FeniXX réédition numérique (Complexe)

  • L'itinéraire de lecture proposé dans ce livre ne se veut qu'un prétexte. Certes, au passage, on découvrira en Sartre un théoricien du langage voire un romancier négligé par la critique jusqu'à aujourd'hui, sans doute jettera-t-on un regard neuf sur les options existentialistes et politiques de l'écrivain. L'essentiel toutefois réside dans le procès de l'épreuve. Au centre du volume : le pouvoir d'inquiétude d'une sémiologie qui, mise à la question, trahit les réversions du savoir. Passé le temps de l'hommage à ses mentors, la discipline dresse le bilan de ses investissements et s'interroge une nouvelle fois sur ses irrigations. La question que pose L'enjeu du discours confronte, derrière l'acte de lecture, ces héritages idéologiques qui ont nom rhétorique, poétique, sémantique ; elle s'en prend au-delà du contrat littéraire, au rapport parole/pensée, à la relation entre le langage, le monde social et le sujet. Soumise aux assauts de la psychanalyse, de la sociologie, de la philosophie, la sémiologie peut-elle s'ouvrir à l'univers extralinguistique sans abdiquer ? Il fallait, pour le savoir, démonter l'instigation du sens qu'est le discours, en dévoiler le jeu et l'enjeu, soumettre le propos sémiotique à son propre paradoxe, édifier en somme un modèle transitoire à son tour. Proposant une évaluation critique des théories les plus actuelles, la méthode aborde la plupart des grands problèmes soulevés par les développements récents des travaux sur la construction discursive du sens. L'ouvrage est donc accessible au public intéressé par la critique littéraire et philosophique - sartrienne au premier chef - mais également à tous ceux qui suivent les débats de la sémiologie moderne.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Une évocation des lieux chers à l'écrivain : les petits manoirs nichés dans la verdure, la célèbre mare aux diables, noyée dans une majestueuse obscurité, le château de Boussac, le moulin d'Angibault, le village de Gargilesse...

  • Tout au long de sa vie, autant à travers ses voyages et ses exils qu'au fil de ses amitiés et de l'influence de sa pensée, Voltaire, qui se sentait anglais à Londres et allemand en Allemagne, peut être considéré comme l'Européen des Lumières.

empty