• Après ses vies de Magellan, de Marie Stuart ou de Fouché, faut-il rappeler le génie de biographe de Stefan Zweig ? Marie-Antoinette (1933) rétablit la courbe et la vérité d'un destin obscurci par la passion ou la honte posthumes. L'auteur a fait le ménage dans la documentation, puisant dans la correspondance de Marie-Antoinette avec sa mère, Marie-Thérèse d'Autriche, et dans les papiers de Fersen, grand amour de la reine. Qui était Marie-Antoinette faite, l'année de ses quinze ans et par raison d'Etat, reine de France ? Une débauchée futile ? Une icône pour la Restauration ? Nous la suivons de la chambre de son époux, qu'elle appelait son « nonchalant mari », le falot Louis XVI, jusqu'au lit de la guillotine. Quel voyage ! Quelle histoire ! Le monde enchanté et dispendieux de Trianon, la maternité, le début de l'impopularité, l'affaire du collier, la Révolution qui la prit pour cible, la fuite à Varennes, la Conciergerie, l'échafaud... Zweig s'est penché sur Marie-Antoinette en psychologue. Il ne la divinise pas : elle « n'était ni la grande sainte du royalisme ni la grande « grue » de la Révolution, mais un être moyen, une femme en somme ordinaire ». Il analyse la chimie d'une âme bouleversé par les événements, qui, sous le poids du malheur et de l'Histoire, se révèle à elle-même et se rachète, passant de l'ombre de la jouissance à la lumière de la souffrance. « A la toute dernière heure, Marie-Antoinette, nature moyenne, atteint au tragique et devient égale à son destin ». Davantage qu'un livre d'histoire : un roman vrai.

  • Si elle est intensément ancrée dans la mémoire collective des Français, la prise de la Bastille ne fut que la première d'une série de « journées » au cours desquelles le peuple parisien en armes fit basculer les régimes, les hommes et les hiérarchies, imposant sa volonté par la force. De l'invasion du château de Versailles en octobre 1789 à celle du palais des Tuileries en mai 1795, en passant par le renversement de la monarchie et la proscription des Girondins, ces épisodes majeurs au déroulement similaire - rassemblement puis marche des émeutiers, réaction des autorités, attitude des troupes, invasion des lieux de pouvoir, combats, massacres - rythment la grande épopée révolutionnaire pendant près de six ans. Au coeur de la Révolution française elle-même, ils sont en outre la matrice de bien des épisodes insurrectionnels de l'histoire mondiale. Délaissant une lecture strictement chronologique des événements pour adopter une démarche résolument comparative, à travers une narration remarquablement incarnée, Antoine Boulant met ainsi à jour le mécanisme des journées révolutionnaires et nous en offre une vision profondément originale.

  • Jaune de Naples

    Jean-Paul Desprat

    "Printemps 1770. La jeune Marie-Antoinette devient dauphine de France. De Versailles, elle écrit régulièrement à sa soeur, Marie-Caroline, reine du royaume des Deux-Siciles, mariée à Ferdinand IV. Ce dernier a succédé à son propre père, Charles III d´Espagne, parti régner à Madrid après avoir rasé la manufacture de Capodimonte, près de Naples. Il a interdit à son fils de refaire de la porcelaine dans le petit royaume italien. Mais Marie-Antoinette et sa soeur décident de ne pas en tenir compte. À la fois rivales et complices, elles se lancent un défi : « Ma porcelaine sera plus délicate que la vôtre ! » La future reine de France, à la demande de Marie-Caroline, envoie à Naples Anselme Masson, de la manufacture de Sèvres, et son frère Eustache afin de ressusciter l´ancienne fabrique. Anselme devra aussi tenter de rapporter à Sèvres le savoir-faire italien. Mais, sur place, la situation se complique, car les espions espagnols sont bien décidés à faire respecter les ordres du terrible Charles III... Bleu de Sèvres nous avait fait vivre l´aventure de la Manufacture royale de Louis XV, Jaune de Naples, suite attendue, nous entraîne dans les péripéties napolitaines et romaines d´Anselme Masson, au coeur d'un XVIIIe siècle tumultueux et passionnant."


  • Raspoutine, Marie-Antoinette, Néron...
    Ni blanches colombes ni cygnes noirs, on leur a fait porter des chapeaux trop grands pour eux !

    Catherine de Médicis a été la grande instigatrice du massacre
    de la Saint-Barthélémy.

    Raspoutine a provoqué la déchéance du tsar et la fin tragique des Romanov.

    Lucrèce Borgia utilisait la débauche et la luxure pour parvenir à ses fins.
    Marie-Antoinette se vautrait dans le luxe et mangeait de la brioche pendant que le peuple crevait de faim.

    Non, non, non et NON !

    Les 12 personnages que vous (re)découvrirez dans cet ouvrage ne sont certes pas des enfants de coeur - loin s'en faut -, mais ils ne sont pas non plus les monstres sadiques ou les incompétents notoires que l'Histoire a fait d'eux.

    Pour chacun, grâce à des sources fiables et une analyse fine, l'auteur Vincent Mottez déconstruit la part de mythe et rétablit la vérité.

  • Explorant les différentes facettes de ce moment « clé » de notre histoire, l'auteur nous permet de mieux saisir la complexité de ces événements, aujourd'hui encore sujets à controverse :

  • Madame Élisabeth, soeur cadette de Louis XVI, meurt à trente ans sur l'échafaud le 10 mai 1794. Dans ce portrait absolument neuf, elle apparaît plus résolue et déterminée que son frère dans le tumulte de la Révolution ? preuve qu'elle était dotée d'un véritable sens politique.

    Très jolie, remarquablement intelligente, mathématicienne de haut niveau, dotée d'un caractère affirmé, Élisabeth, après l'échec de plusieurs projets de mariage, décide de vivre à sa guise parmi un cercle choisi partageant son goût de la retraite et de l'action caritative, sans pour autant, comme on l'affirmera, nourrir une vocation religieuse contrariée. Critique muette des manières de la reine, ce choix l'isole au sein de la Cour, et même de la famille royale. Lorsque la Révolution éclate, elle choisit pourtant de rester près de Louis XVI, qu'elle juge trop faible. Elle est aussi sans illusion sur sa propre influence, contrecarrée par la jalousie de Marie-Antoinette.

    Au coeur d'un réseau de renseignement contre-révolutionnaire, elle essaie d'empêcher la catastrophe. Elle vit alors une histoire d'amour impossible avec un roturier et subit une campagne de presse diffamatoire de la part des autorités révolutionnaires.

    En s'appuyant sur la correspondance de la princesse, celle de ses amis, les mémoires du temps, Anne Bernet débarrasse, pour la première fois, Madame Élisabeth de l'imagerie pieuse qui occulta sa personnalité.

  • Le premier tome des mémoires complets et corrigés de la célèbre portraitiste de Marie-Antoinette couvrant la période 1755-1789. Une galerie très vivante de la vie française aux alentours de la révolution, agrémentée de nombreux souvenirs sur des personnalités marquante de cette fin de siècle comme le jeune Talleyrand, le vieux Voltaire, La Fayette, la Reine, et beaucoup d'autres.

  • À la tête d'une France au zénith de sa postérité et de sa puissance, libérateur de l'Amérique, parvenu grâce à ses connaissances techniques à reconquérir la maîtrise des mers, Louis XVI pouvait être un roi digne de gloire ; il ne sut être qu'un roi martyr. Intelligent, instruit, perspicace, aimant son peuple et voulant le bien avec passion, il méconnut les choix qui auraient désarmé ses adversaires et évité une révolution. Cette biographie sans complaisance le montre tel qu'il fut, en butte à la funeste influence de Marie-Antoinette et de ses amis, finalement rejeté dans une solitude tragique. Son règne aurait pu être heureux. Il ne fut qu'une marche vers le supplice. Sa mort rédemptrice - il n'avait que trente-huit ans - éclaire d'un jour définitif sa vie et son caractère.

  • L'Ange de Marie-Antoinette De la princesse de Lamballe, l'histoire n'aura conservé que le souvenir d'une tête outrageusement fardée et fichée au bout d'une pique. Elle fut exhibée sous les fenêtres de Louis XVI et de Marie-Antoinette. Victime expiatoire d'un régime dont elle n'avait jamais vraiment connu les codes ni les rites, elle succomba sous les coups des massacreurs de septembre 1792.
    Mais, au-delà de son martyre, qui était Mme de Lamballe ? Amie de coeur de Maris-Antoinette, failière d'un Trianon exclusivement destiné aux femmes, surintendante de la Reine, organisatrice de sa Maison et de ses loisirs, elle fut sa confidente et son utlime fidèle. Il n'en fallut pas davantage pour qu'elle devint la Sapho lubrique de Trianon, l'esclave d'une reine impudique et manipulatrice. Pis encore, l'initiatrice d'un "complot lesbien" dont la mission aurait été de subvertir la monarchie française.
    C'est ce destin tragique et singulier que retrace Alain Vircondelet. Il démonte aussi les mécanismes des rumeurs, dévoile les névroses d'une société finissante et les ambiguïtés d'une passion fatale.

    Portrait de Marie Thérèse Louise de Savoie-Carignan, Princesse de Lamballe (1749-1792), Musée National du Château de Versailles, © akg-images / Erich Lessing.
    © Flammarion, 2005

  • Ce volume constitue le troisième et dernier tome des mémoires complets de Louise-Elisabeth Vigée-Lebrun entre 1796 et 1835. C`est l`époque du grand retour en France et de quelques voyages encore, en Angleterre et particulièrement en Suisse, "sa deuxième patrie".

  • Le deuxième tome des mémoires complets et corrigés de la célèbre portraitiste de Marie-Antoinette, couvrant la période 1789-1796. Fuyant la France, et parcourant l'Europe au gré des invitations qu'elle reçoit, elle découvre l'Italie, l'Autriche, l'Allemagne et la Russie, rencontrant Paisielo, La Reine de Naples, Catherine II et beaucoup d'autres personnalités marquantes de son époque.

  • Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842) war nicht nur eine der wenigen Frauen ihrer Zeit, die zur franzsischen Académie Royale de Peinture zugelassen wurden, sondern auch begehrte Porträtistin in Adelskreisen. Ihre Gemälde sind Zeugnisse eines der Schlüsselmomente in der Geschichte Europas: Vor der Franzsischen Revolution erhielt sie Aufträge von Marie-Antoinette, nach ihrer Flucht bereiste sie die europäischen Knigshfe, um schließlich in das napoleonische Kaiserreich zurückzukehren. Dabei entwickelte sie ihren Stil beständig weiter. Vigée-Lebrun wusste ihre Modelle stets ins rechte Licht zu rücken und brachte ihren feinsinnigen Malstil zur Perfektion. In einer nie dagewesenen Gesamtschau des Schaffens der Haus- und Hofmalerin Marie-Antoinettes mit mehr als 100 großformatigen Abbildungen bringt dieser Band den Leser dem Werk Élisabeth Vigée-Lebruns näher als jemals zuvor. Der Autor Hermann Clemens Kosel lässt in seinem historischen Roman das bewegte Jahrhundert der Aufklärung wiederauferstehen, das Vigée-Lebrun zu einer der bedeutendsten Persnlichkeiten der franzsischen Kunstgeschichte aufsteigen sah.

  • Madame du Barry

    Jeanine Huas

    Lorigine modeste de la comtesse du Barry et lamour profond que lui portait Louis XV ont rapidement provoqué lhostilité dune partie de la Cour, si bien que Jeanne du Barry eut longtemps mauvaise réputation.

    Rien ne prédestinait Jeanne Bécu, certes fort jolie mais fille dune domestique, à une ascension aussi soudaine quincroyable. Présentée au roi, elle le séduit et devient sa dernière favorite. Mais, à Versailles, ses ennemis, la dauphine Marie-Antoinette et Choiseul la jugent frivole et intrigante. Or, intelligente et femme de goût, elle parvient à imposer son influence et son style. Jeanne doit pourtant quitter la Cour à la mort du roi. Et, quelques années plus tard, cest sur léchafaud que sachève sa vie tumultueuse.
    Nombre de grands seigneurs et leurs commensaux lont vilipendée par écrit, mêlant le vrai et le faux avec tant dhabileté que bien des historiens sy sont laissé prendre. Avec laide de documents non encore exploités, Jeanine Huas a fait justice de ces inexactitudes et montré le vrai visage de Mme du Barry : celui dune femme au destin exceptionnel, généreuse et véritablement indépendante.

  • Paris, 14 décembre 2012.

    En répondant à l'invitation d'Aimery de Châlus et sous prétexte de déchiffrer une énigme particulièrement retorse, nos deux héros vont apprendre l'un des secrets les mieux gardés de tous les temps... La menace tangible d'une prophétie oubliée va les mener dans une série d'aventures déconcertantes à travers le Temps et leur fera découvrir les moments clés de la Révolution française.

    Mathias et Charlotte échapperont-ils aux pièges du passé? Jusqu'où devront-ils aller pour sauver le monde de sa fin annoncée?

empty