Nil éditions

  • Quoi de commun entre le militaire élevé dans la foi catholique et la rigueur, depuis longtemps entré au service de la France, et l´artiste séduit par le dadaïsme, fasciné par les aventuriers dans ce qu´ils ont parfois de plus trouble ? Rien, mis à part que le militaire est avant tout un intellectuel, et que l´intellectuel devenu soldat a "épousé la France ". Le Général et le Poète se rencontrent peu après la Libération, Malraux lui est présentéà l'hôtel de Brienne, où de Gaulle, comme président du Gouvernement provisoire, a installé ses bureaux. C´est un double coup de foudre. Pendant un quart de siècle, de Gaulle et Malraux ne vont pas se quitter. Ils s´admirent mutuellement, vivent une relation mouvementée, faite de grands moments d´exaltation mais aussi de déchirante tristesse. Bref, une histoire d´amour... Après le grand succès de Les de Gaulle, une famille française, Christine Clerc réussit son nouveau pari : la figure du Général et celle de l´écrivain se révèlent mutuellement sous un jour éblouissant et plein de surprises. Des scènes historiques, des dialogues au cordeau, des personnages secondaires au grand panache, tels que Mauriac, Chaban ou Jackie Kennedy : Christine Clerc brosse le portrait d´une époque (1945-1970) avec l´élan et l´esprit qui ont fait sa renommée.

  • On connaît son grand-père Hérode (célèbre grâce aux Évangiles), sa fille Bérénice (célèbre grâce à Corneille et Racine), son maître le grand philosophe Philon d´Alexandrie, mais l´Histoire a passé sous silence Agrippa. Pourtant, Marcus Julius Agrippa fut le dernier roi à avoir régné sur la Palestine et à avoir fédéré la diaspora juive de l´Empire romain, bref le dernier roi des juifs. Son règne fut court (39-44) mais une parenthèse heureuse : à sa mort, la Palestine se désagrège, un million de juifs périssent dans la guerre avec Rome, Jérusalem est détruite, le judaïsme s´efface devant le christianisme.


    Tour à tour adulé et haï, libertin et escroc, craint et pourchassé, riche et ruiné... la vie d´Agrippa est un roman. Ou plutôt oscille entre la comédie et la tragédie. Il est élevé dans le faste du palais d´Hérode, grand-père fascinant et cruel qui assassinera le père d´Agrippa. Il passe une partie de son enfance et son adolescence à Rome où il s´encanaille avec Drusus le fils de l´empereur Tibère. Quand Drusus succombe à ses excès, Tibère accuse Agrippa d´avoir débauché son fils. Désavoué, il se réfugie à Malatha, dans le désert d´Idumée, où, isolé et ruiné, il tente de mettre fin à ses jours. Puis il se cache à Alexandrie, où Philon devient son maître et lui enseigne le sens et la valeur du judaïsme. Quand, après un long règne, Tibère meurt, Caligula monte sur le trône et nomme Agrippa roi de plusieurs provinces de Palestine. Un retour en grâce de courte durée car Caligula et Agrippa ne tardent pas à s´affronter au sujet des juifs dans l´Empire romain. Agrippa perd une nouvelle fois la confiance de l´empereur. Il devra attendre le couronnement de son ami d´enfance, Claude, pour réaliser son rêve : régner sur la Palestine, un royaume plus grand qu´Israël aujourd´hui, peuplé de plus d´un million de juifs. En 41, Agrippa entre triomphant par la porte de Jaffa dans le Temple de Jérusalem. Les juifs, pour la première fois depuis Hérode, et pour la dernière fois, ont un royaume et un roi. Mais pas pour longtemps car en 44, Agrippa meurt empoisonné.


    Première biographie de ce personnage central de l´Antiquité,Le dernier roi des juifsse lit comme un grand roman d´aventure, au coeur du premier siècle.

empty