• Prendre le temps de cuisiner peut parfois paraître laborieux. Horaire chargé, recette compliquée, ingrédient introuvable pour accomplir le plat de tel ou telle chef réputé.e... le prêt-à-manger semble soudain si simple. Et si on apprenait à cuisiner sans recettes? Véronique Bouchard nous propose de libérer le créateur culinaire qui dort en nous et d'adapter notre alimentation à la saisonnalité et la disponibilité des aliments. Il est temps de reconquérir notre autonomie alimentaire!
    Dans un contexte de changements climatiques, d'épuisement des ressources,
    de risques de pandémie et d'inégalités sociales grandissantes, il devient urgent de réapprendre à consommer, à cuisiner et à conserver les aliments produits localement. Véritable anti-livre de cuisine traditionnel, Cuisiner sans recettes donne tous les conseils et techniques pour développer de bons réflexes culinaires et favoriser notre résilience alimentaire. Au menu:
    - Les grands principes culinaires pour sortir du prêt-à-penser et du prêt-à-manger, et (re)découvrir les vertus de la saisonnalité, du local et du bio.
    - Les bases d'une saine alimentation, pour le corps et l'environnement.
    - Des conseils en matière de congélation, de mise en conserve, de lacto-fermentation et de déshydratation.
    L'ABC pour faire pain, kombucha, kéfir, pousses et germinations.
    Une cartographie du terroir québécois.
    Des variations culinaires autour de 27 thèmes: salades, risottos, tartes, croquettes, crêpes, sauces diverses, pesto, potages, végépâté, muffins, pâtes, sautés, etc.
    Cuisinier sans recettes pourrait bien être votre dernier livre de cuisine! Véritable ode aux artisan.e.s qui nous nourrissent, ce guide est l'outil idéal pour développer votre confiance et adapter vos repas au rythme des saisons, tout en contribuant à une culture alimentaire plus écologique, solidaire, résiliente et nourrissante.

  • L'organisme humain est heureusement très cohérent. Si nous lui donnons les bons aliments, nous avons le maximum de chances de rester en excellente santé et au maximum de nos capacités physiques, intellectuelles et affectives. L'essentiel est de garder des défenses immunitaires solides et efficaces pour empêcher l'envahissement bactérien ou viral et celui des pesticides de notre environnement que nous consommons par voie digestive ou respiratoire. Dans ce livre, le professeur joyeux répond à toutes les questions. Comment l'obésité augmente-t-elle les risques de diabète, de cancers et de maladies auto-immunes ? Pourquoi le meilleur mode de cuisson est-il la vapeur douce et le barbecue vertical ? Comment les viandes rouges augmentent-elles les risques et les récidives de cancer du sein et du colon ? Pourquoi les hormones de la pilule et du THS sont-elles également en cause dans l'apparition des cancers hormono-dépendants (sein, utérus, ovaires) ? Comment les phytohormones des fruits, légumes, légumineuses protègent-elles des cancers digestifs, mais aussi des cancers hormonodépendants, et même de l'ostéoporose ? Pourquoi la phobie de l'ostéoporose et comment la prévenir sans apport excessif de laitages animaux ? Quel est le danger des OGM pour la santé publique ? Comment une bonne nutrition peut-elle freiner ou stopper les symptômes des maladies auto-immunes : polyarthrite, sclérodermie, sclérose en plaques, maladie d'Alzheimer ? Un livre accessible à tous, avec un index facilitant les recherches. Des conseils pour votre santé, à mettre en application sans tarder.

  • James Miranda Barry fut médecin militaire, chirurgien avant-gardiste, inspecteur général des hôpitaux de Sa Majesté et... l'un des plus grands imposteurs de tous les temps.

    Au moment de sa mort en 1865, au terme d'une carrière de plus de quarante ans au sein de l'armée britannique, James Miranda Barry n'a pas eu droit aux honneurs dus à son rang. Les autorités militaires ont plutôt jugé bon de l'enterrer à la sauvette, dans un coin reculé d'un cimetière quelconque. Car le scandale qui éclata à sa mort était d'une telle ampleur, qu'il devint la principale raison pour laquelle Barry passerait à l'histoire, reléguant dans l'ombre presque tout ce que le médecin avait mis tant d'efforts et d'années à accomplir.
    />
    Dans chacune des colonies où on l'avait posté, James Barry avait fait tout en son pouvoir pour améliorer les conditions de vie et les soins de ses patients. Il avait forgé sa réputation sur une pratique nouvelle et moderne de la médecine, par sa spécialisation dans les domaines de la chirurgie, des maladies tropicales, de l'obstétrique, du traitement de la lèpre et des maladies vénériennes. Sur trois continents, Barry a imposé des nouvelles conditions sanitaires, des méthodes révolutionnaires de quarantaine, des diètes alimentaires, ainsi que des traitements efficaces contre les plus terribles maladies connues à l'époque. Sans contredit, les réformes de James Barry ont sauvé des milliers de vies à travers le monde.

    Mais pourquoi a-t-on profané ainsi la mémoire d'un brillant médecin, dont les accomplissements n'avaient d'égal que la controverse dont Barry aura été l'auteur presque tout au long de sa vie? Sylvie Ouellette retrace ici la vie et la carrière d'un être humain hors de l'ordinaire, qui n'était absolument pas ce que ses contemporains auraient pu croire.

  • Partez à la découverte de la surprenante diversité des comportements alimentaires d'Homo carnivorus selon les époques, les pays, les cultures. Manger est loin d'être un geste anodin : pas moins de 30 tonnes de nourriture passent par le tube digestif d'un humain au cours de sa vie. Et une diète carnivore n'est pas sans laisser de traces. Cet ouvrage vous permettra de mieux comprendre non seulement l'impact d'un régime carné sur la santé, mais aussi ses conséquences réelles sur l'environnement et le bien-être animal.

  • Le mode de vie joue un rôle prépondérant sur les risques de développer des cancers. Près d'un tiers d'entre eux est directement lié à la nature du régime alimentaire.En compilant des milliers de publications de recherche, les docteurs Richard Béliveau et Denis Gingras démontrent qu'une alimentation équilibrée et variée, bien sûr, et la consommation de baies, de choux, d'épices comme le curcuma, de thé vert, d'agrumes ou encore de noix - possédant des propriétés anticancéreuses naturelles - contribuent àréduire les risques de développer un cancer.Cet ouvrage clair et détaillé fait prendre conscience du pouvoir des aliments, qui représentent actuellement une des meilleures armes à notre disposition pour lutter contre le cancer.

  • À en croire notre imaginaire, bière et vin coulaient à flots dans les abbayes de jadis et on y dégustait les meilleurs fromages. Mais les disciples de l'austère saint Benoît ou de saint Bernard passaient-ils vraiment leur temps à faire bombance ?Les clichés ont la vie dure, et il aura fallu l'étude précise de Fabienne Henryot pour mettre au jour, pour la première fois, les usages de la table chez les moines. Son livre nous ouvre les portes des réfectoires, cuisines et jardins des innombrables couvents et monastères qui parsèment la France, de Sénanque à Cluny, de la Trappe à la Grande-Chartreuse.Elle nous fait voir avec quel soin les moines organisaient leur alimentation et cultivaient leurs terroirs, mais aussi tous les accommodements consentis au sein des cloîtres pour satisfaire l'appétit sans tomber dans le mortel péché de gourmandise : par-delà les doctrines et les rituels, elle écrit là une nouvelle page de l'histoire du corps.

  • Un beau matin, un cri retentit dans le champ de petits pois où Réal, Jean-Jacques et Donald vivent tranquillement dans leur gousse.
    C'est aujourd'hui! C'est la récolte!
    Les trois frères ont à peine le temps de réagir qu'une immense machine vient les arracher à leur plant. Commence alors un grand voyage, plein de rebondissements, qui les mènera jusqu'à leur nouvelle demeure: le congélateur de l'épicerie.
    « La saga des trois petits pois » est un documentaire humoristique qui, tout en racontant l'histoire extraordinaire de Réal, Jean-Jacques et Donald, explique aux enfants les différentes étapes de la transformation des fameux petits pois.

  • La contre-agriculture repose sur l'idée d'un nouveau pacte entre la société québécoise et son agriculture. Elle désire inspirer une culture agricole différente, libérée des complexes d'infériorité et des incohérences. C'est le refus des rouages actuels et la vision d'un paysage plus beau, plus sain, plus vrai. Un cri du coeur pour un Québec agricole vivant.

  • L'assiette des Canadiens est particulièrement bien remplie, comptant près de 5 000 calories quotidiennes par personne. Seuls quatre pays en rapportent un nombre plus élevé, sur les 149 recensés par l'Organisation des Nations Unies (ONU) pour l'alimentation et l'agriculture. En fait, au Canada, nous consommons près du double de nos besoins en calories, en incluant les aliments gaspillés parce que nous n'avons plus faim.

  • Body blues

    Elsa Boublil

    À 40 ans, une femme raconte la blessure qu'elle porte en elle depuis l'enfance. Un jour, un adulte a profité de la petite fille qu'elle était.

    SUBIR « Il m'a fait venir dans sa chambre, il a fermé la porte. J'avais six ans... Depuis l'enfant crie dans mon corps d'adulte. » Elsa Boublil raconte des bribes de souvenirs, croqués comme des tableaux. Un rabbin, en plein cours de Talmud, a abusé de son corps. Plus tard, un professeur de clarinette a profité de jeux en apparence anodins pour mettre ses mains sur elle. « Personne ne m'avait dit que mon corps m'appartenait. », dit-elle. À 40 ans, Elsa ouvre enfin la porte. Il est temps pour elle de raconter non pas les faits (« J'ai tout oublié, ou presque ») mais les conséquences de ces gestes sur sa vie de femme. Dans un texte simple et sensible, écrit au plus près de la vérité, elle raconte le pouvoir que s'autorise un adulte sur un enfant.
    Sous une forme volontairement intimiste où chaque mot semble chuchoté, Corps à vif exprime avec une infinie pudeur le fléau qui touche tant de femmes et d'enfants, quotidiennement blessés par des gestes ou des regards obscènes. Il raconte les ravages dans le corps : l'anorexie, les douches incessantes « qui ne laveront jamais », la sexualité inhibée. Le livre est enrichi de dessins de Bonnie Colin. Les deux femmes ont vécu le même traumatisme et décidé d'en parler ensemble, au nom de toutes les autres.

    GUÉRIR En creux, Corps à vif est aussi le récit d'une résilience : grâce à Philippe, « le premier homme qui n'a pas fait semblant de comprendre ». Et grâce au jazz, cette musique sensuelle et libre qui l'a réconciliée avec son corps. Elle en a fait aujourd'hui le coeur de sa vie professionnelle.

    RACONTER Corps à vif, c'est l'envie de parler pour la première fois à sa famille aimante à laquelle elle n'a rien osé dire. C'est aussi l'évocation d'une grand-mère, de ses bras consolants, et d'un père mélomane qui soigne ses angoisses en écoutant des messes de Bach, allongé sur le canapé.
    C'est enfin le récit d'une femme qui ose dénoncer pour toutes celles qui restent murées dans le silence et la honte.

  • Le premier numéro du magazine Nouveau Projet. Inclut notre dossier «(Sur)vivre au 21e siècle», avec des textes de Charles Taylor, Joseph Heath et Andrew Potter, Mathieu Arsenault, Caroline Allard, Hugo Séguin, Nicholas Carr et autres.

  • Et si manger des choux de Bruxelles pouvaient vous donner un superpouvoir ?

    Albertine adore dresser les listes des choses qu'elle aime : ses mots favoris, ses aliments préférés, les superpouvoirs qu'elle rêve de posséder. Mais il y a une chose que vous ne trouverez sur aucune des listes d'Albertine: les horribles choux de Bruxelles! Albertine les DÉTESTE!!!! Une seule chose pourrait la faire changer d'avis: qu'ils puissent lui donner un superpouvoir !

    Un album plein d'humour mettant en vedette les choux de Bruxelles, ces petits légumes trop souvent mal aimés.

  • Ce livre, qui s'adresse aux personnes de 7 à 107 ans, est un recueil à la fois littéraire et thérapeutique, magique et symbolique, traitant de divers sujets se rapportant à l'amour de soi et des autres. Il présente une nouvelle façon d'amorcer des solutions, soit de le faire au niveau de l'inconscient, c'est-à-dire au niveau du coeur, des émotions, de l'imaginaire. En plus d'amuser, de faire réfléchir et de divertir, ces récits allégoriques contribueront à aider les gens à mieux s'aimer, à accepter l'amour de l'autre et à le partager avec autrui.

  • **Format papier épuisé** Le premier numéro du magazine Nouveau Projet. Inclut notre dossier «(Sur)vivre au 21e siècle», avec des textes de Charles Taylor, Joseph Heath et Andrew Potter, Mathieu Arsenault, Caroline Allard, Hugo Séguin, Nicholas Carr et autres.

  • Toujours passionné par la nature et ses nombreux secrets, Fabien Girard veut à nouveau faire connaître au public toutes les richesses méconnues qu'elle cache. Car les années qui s'accumulent et qu'il a passé à déchiffrer différents écosystèmes lui ont valu plusieurs aventures fantastiques. C'est ainsi qu'est né le deuxième tome de Secrets de plantes.

  • Axé sur l'émerveillement, le livre Secrets de plantes veut surtout apprendre aux passionnés de la nature à reconnaître, à cueillir et à utiliser une étonnante variété de plantes, qu'ils peuvent ensuite utiliser presque à tous les jours d'une façon ou d'une autre, notamment en cuisine. Par le biais de nombreuses anecdotes et expériences accumulées au fil du temps par Fabien Girard, le lecteur est ainsi appelé à découvrir la diversité et la richesse qui se cachent dans nos sous-bois et nos forêts, le long des cours d'eau et dans les champs. Richement illustré, tout en couleurs et agréable tant pour l'oeil que pour l'esprit, Secrets de plantes nous apprend surtout que la forêt boréale cache un véritable trésor à ciel ouvert, où il faut sans cesse sentir, voir, goûter et toucher, pour bien saisir ces cadeaux que Dame nature nous fournit de façon aussi généreuse.

  • Suite à l'important succès de son premier livre, Allégories pour guérir et grandir, et fort des mille suggestions et commentaires reçus après sa publication en 1993, l'auteur s'est laissé facilement convaincre de continuer dans cette voie psychopédagogique.

    La matière :
    Allégories II: Croissance et Harmonie tente, dans sa première partie, d'approfondir et de compléter différentes notions déjà présentées succinctement dans le premier livre afin de démontrer sans conteste la richesse et la puissance des contes et des allégories.

    La nouveauté :
    Dans la seconde partie, l'auteur nous présente un éventail de nouvelles allégories souvent écrites en collaboration avec divers spécialistes des domaines social, scolaire et de la santé. Ces allégories sont regroupées sous trois grandes thématiques:

    1) Les allégories et moi.
    2) Les allégories, les autres et moi.
    3) Les allégories, ma famille et moi.

  • Pour la réalisation de son quatrième livre sur les allégories, Michel Dufour s'est associé à Sophie Bernard, psychologue et sexologue reconnue de Québec.

    Par le biais de contes métaphoriques, les auteurs tentent dans cet ouvrage de guérir les maux du coeur et du corps qui surviennent parfois au sein du couple et de la famille sans toutefois négliger l'individu.

    Divers problèmes tels que préjugés, solitude, deuil, adultère, pédophilie, maladie, rupture ou problèmes de communication sont abordés avec tact et respect.

  • Allégo rit avec les jeunes, c'est 42 allégories qui permettent aux jeunes de recevoir, de façon camouflée, des suggestions sur la manière de surmonter ses difficultés (motivation, confiance en soi, mensonge, décrochage scolaire, méthode de travail, respect des autres, travail d'équipe), d'affronter différentes situations de la vie (pertes, agressions, abandon, rivalité, divorce) et de développer davantage ses ressources intérieures.

    Chacun des contes est suivi d'une illustration mettant en vedette Allégo et ses deux amis. Ces animations sont un pont sur le futur qui donne au jeune l'occasion d'actualiser ses ressources et de se projeter dans un avenir plus positif.

empty