Sciences humaines & sociales

  • De la phobie à l'angoisse, l'éventail des motifs de se gâcher la vie s'étoffe au fil de l'actualité. Riche de son expérience de psychanalyste, Ali Magoudi propose ici un large panorama des comportements suscités par la peur et dresse la carte du territoire qu'elle peut conquérir, faute de résistance. Dans cet essai court et enlevé, tissé d'histoires quotidiennes et de cas cliniques, il déconstruit les liens entre peurs et dangers pour aider la raison à progresser quand l'entendement déraille.
    Les peurs sont devenues une caractéristique de notre époque. Multiplication des phobies individuelles et peurs d'affronter la vie. Empilement des craintes collectives liées aux attaques terroristes, aux crises financières, aux dégâts de la mondialisation, aux ravages des polluants chimiques, à l'épuisement des ressources de la planète, etc. Comment ne pas craindre d'être engloutis par ces flots d'angoisse, nous et nos enfants ?
    Éclairé de sa longue pratique de psychanalyste, Ali Magoudi sonde comportements du quotidien, faits d'actualité, cas cliniques et expériences personnelles. Il décrit ainsi un monde appauvri en repères et en références, les frontières d'un empire des peurs portées à des dimensions jusque-là inconnues. Entre laïcité affaiblie et religion réduite aux acquêts, s'est constituée en Occident une véritable force tierce qui relève du continent noir des frayeurs. Obscure, elle emprunte au registre religieux certains de ses modes défensifs pour combattre des peurs qui s'ignorent. Prolifèrent une régulation néoreligieuse des plus implacables, ainsi que des discours apocalyptiques qui n'annoncent pas pour autant la venue du Messie.
    Cet ouvrage offre des pistes novatrices et stimulantes aux sujets contemporains confrontés à des messages catastrophes pour sortir d'une paranoïa sans persécuteur repérable, et pour libérer la pensée des barrages cognitifs que le gouvernement des peurs instaure sans cesse.

  • Quelle certitude Jésus avait-il de sa personne et de sa mission ? A-t-il espéré ? Mais qu'est-ce que l'espérance ? Et si sa vie même montrait que l'espérance est aussi affaire d'apprentissages, de croissances, de dépassements ? Une leçon d'ouverture et de courage.
    On a beaucoup parlé ces dernières décennies de la foi de Jésus. De son espérance, très peu. Mais peut-on dire de Jésus qu'il espère ? Si oui, en quoi ? Son espérance, qui dévoile la bonté fondamentale du réel, connaît-elle des transformations ? Que reste-t-il de l'espérance de Jésus sur la Croix ? Ce livre, à la croisée des études bibliques et philosophiques, tente de discerner les contours du Royaume que Jésus ne cesse de viser. Même dans son mode le plus extrême, l'espérance de Jésus révèle que l'Ultime, la Réalité dernière à laquelle se destine tout le créé, n'est rien d'autre que la relation au Père.
    Une exégèse et une contemplation aux fortes résonances spirituelles et existentielles.

  • Hésiode déjà déplorait un âge d'or et dénonçait une race de fer. Il est donc probable que nous soyons en crise depuis l'origine. Néanmoins, l'état critique de notre époque possède des traits spécifiques, extrêmes, et ressemble fort à un stade terminal : il se peut même que nous ne vivions plus dans une époque, mais dans un délai. Aussi, comme toujours, c'est à l'heure où une chose est sur le point de disparaître qu'elle se révèle à nous dans ses contours singuliers et sa présence irremplaçable. Le mot « apocalypse » le suggère, dans lequel on entend « désastre », et qui veut dire « dévoilement ». Dans cette situation où l'humain est trois fois menacé d'extermination (technologique, écologique ou théocratique), les lignes bougent, les ennemis d'hier deviennent alliés, les plus révolutionnaires éprouvent la nécessité de recourir à une certaine tradition... C'est sur cette alliance de la tradition et de la modernité, de l'eschatologie et de la culture, de la lucidité devant la mort et de l'éducation ouverte à la vie, que porte ce recueil de textes et conférences. Il voudrait, passant du transhumanisme de J. Huxley au trasumanar de Dante, dégager un gai savoir de l'apocalypse.

empty