• Solitaire, bougon, acariâtre - certains diraient : seul, aigri, méchant... -, Ferdinand Brun, 83 ans, s'ennuie à ne pas mourir.
    Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot.
    Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence.
    Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son coeur.
    Attention : cure de bonne humeur en vente libre !

  • Connaissez-vous l'omelette au sucre? Rien de moins compliqué à préparer. Prenez une famille de cinq garçons. Ajoutez-y un nouveau bébé à naître, une tortue, un cochon d'Inde et une poignée de souris blanches. Mélangez bien le tout, sans oublier une mère très organisée, un père champion du bricolage et quelques copains d'école à l'imagination débordante. Saupoudrez d'une pincée de malice et d'émotion, et servez aussitôt. C'est prêt... À consommer sans modération!

    Une chronique familiale inspirée de souvenirs d'enfance. Les aventures et mésaventures quotidiennes d'une tribu de garçons, entre humour et émotion.

    Prix France Télévision.
    Fiche pédagogique téléchargeable gratuitement sur notre site www.cercle-enseignement.com.

    1 autre édition :

  • Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ?
    Comme tout le monde, Julie a fait beaucoup de trucs stupides. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu'elle n'a pourtant jamais vu - obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier...
    Mais tout cela n'est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu'elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants, jusqu'à pouvoir enfin trouver la réponse à cette question qui révèle tellement : pour qui avons-nous fait le truc le plus idiot de notre vie ?
    Avec cette première comédie, Gilles Legardinier - déjà remarqué pour ses deux thrillers L'Exil des Anges et Nous étions les hommes - révèle une nouvelle facette d'une imagination qui n'a pas fini de surprendre. Drôle, percutant, terriblement touchant, son nouveau roman confirme ce que tous ceux qui ont lu un de ses livres savent déjà : Gilles a le don de raconter des histoires originales qui nous entraînent ailleurs tout en faisant résonner notre nature la plus intime. Voici un livre qui fait du bien !

    1 autre édition :

  • Lassé d´un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu´il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme.

    En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement... Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d´en finir va être obligé de tout recommencer...





    Après une première comédie qui a surpris, touché et enthousiasmé lecteurs et libraires, Gilles Legardinier revient avec cette aventure humaine pleine de folie, d´émotion et d´humour qui parlera à beaucoup de monde, quel que soit l´âge...

    1 autre édition :

  • - J'en ai ras le bol des mecs. Vous me gonflez ! J'en ai plus qu'assez de vos sales coups ! C'est votre tour de souffrir !
    Ma voix résonne dans tout le quartier. Et là, trempée, titubante, épuisée, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. On renverse la vapeur. Je vais faire payer ce fumier. Chaque joueur doit vous donner mille baffes. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d'un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu'au fond des enfers.
    La gentille Marie est morte, noyée de chagrin. À présent, c'est la méchante Marie qui est aux commandes. À partir de maintenant, je renvoie les ascenseurs et je rends la monnaie de toutes les pièces. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m'étouffe, la haine me consume.

    1 autre édition :

  • Quand on est six frères et qu'on s'appelle Jean-A., Jean-B., Jean-C., Jean-D., Jean-E. et Jean-F., impossible de s'ennuyer un seul instant. Au menu de cet été : un déménagement, des vacances chez papy Jean, un poisson nommé Suppositoire, une ribambelle de cousins aux oreilles décollées... sans oublier bien sûr un mystérieux camembert volant et des parents pas trop coulants. Décidément, ça déménage chez les Jean !
    Après "L'omelette au sucre", retrouvez les aventures d'une famille extravagante et savourez l'humour tendre de Jean-Philippe Arrou-Vignod.
    L'humour et l'énergie de Laurent Stocker servent avec bonheur et émotion cette chronique familiale inspirée de souvenirs d'enfance.

  • Quand on a six frères et qu'on s'appelle Jean-A., Jean-B., Jean-C., Jean-D., Jean-E. et Jean-F., impossible de s'ennuyer un seul instant.
    Au menu de cet été : un déménagement, des vacances chez Papy Jean, un poisson nommé Suppositoire, une ribambelle de cousins aux oreilles décolées... sans oublier bien sûr un mystérieux camembert volant et des parents pas trop coulants.
    Décidément, ça déménage chez les Jean!

  • Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d'avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.À quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu'avant l'été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie... Du meilleur au pire, avec l'énergie délirante et l'intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur.Avec cette nouvelle aventure, Gilles signe un roman comme il en a le secret et qui, entre éclats de rire et émotions, nous ramène là où tout commence vraiment. Cette histoire est aussi la nôtre. Bienvenue dans ce que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais.

    1 autre édition :

  • Imaginez un moulin abandonné, au coeur de la Provence, la porte ouverte sur un joli bois de pins tout étincelant de lumière... Écoutez chanter les cigales, sonner les grelots des mules et regardez bien, vous verrez apparaître maître Cornille, le curé de Cucugnan, l'Arlésienne, et même la petite chèvre de M. Seguin... Avec les Lettres de mon moulin, c'est la Provence d'hier, ses parfums et ses traditions qu'Alphonse Daudet a fait entrer à tout jamais dans la littérature française.

    5 Autres éditions :

  • Cet été, la famille des Jean-Quelque-Chose au grand complet part à l'Hôtel des Roches Rouges. Au programme, excursions à la mer avec le canoë et les chaussures en plastique qui donnent des ampoules, visites clandestines de l'hôtel à l'heure de la sieste, représentation exceptionnelle du grand cirque Pipolo, sans oublier le passage du tour de France... Et surtout, quelques cartes postales bien senties aux cousins Fougasse!

    Humour, tendresse et batailles de polochons, avec les six Jean-Quelque-Chose, les vacances ne sont pas de tout repos. Un vrai régal!

  • Et si le vélo était avant tout un moyen de déplacement intérieur ? Une formidable occasion de redécouvrir la ville, mais aussi soi-même...
    A travers une foule d'anecdotes savoureuses, d'envolées théoriques implacables et volontiers cocasses, sans oublier quelques bouffées d'indignation pamphlétaires contre la barbarie automobile, ce Traité de vélosophie démontre, par l'humour, que le vélo est un outil libérateur de la pensée.
    Sur un ton léger, mais percutant, l'auteur propose une manière inédite de penser la ville, en passe de redevenir humaine après s'être vouée au totalitarisme motorisé.
    Aussi, quand vous verrez passer un cycliste, ne vous fiez pas à son allure inoffensive. A sa façon il est en train de changer le monde...

  • À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu´elle va tout naturellement hériter de l´empire de cosmétique familial dans lequel elle travaille. Mais, à sa grande surprise, le testament maternel confie les rênes de la société à sa belle soeur. Et pour tout héritage, Brett ne reçoit qu´un vieux papier jauni et chiffonné, récupéré en secret par sa mère dans sa poubelle, vingt ans plus tôt : la liste des choses qu´elle voulait vivre, rédigée lorsqu´elle avait 14 ans. Ainsi, elle n´a pas été oubliée par le testament, mais rien ne lui reviendra si, au bout d´un an, elle n´a pas accompli ses rêves d´adolescence.



    Le problème, c´est que la Brett d´aujourd´hui n´a plus rien à voir avec la jeune fille de l´époque, et que ses rêves d´adulte sont bien différents. Enseigner ? Elle n´a aucune envie d´abandonner son salaire confortable et ses stock options pour aller batailler avec des enfants rebelles dans une salle de classe. Avoir un bébé ? Cela fait longtemps qu´elle y a renoncé, et de toute façons Andrew, son petit ami avocat, n´en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s´y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C´est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que....



    Malgré tout, Brett va devoir quitter sa cage dorée pour tenter de relever le défi. Et elle est bien loin d´imaginer ce qui l´attend.




    Menée tambour battant, cette comédie romantique sur les rêves de jeunesse, les illusions perdues et la possibilité de refaire sa vie, se lit d´une traite. Publié en avant première en France, le premier roman de Lori Nelson Spielman, dont les droits d´adaptation cinématographique ont été achetés par la Fox, sera bientôt traduit dans plus de 25 langues.

    1 autre édition :

  • Septembre 1969, Jean-A., Jean-B, Jean-C., Jean-D., Jean-E., le bébé Jean-F. et leurs parents ont quitté Cherbourg. Les voilà à Toulon pour la rentrée des classes. Une nouvelle école et des nouveaux copains, des poissons rouges nommés Wellington et Zakouski, une voisine alsacienne dure d'oreille qui cuisine un peu trop, un frère amoureux, sans oublier la bande des Castors, voisins de la villa des Jean, qui entendent bien garder leur colline pour eux seuls... C'est un grand bouleversement dans la vie de Jean-B. Heureusement que son père sait tout faire de ses dix doigts et que sa mère est très organisée !

    Après 'l'Omelette au sucre' et 'le Camembert volant', retrouvez la joyeuse tribu des six jean-quelque-chose pour une rentrée mouvementée... Une chronique familiale juste, pleine d'humour et d'émotion.

    La soupe de poisson rouges a remporté le Prix Renaudot 2008 des écoles de la ville de Loudun - ville natale de Théophraste Renaudot - ainsi que le prix des jeunes lecteurs de la ville de Nanterre 2008.

  • Jean-A., Jean-B, Jean-C., Jean-D., Jean-E., le bébé Jean-F. et leurs parents ont quitté Cherbourg. Les voilà à Toulon pour la rentrée des classes. Une nouvelle école et des nouveaux copains, des poissons rouges nommés Wellington et Zakouski, une voisine alsacienne dure d'oreille qui cuisine un peu trop, un frère amoureux, sans oublier la bande des Castors, voisins de la villa des Jean, qui entendent bien garder leur colline pour eux seuls... C'est un grand bouleversement dans la vie de Jean-B. Heureusement que son père sait tout faire de ses dix doigts et que sa mère est très organisée ! L'humour et l'énergie de Laurent Stocker servent avec bonheur et émotion cette chronique d'une famille aux petits oignons inspirée de souvenirs d'enfance.

  • Depuis toujours, Milane a un rêve : elle veut devenir chevalière ! Pour ça, elle a déjà l'épée que son père avait fabriquée, croyant dur comme fer qu'il aurait un fils. Mais pour le reste, c'est compliqué... Elle est petite, potelée, pas très sûre d'elle et ne semble pas réunir toutes les qualités pour intégrer l'école de chevalerie, réservée surtout aux garçons ! Heureusement, Milane est terriblement obstinée : ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle Tête-de-Mule ! De la maison à l'école, obstacle après obstacle, celle qu'on ne remarquait pas va bousculer les traditions.


  • La mort frappe toujours deux fois.

    À la suite d'un accident mortel survenu à la foire aux bestiaux de Bruncliffe, le commissaire-priseur Harry Furness engage Samson et Delilah pour mener l'enquête. Mais ce qui semblait n'être qu'une simple vérification de routine prend vite un tour plus sombre quand les détectives découvrent que cet accident a probablement été provoqué...
    Ajoutez à cela des vols de moutons, un dangereux chantage et un fermier amoureux, et vous aurez la recette parfaite pour une enquête explosive !
    Le cinquième tome de la série best-seller Les Détectives du Yorkshire.

    " Des intrigues 100 % anglaises, pleines de drôlerie et semées de chausse-trapes, menées tambour battant par un duo de choc. " Marie Rogatien, Le Figaro Magazine.


  • La mort est aveugle.

    Quand Samson O'Brien débarque sur sa moto rouge à Bruncliffe, dans le Yorkshire, pour y ouvrir son agence de détective privé, la plupart des habitants voient son arrivée d'un très mauvais oeil. De son côté, Delilah Metcalfe, génie de l'informatique au caractère bien trempé, tente de sauver de la faillite son site de rencontres amoureuses. Pour cela, elle décide de louer le rez-de-chaussée de ses locaux. Quelle n'est pas sa surprise quand son nouveau locataire se révèle être Samson - et qu'elle découvre que son entreprise porte les mêmes initiales que la sienne !
    Les choses prennent un tour inattendu lorsque Samson met au jour une série de morts suspectes dont la piste le mène tout droit... à l'agence de rencontres de Delilah !
    Premier volet d'une série so british, Rendez-vous avec le crime est un polar drôle, plein de charme et au casting haut en couleur.

    " Le roman de Julia Chapman se place directement en tête de liste des cosy mysteries ! "Kirkus Reviews

    1 autre édition :

  • De Gaulle à la Plage est né dans les pages de Vive la Politique, ce grand homme en short découvrant les tongs et les congés payés nous a fait tellement rire qu'il ne pouvait pas nous quitter aussi vite. Très vite Jean-Yves Ferri s'est senti investi d'une impérative mission, il en allait de l'intérêt supérieur du pays, il fallait raconter l'été 56, celui où le Général, lassé de l'ingratitude de ces veaux de français, décida de se consacrer à l'édification de châteaux de sable, au bonheur des pique-nique et aux joies du volley ball.

    Couverture mate, dos toilé, un album superbe qui paraîtra avoir été publié en 1956. 48 pages de pur bonheur

  • "Texte intégral + dossier général Louis Pergaud"Ceusses de Velrans ont traité ceusses de Longeverne (Tigibus, son frère Grangibus, Lebrac, la Crique, Tintin, Gambette et Tétard) de " c... molles " : la guerre est déclarée. Embuscades, attaques à la fronde, capture de prisonniers, boutons de culotte coupés net en guise de représailles, et " pour ne pas abîmer ses habits en se battant, il n'y a qu'à se battre tout nu "... La Guerre des boutons n'est pas seulement un film ; c'est aussi et d'abord un roman que l'on savoure comme une tartine de goûter, l'évocation d'un monde disparu où les enfants vivent à l'écart des adultes, traquant les nids d'oiseaux, construisant des cabanes, grandissant " en plein vent comme de robustes sauvageons ". Trois textes complètent cet ouvrage : "Les petits gars des champs", conférence donnée par Louis Pergaud, "La vie de Louis Pergaud", par Emile Pradel, et "Louis Pergaud écrivain", par Roger Denux.

    2 Autres éditions :

  • Moi, c'est Carl, j'ai 11 ans. Dans la vie, y a ceux qui marchent et ceux qui courent. Moi, je roule : grâce à Bernard, mon fauteuil de warrior !
    Un jour, ma mère décide qu'on doit déménager pour aller vivre à Paris. C'est la GROSSE PANIQUE !
    La ville, ça me paraît trop trop hostile... Heureusement, dans notre nouvel immeuble, il y a Miel et Orel.
    Eux aussi, ils roulent : en rollers et en skate. En deux minutes, on devient potes. Et à nous trois, malgré les parents qui nous collent un peu trop et les galères du collège, on devient vite... LES ROIS DE LA STREET !

  • Tout le monde peut avoir des ennuis. Quand il s'agit du Petit Nicolas et de ses copains : Alceste, Eudes, Maixent, Agnan, Clotaire, Geoffroy et Rufus, les ennuis peuvent devenir des catastrophes ! Surtout quand le directeur de l'école ou le Bouillon s'en mêlent ! Mais avec le Petit Nicolas, les choses finissent toujours par s'arranger... même si rien ne se passe vraiment de façon très logique !

    Édouard Baer nous entraîne dans les aventures désopilantes du Petit Nicolas, accompagné d'une musique aussi vive et tendre que les héros de Jean-Jacques Sempé et René Goscinny.


  • La mort a très mauvais goût.

    Il y a comme un vent de printemps qui souffle sur Bruncliffe. Mais la belle saison est loin de profiter à tout le monde... Mêlé à une affaire de meurtre, Samson O'Brien doit répondre aux questions pressantes de la police. Et quand son passé est révélé au grand jour, c'est la ville entière qui se ligue contre lui.
    Dans toute cette agitation, il n'y a que le vétérinaire du coin pour s'inquiéter d'une série de morts inhabituelle au sein de sa clientèle canine : plusieurs chiens ont été empoisonnés. Il sollicite alors les services de Samson et Delilah, qui vont devoir braver les foudres des habitants pour résoudre ce mystère.
    Le quatrième tome de la série best-seller Les Détectives du Yorkshire.

    " Dans le sillage d'Agatha Christie, on savoure cette série pour l'intrigue prenante, les personnages sympathiques et l'humour british ! "Maxi

  • La suite des aventures de vos trois héros préférés ! Tout va pour le mieux dans la street : pour sauver la planque, le trio s'est mis en mode rebelles et avec le rappeur RCK comme sponsor, c'était du tout cuit ! Ils vont pouvoir en faire un super club municipal pour apprendre à graffer et à rouler à tout le monde. En plus, la mère de Carl vit une super histoire d'amour avec Driss et Oumtiti vit sa vie de chef de meute... Qu'est ce qui pourrait bien venir mettre le bazar dans tout ce bonheur ?


  • La mort n'a pas dit son dernier mot.

    Engagé par le notaire Matty Thistlethwaite pour retrouver le certificat de décès d'une femme morte il y a vingt ans, le détective privé Samson O'Brien imagine l'affaire vite pliée. Mais dans le petit village de Bruncliffe, les choses sont rarement aussi simples. Surtout que Matty insiste pour que Delilah Metcalfe, avec sa connaissance intime de la région et de ses habitants, collabore à l'enquête.
    Au fil de leurs investigations, Samson et Delilah se retrouvent entraînés dans un mystère qui pèse sur Bruncliffe depuis des décennies. En cherchant la vérité, ils vont déterrer des secrets que certains auraient préféré garder bien enfouis.
    Le troisième tome de la série best-seller Les Détectives du Yorkshire.

    " Un rendez-vous avec le crime, cela ne se refuse pas. Surtout s'il s'agit d'une série british qui ne manque pas d'humour ! " Amélie Cordonnier, Femme actuelle

empty