Flammarion

  • Madame Bovary

    Gustave Flaubert

    En 1857, Madame Bovary fait scandale. Poursuivi pour « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes moeurs », Flaubert est acquitté, mais la réputation sulfureuse de l'oeuvre forge la célébrité de son auteur. Les critiques s'emparent du roman pour en faire le champion du réalisme, qui s'impose sur les cendres du romantisme. L'auteur se défend contre cette assimilation à la nouvelle école en faisant prévaloir encore et toujours son amour de l'art pour l'art, son souci obsessionnel du style et sa quête d'une poétique impersonnelle qui fait entrer le roman dans la modernité.
    Ce récit corrosif de la vie de province marque l'invention d'une nouvelle façon d'écrire et de représenter le monde, subversive sans en avoir l'air, qui fait d'Emma Bovary l'incarnation d'une protestation contre la banalité du réel.
    Dossier
    1. La genèse de l'oeuvre
    2. Histoire et politique
    3. Le roman impersonnel
    4. Le procès et la réception du roman

  • Dans la campagne normande du xixe siècle, une paysanne et sa servante décident de sacrifier leur chien par souci d'économie (Pierrot), un amant épuisé d'avoir traqué le sanglier tout le jour manque une belle occasion de profiter des faveurs de sa bien-aimée (Un coq chanta), un Prussien froussard réfugié dans un fossé subit les affres de la faim (L'Aventure de Walter Schnaffs)...
    Au fil de ces dix-sept récits inspirés des veillées de chasse et parus en 1882 dans les journaux Le Gaulois et Gil Blas, l'auteur évoque sa terre natale sur un ton à la fois tendre et caustique. Goût de l'insolite et hantise du macabre, fascination pour le thème de l'enfant trouvé ou adultérin, obsession toute flaubertienne pour la perfection stylistique : les Contes de la bécasse offrent un abrégé passionnant de l'univers romanesque de Maupassant.

    Virginie Berthemet © Flammarion © 1979, Flammarion, Paris ;
    édition mise à jour en 2013.

  • Pierre et Jean : le docteur et l'avocat, le brun et le blond, le nerveux et le placide, le dur et le tendre. Radicalement opposés, ces deux frères, tout en menant une existence paisible au Havre, vivent sous la tension d'« une de ces jalousies dormantes » prêtes à se réveiller « à l'occasion d'un mariage ou d'un bonheur tombant sur l'un ». Or on apprend qu'un ami de leurs parents a légué sa fortune à Jean, seul. Pourquoi Pierre n'hérite-t-il pas ? Cette question lancinante le conduira à exhumer un vieux secret de famille... Psychologie, crise, émotion : Maupassant se renouvelle dans Pierre et Jean. Paru en 1888, alors que le naturalisme subissait de violentes attaques, ce récit marque un tournant majeur, du roman de moeurs au roman d'analyse, dans l'oeuvre de l'écrivain.

    Cette édition donne, pour la première fois, les variantes du manuscrit du « Roman », la célèbre étude dont Maupassant a fait précéder Pierre et Jean.

  • Dvoue sans exaltation et tendre comme du pain frais , Flicit, la servante de Mme Aubain, aime successivement un homme, les enfants de sa matresse, un neveu, un vieillard qu'elle soigne, puis son perroquet , crit Flaubert. Cette pauvre fille de campagne , hrone ordinaire d'une existence banale, possde pourtant l'extraordinaire bont des coeurs simples et la profonde dvotion des saints. Donnant voir chaque dtail d'une vie minuscule, ce texte, issu des Trois Contes, fait figure de nouvelle raliste exemplaire. Mais, parce que le grotesque s'y mle au sublime, il n'en finit pas de troubler le lecteur par son ironie latente.

  • En 1875, incompris depuis Salammbô, enlisé dans les ratures de Bouvard et Pécuchet, ruiné par sa nièce, Flaubert reprend un projet de jeunesse : La Légende de saint julien l'Hospitalier.
    Le feu de l'écriture lui redonne goût à la vie et à la création : il poursuit avec deux autres récits, pour réunir en une seule oeuvre " du Moderne, du Moyen Age et de l'Antiquité ". Un coeur simple, le volet " moderne " du triptyque, raconte la vie pathétique de Félicité, une pauvre servante au grand coeur. Coloré et étincelant comme un vitrail, énigmatique comme un rêve, le conte médiéval La Légende de saint julien l'Hospitalier retrace le destin sanglant d'un héros qui oscille entre sainteté et folie.
    /> Quant au volet " antique ", il fait revivre, avec Hérodias, l'époque évangélique, en donnant à la littérature la première incarnation d'un mythe qui, de Wilde à Nabokov, traversera la modernité : celui de Salomé. Dernière oeuvre publiée par Flaubert de son vivant, Trois contes peut être tenu pour son testament esthétique.

  • Joyeux drille, amateur d'eau-de-vie et de bonne chère, le caba-retier Toine est cloué au lit par une attaque de paralysie. Sa femme, qui ne supporte pas son inactivité, l'oblige à couver des oeufs !
    Pour avoir cédé une fois aux appétits de la chair, Rose, une fille de ferme besogneuse, paraît condamnée jusqu'à la fin de ses jours à porter sa maternité comme un fardeau.
    Le père Amable, lui, a épargné toute sa vie. Aussi, foi d'honnête homme, son fils ne dilapidera pas ses économies en épousant une fille déjà mère !
    Maupassant nous livre six contes et nouvelles de Normandie, tour à tour drôles, émouvants et cruels.

empty