à tirer les larmes des coeurs les plus blasés.
    Suivez-nous

  • Les présidents de la République française ont tous fait l'objet de biographies. Mais si elles retraçaient consciencieusement leurs parcours politiques, jusqu'ici elles n'accordaient guère d'attention à leurs épouses. Or, dans le cas de Georges Pompidou, le couple exceptionnellement fusionnel qu'il formait avec Claude, sa femme, nous empêche d'agir de la sorte, d'où le titre de cette double biographie : Les Pompidou. Bien que dotés chacun d'une forte personnalité, ils réussirent à travers mille difficultés à conserver, jusqu'à la fin tragique du Président, l'image d'un couple uni en parfaite harmonie avec cette France des Trente Glorieuses et de la Ve République dont Georges Pompidou fut l'un des grands architectes. Cette biographie passionnante est une véritable plongée dans un siècle de l'Histoire de France, de 1911 jusqu'à nos jours, ainsi qu'une vue inédite sur ce couple si français.

empty