• " Statistiquement, la probabilité qu'une analphabète née dans les années 1960 à Soweto grandisse et se retrouve un jour enfermée dans un camion de pommes de terre en compagnie du roi de Suède et de son Premier ministre est d'une sur quarante-cinq milliards six cent soixante-six millions deux cent douze mille huit cent dix.
    Selon les calculs de ladite analphabète. " Tout semblait vouer Nombeko Mayeki, petite fille noire née dans le plus grand ghetto d'Afrique du Sud, à mener une existence de dur labeur et à mourir jeune dans l'indifférence générale. Tout sauf le destin. Et sa prodigieuse faculté à manier les nombres. Ainsi, Nombeko, l'analphabète qui sait compter, se retrouve propulsée loin de son pays et de la misère, dans les hautes sphères de la politique internationale. Lors de son incroyable périple à travers le monde, notre héroïne rencontre des personnages hauts en couleur, parmi lesquels deux frères physiquement identiques et pourtant très différents, une jeune fille en colère et un potier paranoïaque. Elle se met à dos les services secrets les plus redoutés au monde et se retrouve enfermée dans un camion de pommes de terre. A ce moment-là, l'humanité entière est menacée de destruction.
    Après le succès mondial du Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson nous livre une comédie tout aussi explosive que la première. Il s'y attaque, avec l'humour déjanté qu'on lui connaît, aux préjugés, et démolit pour de bon le mythe selon lequel les rois ne tordent pas le cou aux poules.

  • La nouvelle comédie irrésistible venue de Suède !

    Ove est veuf, dépressif et grincheux - bien qu'il prétende le contraire. Depuis que sa femme est décédée, il se sent inutile. Plus encore depuis qu'il a été licencié. Chaque jour, il erre dans sa maison, graisse le plan de travail de la cuisine, fait ses rondes de sécurité dans le quartier pour vérifier que tout est en ordre, engueule tous les réfractaires qui roulent en voiture dans le lotissement (ne savent-ils pas lire le panneau d'interdiction ?!)... Et puis après ? Non, vraiment, il ne peut plus continuer ainsi. Alors il a décidé d'en finir...
    Mais entre la corde qui cède alors qu'il s'apprête à se pendre et un chat de gouttière qui ose le défier, ce n'est pas simple. Et c'est sans compter sur l'arrivée de ses nouveaux voisins, une jeune femme iranienne, son mari, et leurs deux enfants. Bousculant Ove dans ses derniers retranchements, interrompant chacune de ses tentatives de suicides - ce qui le met dans une rage folle -, Parvaneh va peu à peu le sortir de sa léthargie. Non sans mal... Toute sa vie, Ove a suivi les principes moraux que lui avait enseignés son père, principes dictés par une économie de tout, en toute circonstance. Inconditionnel de mécanique (Saab uniquement, le reste ne vaut rien), seule la rencontre de celle qui est devenue sa femme l'a sauvé d'une existence morne et triste. Mais au crépuscule de sa vie, un nouveau tournant est en vue. Peut-être pas celui auquel il s'attendait... Et nous non plus !Tel un chat cabossé et craintif, à la fois drôle et touchant, Ove réveille l'instinct protecteur qui sommeille en nous. Mais attention, il griffe !

  •  0500Afin de réparer ses erreurs et reconquérir l´homme de sa vie, Rosa décide d´avoir recours aux services de Prospero, un magicien soi-disant capable de faire voyager les gens dans le passé. Et voilà comment la jeune femme se réveille dans la peau du génial William Shakespeare ! Lequel,oh dear, n´apprécie pas vraiment cette cohabitation forcée...Loufoque, rythmée et profondément humaine, la nouvelle comédie de David Safier offre un grand moment de divertissement.0300Deux dans un corps, c´est un de trop !Rosa n´en revient toujours pas : comment un homme aussi beau et intelligent que Jan a-t-il bien pu tomber amoureux d´elle, une institutrice sans charme particulier, moyenne à tous les niveaux ? Pour se rassurer sur son potentiel de séduction, Rosa accepte les avances d´un jeune homme rencontré lors d´une fête. Malheureusement, Jan surprend les deux tourtereaux d´un soir et, profondément blessé, quitte Rosa.Quelques années plus tard, Jan est sur le point d´épouser la parfaite Olivia. Toujours amoureuse de lui mais manquant terriblement de confiance en elle, Rosa décide d´avoir recours aux services de Prospero, un magicien soi-disant capable de faire voyager les gens dans le passé. Mais celui-ci pose une condition : Rosa ne pourra réintégrer son époque qu´une fois qu´elle aura vraiment découvert ce qu´est l´amour. Et voilà comment la jeune femme se réveille dans la peau... du grand William Shakespeare !

  • Emma Wünschmann a sacrifié sa carrière prometteuse dans l´édition pour se consacrer à ses enfants. Un choix qu´elle regrette aujourd´hui. En effet, la librairie jeunesse qu´elle possède à Berlin périclite, et sa famille ne se montre pas d´un grand soutien. Sa fille adolescente a honte d´elle, son fils vit reclus dans ses livres. Quant à son mari, il se montre très fatigué ces derniers temps...

    Lorsqu´un ancien collègue lui demande d´accueillir dans sa librairie la célébrissime Stephenie Meyer, Emma y voit l´occasion de relancer son commerce. Malheureusement, la rencontre préliminaire avec l´auteur se passe très mal. Alors qu´Emma et sa famille, tous déguisés en monstres pour l´occasion, sont sur le chemin du retour, ils ont le malheur de croiser une étrange vieille dame qui leur jette un sort : chacun se retrouve propulsé dans la peau du personnage dont il porte le déguisement - momie, la créature de Frankenstein, loup-garou ou vampire. Afin de briser le sortilège, il leur faut retrouver la vieille femme. Mais, pour cela, ils vont devoir développer l´esprit d´équipe !

  • Herbjörg Maria Björnsson. Un nom imprononçable que vous n'êtes pas près d'oublier.

    Condamnée à vivre dans un garage avec pour seule compagnie son ordinateur portable, une provision de cigarettes et une grenade datant de la fin de la Seconde Guerre mondiale, une octogénaire islandaise atteinte d'un cancer en phase terminale revient sur sa vie en attendant la mort. Car Herra, comme on l'appelle, a beaucoup de choses à raconter. Petite-fille du premier président d'Islande, fille d'une paysanne et du seul nazi islandais avéré, elle a, au fil de son existence mouvementée, vécu la guerre et l'exil, connu beaucoup d'hommes, parfois célèbres, et vu la mort, de bien trop près. Avant de s'envoyer en l'air pour de bon, elle passe en revue son passé et celui de son pays, l'occasion pour elle de régler au passage quelques comptes.
    Dans ce roman inclassable et truculent qui, à la manière d'un collage, alterne humour, cynisme, tendresse, absurde, poésie et noirceur, Hallgrímur Helgason fait preuve d'une inventivité linguistique époustouflante. La Femme à 1000° navigue entre légèreté et profondeur au gré du récité de l'irrévérencieuse Herra, dont l'histoire est à l'image de celle de l'Islande, sa patrie, et de celle de l'Europe: mouvementée, sanglante et tragique.

  • Architecte de renom zurichois, Samarendra (dit Sam) Ambani, fils d'immigrants indiens, se considère comme un " grand artisan du bonheur des autres ". Sa vie tranquille -; un travail honnête, une charmante compagne, une bonne hygiène de vie -; va virer au

  • Petit pèlerinage entre amies.

    Cinq amies, très différentes, se retrouvent depuis quinze ans chaque mardi du mois dans un restaurant français de Cologne. Liées comme les doigts de la main, ces " femmes du mardi ", comme les surnomme le patron de l'établissement où elles se donnent rendez-vous, partagent leurs joies comme leurs peines. Tous les ans, elles passent ensemble quelques jours de vacances, une parenthèse enchantée qu'elles ne manqueraient pour rien au monde. Cette année cependant, l'une d'elles, veuve depuis peu, annonce qu'elle ne sera pas de la partie car elle souhaite accomplir le pèlerinage que son mari n'a pas pu terminer à cause de la maladie. Qu'à cela ne tienne ! Les autres décident de l'accompagner pour la soutenir. Et voilà comment les " dames du mardi " entament un périple riche en surprises et en émotion qui changera leur vie à tout jamais.

  • Berlin, 1930. La ville est une jungle où chacun se bat pour sa peau. Tous, Jonny, Fred, Ludwig, Willi et les autres sont passés par la même phase : une fois leur domicile ou foyer abandonné, c'est la rue qui les a accueillis. Tous ont les mêmes ennemis :

  • SOS. Femme au foyer cherche bonheur désespérément.Agée de trente-six ans, Juliette a tout pour être comblée. Un mari, deux enfants, une belle maison. Mais Juliette est malheureuse. Elle s'ennuie. Elle veut fuir. Etre, pour une fois dans sa vie, une mauvaise mère, une mauvaise épouse, une mauvaise fille. Etouffée par la routine, elle décide un beau matin de laisser sa famille derrière elle. De se la jouer Thelma et Louise, mais en solo. Direction, le soleil.Sur un coup de tête, elle choisit de s'envoler vers le Portugal. Là-bas, Julia fera ce que beaucoup rêvent de faire sans jamais l'oser : donner libre cours à ses désirs, à ses fantasmes. Au risque parfois de se perdre. Mais n'est-ce pas le prix de sa liberté nouvellement acquise ?

  • Dans son deuxième roman, Morten Brask retrace le destin passionnant et tragique de William James Sidis (1898-1944), considéré comme l´un des plus grands surdoués de tous les temps.

    C´est en 1910 à Harvard que William Sidis donne sa première conférence devant un parterre composé de quelques-uns des professeurs et chercheurs américains les plus éminents. Alors âgé de 11 ans, il est déjà étudiant de cette prestigieuse université. Le lendemain, tous les journaux titrent sur le « phénomène » Sidis : lecture du New York Timesà 18 mois, maîtrise du latin et du grec - qu´il a appris seul - à 3 ans, rédaction d´ouvrages de grammaire, d´astronomie et d´anatomie à 8 ans, âge auquel il avait même déjà inventé une langue, le Vendergood. D´aucuns prédisent qu´il sera le prochain Newton ou Euclide.

    Alors pourquoi l´histoire n´a-t-elle pas retenu le nom de Sidis ? Qu´est-il arrivé à cet enfant prodige que ses parents n´ont cessé de pousser ?

  • Pas si bête.
    Nils Uddenberg, psychiatre à la retraite, s'était juré qu'il ne s'encombrerait pas d'un animal de compagnie, jusqu'au jour où...
    Alors qu'il rentre d'un séjour en Afrique avec sa femme, Nils découvre une petite chatte gris et brun sur le toit de la cabane du jardin, le fixant de ses grands yeux jaunes.
    Le couple pense qu'il s'agit de l'animal d'un voisin. Mais le chat ne part pas et devient un sujet de conversation quotidien.
    Nils met des affichettes dans le quartier, sans succès ; il contacte le refuge, qui ne veut pas le recueillir ; il appelle la police, qui lui conseille de ne surtout pas le nourrir... Nils avoue honteusement l'avoir déjà fait et réalise qu'il ressent de l'affection pour le félin.
    Petit à petit, le chat prend ses aises, s'aventure dans la maison... Toute résistance des propriétaires est dès lors impossible et bientôt l'animal devient l'âme du foyer. Avec beaucoup d'ironie et d'autodérision, Nils se demande - déformation professionnelle oblige - si la petite chatte a de l'humour, si elle éprouve les mêmes sentiments qu'un être humain. Et si, question plus délicate, elle est consciente de l'attachement qu'il a pour elle et du temps qu'il a fallu à Nils pour l'accepter.

  • Oh, la vache !
    Mis à part l'infidélité de son taureau, Champion, Lolle, une vache laitière, mène une vie tranquille dans un pré du nord de l'Allemagne. Jusqu'au jour où elle apprend de la gueule de Giacomo, un chat errant qu'elle a sauvé de la noyade, que le fermier a décidé de vendre le troupeau de bovins pour régler ses dettes.
    Afin d'éviter de finir entre deux tranches de pain, Lolle, maligne comme un singe, décide de s'enfuir avec ses amis pour rejoindre le pays où les vaches sont sacrées, l'Inde ! Mais Old Dog, le chien sanguinaire du fermier, a bien l'intention de les en empêcher et de croquer cette sacrée vache !
    Débute alors pour Lolle et ses amis un périlleux voyage qui les conduit de l'autre côté de l'Atlantique, de New York à l'Ouest américain, territoire des bisons, jusqu'aux contreforts de l'Himalaya, dans l'antre du yéti...

empty