• Viser juste ne suffit pas clarifie les concepts de chance et de hasard et leur rôle dans les évènements. L'auteur résume l'évolution des croyances humaines dans la chance à travers l'histoire, ainsi que la croyance tenace que le succès est un cadeau des dieux, y compris dans la pensée occidentale moderne. Le hasard ou la chance comme variables sont illustrés par quelques cas historiques. Des personnages chanceux sont racontés, comme Alexandre le Grand ou Adolf Hitler, mais des personnages notamment malchanceux, comme Charles XII et Abraham Lincoln, ont marqué l'histoire des hommes, et leurs attitudes et démarches sont relatées.
    L'histoire ne s'est pas arrêtée, et la chance et le hasard jouent toujours des rôles dans les affaires. Viser juste ne suffit pas soulève le doute sur certains clichés, comme le mythe de celui qui fait sa chance. Dans ce chapitre, les cas étudiés sont québécois, et le domaine est le commerce.
    Dans une dernière section, l'auteur résume les comportements des personnages qui ont su gérer leur chance, ou leur malchance, et offre quelques idées pratiques pour aider le lecteur à apprivoiser le hasard et la chance dans ses démarches et ses projets.

  • Ce qui m'arrive dépend-t-il de moi ou, au contraire, est-il attribuable au hasard, à la malchance, à l'air du temps, au bon vouloir des autres? Bref, la croyance à un pouvoir personnel s'avère la première compétence en matière de développement vocationnel. C'est elle qui motive à explorer le champ des possibilités. C'est elle aussi qui justifie l'effort pour obtenir un meilleur rendement et c'est elle également qui pousse à l'apprentissage.

    L'élève est donc mis en présence d'une fable qui raconte ce qui arrive à un homme malchanceux. Le traitement qui en est fait relève l'importance de reconnaître ses besoins et de les affirmer dans des choix.

    Le fascicule L'homme qui courait après sa chance fait, de plus, expérimenter des styles de décisions actifs et passifs; il propose aussi une bande dessinée à remplir, les bulles étant des lieux de projection et d'échange.

  • Ce qui m'arrive dépend-t-il de moi ou, au contraire, est-il attribuable au hasard, à la malchance, à l'air du temps, au bon vouloir des autres? Bref, la croyance à un pouvoir personnel s'avère la première compétence en matière de développement vocationnel. C'est elle qui motive à explorer le champ des possibilités. C'est elle aussi qui justifie l'effort pour obtenir un meilleur rendement et c'est elle également qui pousse à l'apprentissage.

    L'élève est donc mis en présence d'une fable qui raconte ce qui arrive à un homme malchanceux. Le traitement qui en est fait relève l'importance de reconnaître ses besoins et de les affirmer dans des choix.

    Le fascicule L'homme qui courait après sa chance fait, de plus, expérimenter des styles de décisions actifs et passifs; il propose aussi une bande dessinée à remplir, les bulles étant des lieux de projection et d'échange.

  • Suite à l'important succès de son premier livre, Allégories pour guérir et grandir, et fort des mille suggestions et commentaires reçus après sa publication en 1993, l'auteur s'est laissé facilement convaincre de continuer dans cette voie psychopédagogique.

    La matière :
    Allégories II: Croissance et Harmonie tente, dans sa première partie, d'approfondir et de compléter différentes notions déjà présentées succinctement dans le premier livre afin de démontrer sans conteste la richesse et la puissance des contes et des allégories.

    La nouveauté :
    Dans la seconde partie, l'auteur nous présente un éventail de nouvelles allégories souvent écrites en collaboration avec divers spécialistes des domaines social, scolaire et de la santé. Ces allégories sont regroupées sous trois grandes thématiques:

    1) Les allégories et moi.
    2) Les allégories, les autres et moi.
    3) Les allégories, ma famille et moi.

  • Pour la réalisation de son quatrième livre sur les allégories, Michel Dufour s'est associé à Sophie Bernard, psychologue et sexologue reconnue de Québec.

    Par le biais de contes métaphoriques, les auteurs tentent dans cet ouvrage de guérir les maux du coeur et du corps qui surviennent parfois au sein du couple et de la famille sans toutefois négliger l'individu.

    Divers problèmes tels que préjugés, solitude, deuil, adultère, pédophilie, maladie, rupture ou problèmes de communication sont abordés avec tact et respect.

empty