• Années 1950. Dans le désert du Nevada, les États-Unis expérimentent leurs bombes atomiques. Alentour, on s'extasie de ces démonstrations de la puissance américaine. Les écoles organisent des sorties pour admirer les champignons atomiques, les enfants joue avec cette «neige» qui retombe sur leur jardin...Et c'est ce cadre que choisit Howard Hughes pour y tourner avec John Wayne et Susan Hayward son film Le Conquérant... Mais bientôt dans la région, on commence à remarquer de curieux phénomènes ; les bêtes d'abord puis les éleveurs et leurs familles sont touchés. La Commission de l'Énergie atomique se veut rassurante : aucun risque, les radiations sont bien trop faibles et ces troubles médicaux peuvent avoir tant de causes...Et puis, dans cette zone il n'y a après tout que quelques mormons, des éleveurs, des Indiens et, de passage, une équipe d'Hollywood.
    Vivianne Perret, dans ce récit romancé, redonne vie aux stars victimes d'un tournage maudit comme à ces anonymes qui avaient le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment de l'Histoire.

  • Im Jahre 1946 entdeckt die Welt auf den Marshallinseln ein Atoll namens Bikini, auf dem die Amerikaner
    verheerende Atomtests durchführen. Nur wenige Tage später bedient sich der franzsische Modemacher Louis Réart
    des skandalträchtigen Namens für ein neuentworfenes Badekostüm, das den weiblichen Krper wie nie zuvor
    entkleidet, um ihn mit einem winzigen Stück Stoff besser zur Geltung zu bringen. Zuerst aus Wolle der soeben
    zu Ende gegangene Zweite Weltkrieg ist wirtschaftlich spürbar , später, nach Dupont de Nemours Erfindung der
    Nylonfaser, aus eben diesem Material, wird der Bikini in den 1950er-Jahren zum Symbol einer neuen Generation von
    Frauen. Als immer mehr verbreitetes Bekleidungsstück am Strand führt der Bikini zu einem ganz neuen Blick auf
    den weiblichen Krper. Seit den 1960er-Jahren helfen sportliche Tätigkeiten, Diäten und später auch die ästhetische
    Chirurgie der Natur nach. So entwickelt sich ein neues Schnheitsideal, das wesentlich vom Kino und seinen Stars
    geprägt ist: Marylin Monroe, Brigitte Bardot und Ursula Andress bedienen sich des Bikinis, um ihre runden Formen
    besser in Szene zu setzen. Weit mehr als nur ein einfaches Badeutensil trägt der Bikini in den 1970er-Jahren
    wesentlich zur sexuellen Befreiung und den Veränderungen der Beziehung zwischen den Geschlechtern bei.

  • In his works, Hopper poetically expressed the solitude of man confronted with the American way of life as it developed in the 1920s. Inspired by the movies and particularly by the various camera angles and attitudes of characters, his paintings expose the alienation of mass culture. Done in cold colours and inhabited by anonymous characters, Hopper's paintings also symbolically reflect the Great Depression. Through a series of different reproductions (etchings, watercolours, and oil-on-canvas paintings), as well as thematic and artistic analysis, the author sheds new light on the enigmatic and tortured world of this outstanting figure.

  • Edward Hopper exprime avec poésie la solitude de l´homme face à cet american way of life qui se développe dans les années 1920. S´inspirant du cinéma par les prises de vue ou les attitudes des personnages, ses peintures reflètent et dénoncent l´aliénation de la culture de masse. Avec ses toiles aux couleurs froides, peuplées de personnages anonymes, l´oeuvre d´Hopper symbolise aussi le reflet de la Grande Dépression. A travers des reproductions variées (gravures, aquarelles, huiles sur toile), l´auteur, par une analyse tant artistique que thématique, nous apporte un éclairage nouveau sur l´univers énigmatique et torturé de ce peintre majeur.

  • En 1946, le monde découvrait un atoll des îles Marshall : Bikini. En 1947, le couturier français Louis Réard s'emparait de ce nom pour en faire un vêtement de bain pour les femmes. Rompant avec des décennies de conformisme, M. Réard choisissait de dénuder leur corps pour mieux l'habiller, de quelques morceaux d'étoffe.
    En adoptant le bikini sur les plages, les femmes sont amenées à porter un nouveau regard sur elles-mêmes. Bien plus qu'un costume de bain, le bikini participe, dans les années 70, à la révolution sexuelle et aux modifications comportementales dans les relations entre hommes et femmes.
    Ce livre décrypte, à travers l'histoire du bikini, l'évolution de la femme, qui assume désormais son corps et revendique l'égalité des sexes. À travers une iconographie très riche, recueillie chez les grands créateurs, ce sont plus de cinquante années de l'histoire féminine qui s'égrènent tout au long de cet ouvrage.

  • Edward Hopper exprime avec poésie la solitude de l'homme face à cet american way of life qui se développe dans les années 1920. S'inspirant du cinéma par les prises de vue ou les attitudes des personnages, ses peintures reflètent et dénoncent l'aliénation de la culture de masse. Avec ses toiles aux couleurs froides, peuplées de personnages anonymes, l'oeuvre d'Hopper symbolise aussi le reflet de la Grande Dépression. A travers des reproductions variées (gravures, aquarelles, huiles sur toile), l'auteur, par une analyse tant artistique que thématique, nous apporte un éclairage nouveau sur l'univers énigmatique et torturé de ce peintre majeur.

empty