Arts et spectacles

  • De ton enfance misérable en Italie, tu as puisé l'énergie de mener une vie d'artiste et de combat en Amérique. Belle, intelligente, tu as vingt ans quand le photographe Edward Weston fait de toi son modèle, son amante, et surtout son élève. Amie de Diego Rivera, tu lui présentes Frida Kahlo, tu participes à la postrévolution au Mexique et parcours le pays avec ton appareil, sans oublier de multiplier les aventures amoureuses, avec un appétit de vie et un superbe mépris des conventions. Chassée du Mexique, tu t'exiles dans le sombre Berlin des années 30, avant de gagner Moscou où ton aveuglement sur les purges staliniennes reste encore un mystère... Et tu décides soudain de ranger tes objectifs pour te consacrer à ton engagement politique. Pourquoi abandonner ta passion ? Pourquoi avoir renoncé à ta liberté, pour devenir une militante aux ordres du parti communiste ? Durant la guerre d'Espagne, tu préfères soigner les blessés jusqu'à l'épuisement plutôt que couvrir le conflit. Ton activité artistique n'aura duré que sept ans, c'est peu, mais ces années suffisent à te faire reconnaitre comme l'une des plus grandes photographes de ton temps. Sur ta tombe à Mexico, les mots de Pablo Neruda rappellent combien ton oeuvre est encore vivante : Tina Modotti, ma soeur, tu ne dors pas, non, tu ne dors pas. Bernadette Costa-Prades

  • Giuseppe Verdi n'est pas seulement l'un des maîtres de l'opéra mondial. Il fut aussi, au même titre que Garibaldi et Cavour, l'un des héros du Risorgimento italien, l'homme dont l'image s'est identifiée pour les Italiens avec celles de la liberté et de la nation.Comment ce fils du peuple, né en 1813 sujet de la France napoléonienne, est-il devenu trente ans plus tard le porte-parole d'un patriotisme italien dressé contre la domination autrichienne ? Dans une Italie où règnent l'analphabétisme et le pluralisme des idiomes, nombreux sont ceux qui, bourgeois ou représentants du peuple citadin, vont trouver dans la musique du maître de Busseto le moyen d'exprimer leur désir de vivre libres.Cette communion patriotique suscitée par l'opéra verdien ne saurait faire oublier que ses oeuvres sont acclamées de Paris à Londres et Saint-Pétersbourg. Verdi est bien le " patron " de la seconde moitié du XIXe siècle par l'ampleur et le renouvellement de ses créations. Et jusqu'à sa mort, en 1901, il tient en respect la jeune génération italienne comme l'astre montant de la musique européenne : Richard Wagner.Mais l'homme Verdi ne se réduit ni à sa production dramaturgique ni même au rôle mobilisateur qui fut le sien. Propriétaire terrien bâtissant, arpent après arpent, son domaine sur les rives du Pô, ce philanthrope se montre ami fidèle, époux et père brisé par la disparition des siens, puis compagnon de vie d'une autre victime du destin, la cantatrice Giuseppina Strepponi, qu'il lui faudra imposer face aux préjugés du temps. Tels sont, continûment mêlés, les traits d'un personnage qui, à l'instar en France de Victor Hugo, a mis son génie au service de la liberté.

  • Ce journal inédit raconte la vie commune de Picasso avec sa première femme, Fernande Olivier, modèle recherché par les peintres et peintre elle-même. Il décrit la condition féminine parfois difficile en ce début de siècle.

  • Près de trente-cinq ans après la dissolution du mythique groupe Harmonium, Serge Fiori se livre à Louise Thériault, qui dresse de lui un portrait tout en nuances, plein dempathie mais jamais complaisant. Grâce à des dizaines dheures dentrevues tant avec Fiori lui-même quavec ceux qui ont jalonné sa vie personnelle et professionnelle , lauteure nous relate, depuis son enfance italienne jusquà léclosion de son immense talent, comment Serge est devenu Fiori, comment Harmonium est né et a vécu, dans un Québec en pleine effervescence culturelle et politique.

    Sa relation à son père et à sa mère, sa peur de la folie, sa spiritualité, son rapport complexe aux autres musiciens, son engagement politique, le culte de la personnalité que lui vouent ses admirateurs et qui le dépasse, les raisons de son retrait de la vie publique; rien néchappe à la plume tout en finesse de Louise Thériault, qui fut son amoureuse, puis son amie et sa confidente.

    Elle nous raconte la carrière désormais dans lombre que mène Serge Fiori depuis cette rupture, depuis quil sest «enlevé du chemin», rongé par le doute et langoisse, et sa vie personnelle jusquà aujourdhui.

    Un portrait fascinant, un plongeon au cur de lâme et de la fragilité dun homme qui a consacré sa vie à la musique, mais dont lego na jamais atteint limmense ampleur de son talent.

  • Cabrel

    Hugues Royer

    En France, il vend plus de disques que Johnny Hallyday ou Mylène Farmer. Son dernier album, Des roses et des orties, s´est écoulé à près d´un million d´exemplaires. Ses chansons les plus emblématiques, de Petite Marie à Des hommes pareils, sont étudiées dans les écoles.
    En trente-six ans de carrière, Cabrel a tissé un lien privilégié avec le public sans jamais renier ses valeurs ni ses racines. Mieux, même ses détracteurs des débuts reconnaissent aujourd´hui que ce chantre de l´amour éternel et du respect de la Terre était en fait en avance sur son temps.
    Comment le jeune Francis, issu d´un milieu modeste, est-il un jour entré dans la lumière ? Ce livre ne retrace pas seulement l´itinéraire exceptionnel d´un artiste sincère et exigeant, il dresse le portrait d´un homme complexe et secret, d´un papa poule et d´un citoyen engagé. Avec, en filigrane, une information qui risque d´interpeller ses fans : à 57 ans, le chanteur envisagerait de prendre sa retraite...
    Émaillée de nombreux témoignages inédits, dont ceux du frère et de la soeur de Francis, cette biographie, la plus ambitieuse jamais parue à ce jour, révèle un Cabrel inattendu, mélancolique et drôle. Pour l´écrire, l´auteur a mené l´enquête notamment à Astaffort - le village du Sud-Ouest où vit le chanteur - et rencontré ceux qui le côtoient au quotidien.

empty