• L'intérêt et la pertinence de la littérature inuite se trouvent non pas dans le nombre de ses productions, mais bien dans le fait qu'elle s'est constituée - de l'extérieur pour l'essentiel - en une institution symbolique qui a valeur d'expérience universelle pour l'être humain. Pour les Inuits, cet engagement témoigne à quel point il est aujourd'hui nécessaire de prendre la parole par l'écriture, pour transmettre et faire connaître leur vision des choses.

    L'essai que nous offre Nelly Duvicq a un caractère pionnier, documentaire et synthétique, à la manière des grands ouvrages publiés par Maurizio Gatti pour les littératures des Premières Nations du Québec au début des années 2000, qui avaient enfin éveillé l'intérêt des lecteurs.

    La plupart d'entre nous connaissent peu le contexte culturel inuit contemporain : ce remarquable ouvrage de Nelly Duvicq doit donc être vu comme une chance, pour nous, lecteurs, de comprendre l'émergence d'une littérature jusqu'ici peu connue, une occasion de partir à la découverte d'auteurs qui dévoilent une vision du monde inédite sur le Nunavik, le Québec, le monde inuit et l'Arctique.

    Avec une présentation de Daniel Chartier.

  • Mektoub

    Serge Lamothe

    • Alto
    • 27 Septembre 2016

    Mektoub! C'était écrit!

    Cette expression, qui évoque la fatalité, résume à elle seule un éternel débat : notre destinée échappe-t-elle à notre volonté ou disposons-nous d'un libre arbitre qui nous permet de l'infléchir?

    Le 31 juillet 1976, à Montréal, le dernier accident d'une série de sept va déterminer le destin d'un homme et d'une femme qui, toute leur vie durant, tenteront de donner un sens à cet événement.

    Avec la verve qu'on lui connaît, Serge Lamothe (Tarquimpol, Les enfants lumière) se joue des frontières du vraisemblable afin d'éclairer notre humanité et nous entraîne dans la quête émouvante de deux êtres qui se savent destinés l'un à l'autre.

  • Rich in culture and scenery, Nunavik has identified tourism as one of the main and best suited avenue for economic development. This book is meant to offer a range of perspectives on how challenges can be met and how solutions can be implemented for the benefit of all local interests.

  • Depuis la nuit des temps, la majestueuse baleine boréale a fait partie du paysage inuit. Mais les chasses intensives ont fait fuir les derniers spécimens qui ont finalement disparu de la baie d'Ungava au début du 20e siècle. Makussi est « chanteur de baleines », une vocation dont il tient l'enseignement du grand-père de Saya, sa femme, qui est aussi la chamane du village. Ensemble, ils ont recueilli le petit Taami, dont les parents sont décédés lors d'une chasse tragique. Les trois Inuits sont les seuls du village à croire encore au retour de l'animal mythique et aux pouvoirs des traditions, de plus en plus ignorées par les nouvelles générations.

  • A young woman enters a whole new world of attraction in a community struggling with generations of loss of land and culture.

    Yasmeen's tradition-bound mother wants her to stay in Montreal, get married, and have babies. But the young Syrian-Canadian wants more. Her appetite for adventure leads her to a teaching job in the northern Quebec village of Saqijuvik. Eager to adopt her new home and its Inuit inhabitants, Yasmeen embraces every experience that comes her way: camping on the tundra, hunting for ptarmigan, sewing with the local women. She plunges into her northern adventure, no holds barred.

    But it's 1983 and instead of the ideal, pristine Arctic Yasmeen imagined, she uncovers a contradictory world of igloos and pool halls, Sedna and Jesus, raw caribou and alcohol. In the middle of everything is Joanasi, a beautiful but volatile man who leads her into territory that is almost as unsettling as the land itself.

    Yasmeen Haddad Loves Joanasi Maqaittik is a story of powerful love and potent lust. It is a tale of adventure, of the attempt to bridge worlds and cultures, of self-discovery in the face of the unknown. Set in the vast and beautiful North, it pushes past the standard narrative of southerners bringing "civilization" to a people who have survived in the most unforgiving of environments for over a thousand years.

    Author: Carolyn Marie Souaid is an award-winning author of seven poetry collections, most recently This World We Invented. She has performed at festivals and literary events in Europe, Canada and the US and her work has been translated into French, Arabic, Spanish and Slovenian. Her poems and short stories have appeared in magazines including The Malahat Review, The New Quarterly, and the Literary Review of Canada, and have been featured on CBC Radio. She lives in Montreal.

    Reviews

    "Carolyn Marie Souaid's first novel is rooted in a deep engagement with Inuit culture.... Souaid's layered portrait of [Joanasi] is crucial to the book's ultimate effectiveness... Yasmeen Haddad Loves Joanasi Maqaittik is the lyrical and absorbing result of a sincere mission to come to grips with another culture. That it took decades to commit to the writing is a tale in itself." Ian McGillis, The Montreal Gazette

    "Souaid's sentences are straightforward and remarkably clear in their depictions. Her language naturally pairs with the physicality of the story ... Indeed, dualities and contrasts are the driving force of the novel. Unsettling realism is enhanced by Souaid's understanding of the complications of race and complicity." Starred Review, Foreword Reviews, (Nov./Dec. 2017)

  • Samir Shaheen-Hussain, partant de sa propre expérience de pédiatre, mène dans cet essai une enquête sur le rôle de l'establishment médical dans le déracinement, la colonisation et le génocide des peuples autochtones. Il jette ainsi un éclairage nouveau sur le racisme systémique dont ceux-ci souffrent dans le système de santé canadien.

    S'appuyant sur des études gouvernementales et historiques, des reportages, des rapports d'enquêtes publiques ainsi que sa participation à la commission Viens en 2018, l'auteur documente la violence médicale infligée aux enfants autochtones et leurs familles. Il accorde une attention particulière à la pratique qui interdisait systématiquement l'accompagnement parental lors d'évacuations aéromédicales pédiatriques, laquelle affectait de façon disproportionnée les peuples autochtones. Il prend comme étude de cas la campagne « Tiens ma main », lancée par des membres du personnel de la santé en janvier 2018, qui a réussi à mettre fin à cette règle cruelle de l'État québécois.

    Plus aucun enfant autochtone arraché mélange habilement l'essai critique et analytique, le récit de première main et le retour historique sur des périodes peu reluisantes de l'histoire des relations entre les divers palliers de gouvernement au Canada et les peuples autochtones. L'auteur y lance cet appel : il est impératif d'éliminer les impacts structurels des politiques racistes et coloniales sur les déterminants sociaux de la santé, de décoloniser la pratique médicale et de soutenir les luttes d'autodétermination des peuples autochtones. Il s'agit de conditions préalables essentielles à toute réconciliation authentique.

  • Nord-du-Québec, Baie-James, Eeyou Istchee, Nunavik, extrait du guide Ulysse Le Québec, culturel et pratique, avec propositions de circuits, cartes, renseignements sur le plein air et adresse
    Ce chapitre numérique consacré au Nord du Québec (Baie-James, Eeyou Istchee, Nunavik) est extrait du guide Ulysse sur le Québec. La singulière beauté de ses paysages dénudés, la rudesse de son climat hivernal ainsi que sa végétation, où la toundra succède à la taïga et à la forêt boréale, en font une région résolument différente du reste du Québec. Ce vaste territoire demeure toujours le royaume des peuples autochtones du Nord. Les 14 localités qui ponctuent les rivages de la baie d'Hudson, du détroit d'Hudson et de la baie d'Ungava regroupent quelque 9 500 habitants, dont 90% d'Inuits. En inuktitut, la langue des Inuits, ce territoire a pour nom le Nunavik, et il est géré en grande partie par les Inuits eux-mêmes. Quant aux Cris, ils sont environ 13 000 à vivre dans neuf villages de la taïga, dont cinq aux abords immédiats de la baie James. Leurs communautés ont par ailleurs formé leur propre association touristique, Eeyou Istchee. Ce guide unique du Nord du Québec donne plusieurs propositions de circuits pour vos visites, toutes les adresses pour l'hébergement et la restauration et des conseils pour les activités de plein air. Radisson, Kuujjuaq, Matagami, Radisson, Chisasibi, Chibougamau, Mistissini, Salluit, monts Torngat, des noms de lieux mythiques qui n'auront plus de secret pour vous avec ce guide Ulysse.

  • Amériquoisie

    Jean Desy

    C'est au fil de mes pérégrinations dans tout le territoire de la péninsule Québec-Labrador, dans les villes le long du Saint-Laurent, au sud, mais surtout au nord, sur la Côte-Nord / Nitassinan, à la Baie-James / Eeyou Istchee et dans le Grand Nord / Nunavik, que j'ai fini par mieux comprendre les extraordinaires qualités de la vie métisse. À n'en point douter, l'avenir harmonieux de ce pays passe par la métisserie.

    Amériquoisie rassemble des essais portant sur l'autochtonie, le nomadisme, le paysage et la nordicité. Témoin, auteur, promeneur et acteur, Jean Désy court le territoire et nous parle de cette aventure dite métisserie.

  • Chasseur, pêcheur, trappeur et homme politique, Taamusi Qumaq (1914-1993) est considéré comme l'un des grands penseurs des Inuit du Nunavik.
    Bien qu'unilingue en inuktitut, ce "personnage exceptionnel", comme le présente ici Louis-Jacques Dorais, a consacré sa vie à consigner, à l'écrit, la vie des siens ainsi que leur langue - et il s'est à ce titre mérité la reconnaissance de plusieurs institutions, dont celte de l'Assemblée nationale du Québec. Né dans un camp de chasse aux environs d'Inukjuak sur la côte orientale de la baie d'Hudson, Taamusi Qumaq porte sur te monde qui l'entoure un regard personnel et réfléchi, qui enregistre tes grands changements du 20e siècle.
    Du tournage du film mondialement connu de Robert Flaherty. Nonook of the North, aux échos de la Deuxième Guerre mondiale, à la montée du souverainisme québécois - fait exceptionnel parmi les Inuit, il fera de René Lévesque un modèle politique - jusqu'aux signatures de premières ententes sur l'autonomie progressive du Nunavik. Qumaq assiste et participe à la transformation du monde inuit. Son autobiographie, dont on retrouvera ici la traduction en français, constitue un document de grande importance, tant pour les Inuit qui trouveront en lui un modèle, que pour les lecteurs du monde entier qui accèdent par ses mots à un univers culturel fascinant.

  • Chorbacks

    Jean Desy

    Le chorback est une étendue d'eau libre, plus ou moins grande, ouverte dans le glaciel, champ de glaces flottantes. D'inspiration nordique, Jean Désy communique l'immensité et la grandeur de la terre. Transe poétique et traversée du paysage. Le souffle est modulé en plusieurs tons, tantôt cassant et abrupt, tantôt doux et tendre, comme la nature. Chorbacks est un livre qui nomme et exalte la nordicité, cartographie du territoire dans ses principaux éléments (flore et faune). Ouvrage lumineux qui donne à réfléchir sur la meilleure manière d'habiter la terre. Un rythme sauvage et fou.

empty