Tallandier

  • « Trois quarts de siècle après l'effondrement de 1940, la Collaboration demeure "le plus délicat des problèmes posés par la défaite et la division de la France" (Stanley Hoffmann). Pour qui se refuse aux idées reçues ou aux caricatures, la raison en est simple : il s'agit d'un concept flou, que l'on a, dès la Libération, chargé d'une mission impossible, consistant à ranger sous une étiquette commune des Français d'origines, de motivations et de conduites très différentes, souvent contradictoires. Par nature, la Collaboration ne pouvait être un bloc, car elle groupait pêle-mêle toutes les variétés des types et des comportements humains et qu'en outre, dès juin 1940, elle comprenait une infinie variété de formes et de niveaux. Elle n'a jamais inspiré une politique clairement déterminée, fixée une fois pour toutes, car elle exigeait une adaptation permanente aux circonstances, aux exigences de l'occupant, à l'opinion des Français, au déroulement de la guerre mondiale. Elle recouvre "un large éventail d'idées et de comportements qui ne se laisse pas facilement cerner, qu'il est impossible d'enserrer dans un cadre rigide" (Henry Rousso). Son existence n'en a pas moins laissé une empreinte indélébile sur l'histoire de la France contemporaine. »

  • Quel est l'état d'esprit des Français au moment de l'armistice ? Comment les Allemands sont-ils accueillis en France ? Qu'apprend-on à l'école sous Vichy ? Comment fonctionnent les tickets de rationnement ? Comment s'habille-t-on ? Comment se déplace-t-on ? Qui sont les premiers résistants ? Combien compte-t-on de réfractaires au STO ? Qui sont les Français engagés au service de l'ennemi ? Comment les Français vivent-ils la Libération ?En 100 questions sur la vie quotidienne des Français pendant les heures sombres de l'Occupation, on est loin des clichés et des stéréotypes de Français « collabos contre résistants ». Inspiré par la série télévisée Un village français, qui raconte le quotidien des habitants d'une petite ville du Jura, proche de la ligne de démarcation, ce livre permet de mieux comprendre ce qu'ont vécu les Français, leurs souffrances, leurs engagements, et parfois leurs revirements.

  • Pétain en vérité

    Marc Ferro

    Qui est vraiment Pétain ? Lui doit-on la victoire de Verdun ? A-t-il comploté pour prendre le pouvoir en 1940 ? A-t-il mené un double jeu durant la collaboration ? A-t-il sauvé des Juifs ? A-t-il été un moindre mal ? Avait-il tous ses esprits ?
    Héros de la nation en 1918, condamné à mort pour haute trahison en 1945, Philippe Pétain ne cesse pas d'interpeller la mémoire des Français. À son habitude, Marc Ferro n'hésite pas à aborder les questions d'histoire qui dérangent, le rôle exact de Pétain en est une. Fort de sa biographie qui fait autorité depuis vingt-huit ans et grâce à de nouvelles archives dévoilées depuis, Marc Ferro revisite avec le brio qu'on lui connaît l'homme qui a été à la fois le plus contesté et le plus aimé des Français. Pour la première fois, l'historien réputé n'hésite pas à croiser son souvenir personnel de jeune Français sous l'Occupation à ses analyses plus stimulantes que jamais.

empty