• En cette fin du règne de Louis XV, Benjamin Rathery est connu dans son village de Clamecy (Nièvre) comme un médecin aux méthodes peu orthodoxes, amateur de bons vins. Il manie l'épée et plaît aux femmes, tout en se targuant d'être un célibataire endurci. Tel est le portrait dessiné par son neveu, qui nous raconte son histoire. Sa soeur s'ingénie à lui trouver une épouse, bien qu'il fasse tout pour s'y dérober. Hélas, après un incident causé pour une énième beuverie, il blesse accidentellement son beau-frère. Pour gagner son pardon, il décide d'accepter l'arrangement imaginé par sa soeur. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de Mlle Minxit, une jeune fille d'un village voisin... Ce n'est que le début des frasques hautes en couleur du fantasque oncle Benjamin ! Ce roman, qu'Édouard Molinaro adapta au cinéma en 1969 (avec Jacques Brel et Claude Jade), est une ode à l'amitié, à la légèreté et aux plaisirs de la vie.

  • Face à la violence de la compétition économique, parler de bonheur, de bienveillance et de solidarité peut sembler naïf, voire utopique. Le but de ce livre est de montrer qu'au contraire l'humanisme a toute sa place au sein de l'entreprise, y compris dans les plus grosses structures. Jacques Lecomte nous fait découvrir des centaines d'études scientifiques passionnantes qui prouvent même que ces valeurs sont bénéfiques. Il a rencontré et interviewé de nombreux managers d'entreprises numéro un dans leur domaine. Beaucoup d'idées volent en éclats (travaillons-nous vraiment pour l'argent ? Pourquoi la surveillance est-elle contre-productive ? Comment les sanctions détériorent-elles la sécurité ? etc.). Une nouvelle philosophie du management se dessine (leadership serviteur, apaisement des conflits, protection de l'environnement, démarche appréciative, etc.). Et, finalement, c'est toute une réflexion sur la raison d'être des entreprises qui se fait jour. Les entreprises humanistes sont plus fortes non par calcul, mais par choix. Et elles peuvent changer le monde.

  • Une plongée culturelle, artistique, politique et scientifique dans la Renaissance : un retour salutaire à l'humaniste à l'heure où notre société peine à se souvenir de ses racines... La Renaissance fut sans conteste une des périodes les plus riches de l'histoire moderne. Véritable cataclysme tant artistique (Léonard de Vinci) que scientifique (Galilée) ou encore sociétal (invention de l'imprimerie, diffusion de la culture), elle fut le théâtre de découvertes qui ont chamboulé l'histoire et la pensée humaines. Berceau de l'humanisme, elle vit se construire la notion d'identité européenne, à travers le retour à la pensée et la culture antiques. Il était plus qu'urgent que les Nuls, à travers la plume éclairée et éclairante de Jean-Christophe Saladin, grand spécialiste d'Erasme, se penchent sur cette période d'une richesse inégalée dans l'histoire européenne.

  • En 2000, à l'occasion d'une étude, Jacques-Philippe Leyens mettait au jour un phénomène jusque-là inédit : d'une façon générale, chaque groupe humain a tendance à surestimer sa propre « humanité » par rapport à celle du reste du monde. Cette découverte signait la naissance du concept d'infrahumanisation, appelée aussi « déshumanisation » par les Anglo-saxons. Un concept loin d'être anodin, car à partir du moment où l'on considère que l'on est plus humain que les autres, on peut justifier un certain nombre d'attitudes ou d'actes malveillants, qui se placent sur une échelle variant du banal mépris au génocide. Théoricien majeur de l'infrahumanisation, Jacques-Philippe Leyens expose à travers ce livre quinze années de recherches pendant lesquelles il a pu affiner ce concept et réfléchir à ses implications en psychologie sociale.

  • La terre cet animal Nouv.

    Une poésie profondément humaniste

    2e édition revue et augmentée

    Résumé
    En se laissant guider par la main chaude des ancêtres, Laure Morali suit les formes et les rêves de la terre, du Brésil au Québec en passant par les Andes, le Chiapas et le Nouveau-Mexique. Ses poèmes recueillent l'humilité des êtres et des choses.

    Extrait
    La terre
    cet animal
    quand elle respire
    nous marchons
    dans son rêve

    L'auteure
    Laure Morali, poète et auteure de récits, vit à Montréal. Aux éditions Mémoire d'encrier, elle a publié Orange sanguine (poésie, 2014), Traversée de l'Amérique dans les yeux d'un papillon (roman, 2010) et La terre cet animal (poésie, 2003; 2021). Elle a également dirigé l'anthologie de correspondances entre écrivains des Premières Nations et écrivains québécois Aimititau ! Parlons-nous ! (chronique, 2008) et co-dirigé avec Rodney Saint-Éloi le livre-disque Les bruits du monde (chronique, 2012). Elle anime des ateliers d'écriture au Québec, en France, en Haïti.

  • Choisis donc la vie ! (Dn 15, 30)
    Cette vive interpellation de la Parole sacrée est lancée par l'auteur à chacune, à chacun de nous. Elle est une ardente invitation à ressaisir les élans les plus profonds et les plus beaux de notre liberté et à grandir dans toutes les dimensions de notre aventure humaine.

    Yvon Poitras nous convie à devenir de plus en plus conscients que c'est à travers nos choix lucides et vrais de chaque jour que nous nous créons, que nous stimulons nos soeurs et nos frères à s'humaniser, à se diviniser, que nous vivifions nos divers milieux de vie, que nous répondons à l'ultime souhait de notre Maître Jésus : « Je suis venu pour que vous ayez la vie, et en abondance. » (Jean 10, 7)

    Il nous invite cordialement, à travers ses réflexions et des témoignages, à voir par quels mots, quels gestes, quels dévouements, nous pourrons choisir concrètement la vie dans notre existence personnelle, dans nos liens avec les autres, dans notre milieu social, dans la communauté Église.

    Yvon Poitras est directeur de la revue Appoint et il est l'auteur de plusieurs livres de spiritualité. Il est intervenant au Centre Lucie-Bruneau pour personnes handicapées et membre d'une fraternité de religieux engagés dans l'éducation et le bénévolat social.

  • 2044 - EPISODE 01

    TENSHIN

    • Bookelis
    • 17 Novembre 2016

    En 2044, les choses se sont dégradées, la Belgique n'arrive plus à payer ses dettes. Le parti au pouvoir décide de mesure exceptionnelle et déploie une nouvelle maréchaussée. Le RPR (Représentant de la Police Raciale) commence à apparaitre dans les rues de Bruxelles. Sous la voûte du plafond de la salle Victor 12, la soixantaine d'étudiants s'étaient envolés pour ne laisser que sept corps reposés sur les sièges. Albert entre dans sa troisième année.

  • Mektoub

    Serge Lamothe

    • Alto
    • 27 Septembre 2016

    Mektoub! C'était écrit!

    Cette expression, qui évoque la fatalité, résume à elle seule un éternel débat : notre destinée échappe-t-elle à notre volonté ou disposons-nous d'un libre arbitre qui nous permet de l'infléchir?

    Le 31 juillet 1976, à Montréal, le dernier accident d'une série de sept va déterminer le destin d'un homme et d'une femme qui, toute leur vie durant, tenteront de donner un sens à cet événement.

    Avec la verve qu'on lui connaît, Serge Lamothe (Tarquimpol, Les enfants lumière) se joue des frontières du vraisemblable afin d'éclairer notre humanité et nous entraîne dans la quête émouvante de deux êtres qui se savent destinés l'un à l'autre.

empty