FeniXX réédition numérique (La Nuée Bleue)

  • Aujourd'hui injustement oublié, le Colmarien Théophile Conrad Pfeffel (1736-1809) a été le plus grand écrivain alsacien du XVIIIe siècle mais son rayonnement a dépassé le cadre régional. Celui que l'on a appelé le « La Fontaine alsacien » a été l'un des plus grands fabulistes de langue allemande, l'inventeur de la fable politique. Médiateur entre les cultures française et allemande, Pfeffel, à travers son activité de traducteur, a fait connaître le répertoire du théâtre français en Allemagne et, inversement, a contribué à la diffusion d'auteurs allemands en France. Par ailleurs, ce pédagogue talentueux a créé à Colmar une école européenne, l'Académie militaire, dont l'enseignement se nourrissait des principes éducatifs de Rousseau, Pestalozzi et Basedow. Pendant vingt ans, de grands noms du monde politique, universitaire, littéraire et artistique ont fait le voyage de Colmar pour y rencontrer Pfeffel. Sa stature morale, son inlassable curiosité intellectuelle, son impressionnant réseau d'amis et de correspondants, ses milliers de lettres ont contribué, malgré son infirmité - il était aveugle depuis l'âge de vingt ans - à asseoir sa réputation en Europe. Gabriel Braeuner nous fait découvrir, dans cette biographie riche et alerte, un Alsacien hors du commun à une époque où un citoyen français pouvait être un intellectuel allemand.

empty