• Parmi tous les mots que nous employons au quotidien, qu'ils soient courants ou plus rares, jeunes ou d'un âge vénérable, certains peuvent se targuer d'une histoire pleine de surprises et de rebondissements. C'est de ces aventuriers-là de la langue que, allant de découvertes amusées en émotions, l'on entreprendra dans cet ouvrage de retracer la trajectoire (origine, explication, histoire, etc.).
    Des mots toujours plus étonnants Au nombre des découvertes promises par le Petit Livre des Mots aux origines étonnantes, on mentionnera, dans un bref inventaire étymologique à la Prévert : le scrupule qui est un tout petit caillou, le travail qui n'est qu'un instrument de torture composé de trois pieux, le diplomate par définition plié en deux, ainsi que le vasistas allemand qui crie sans arrêt "was ist das?", le bistro russe toujours pressé, le candidat éternellement vêtu de blanc, et les orchidées magnifiques qui font corps avec les... testicules !

  • Ouvrage de vulgarisation mais aussi de référence dans le domaine de l'étymologie, le Gougenheim n'est ni un lexique, ni une histoire de la langue, mais plutôt un guide proposant d'innombrables promenades ou itinéraires de découvertes.
    Les mots y sont présentés par familles, autour d'une notion, d'une activité, d'un thème, d'un métier, d'une espèce animale, etc. Au total quelque 3000 mots d'usage courant y sont analysés, commentés et mis en relation avec l'histoire de la civilisation. Sans prétention à l'exhaustivité, le Gougenheim cherche surtout à faire comprendre la vie des mots et à doter le lecteur d'une méthode sûre pour l'explorer.
    La plupart de ces chroniques ont été rédigées à l'intention des maîtres qui enseignaient le français à l'étranger.Table des matières :I. Les mots français à travers l'histoire Le temps :Le temps qu'il fait ; Le nom des saisons ; Les divisions du temps ; Le jour et ses divisions La lumière :Feux et flammes ; La lumière Les bruits La terre : Lieu, place, endroit ; Par monts et par vaux ; Les champs, la campagne et les camps ; Pierres et cailloux ; L'eau Le monde animal : Quelques animaux sauvages ; Du côté de la basse-cour ; Au royaume des abeilles ; Fruits de mer ; Venin, poison, toxique ; Cor et corne ; Bec et ongles ; « Faute de grives on mange des merles » ; Chenille et papillon ; Quelques noms de serpents ; L'oiseau et son nid ; Les ennemis du poulailler ; Les cétacés; La chasse Le monde végétal : Les végétaux ; Les céréales ; Les légumes ; Fruits et arbres fruitiers ; De la vigne au vin ; Les épices; Les grands arbres de nos pays La tête et le visage ; Le teint du visage ; La droite et la gauche ; Chaleur et froid ; La force et le courage ; Piété et pitié ; Reconnaissance et ingratitude ; Talent et génie ; La colère ; Dévouement et dévotion ; De la haine à l'antipathie ; L'expression de la tristesse ; Fierté, orgueil et vanité ; Curieux et curiosité ; Habitude, habituer, habituel ; Courtois, civil, poli ; Le rire et ses variétés ; Inquiétante douceur ; Heur, bonheur et malheur ; Rancune, rancoeur et ressentiment ; Les dénominations de l'avare ; Tromperie et déception ; Sommeil, songe et rêveIV. La vie sociale La famille ; Bourgeois, citoyen, citadin ; La loi ; Pauvres fantassins ! ; Histoire du mot « cour » ; Autour de la maison ; Portes, fenêtres et volets ; De la cave au grenier ; Voies urbaines et rurales ; La lettre et le message ; Dons, présents et cadeaux ; Personne, personnage, personnalité ; Patron et client ; Serf et esclave ; La parole en public ; Mercier et marchand ; Rôle et contrôle ; Art et artifice ; La notion d'« étranger » ; Un siège confortable, le siège du tribunal, le siège d'une ville ; Un être vivant, les êtres d'une maison, l'aître d'une église ; Comment « hôtel » a-t-il supplanté « hôtellerie » ? ; L'observation du langage d'un enfant royal au XVIIe siècle d'après le journal d'HéroardV. Les activités humaines L'idée de « travailler » ; Quelques noms de métiers ; Pâtre, pasteur, berger ; Engin et machine ; L'atelier et l'usine ; Les noms des monnaies ; Dépenses et frais ; De l'échoppe au magasin ; Le papier, le livre et le journal ; Tympan et timbre ; Outil, instrument, appareil ; Le travail du bois ; L'art de la vannerie ; Couper, tailler, trancher ; Le cirque ; La pêche ; Le tourisme ; Pâtissier et confiseur ; Vaquer, vacant, vacance(s), vacation(s) ; Le matériel agricole ; Dessin, peinture, gravure ; Caisse, boîte, coffre ; Bure et bureau ; Le chauffage ; Le couvert ; Les serrures Les verbes les plus employés; Blesser, navrer, meurtrir ; Ouïr et entendre ; Nager et naviguer ; Parler ; Quelques couples d'adjectifs ; Les noms de couleur ; Appeler et nommer ; Chercher et fouiller ; Aller, marcher, courir ; Sauter et danser ; Manger et boire ; Prendre, saisir, s'emparer ; Crier, clamer, hurler ; Les adjectifs signifiant « tranquille »VII. Faits de prononciation et de langueANNEXE :Les grands classiques témoins de leur temps

  • Mises en situation et enrichies de commentaires, 600 citations réunies dans un recueil qui est aussi un livre de référence.

    Devinettes.
    1. Qui le premier a voulu bâtir les villes à la campagne ?
    2. De Rabelais ou Montaigne, lequel a écrit qu'" au pl

  • Une invitation à un tour du monde à travers les noms de continents, villes, pays, fleuves, îles et montagnes.
    Plus de 4 000 noms de lieux de France et du monde entier sont analysés :

    Leur origine les diverses formes prises par ces noms à travers les siècles les dénominations successives d'un même lieu les circonstances historiques liées à ces dénominations

empty